Diviser pour mieux régner

Pour rappel, je ne juge pas les personnes qui se sont fait injecter, je suis plutôt triste pour elles d’être manipulées de cette manière et de pas être capables de s’informer ailleurs que par les merdias. C’est vrai qu’il m’arrive d’être en colère de voir autant de stupidité, mais surtout je n’accepte plus que les vaccinés s’en prennent aux non vaccinés, comme s’ils étaient responsables de tous les maux sur cette planète.

Je n’accepte pas qu’une personne qui se dit mon amie se permette de me juger parce que je refuse de me laisser injecter un poison et ose me dire que je creuse le trou de la sécurité sociale. C’est clair qu’en n’ayant fait ni test ni injection j’ai dépensé beaucoup d’argent ! En réalité j’ai coûté zéro euro, ce qui n’est pas son cas, loin de là, et j’ai payé pour elle en plus ! Elle avale tout ce que raconte la télé qui prétend que les réas sont remplies de non vaccinés, ce qui est totalement faux, et s’imagine que ses injections n’ont rien coûté ! Elle n’a rien sorti directement de son portefeuille mais ne s’interroge même pas de savoir qui a payé ça. Déjà, je pars du principe que jamais le gouvernement ne donne quoi que ce soit. S’il donne c’est en attente de bien plus que la valeur de ce qu’il a donné. Si quelque chose est gratuit, c’est que c’est toi le produit !

Ce ne sont pas les non vaccinés qui ont couru se faire tester pour fêter Noël en famille. Les non injectés savent que Omicron est un simple rhume, ils n’en ont pas peur. Ca fait deux ans qu’ils continuent de vivre normalement avec le virus qui est sensé tuer tout sur son passage. Ils boostent leur immunité plutôt que de s’injecter un poison qui a réduit le système immunitaire comme le reconnaissent plusieurs pays. Ils continuent de s’embrasser, de se serrer dans les bras et ils ne se testent pas pour passer Noël avec 10 membres de la famille. Si je compte bien, 11 personnes avec 3 doses ça fait 33 doses, et 11 tests. Ca s’élève à combien tout ça ? Et les impôts de combien de vaccinés, mais aussi de non vaccinés vont payer ça ?

Les vaccinés non contents de claquer l’argent de la sécu, donc de nos enfants en endettant le pays, pour une injection qui, non seulement, ne les protège pas mais les rend malades, creusent encore plus la dette abyssale en se faisant tester en masse. Et après ils jugent les personnes qui refusent l’injection, les traitant d’égoïstes. Là, ça en devient risible. C’est donc ceux qui refusent de s’injecter un produit qui devrait protéger d’une maladie qui a laissé plus de 99,9% de survivants sur la planète qui seraient les égoïstes. Personnellement je ne vois que deux possibilités : soit le produit injecté fait ce pour quoi il est injecté et donc ceux qui l’ont reçu n’ont pas la moindre raison de s’en prendre à ceux qui ne le font pas (jamais je ne vais accuser mon voisin de mettre ma vie en danger parce qu’il refuse de se vacciner contre la grippe si j’ai moi-même fait le vaccin, vu que je suis protégée. Cela me paraît d’une logique incontestable). La deuxième possibilité qui est la réalité : le produit injecté ne remplit pas la fonction « prévue » et, dans ce cas, déjà ça n’a pas le moindre sens de réinjecter, réinjecter encore pour que ça change quelque chose, mais en plus je ne vois pas pourquoi il faut demander aux autres de s’injecter aussi quelque chose qui ne fonctionne pas.

Sticker mural Einstein : La folie c'est... > Décomotif

Cette analyse de la situation bien évidemment n’est valable que si l’injection est vraiment un vaccin qui protège contre un virus extrêmement mortel. C’est la raison pour laquelle j’ai écrit fonction « prévue ». Or, ça n’est pas le cas et le but étant tout autre, inutile de le rappeler (réduction à court terme d’une frange de la population, stérilisation des jeunes, introduction de maladies pour des morts à moyen terme, et contrôle total des survivants à ce test génétique) il est plus facile de comprendre cette envie des dirigeants d’injecte le plus de monde possible. Chaque personne injectée peut ainsi être « désactivée » à tout moment. Il est possible de lui couper tout accès aux transports en commun mais aussi à l’achat de carburant (les appareils lecteurs de QRCode sont en cours d’installation), aux soins, au compte en banque (c’est déjà le cas dans plusieurs pays dès à présent) donc à tout ce qui permet de vivre.

Bon, ça c’est le but des gouvernements, et ils font tout pour diviser le peuple. Diviser pour mieux régner disait ma grand-mère, on ne peut plus vrai ! Le peuple devrait se lever comme un seul homme contre ce système qui est de plus en plus totalitaire. Le meilleur moyen que ça n’arrive pas est de semer la discorde, la séparation entre les vax et les non vax En accusant les non vax de saturer les hôpitaux, de contaminer les autres, de coûter très cher, c’est un bon moyen de les empêcher de s’entendre pour refuser les lois liberticides mises en place. Pendant que les vax s’en prennent aux non vax, ils ne s’en prennent pas aux politiciens véreux.

Si les vaccinés voulaient arrêter d’écouter sans aucune réflexion, aucun discernement de ce qui se dit à la télé, peut-être comprendraient ils que tout ça n’a pas le moindre sens. Avec tous les milliards dépensés en tests, masques, vaccins, confinements, inutiles, je n’ose calculer combien d’hôpitaux on aurait construit… https://www.lesechos.fr/economie-france/social/exclusif-covid-la-ruee-sur-les-tests-a-coute-1-milliard-deuros-en-decembre-1376433

Parlons-en de ces hôpitaux prétendument saturés par les non vaccinés. Il existe des chiffres officiels et ils prouvent le contraire, il suffit de les lire. Les hôpitaux sont remplis de vaccinés qui vident les caisses de la sécu. Finalement, les vaccinés peuvent s’estimer heureux qu’il reste des non injectés pour remplir les caisses.

Il est honteux que certains osent dire que les soins de santé devraient être interdits aux non vaccinés. Mais c’est quoi ce monde de dingues ? Si on commence comme ça, il faut aussi interdire les soins aux fumeurs, aux alcooliques, aux drogués, aux personnes qui se nourrissent de malbouffe, aux diabétiques, à ceux qui font des excès de vitesse en voiture, … Oh, je sais bien que c’est vers ce monde là qu’ils tentent de nous mener, mais il faut vraiment se réveiller avant parce qu’il ne s’agit plus de vivre mais d’être les esclaves soumis qui naissent, obéissent, consomment, travaillent, meurent en silence quand ils ne peuvent plus travailler. Et, si on part de ce principe là, je vais finir par comprendre que certains disent qu’ils n’ont plus envie de donner leur sang pour les vaccinés puisque les cliniques contactent les donneurs non injectés pour obtenir du sang vu que celui des vaccinés coagule trop rapidement et pose des problèmes de transfusion. D’ailleurs ça aussi devrait poser question aux vaccinés et je ne peux que vivement leur conseiller de faire vérifier quelques paramètres et prier pour avoir reçu le placebo. https://rumble.com/vpa88g-le-test-d-dimere.html

Ce n’est pas la faute des non injectés si les gouvernements successifs ont supprimé des lits, et cela même durant la soit-disant pandémie. Rien que cela devrait faire chacun s’interroger, non ? Il y aurait une dangereuse pandémie pour laquelle on enferme tout le monde à la maison pour ne pas surcharger les cliniques mais on ferme des lits. C’est vrai que c’est très logique. Quand à la surcharge hospitalière, c’est aussi un mensonge d’en accuser un virus. Ca fait des années que le problème existe. Ca n’est pas juste pour le plaisir de râler que les soignants étaient en grève, ils manquaient de lits déjà à l’époque.

Et, pour terminer, personne ne trouve anormal que les millions de manifestants chaque week-end depuis des mois ne sont pas encore tous morts ? Dans les manifestations, de très rares masques, pas de gel hydroalcoolique, pas de distanciation sociale et pas d’hospitalisés (si ce n’est ceux qui se font gazer, matraquer, violenter par la police qui n’a toujours pas compris qu’ils devraient rapidement cesser d’être les petits chiens des dirigeants, qu’ils sont là pour protéger le peuple et non le tabasser quand il ne fait que réclamer sa liberté avant de se retrouver eux mêmes frappés au sol comme dernièrement à Sofia par des manifestants qui en ont marre d’être manipulés et pris pour des cons. Marre de servir de cobaye aux lobbys milliardaires avec l’aide de dirigeants, médias, médecins, policiers, tout un système corrompu.

Mettez vous une fois pour toute dans la tête que, même s’il y a eu quelque choseà Wuhan, c’était en octobre 2019 qui s’est répandu à travers le monde. Les médecins ont soigné les malades comme pour toute grippe ou pneumonie. Et tout allait très bien. Quasiment tout le monde a été en contact avec un malade durant 5 mois, a été immunisé et aucun souci, aucun mort. Puis en mars ils décrètent une pandémie, interdisent de soigner et, forcément qu’il y a eu des morts mais pas dus à un virus mortel, dus uniquement à l’interdiction de soigner et au protocole décrété par l’ordre des médecins qui a mené à l’intubation mortifère et a tué des patients qui aurait été remis sur pieds en quelques jours s’ils avaient été soignés normalement. Ce sont les dirigeants, et les médecins qui ont obéi aux ordres qui en sont responsables, personne d’autre. En 2019, les médecins soignaient les malades. En 2020 c’est l’AFP qui leur dit ce qu’ils ont le droit de faire. Et vous allez continuer longtemps à accepter cette folie ?

Vaccinés ou non injectés, utilisez votre cerveau et prenez soin de vous

Mabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *