Une merveilleuse année à vous

Comment allez-vous bien ?

Et non, je ne vous ai pas oubliés !

Pour ceux qui me suivent depuis un moment, vous savez que Je ne suis pas, et ne serai jamais une adepte des repas gargantuesques consommés aux fêtes de fin d’année. Même si cela semble de bon ton de manger des huîtres, moi je les aime dans la mer. Les oies j’aime les regarder, libres de manger quand bon leur semble dans les vertes prairies, et non enfermées dans un hangar, et atrocement gavées à rendre leur foie prêt à exploser, avant d’être tuées pour le palais de quelques uns qui apprécient manger un organe malade.

Pour moi, il est important en fin d’année de faire le point sur ma vie, sur l’année écoulée, d’autant plus qu’en cette période, il est si facile de se déconnecter de qui on est vraiment, en mangeant trop pour ne pas froisser l’entourage, en achetant des cadeaux qui ne font pas vraiment plaisir, voire en passant des soirées avec certaines personnes pour ne pas leur faire de peine. Je ne veux pas me laisser emporter par la frénésie de cette société de consommation qui nous dicte ce qui bon de faire, manger, acheter, consommer sans tenir compte de qui nous sommes.

Par ailleurs quand je n’avais pas des soucis de connexion internet, c’était mon ordinateur qui avait décidé lui aussi de faire son bilan annuel et refusait tout nouveau travail, estimant qu’il avait droit à une pause bien méritée. Et je reconnais aisément qu’il avait entièrement raison de me lancer ce petit message. Je l’ai beaucoup sollicité ces derniers mois pour des tas de choses : recherches internet, écriture sur ce blog mais aussi d’un livre (que je ne finirai peut-être jamais, mais le besoin d’en commencer l’écriture s’était fait sentir et j’ai eu l’envie de la suivre), suivi de nombreuses conférences en ligne, webinaires, zoominaires, …

Depuis des millénaires, Noël et le Solstice d’hiver ont été une occasion de se ressourcer, de faire renaître la Lumière au sein de leurs propres ombres intérieures. Maintenant nous ne respectons plus le rythme de la nature ni le nôtre, Noël est devenu une fête commerciale qui n’a plus rien à voir avec notre Lumière intérieure.

A ce moment de l’année où les nuits sont plus longues que les jours,

la fatigue s’est bien souvent accumulée puisque nous travaillons au même rythme quelle que soit la saison, le froid demande plus d’énergie à l’organisme et réactive souvent des blessures refoulées, gelées au fond de l’inconscient.

Même si je le fais naturellement tout au long de l’année pour chaque situation qui m’est inconfortable, chaque fin d’année est pour moi une période d’introspection, un temps de pause, de retrouvailles avec la famille, le temps de recharger les batteries, de prendre du recul. C’est le moment de dresser un bilan de l’année écoulée, faire le point sur mes objectifs et réactualise mes plans d’action. Tourner la page sur les coups durs pour en tirer des enseignements, décider ce que je veux et ce que je ne veux plus pour la nouvelle année qui débute aujourd’hui. J’ai besoin de me ressourcer, de me reconnecter à ma Sagesse Intérieure. Me voici maintenant prête à reprendre le clavier.

L’année 2017 a été remplie d’une multitude de projets, de belles rencontres, d’extraordinaires nouveaux collaborateurs !

Je suis remplie de gratitude pour tous ces cadeaux de la vie. Je remercie également la vie pour ces défis qui ont été placés sur ma route et m’ont permis de m’améliorer au quotidien.

J’ai pris le temps de me remémorer tous les événements marquants de l’année écoulée, de voir comment chacun m’a permis de grandir, comment j’ai pu transformer ma douleur, ma tristesse, ma colère, les accueillir et les accepter.

Si cette année a été une année d’épreuves, c’est que j’avais besoin de nettoyer de vieux dossiers qui m’auraient encombrée pour les années à venir. Me voici donc repositionnée sur les bons rails, avec une vision sur le long terme de ce que je peux, en étant ma modeste personne, apporter au monde. C’était une année d’affirmation de soi pour récupérer mon pouvoir personnel et découvrir que l’impossible était possible.

2017 aura été l’année où j’ai le plus appris à m’autoriser et à me donner le droit d’être simplement qui je suis.

J’ai fait le choix de me respecter et dire non aux autres lorsque j’en éprouvais le besoin. Certaines personnes autour de moi me pompaient beaucoup trop d’énergie, tout en ne m’apportant que leur négativité permanente. Je ne veux plus de relations de ce genre, sans aucun échange, où je donne sans cesse sans le moindre retour, où je suis sensée être une oreille compatissante qui écoute avec bienveillance, à qui on demande des conseils qu’on s’empressera de ne pas suivre. Cela est fatiguant, épuisant à la longue.

Vous ne serez pas surpris de lire que mes rapports avec ces personnes ont pris fin, et c’est très bien ainsi car je choisis désormais d’être respectée et je me sens tellement libre, c’est une très agréable sensation dont je vous souhaite faire l’expérience vous aussi.

S’il me semble important de voir ce qui ne va pas (ou plus) pour y remédier, il l’est tout autant de prendre conscience de ce qui va bien et de le savourer. Dans cette optique je tiens à vous exprimer  ma profonde gratitude pour vos témoignages, toujours très affectueux à mon égard, ce dont je vous suis profondément reconnaissante.

Un grand merci également de me permettre de vous accompagner sur le chemin de votre transformation  intérieure vers une vie qui vous convient pleinement.

Votre confiance m’honore et m’incite à sans cesse à devenir la meilleure version de moi-même (même si je suis conscience d’être encore bien loin d’être parfaite).

Actuellement ce blog vit toujours même si j’écris peu actuellement. Je suis toujours aussi touchée des messages que vous m’envoyez. Cependant ce blog fait partie des choses que je remets en question pour 2018. En effet, je constate que j’y consacre parfois beaucoup de temps sans être vraiment être certaine qu’il soit utile à beaucoup de monde. Aussi je ne me mettrai plus la pression pour absolument écrire un article chaque semaine, je suivrai le cours de la rivière et je verrai tranquillement où il me mène. Les sujets varieront au gré de mes lectures, de mes expériences et de mes rencontres.

Enfin, comme nous sommes au début d’une nouvelle année, je vous souhaite tout le bonheur du monde.

Je voulais vous rappeler de croire en vos rêves, d’avancer chaque jour vers la meilleure version de vous-même.

Gardez à l’esprit que ce qui vous attire dans la vie ne demande qu’à venir à vous. Il vous suffit seulement de déblayer le chemin. Comment ? En rétablissant les liens avec vous-même. En récupérant vos magnifiques pouvoirs créatifs, brimés depuis bien trop longtemps. Cependant, la vie ne peut vous offrir que ce à quoi vous croyez donc si vous n’êtes pas certain d’y arriver par vous-mêmes, faites une vraie demande à l’Univers.

Au plaisir de vous retrouver très bientôt, sur le chemin de l’accomplissement de vos souhaits les plus chers et de vos rêves les plus beaux.

Mabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *