Archives de catégorie : Aséa

Molécules de signalisation Rédox

Cancer, métabolisme et Redox

Bonjour, j’espère que vous allez merveilleusement bien et que vous lirez cet article pour information et non parce que vous êtes concerné par le cancer.

Dr Schwartz

Le Docteur Schwartz a passé sa vie à faire de la recherche contre le cancer. Alors que nous dit le Docteur Schwartz ? Et bien il nous dit la chose suivante : « Le cancer ce n’est pas si compliqué que çà, c’est peut-être une maladie de la fermentation du sucre ! »

Ses recherches appuyées par une équipe de biologistes, de physiciens… sur une quantité infinie de souris démontrent que la cellule fermente au lieu de brûler le glucose. C’est la fermentation du sucre qui permet à la cellule de grossir car elle ne peut pas brûler, la mitochondrie n’étant plus active. Otto Warburg prix Nobel de médecine en 1931, donc pas n’importe qui…développait la même théorie.

Petit focus : La mitochondrie késako ? c’est une admirable cellule qui bosse jour et nuit pour fabriquer du carburant à votre corps. Le tabac, l’alcool, la mal bouffe, les produits chimiques, ce que vous respirez ciblent la mitochondrie et empêchent la cellule de brûler du sucre. La mitochondrie est donc la chaudière de la cellule et bien… quand il n’y a plus de carburant, les braises s’éteignent.

Alors on peut dire que le Dr Schwartz fait preuve d’une logique de bon sens. Aujourd’hui les traitements conventionnels ciblent les tumeurs, je dirai pourquoi pas….mais au passage ils oublient de rallumer l’activité de la mitochondrie.

Mais que faire docteur ?

Le Dr Schwartz nous dit : « diminuer l’apport de sucre qui est le coupable N°1 du cancer, s’ouvrir vers le cétogène et mettre en place un traitement métabolique, une combinaison de compléments alimentaires »

Il propose un traitement à (seulement) 200 euros par mois, est-ce la raison pour laquelle il n’arrive pas à réaliser des essais cliniques pour prouver l’efficacité de ses recherches ? Une question politique, une de plus dans le secteur médical ?

Le code source

Alors dans tout ça, si l’on fait le rapprochement avec les molécules de signalisation REDOX on peut dire qu’il y a un lien inséparable. Des mitochondries épuisées, fatiguées ne vont plus pouvoir fabriquer les molécules de signalisation REDOX essentielles au bon fonctionnement de notre corps … Nous en avons besoin pour protéger nos cellules, constater les menaces et les dégâts et réparer celles qui sont touchées ou encore les remplacer. Et si ces molécules ne parlent plus entre elles, si leur communication est défaillante…ça… DYSFONCTIONNE COMPLETEMENT.

Les molécules de signalisation redox vont aider le corps à régénérer les cellules et donc les mitochondries qui en font partie. Parce que ces molécules nous les avons en nous, il suffisait donc de savoir les reproduire…FORMIDABLE NON ??

Ce procédé unique et breveté a été mis au point par la société ASEA. Une biotechnologie encore trop peu connue en Europe. Elle est contrôlée régulièrement et certifiée par les plus importants laboratoires Européens BIOAGYLITICS et DERMATEST.

En vieillissant nous perdons des cellules tous les jours et un apport de supplément de molécules de signalisation redox va aider nos cellules à se régénérer en donnant les ordres aux vieilles cellules de mourir pour être remplacées par des nouvelles.

Personnellement cette biotechnologie m’a permis d’être libérée des migraines et douleurs que j’avais un peu partout dans le corps, de retrouver de la vitalité, de l’énergie, de la clarté mentale, …et même si tout n’est probablement pas encore réglé parce que mes problèmes de santé étaient nombreux et ne datent pas de hier, J’ai enfin retrouvé une vie normale et je ne crains plus l’avenir.

Asea Redox n’est pas un médicament, les molécules aident notre patrimoine cellulaire, et c’est notre qui retrouve ses possibilités de faire son travail, faisons lui confiance, il sait ce qu’il a à faire quand il a les bonnes informations.

La société recommande une supplémentation sur une durée d’au moins trois mois pour avoir des résultats probant, même s’il ne m’a pas fallu tout ce temps pour avoir de réelles améliorations. Nous sommes tous différents et, finalement, nous ne voyons les choses que de l’extérieur, nous ne savons pas ce qui se passe à l’intérieur de notre corps. Il faut savoir que les molécules agissent en priorité là où le corps en a le plus besoin, donc tout dépend de l’état de nos cellules à l’intérieur de nos organes que nous ne pouvons pas voir.

Une vidéo qui parle du traitement métabolique par le Dr Schwartz :
https://www.youtube.com/watch?v=HuZS63D30No&list=PLS8_sRq5JoTZj9QScmOs7nM4tMJhosKsk&index=18

Et si nous prenions soin de nos cellules avant qu’elles nous rappellent de le faire ?

Si vous souhaitez plus d’informations sur le Redox, inscrivez vous ici : http://eepurl.com/deGkdH

Ou visitez cette page : https://mabelle.myasealive.com/fb/products/Asea.aspx

Mabelle

Un antioxydant très important, le Glutathion

Jacques Prévert le disait déjà « On a beau avoir une santé de fer, on finit toujours par rouiller ».

C’est cette sorte de « rouille » qui, en s’accumulant dans le corps, nous pousse dans la maladie chronique, accélère le vieillissement et finit par nous tuer.

Tout le monde a déjà entendu parler des antioxydants et de leurs cibles préférées, les radicaux libres. Mais, de quoi s’agit-il exactement ?

Les radicaux libres jouent un rôle à la fois positif et négatif. A doses physiologiques, ils ont un effet bénéfique pour l’organisme.

Par contre, lorsqu’ils sont dans un excès insupportable pour le corps, celui-ci entre dans un stress oxydatif, avec des conséquences importantes sur notre santé.

D’où viennent ces radicaux libres ?

Les radicaux libres sont produits par l’organisme. Tout se passe dans les mitochondries qui, en produisant de l’énergie, dégagent également des radicaux libres. Et, en vieillissant nos mitochondries fonctionnent moins bien, accumulant encore davantage de radicaux libres au fil des ans.

Mais ils proviennent également de sources extérieures présentes dans notre environnement. En effet, ils sont produits par l’alimentation, les médicaments, le stress, les agents infectieux, les radiations de toutes sortes, les polluants chimiques. Finalement, les radicaux libres sont partout.

L’oxydation des composants de nos cellules entraîne des dommages irréversibles, avec à la clé inflammations, maladies articulaires, diabète, cancers …

Même si nous sommes inégaux devant les radicaux libres, nous sommes armés pour les neutraliser dès qu’ils commencent à présenter un danger, grâce à une petite molécule faite de trois acides aminés (glycine, cystéine et glutamate), le glutathion, produit par notre foie. Malheureusement, notre source interne de glutathion se tarit à la cinquantaine

Le glutathion est une molécule que l’on considère comme essentielle à l’apparition de la vie humaine sur Terre. Elle contrôle la plupart des processus vitaux de nos cellules.

Plus de cent années de recherches et plusieurs dizaines de milliers d’articles scientifiques ont établi que le glutathion est l’une des plus importantes molécules protectrices dans l’organisme.

Il a la capacité de se lier à des toxines comme les solvants, les pesticides et les métaux lourds, et de les transformer en composés hydrosolubles qui seront éliminés dans la bile ou les urines.

Des études ont démontré que les molécules Redox d’Asea augmentent la production cellulaire, la biodisponibilité et l’utilisation du glutathion de plus de 500%. Pour plus d’infos contactez moi.

https://mabelle.myasealive.com/fb/products/Asea.aspx

Dans son livre « Les combats de la vie », le professeur Luc Montagnier, virologue, et prix Nobel de médecine 2008, nous livre avec une rare indépendance d’esprit ses révoltes, ses solutions pour une nouvelle manière d’aborder les maladies, fondée sur le développement de nos défenses immunitaires, sur la prévention des maladies chroniques. Avec un humanisme réconfortant, il nous explique pas mal de choses sur le fonctionnement de notre corps, de nos cellules, et pourquoi la médecine traditionnelle n’a pas réponse à tout.

Alors qu’apparaissent de nouveaux virus aux mutations imprévisibles, Luc Montagnier nous révèle les moyens de réduire le stress oxydant présent dans la plupart des maladies. Il nous parle de l’efficacité du glutathion dans les cancer de l’ovaire ou du pancréas notamment, ainsi que son apport très utile face aux dégâts collatéraux des chimiothérapies.

https://amzn.to/2ZvL7IK

J’ai choisi la prévention, c’est mon choix. Quel est le vôtre ?

Mabelle

Le jeûne, une aide en cas de cancer ?

Bonjour, comment allez-vous ?

Je reviens encore vous parler de jeûne car je n’avais pas voulu faire un article trop long la dernière fois. Au-delà de toutes les théories sur les carences, sur les apports des repas équilibrés, on se rend compte que plus il y a de spécialistes de l’alimentation, plus il y a de malades.

Je voulais tout de même vous donner quelques infos un peu plus scientifiques que mon expérience sur le sujet.

À chaque jeûne, vous faites du neuf tout en nettoyant les cellules malades, les tissus les moins nécessaires sont les premiers à disparaître. Quant aux tissus essentiels, ils se nourrissent par autolyse. C’est donc tout bénéfice pour un corps qui est en train de lutter contre la maladie, notamment contre le cancer. Le cancer n’est jamais que des cellules qui ont trouvé le code de l’immortalité, qui se reproduisent plus vite que des cellules saines, jusqu’à toucher d’autres parties du corps. Empêcher la prolifération cellulaire est donc essentiel pour rester en vie.

Chez les souris suivant un protocole de jeûne, il a été observé que les tumeurs se développent beaucoup moins.

Le sucre est indispensable au développement des cancers.

Des scientifiques ont conclu, dans une étude de janvier 2015, que le jeûne empêcherait le développement des cancers du sein, notamment grâce à la réduction du taux de sucre dans le sang : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25448890

Contrairement aux cellules saines qui acceptent différents types d’énergie, le carburant de prédilection des cellules cancéreuses c’est le glucose. En jeûnant les cellules cancéreuses ne peuvent plus se nourrir de sucre, leur développement s’arrête.

Encore il y a une quinzaine de jours, un biochimiste faisait le lien entre le sucre et le cancer : http://guerir-du-cancer.fr/epouvantablement-sucre/?fbclid=IwAR2tdT8x2xgvvez-mKRTtyVMaB9GYxk7xrpKi6WfQY7Dl1BC7cdaCQdpigw

Par ailleurs, les cellules cancéreuses et les cellules saines réagissent différemment au jeûne.

Lorsque les cellules saines manquent d’apports énergétiques, elles se mettent en situation de protection pour éviter de mourir. Cette protection est sans doute une conséquence de l’évolution, car durant plusieurs millions d’années l’homme a alterné périodes d’alimentation et disettes.

Les cellules cancéreuses, quant à elles, ont muté. Elles n’ont plus ce mécanisme et restent sensibles au manque de nourriture.

Le système immunitaire se renforce, il se renouvelle complètement en seulement trois jours.

Lors d’une radiothérapie, un jeûne juste avant protège les cellules saines tandis que les cellules cancéreuses seront plus vulnérables : http://stm.sciencemag.org/content/4/124/124ra27.abstract

Les docteurs CARLSON et KUNDE, du service de physiologie de l’université de Chicago, ont montré qu’un jeûne de deux semaines, restaure, temporairement, les tissus d’un homme de quarante ans et les ramène à la condition d’un jeune de dix-sept ans :  https://amzn.to/2K4Kvay

Quel jeûne choisir ?

Les puristes vous diront qu’il n’y a pas plusieurs jeûnes, que jeûner signifie priver le corps de toute nourriture et boisson.  D’autres diront qu’il existe différentes manières de jeûner, chacun choisira celle qui lui convient le mieux, et la durée du jeûne dépend des possibilités de chacun et de ses habitudes alimentaires.

Certains s’habituent à manger peu, d’autres pratiquent le jeûne régulièrement : hydrique, sec, aux jus verts, ou encore le jeûne intermittent. C’est mon préféré, qui permet à mon corps de faire le ménage, de se débarrasser des toxines qui traînent un peu partout, de réguler le fonctionnement de mes organes, d’éliminer l’inflammation, de se réparer. Personnellement j’ajoute à cela des molécules Rédox dont je ne pourrais plus me passer et qui accentuent la détoxination pour une santé optimale. Si vous voulez plus d’infos sur le sujet, c’est par ici : http://eepurl.com/deGkdH

J’ai choisi le jeûne pour mon bien-être physique et mental, parce que veux vivre alerte jusqu’à un âge très avancé, ne plus jamais être touchée par les maladies de civilisation qui touchent de plus en plus de personnes de tous âges. Il y a vraiment de quoi remettre en cause notre mode vie. J’ai été bien malade une grosse partie de ma vie, j’ai parfois l’impression que toutes ces années m’ont été volées, et il est clair qu’elles sont perdues à jamais. Aussi je veux pleinement profiter de celles qui me restent. Or, je sais maintenant que le jeûne et le Redox sont vraiment deux alliés pour une vie en santé optimale. Soyons clairs, ce n’est pas le jeûne qui est un remède mais bien la pause qu’il offre à l’organisme qui est propice à la guérison, c’est le corps qui se guérit. Si l’hygiène de vie n’est pas modifiée, les problèmes risquent de revenir.

Nous sommes tous conditionnés à manger trois fois par jour, et depuis la maternelle à prendre une collation en matinée et un goûter. On a des tas d’idées reçues sur l’obligation de manger trois fois par jour pour être en bonne santé. Et on n’ose pas forcément franchir cette barrière de méconnaissance à propos du jeûne, aller là où ça pourrait être inconfortable.

Mais si on y réfléchi un peu, on s’aperçoit que nos ancêtres se couchaient bien plus tôt que la plupart d’entre nous. Il se passait donc plus d’heures entre le repas du soir et le déjeuner. D’ailleurs le mot dé-jeuner vient d’arrêter de jeûner parce que la nuit était une période de jeûne.

Comme beaucoup j’ai toujours tenté de faire manger mes enfants avant leur départ pour l’école, je voulais qu’ils ne partent pas l’estomac vide. Pourquoi ? Parce que c’est ce qu’on m’avait toujours inculqué depuis l’enfance « l’importance du sacrosaint petit-déjeuner !!! ». Depuis mes gros soucis de santé, j’ai cherché d’autres sources d’informations et j’en suis arrivée à pratiquer le jeûne intermittent en ne prenant plus que deux repas par jour, parce que j’ai compris que quel que soit votre âge, ou votre état de santé, le jeûne a quelque chose à vous offrir. Ses bienfaits touchent chaque partie du corps.

Cependant je voudrais à présent faire un « vrai » jeûne, soit me passer complètement de nourriture durant plusieurs jours, même si je ne suis toujours pas certaine d’en être capable.

Ceux qui ont pratiqué le jeûne disent souvent : « je croyais que je n’en serais pas capable ». Et, en effet, l’idée de de réduire son apport en nourriture, de se limiter à de l’eau pendant plusieurs jours, nous fait peur.

Comme nous ne connaissons pas le manque, nous redoutons de devoir l’affronter. Nous craignons, dans le fond, que le jeûne puisse nous faire « mal ».

Et pourtant, les « jeûneurs » disent exactement le contraire.

Personnellement je n’ai pas du tout peur de mal faire car je suis convaincue des bienfaits du jeûne. Mais je sais que je mange par habitude et non par faim et c’est surtout cette habitude qui risque de me manquer.

L’idéal pour passer le cap est de bien se renseigner et de se faire accompagner. Mais bien évidemment mon côté « je me débrouille toute seule » prend le dessus et je n’ai aucune envie de me faire accompagner. Ce que, bien sûr je ne vous recommande pas. Je choisis de faire mes propres expériences mais ne vous déconseille d’en faire de même. Oui, je sais, ce n’est pas bien, je ne montre pas l’exemple !!!

J’en suis aussi arrivée à la conclusion que, si le jeûne peut se faire tout au long de l’année, les meilleures périodes correspondent aux deux grands changements de saison : l’automne et le printemps. C’est donc la période idéale.

Si j’en crois mes recherches faites sur le sujet, le plus difficile est de prendre la décision de jeûner. Or ce choix je l’ai fait, il s’agit d’un réel choix personnel.

La privation de nourriture ne serait pénible que deux jours en raison du besoin créé par l’habitude, cette habitude qui m’inquiète un peu. Une fois le jeûne commencé, la sensation de faim disparaît très rapidement, et de plus en plus facilement supportée à mesure que l’on s’exerce au jeûne. Et le reste se fait naturellement.

A la base mon intention était de jeûner trois jours pour renouveler mon système immunitaire. Mais, puisque le plus difficile c’est les deux premiers jours, j’ai choisi de ne pas me prendre la tête, et de voir comment les choses vont se passer. Peut-être choisirais je de prolonger, … ou pas ?

Depuis que je m’intéresse et consomme au quotidien des molécules de signalisation Redox, j’ai vraiment pris conscience que la maladie n’est pas une fatalité, et que l’état normal du corps est l’homéostasie, la parfaite santé. En me supplémentant en Redox j’aide mon corps, mais si je peux encore accélérer les choses avec un jeûne de quelques jours, pourquoi ne pas essayer ? Tout ce que je risque c’est de faire du bien à mon corps.

Moins le corps sera occupé à la digestion, et mieux il saura s’atteler à la réparation de ce qui en a besoin.

Début du défi : demain. Il me restait de la soupe, et pas de place au congélateur, je l’ai donc consommée ce midi. Là, il n’y a plus rien de périmable dans le réfrigérateur, et je n’ai aucune raison de bouger de la maison durant les deux prochains jours, c’est parfait au cas où j’aurais un coup de fatigue, c’est le moment de commencer.Prenez soin de vous

Mabelle

La vie est merveilleuse

Bonjour,

Comment allez-vous ? Comment va votre vie, la vie à l’intérieur de votre corps ?

Je vous partage ce matin un article du Dr Samuelson que je trouve très bien écrit.

Etre la vie dans les énormes communautés de cellules qui constituent les tissus et les systèmes de notre corps, ainsi que dans toutes les merveilleuses interactions qui se produisent à l’intérieur et entre les cellules, faites une pause et réfléchissez à la qualité de votre vie.

La vie est belle quand…

Il y a intégrité – tout fonctionne comme il faut pour que cela fonctionne

Il y a une compréhension – chaque membre individuel entend et répond aux besoins des autres

Il y a de l’abondance – tous les individus ont tout ce dont ils ont besoin au moment où ils en ont besoin

Il y a un équilibre – il existe un moyen de résoudre efficacement le stress et de retrouver l’équilibre lorsque les choses tournent mal

Il y a unité – une vision claire de ce qui doit être accompli pour que tout fonctionne

Si vous vous souvenez d’une époque où la vie était merveilleuse, il y a peut-être d’autres éléments qui vous viennent à l’esprit. Vous avez peut-être eu le temps de vous faire entendre et d’entendre et de répondre à quelqu’un, un temps où les communications étaient claires, un moment où des liens significatifs faisaient la différence, un moment de ces bons moments de la vie, un de ces moments où on se sent «en vie».

N’est-il pas intéressant de noter que dans les moments de la vie qui vous font sentir le plus vivant, vous êtes entouré par d’autres personnes qui interagissent de manière significative avec vous ? Il y a expression, communication, interaction. Ces éléments semblent être à l’essence même de la vie.

Vos cellules ressentent également la même chose que vous. Quand elles ont la belle vie, elles nous sourient quand on les regarde au microscope. L’expression, la communication, l’interaction ont la même importance et le même effet sur les cellules que sur nous. Les voies de signalisation qui permettent aux cellules de se parler font toute la différence. La façon dont vos cellules interagissent les intègre à VOUS et leur confère le rôle qu’elles jouent en vous. Si nos cellules sont heureuses, nous sommes en bonne santé. Plus les signaux sont bons et clairs entre les cellules, meilleures sont leurs chances de rester en bonne santé.

Si nous voulons avoir une belle vie, il serait sage d’apprendre quelques leçons nos cellules.

Et pour rétablir une communication cellulaire optimale : http://eepurl.com/deGkdH

Merveilleuse journée

Mabelle

La vie des générations à venir risque d’être terrible

Je vous souhaite une entrée dans le froid de l’automne douce et sereine . Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que je n’aime pas le froid, le vent, la pluie. J’ai besoin de lumière, de sentir le soleil sur ma peau. Pourtant cette année, ce début d’automne semble moins avoir de prise sur moi. Est-ce l’été particulièrement chaud et long ou le fait de prendre ces petites molécules magiques qui font vibrer mes cellules ? Je ne peux le dire.

Par contre, ce qui est certain, c’est que c’est tellement gratifiant et ça me remplit aussi de gratitude de pouvoir proposer aux personnes qui souhaitent une réelle solution causale aux problèmes que vit leur corps, de pouvoir relancer le fonctionnement cellulaire sans rien ajouter d’autre au corps que quelque chose qu’il fabrique déjà lui-même !

Vu le nombre de personnes que je rencontre avec des souffrances diverses et variées et parfois graves, …mais surtout de plus en plus JEUNE …. je me dis qu’à ce rythme là, les générations à venir vont avoir une vie terrible si personne ne leur insuffle le BABA de la guérison naturelle du corps !

Alors, A tous ceux que la vie malmène ponctuellement, souvent, tout le temps, longtemps, …. psychologiquement, physiquement, émotionnellement, …. Sachez que la douleur est une information. En neurologie cela se nomme « une expérience sensorielle et émotionnelle subjective  » ! C’est à dire que si quelque chose est brûlant, piquant, acide, …. vous éviterez de vous en approcher une prochaine fois.

Cette information de la douleur nous renseigne sur le danger, et est donc vitale. Que ce soit externe (boutons, rougeurs, …) et qui n’est que la partie visible de l’iceberg, ou interne (inflammations, infections, et toutes les choses que vous ne voyez pas), c’est le signal qu’il existe un problème.

Toute douleur cherche donc à nous dire qq chose, il s’agit donc de ne pas essayer de la rendre muette à coup de médicaments, mais de chercher à comprendre pour pouvoir en traiter la cause et ainsi éviter les complications plus sérieuses.

Je sais que certains diront, oui mais moi, … tu comprends, … c’est plus grave, … je n’ai pas le temps, … pas les moyens, …je ne crois pas que ça marcherait pour moi, …. !

Je comprends oui, j’ai été moi-même sceptique également. Mais ce que je comprends c’est que ce n’est facile pour personne, que cela demande de sortir de sa zone de confort, que cela demande de la volonté, une certaine ouverture d’esprit, de la curiosité, de ne pas chercher à comparer à ce qu’on connaît déjà, et de la simplicité à la fois.

Votre corps sait comment faire, il sait le faire tout seul. Il a juste besoin d’un coup de pouce, besoin de ne pas rester coincé dans le mental, de ne pas rester dans la vision sociétale.

Alors si vous êtes vraiment mis à l’épreuve, faites-vous le magnifique cadeau de vous installer confortablement dans votre canapé lundi à 21h, ou mardi ou mercredi à 20h, et visionnez la présentation, pour comprendre de quoi votre corps est capable en matière de santé.

Désolée de vous dire ça comme ça mais, comme moi, vous n’êtes rien d’autre qu’un énorme tas de cellules. L’idée est que cela ne soit pas qu’un tas de cellules malades, voire mortes trop rapidement. Et pour ça, le seul moyen est que nos cellules communiquent correctement entre elles. Et pour ça, jusqu’à ce jour, le seul moyen d’augmenter la communication cellulaire, c’est un apport en molécules de signalisation.

Les personnes intéressées à recevoir l’accès aux réunions peuvent me contacter via la page de capture http://eepurl.com/deGkdH (en fonction du moment où vous vous inscrivez vous ne recevrez peut-être l’invitation que pour les réunions de la semaine prochaine)

Pour les pressés, utilisez mail, téléphone, ou commentaire en bas de l’article.

N’hésitez pas à diffuser à vos proches en souffrance, à ceux qui veulent bien vieillir, aux curieux, aux sportifs qui veulent performer encore plus sans les douleurs du lendemain, …. car si vous ne le faites pas pour vous un ami sera peut être heureux lui de pouvoir l’expérimenter.

Je vous partagerai aussi mon propre témoignage avec plaisir, ou vous communiquerai le lien vers celui de ce parkinsonien qui a retrouvé une démarche et une réactivité normale, celui de cet homme atteint d’un lymphome qui a retrouvé une vie normale, celui de cette dame atteinte d’Alzheimer qui peut avoir une conversation avec sa famille, celui de ce sportif qui a amélioré ses performances et gagné 30% d’endurance (la présentation de mardi 30 est spécialement destinée aux sportifs, même si elle peut intéresser tout le monde) ou des histoires de chevaux, de chiens, de chats et de plantes (pour les sceptiques qui pensent à l’effet placebo).

Donc si vous pensez avoir quelques cellules endommagées dans le corps (par le stress, l’alimentation, la pollution, ou simplement l’âge), cela pourrait bien vous aider.

Je vous souhaite une excellente santé intérieure et je vais me coucher pour profiter pleinement de cette heure supplémentaire que nous aurons cette nuit. N’oubliez pas de changer l’heure pour demain !

Mabelle

Renouvellement cellullaire

Bonjour, vous allez bien ? Etes vous en forme ce matin ?

Le renouvellement cellulaire consiste à prolonger la durée de la fonction cellulaire par la réparation ou la régénération des cellules. Les cellules de la peau ont une durée de vie d’environ trois à quatre semaines, tandis que les globules rouges ont une espérance de vie de trois mois. Les cellules n’ont pas toutes la même durée de vie, ce qui amène les scientifiques à affirmer que la signalisation est importante dans le corps. Ces signaux dans le corps déterminent quelles cellules doivent être protégées et quelles cellules doivent être rejetées ou régénérées. Il est émis l’hypothèse que les toxines créent l’usure de nos cellules et nuisent à leur capacité de fonctionner aussi bien qu’elles le faisaient lors de leur création. Ces dommages aux cellules pourraient éventuellement indiquer au corps qu’il doit y avoir une régénération rapide de ces cellules. Il est intéressant de noter que les cellules musculaires et neuronales durent tout un cycle de vie. Les dommages causés aux cellules cérébrales peuvent entraîner une perte de mémoire, ce qui conforte la théorie selon laquelle le renouvellement cellulaire contribue à la perte de mémoire. Les recherches menées au cours des dernières années ont aidé les scientifiques à mieux comprendre la réaction des corps et à se protéger du stress oxydatif. Nous savons que les antioxydants présents dans les fruits et légumes ont le potentiel de générer des signaux importants pour les cellules du corps. Ce qui a amené le Dr Richard K. Watt, membre du Conseil scientifique ASEA, à poser la question suivante : «Si les antioxydants sont des molécules de signalisation, les oxydants agissent-ils en tant que molécules de signalisation ?» Il a constaté que la réponse à sa question était, en fait, positive et que les oxydants peuvent créer des signaux encore plus forts que les antioxydants. Les produits ASEA , RENU28 et ASEA Redox contiennent des molécules de signalisation redox pour reconstituer ce que le corps a perdu.

Texte original ASEA’s Cellular Health Renewal.

Ce domaine vous intéresse ? http://eepurl.com/deGkdH

Prenez soin de vous

Mabelle

Qu’est ce que Asea ?

De plus en plus, les gens du monde entier entendent parler d’une nouvelle société passionnante appelée ASEA et du produit phare du même nom.

Qu’est-ce que ASEA et en quoi cette société et ce produit suscitent-ils tant d’intérêt à l’échelle internationale ?

ASEA, l’entreprise

ASEA LLC est un leader mondial émergent dans le développement, la fabrication et la commercialisation de produits de santé cellulaires de haute qualité. ASEA a officiellement lancé ses produits en 2010 avec son produit inaugural basé sur une technologie de pointe connue sous le nom de signalisation redox. Le lancement du supplément ASEA Redox a été si bien accueilli par les consommateurs que la société a été en mesure de créer une entreprise mondiale de plusieurs millions de dollars basée sur ce produit unique. Par la suite, en 2014, la société a introduit le RENU 28, un gel revitalisant pour la peau du corps entier qui exploite également les avantages des molécules de signalisation redox localement. Depuis son lancement, ASEA connaît un succès croissant et opère aujourd’hui sur 26 marchés internationaux. Les fondateurs et les dirigeants d’ASEA ont pour objectif de continuer à repousser les limites de ce qui est possible dans la catégorie de la santé cellulaire, en développant et en commercialisant des produits qui répondent aux grandes tendances mondiales en vue de solutions naturelles à la santé et au bien-être des individus. https://aseaglobal.com/science/production/

ASEA, le produit

Le produit original d’ASEA, appelé supplément ASEA Redox, est classé comme complément alimentaire aux États-Unis. Il ne ressemble à aucun autre complément alimentaire en ce sens que son caractère unique n’est pas basé sur des ingrédients tels que des herbes, des plantes, des fruits exotiques, des baies, ou des formulations complexes de vitamines et de minéraux. Le caractère unique du supplément ASEA Redox découle du fait qu’il contient des molécules de signalisation redox, des molécules naturelles pour le corps et vitales pour la vie. Ces molécules cruciales agissent comme des porteurs de messages cellulaires, aidant à protéger, à rajeunir et à maintenir les cellules à un niveau optimal. ASEA a créé et breveté une technologie qui restructure le sel et l’eau pour produire ces molécules indispensables au maintien de la vie en dehors du corps. Un sous-produit de ce processus exclusif est une forme naturelle de chlore que certains consommateurs peuvent sentir malgré sa présence en très faible quantité. BioAgilytix, un laboratoire indépendant, certifie que le supplément ASEA Redox contient bien des molécules de signalisation redox actives. https://aseaglobal.com/science/bioagilytix-redoxcertified/

Avantages de consommer ASEA Redox

Pourquoi avoir un supplément contenant des molécules de signalisation redox est-il si important ?

Au fur et à mesure que nous vieillissons et que notre corps est exposé aux toxines et au stress environnemental, la fonction cellulaire diminue et, avec elle, notre santé et notre qualité de vie. Ce déclin affecte également la capacité du corps à produire et à maintenir un bon équilibre de molécules de signalisation redox.
ASEA est le premier et le seul complément qui restaure et maintient des niveaux optimaux de molécules de signalisation redox, aidant ainsi les personnes de tout âge à optimiser leur santé et leur bien-être. Parce qu’il fonctionne à un niveau aussi fondamental, le supplément ASEA Redox a un impact positif sur tous les systèmes du corps, en apportant un soutien là où votre corps en a le plus besoin. La santé cellulaire est, après tout, à la base de la santé et du bien-être en général.

Sécurité et efficacité du produit

Bien que la science de la signalisation redox soit relativement nouvelle et que ASEA n’ait que quelques années, la société a poursuivi un programme de recherche stratégique pour valider le produit. La première stratégie consistait à déterminer son innocuité. Ceci a été confirmé par un essai de 12 semaines avec plus de 100 participants. Une fois la sécurité validée, ASEA a poursuivi plusieurs études pour garantir l’efficacité de ses produits. Les études sur ASEA Redox et RENU 28 sont publiées sur le site Web de ASEA Global :

• ASEA REDOX Gene Study Summary

• Safety and Classification of the ASEA Redox Supplement

• Scientific Validation of ASEA Redox Supplement

• Scientific Validation of ASEA RENU Advanced Skin Care

Bien que la science à la base de la technologie de signalisation redox d’ASEA puisse sembler nouvelle pour certains, elle attire de plus en plus l’attention des chercheurs et a fait l’objet de plus de 10 000 articles scientifiques évalués par des pairs.

Une simple recherche sur https://scholar.google.fr/ du terme « signalisation redox » donne un aperçu de certaines des recherches crédibles menées dans le domaine de la science de la signalisation redox. Et le fait qu’il existe un journal scientifique mensuel intitulé ARS Discoveries (Antioxidants & Redox Signaling) consacré à la recherche sur la signalisation redox est une preuve supplémentaire de la validité de cette science émergente passionnante. Au fur et à mesure que la recherche rattrape le caractère révolutionnaire de la technologie redox d’ASEA, celle-ci figurera parmi les avancées scientifiques les plus significatives de la fin du 20 ème siècle.

Ce soir,  dans le confort de votre salon, sur Zoom, présentation à 21 heures, et demain présentation à 20 heures spécialement destinée aux sportifs. Si vous êtes intéressé, demandez moi les liens (ani.hou@hotmail.com)

Vous pouvez également vous inscrire ici : http://eepurl.com/deGkdH si vous souhaitez être informé des prochains zooms.

Prenez soin de vous, de vos cellules car des cellules en bonne santé, c’est un corps en bonne santé

Mabelle

Une meilleure communication cellulaire pour une meilleure forme

Bonjour, vous allez bien ?

Après de gros orages cette nuit et beaucoup de pluie ce matin, le soleil est enfin de retour chez moi. Chez vous également j’espère.

Au cours de mes recherches permanentes pour plus de mieux-être et une santé au top, j’ai découvert une technologie naturelle brevetée extraordinaire appelée : molécules de signalisation REDOX

Ces molécules sont encore assez peu connues aujourd’hui en Europe. Pourtant la recherche sur la molécule de signalisation REDOX a explosé dans la communauté scientifique en 1998 lorsque 3 chercheurs ont reçu le Prix Nobel de médecine.

Après de longues années de recherche, la société Asea est arrivée à stabiliser des molécules de signalisation REDOX, vitales pour la protection et la récupération de la santé au niveau cellulaire Ces molécules natives aux cellules du corps sont donc disponibles en bouteilles et en gel. Les produits uniques au monde, permettent à nos cellules de se protéger, se réparer se remplacer. Ils disposent de plus de 30 brevets.

Notre corps est composé de cellules qui s’endommagent (âge, pollution, mal bouffe, stress …) certaines meurent, d’autres dysfonctionnent…elles parcourent leur propre chemin… se multiplient, ne sont plus en communication avec celles qui sont encore saines…et c’est là que les soucis arrivent.

Le complément ASEA contient des molécules de signalisation redox actives – des messagers cellulaires qui affectent l’expression des gènes de manière positive, aidant à protéger, à rajeunir et à maintenir le fonctionnement optimal des cellules. Les utilisateurs d’ASEA bénéficient des avantages de la signalisation cellulaire, qui se traduisent par la santé à son niveau le plus fondamental. ASEA a été scientifiquement testé et a démontré une activation dans divers domaines :

– Améliore la santé du système immunitaire

– Aide à maintenir une réponse inflammatoire saine

– Aide à maintenir la santé cardiovasculaire et soutenir l’élasticité artérielle

– Améliore la santé intestinale et la production d’enzymes digestives

– Équilibre de système hormonal

– Améliore la production cellulaire et l’efficacité des antioxydants primaires de 800% (SOD et Glutathion)

– Innocuité 100%, 0% de toxicité

J’ai moi-même testé Asea, ça fait maintenant 14 mois et je me suis rapidement sentie tellement mieux : plus aucune douleur, plus jamais de migraine, meilleur sommeil, plus d’énergie, de tonus … C’est énorme.

La politique de développement des moléculaires passe par le réseau. Vous utilisez le produit, il participe à la santé de votre corps, vous en faites profiter votre famille, vos amis, vos voisins. Je ne pouvais pas garder ça pour moi, c’est tout naturellement que j’ai commencé à parler de cette biotechnologie exclusive dans le domaine de la santé cellulaire, qui a 15 ans d’avance sur son temps. Mon but est d’informer le plus de monde possible de l’existence d’une autre vision de la santé.

Vous désirez plus d’infos sur les produits pour votre bien-être ou celui de vos proches ? Vous souhaitez en savoir plus sur une opportunité professionnelle unique au monde et sans aucune concurrence ? Je répondrai à vos questions avec beaucoup de plaisir.

Si vous avez des soucis de santé, ou pensez que cela pourrait aider un de vos proches, et souhaitez assister à une présentation en direct, cela est possible, n’hésitez pas à me demander les liens, il s’agit de prendre des informations, sans le moindre engagement de votre part.

Les molécules Redox ne sont pas des médicaments, elles en guérissent rien. Elles permettent une communication cellulaire efficace. Quand on sait que notre corps n’est finalement qu’un ensemble de plusieurs trillions de cellules, on comprend que des cellules en bonne santé, c’est un corps en bonne santé.

http://eepurl.com/deGkdH

Belle fin de week-end ensoleillé

Mabelle

Deux petites infos

Bonjour,

J’espère que vous êtes en pleine forme par ce bel après-midi d’automne.

J’ai deux petites infos rapides pour vous aujourd’hui.

tous crétins.PNG

Je n’ai pas pour habitude de regarder la télé donc je ne regarde pas non plus le programme TV. J’ai donc loupé la semaine dernière, sur Arte un documentaire « Demain, tous crétins? » réalisé par Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman. Ces lanceurs d’alerte créent des documentaires droit au but, intelligents et très instructifs basés sur des recherches faites par des scientifiques à la pointe et qui travaillent de façon indépendante.
Par leurs documentaires (notamment « Mâles en péril » et « Le jeûne, une nouvelle thérapie ? »), Thierry et Sylvie donnent au grand public des infos sur la santé de la plus haute importance qu tout le monde devrait connaître. 
Je suis heureuse que la chaîne Arte diffuse leurs documentaires. Cela fait plaisir de voir qu’il y a aussi des choses intéressantes à la TV, même s’ils passent ça à des heures impossibles. Mais, ce qui est génial, c’est que vous pouvez toujours le regarder ce dimanche.

Ne manquez pas ce documentaire sur les perturbateurs endocriniens.

Vous pouvez le trouver ici : https://www.arte.tv/fr/videos/069096-000-A/demain-tous-cretins/

Deuxième info du jour :

 Je vous ai parlé dernièrement des produits Asea, et je reviendrai également sur le sujet prochainement.

9 raisons d'essayer asea.PNG

Mercredi prochain, à 20 heures, je suis invitée sur zoom à témoigner en direct des bienfaits que ces produits ont eu sur ma santé. Si vous désirez assister au zoom, demandez moi le lien.

 Belle fin de week-end

Mabelle

Aséa, miracle ou arnaque ?

Bonsoir, 

Dans un marché des compléments alimentaires de plus en plus saturé, que faut-il penser de la boisson Aséa ? Je vais vous donner mon avis sur la question.

aséa vivre plus jeune plus longtemps.PNG

 

Mais avant tout il faut savoir que la société revendique le fait que leur produit n’est pas un complément alimentaire. En effet, Aséa ne contient pas de vitamines, minéraux, oligo éléments ou toute autre substance que contiennent généralement les compléments alimentaires en tous genres. Aséa est une boisson totalement révolutionnaire et sans la moindre concurrence sur le marché.

 

Alors, Aséa qu’est ce que c’est ? Il s’agit d’un mélange non toxique et équilibré de molécules de signalisation Rédox.

Hein, des quoi ?

Oui, si ce terme vous est totalement inconnu, il l’était également pour moi jusqu’à il y a encore quelques semaines.

 

Et pourtant, il y a eu des milliers de recherches sur le sujet depuis plusieurs dizaines d’années.

 études.PNG

 

De très nombreuses études réalisées par des scientifiques indépendants du monde entier confirment l’importance de la signalisation Redox pour la santé des cellules. D’ailleurs, sans elles, vous seriez mort en l’espace de seulement quelques secondes.

Elles sont naturellement produites par le corps humain mais, malheureusement, avec l’âge, la pollution, le stress, … leur fabrication diminue.

Aséa est la seule source de molécules de signalisation Redox au monde disponible en dehors du corps humain.

 

Si je n’avais jamais entendu parler de ces petites molécules par le passé, croyez moi que vu ce qu’elles ont changé dans ma vie (je vous en parlerai prochainement) je me suis bien renseignée depuis et je pourrais vous en parler durant des heures.

 

Pourtant je sais que certaines personnes le feront mieux que moi, aussi je vous invite à la présentation des produits, suivie d’une explication du Dr Silverman, ce soir à 20 heures.

Oui, je sais, je m’y prends encore en dernière minute, mais vous commencez à me connaître non, je suis comme ça, désolée.

 

Voici le lien du zoom : www.zoom.us/j/8183350225

Si vous n’avez jamais utilisé Zoom, une application devra être téléchargée (c’est très simple, suivez les instructions)

 

Si vous avez simplement envie de voir les produits, vous les trouverez ici : http://mabelle.teamasea.com/

 Vous pourrez aussi trouver des infos ici sur playlists, changer des vies cellule après cellule : https://www.youtube.com/channel/UCmK64T66I_T2fZ61FEzfxCQ

D’autres infos s’y ajouteront au fur et à mesure de ma progression dans la découverte des fonctionnalités de Youtube, c’est tout nouveau pour moi. 

Ah, oui, j’oubliais, je devais vous donner mon avis sur Aséa : pour moi c’est le plus beau cadeau que j’ai reçu depuis très longtemps, qui a complètement transformé ma vie. Une arnaque ? NON, dix fois NON. Un miracle ? Oui, j’ose le dire, pour moi Aséa est un véritable miracle dont je vous reparlerai très vite.

Je vous dis à tout à l’heure peut-être !

Mabelle