Changer de vie, mission impossible ?

De nombreuses personnes aspirent au changement, en quête de bonheur et d’épanouissement. Vivre plus sereinement est le fantasme de pas mal de monde, mais effectuer un gros changement de vie ne s’improvise pas du jour au lendemain. Différentes étapes sont nécessaires pour accéder à la vie souhaitée au niveau personnel ou professionnel, et cela se prépare pour que les choses se passent au mieux.

Quelle est la première étape du changement ? Se poser les bonnes questions !

Que dois je changer ?

Pour passer du rêve à la réalité d’une vie meilleure, un temps de réflexion s’impose. L’être humain n’aime pas le changement, c’est une évidence à laquelle nous sommes tous confrontés. Tout changement fait peur, comporte des risques et doit être réfléchi, avez vous bien évalué les risques pour vous, et pour vos proches ?

Prenez le temps de faire un bilan de votre vie à tous les niveaux (personnel, familial, professionnel). Certaines choses sont peut-être à modifier, mais d’autres certainement vous conviennent. Il est important de prévoir sur quels aspects un changement est nécessaire, mais aussi ce que ce changement aura comme impact sur d’autres domaines de votre vie.

Quelles sont vos motivations à un changement de vie ? Il est important avant de faire un virage à 180° de comprendre ce qui ne va pas dans votre vie actuelle et le résultat que vous attendez, ce à quoi vous aspirez précisément.

Si, par exemple travailler pour un patron ne vous convient plus et vous désirez créer votre entreprise, cela aura forcément un impact sur votre vie familiale, financière, sur vos loisirs, … Avez vous les finances nécessaires pour payer vos factures durant le lancement de votre entreprise, avez vous pensé que vous devrez probablement y consacrer bien plus de temps que les 40 heures que vous prestiez pour votre patron et que cela aura une répercussion sur votre disponibilités pour votre famille ou vos amis ? Pourquoi voulez vous ce changement, la raison est-elle financière, voulez vous plus de liberté dans votre travail pour exprimer votre créativité ? Ou simplement votre patron vous a pris la tête ce matin et vous avez juste l’envie de claquer la porte sur le coup de la colère ? Il est indispensable de connaître vos réelles motivations avant de passer à l’acte.

Si le changement souhaité n’est pas d’aussi grande envergure, mais que simplement vous souhaitez prendre soin de votre corps en faisant du sport et en mangeant sainement, cela entraînera également des modifications de vos habitudes. Allez vous trouver dans votre planning chargé le temps nécessaire pour vos séances de sport, aurez vous le soutien de votre entourage, serez vous capable de résister à vos trois habituels restos hebdomadaires et est-ce seulement envisageable si ce sont des rendez-vous professionnels ? Pouvez-vous trouver une alimentation saine dans votre lieu de restauration habituel ou devrez vous en changer ? Tout ça peut paraître anodin, mais toutes ces petites questions, si vous ne vous les posez pas, risquent de vous faire très vite abandonner votre projet. Il est important d’avoir conscience de jusqu’où vous êtes prêt à aller pour une autre vie et sur qui vous pouvez compter pour vous soutenir.

Il est aussi important de vous poser la question de pourquoi vous en êtes arrivé là aujourd’hui. Avez vous fait certains choix par rapport à votre passé, par peur du jugement, de l’échec, voir de la réussite ? Etes vous prêt à passer à autre chose ou ces freins sont ils toujours présents ?

Après le bilan, le passage à l’action

Puisque vous avez conscience de ce qui ne va pas dans votre vie, vous pouvez penser à votre plan d’action qui tient compte de vos besoins et vous mènera vers la vie qui correspond à vos attentes.

Vous avez besoin d’un plan A si tout se déroule parfaitement bien, mais aussi d’un plan B, au cas où tout en se passerait pas comme prévu, ce qui est généralement le cas. Ne cherchez pas à tout prix à suivre votre plan A, simplifiez vous là vie en remettant ce plan en question. Il y a diverses façons d’arriver au même endroit. Si ça ne marche pas par une route, il peut suffire d’en emprunter une autre. Surtout ne voyez pas ça comme un échec, mais comme une source d’apprentissage, et apprendre c’est évoluer.

Gardez toujours à l’esprit que votre bien-être commence avant tout par votre capacité à prendre soin de vous. Pensez donc à vous faire plaisir, c’est indispensable pour booster votre motivation de changement et ne pas abandonner au premier caillou rencontré sur votre chemin.

Faites un peu de ménage dans votre vie, libérez vous des choses qui seraient un frein au changement désiré, même si cela consiste parfois à s’éloigner de certaines personnes temporairement ou définitivement. Certains ont la fâcheuse tendance à abuser de la critique destructrice, vous faire douter de vos compétences ou des possibilités de réussite de vos projets, ils vous empêchent de vous réaliser. C’est leur regard sur la vie, pas le vôtre, n’en tenez pas compte, sauf si c’est l’expert comptable que vous avez consulté et qui vous explique de manière constructive, avec toutes les informations en sa possession, que votre projet n’est pas viable. Dans ce cas, mieux vaut étudier la chose que de foncer tête baissée dans un projet qui ne tient pas la route et doit avant tout être revu et corrigé.

Si vous n’êtes pas capable de relativiser, de ne pas tenir compte de leurs avis et de leur faire comprendre qu’au final vous seul déciderez de votre avenir, il vaut probablement mieux les tenir à l’écart de vos changements.

La recette du changement

La seule et unique manière de changer de vie est de changer sa vision, d’affronter ses peurs en changeant ses habitudes et en sortant de sa zone de confort.

Changement de vie ou pas, prenez soin de vous

Mabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *