Comment se laisser programmer

Comment se laisser programmer ? Gardez bien à l’esprit que lorsqu’une info est répétée H24 7/7 il y a anguille sous roche, peu importe le contenu, peu importe la source ou de quel camp elle provient. Cela sert généralement soit de diversion, soit de programmation. On appelle cela une PsyOP (Opération psychologique). Pendant plus de deux ans on a eu droit au Covid 24h/24, puis « vaccins inoffensifs », Poutine le vilain grand méchant, crises cardiaques inexpliquées, réchauffement climatique, droits des LGBTQ+

Peut être un mème de 2 personnes et texte qui dit ’C'EST QUOI LA MATRICE ELLE EST LE MONDE QU'ON SUPERPOSE À ΤΟΝ REGARD POUR T'EMPECHER DE VOIR LA VÉRITÉ.’

Le but est de faire rentrer au forceps, des informations dans votre conscience, et par la suite dans votre subconscient. Répéter un mensonge mille fois, ne le rendra pas plus vrai, mais le rendra crédible aux faibles d’esprit (Et dieu sait s’ils sont pléthores). Cela s’appelle de la manipulation, voire même de l’ingénierie sociale.

A chaque fois que cela arrive, les questions à se poser sont :

-A qui cela profite-t ‘il ?

-Quel est le but ?

-Que tente-t’on de nous cacher ?

-Qui en est l’auteur ?

-En quoi cela me concerne-t-il ?

Que vous le vouliez ou non, vous avez été conditionnés dès votre plus jeune âge, à obéir aux structures de contrôle. De perdre l’innocence au profit de la concurrence. Une étape qui consiste à faire disparaître l’égalité pour le bénéfice d’une hiérarchisation sociale. Il faut des maîtres, des chefs et des esclaves. Prémices de l’implantation psychologique de la pyramide de contrôle.

Souvenez-vous de votre entrée à l’école, la première chose que l’on vous « enseigne » est de vous taire et de lever le doigt pour demander quoi que ce soit. (phase de l’obéissance achevée)

Ce cap passé, s’en vient la concurrence, toujours être le meilleur, écraser les autres pour s’élever au-dessus de la mêlée.

Nous avons tous entendu le : « si tu ne travailles pas bien à l’école, tu ne seras rien, tu n’auras pas de boulot, tu te retrouveras caissière ou à la rue » et autres âneries du genre.

Ce formatage n’est pas anodin, il est le précurseur à l’esclavage des temps modernes. Mais cela n’est qu’une infime partie de l’enseignement pré-adolescent. La seconde partie consiste à faire croire aux enfants en des dogmes qui ne reposent sur rien, hormis sur une volonté de faire croire, et j’insiste sur le « faire croire », et non d’inculquer un savoir.

Ce n’est pas parce qu’un mensonge est répété génération après génération, qu’il en est pour autant une vérité. Et c’est là toute la perversité de ce système, Ne pas laisser les enfants découvrir par eux-mêmes les valeurs fondamentales de la vie, mais de faire rentrer dans leurs petits crânes des graines d’idéologies.

Preuve en est, l’éducation revient aux parents, il s’agit de la transmission d’un savoir générationnel, à contrario de l’instruction qui elle, devrait en théorie fournir les outils pour comprendre et évoluer individuellement. Le paradoxe vient quand l’état (structure de contrôle par excellence) renomme l’instruction nationale en éducation nationale. Les travers et dérives commencent réellement à se faire voir maintenant dans cette institution qui n’en à plus que le nom, siège de toutes les dérives idéologiques. Vous comprenez maintenant pourquoi, l’instruction en famille est devenue la bête noire du gouverne-ment.

Et voilà, la fabrique à cancres est née, des êtres formatés, coupés des réalités primordiales à l’existence, et munis d’une instruction au ras des pâquerettes… Réfléchissez-y, nous sommes tous passés par là !

Le formatage est donc la phase indispensable et préparatoire à la programmation. Mais la programmation de quoi ? Simplement des esprits, dans le but d’intégrer les individus dans un système d’obéissance pyramidal.

Cette programmation est indispensable, c’est la base de l’obéissance aveugle en une construction purement virtuelle, et vous faire accepter l’autorité, afin de vous soumettre aux décisions des maîtres auto-proclamés.

Il est primordial pour ‘eux’ de vous supprimer de l’esprit, l’évidence qu’entre vous et le créateur (peu importe le nom que vous lui attribuez) il n’y a rien, n’y personne. Pour cela, il leur faut impérativement votre consentement. Car rien de ce qui a été créé par l’homme ne lui est supérieur sans son consentement.

Le tableau est posé, alors comment s’y prennent-ils ? Ils usent de deux piliers principaux, l’ignorance et la peur.

L’ignorance sur les vérités, les mécanismes qu’ils vous cachent, vos origines, votre histoire. La peur, instinct primaire de conservation (partie reptilienne du cerveau)

Si vous voulez une définition de la peur, je dirai que c’est l’ignorance des choses. Car une fois que vous savez, la peur disparaît. Donc ils ne veulent surtout pas que vous sachiez.

Si on prend l’exemple actuel au sujet de la « vaccination », il n’y a pas d’obligation réelle, juste un besoin de vous voler votre consentement par des contraintes aussi nombreuses que diverses en générant de la peur (peur de mourir, de perdre son emploi, de se voir retirer les enfants, …)

Le cerveau est programmable. Les outils pour y parvenir sont nombreux :

– Vous avez les mensonges qui sont propagés principalement par les maîtres (l’Etat), avec comme voix, les merdias.

– Vous avez la science, dont son rôle est de tenir comme « évidences » des choses qui ne le sont pas ou peu. Et qui possède une pléthore de « sachants », qui confondent science et appât du gain.

– Et finalement, et je sais que cela ne plaira pas à certains, les religions. Religions qui ont été dévoyées des messages originaux, toujours dans le but de contrôler et de soumettre, et cela fonctionne depuis la nuit des temps.

Et quand un groupe tient pour acquis leurs vérités (celles des maîtres). Ils s’en font les défenseurs. Et iront même jusqu’à se battre pour défendre et imposer ces dites vérités. L’esprit humain a, ce que je nommerai de tare, celle du conformisme. La peur à nouveau, de ne pas ressembler, ni s’intégrer à la majorité d’un groupe, sous peine de s’en voir rejeté.

Et voilà, le tour est joué, vous êtes programmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *