Désordres hormonaux

Bonjour, je t’espère en pleine forme. Je partage ce matin des extraits d’un livre passionnant, vraiment super intéressant.

C’est une enquête remarquable et passionnante…car elle explique tellement de dossiers … dont celui diffusé dernièrement – mais sans réponse aux bonnes questions – par France Info télé, à propos d’un réservoir d’eau potable, pollué par les pesticides répandus par des agriculteurs sur leurs arbres fruitiers…

Les multiples pollutions sournoises, parce qu’invisibles et leurs dramatiques conséquences…les maladies. Les cancers…les allergies…la diminution considérable de la fertilité du sperme…

Enquête réalisée par Corinne Lalo, journaliste : « Le grand désordre hormonal » chez « Le Cherche midi »

Une enquête clef, qui explique tant de dysfonctionnements de notre corps…

Corinne Lalo, journaliste, après enquête (ah bien oui, même s’ils ne sont pas bien nombreux, il reste encore de vrais journalistes qui font leur travail d’investigation) vient de publier un livre choc sur « Le grand désordre hormonal », « ce qui nous empoisonne à notre insu » (550 Pages)

https://amzn.to/3bTQ21I

Ce livre peut t’apprendre beaucoup sur l’intimité du fonctionnement de la sexualité, la fragilité du moment de la conception, et surtout, ce que l’on nous cache soigneusement : tous les produits qui nous entourent, et qui représentent la vie économique mondiale, donc des milliers de milliards par an. Tous ces produits …que nous mangeons…que nous touchons…qui nous cernent (vêtements, peintures, ustensiles … ) sont enduits ou composés par des assemblages chimiques  qui perturbent souvent gravement, le fonctionnement de notre propre corps.

Ce sont des perturbateurs endocriniens qui ont un effet permanent et dévastateur sur le fonctionnement de tout le corps, qui déclenchent, au mieux, des allergies mais très souvent des cancers et aussi qui modifient le sexe ou l’orientation sexuelle au moment de la conception !

Après avoir lu cette enquête passionnante, on comprend beaucoup de choses : l’industrie, pour faire des profits, propose des milliers de produits dans lesquels, des composants chimiques perturbent le fonctionnement de notre corps, déclenchant de multiples maladies et dysfonctionnements de notre corps soigneusement cachés aux consommateurs.

Voici quelques extraits de ce livre clef, que chacun devrait lire, pour mieux cerner et combattre ces perturbateurs endocriniens qui sont…partout…y compris sur l’écran que tu regardes à cet instant, et sur les touches de ton ordinateur ou de ton smartphone…

Poisons : une histoire toxique

Depuis les années 1950, nous constatons un empoisonnement chimique général… qui a perturbé nos hormones (pesticides, plastifiants, solvants, détergents, médicaments… (P. 14)

Une femme enceinte qui prend du Paracétamol peut déclencher des effets féminisants sur son fœtus…idem pour les lingettes nettoyantes pour les fesses de bébé (15)

Les revêtements internes des canettes de soda, des boites de conserve, contiennent un revêtement…féminisant…les mousses à raser contiennent des phtalates toxiques pour les spermatozoïdes et la testostérone . (15)

Certains médicaments anticholestérol ont le même effet que les hormones femelles et font pousser les seins des hommes et gonfler leur prostate…Les cancers du sein ou de la prostate sont souvent liés aux perturbateurs endocriniens. (16)

L’industrie chimique a déversé dans l’environnement, plus de 150.000 substances chimiques capables de perturber nos organismes : ce sont les perturbateurs endocriniens (29)

Ainsi le fœtus , dans le ventre de la maman, couve des maladies qui se déclencheront des années plus tard… 32)

Fœtus développement

Il y a six groupes de perturbateurs endocriniens, avec lesquels nous sommes en contact permanent, et qui peuvent déclencher de multiples dysfonctionnements, qui vont des allergies, aux cancers, et à la modification de l’orientation sexuelle (ce qui explique l’explosion du lobby LGBT…victime de ces perturbateurs endocriniens ) : les pesticides, les plastifiants (bisphénols, plastiques durs, et phtalates, plastiques mous), les perfluorés (antitaches, antiadhésifs, imperméabilisants ), les produits pharmaceutiques (médicaments, additifs alimentaires ), les Parabènes ( conservateurs des cosmétiques et médicaments ), les polybromés (retardateurs de flammes bromés )

Ces perturbateurs chimiques vont dérégler tous les organes qui dépendent des hormones…et vont désorganiser toutes les fonctions physiologiques du corps. (34)

Le corps est une usine chimique très complexe et…très fragile…il suffit d’une différence de…2/ 10.000ème de gramme d’une hormone pour déclencher une maladie…Cinq millionièmes de grammes de surdose d’une enzyme peuvent provoquer la mort des cellules hépatiques ( 37)

Les toxiques issus des pesticides, provoquent une explosion des cancers : 4% de morts en 1900…15% en 1958…30% en 2021…700% d’augmentation en un siècle (62)

Chez les escargots de mer, les chercheurs découvrent dans les années 1970, un pénis chez les femelles, en plus de leur propre sexe féminin…l’origine de cette transformation est un pesticide contenu dans les peintures antisalissures des bateaux (87)

Les molécules de pilules contraceptives, que les femmes évacuent tous les jours dans les toilettes, se retrouvent dans l’eau du robinet…car les systèmes de filtration n’arrivent pas à éliminer ces molécules…et féminisent les mâles (104)

La contraception devient gratuite jusqu'à 25 ans en France : Quel  remboursement en Belgique? - rtbf.be

Il suffit d’une faible quantité de perturbateurs hormonaux pendant la fécondation, pour compromettre de façon irréversible les caractères liés au sexe. De nombreux composés chimiques ont des effets féminisants (118)

Ces perturbateurs endocriniens modifient le patrimoine génétique du parent…modifications génétiques transmises aux générations suivantes ! (128)

Depuis 40 ans les médecins constatent une multiplication des malformations génitales : chez les garçons, des pénis réduits, une mauvaise position du méat urinaire sur la verge, absence d’un testicule…on trouve à la troisième génération des malformations congénitales chez les filles comme chez les garçons (172-173)

En 2020, à Montpellier une équipe médicale a découvert un cancer génital chez une fillette de huit ans…C’est sa grand-mère qui avait pris du Distilbène…Et le frère de la petite fille a développé un micropénis (174)

En 2021 le distilbène est toujours en vente en France…Il est prescrit contre le cancer de la prostate avec une simple mise en garde sur la notice (176)

Le poulet aux hormones entraine la croissance des seins chez les mâles comme chez les femelles (176)

Le traité de libre-échange CETA entre l’Europe et le Canada permet, sans contrôle, l’importation de viande de bœuf Canadienne traitée aux hormones. (177) L ratification du traité du CETA a été votée par l’Assemblée nationale (sortante) à la demande du président Macron. (Non je ne mettrai pas de majuscule à président, minable = minuscule. Or, quand un président détruit son pays et son peuple, qu’est il d’autre qu’un minable pantin ?)

Le Distilbène a provoqué de graves effets secondaires dans la descendance de dix millions de femmes (181)

Le Distilbène à l'étude - La Santé Publique

La plupart des perturbateurs hormonaux ont le benzène (issu du pétrole ) comme parent commun…Le benzène est très toxique pour la peau, le cerveau, les organes, l’ADN, les chromosomes, les hormones ( 186)…On le retrouve dans les plastiques, les solvants, les plastifiants, les détergents, les parfums chimiques, les colorants, les additifs alimentaires, les conservateurs, les médicaments, les pesticides, les cosmétiques ,les explosifs, l’essence, les additifs antidétonant etc.

Les scientifiques observent une démasculinisation des hommes depuis…1945 ! Le syndrome de « dysgénésie testiculaire » se constate par quatre symptômes : baisse de la qualité du sperme et de la testostérone, malformation des testicules, malformation du pénis, cancer du testicule (215)

Entre 1940 et 1990 le nombre de spermatozoïdes a été divisé par deux. Et de 1973 à 1992, cette baisse atteint…40% ! Et une nouvelle baisse de 32% a été mesurée de 1989 à 2005. Le mâle Français a perdu…70% de ses spermatozoïdes depuis 1945 ! idem dans les autres pays d’Europe ! (217 – 218 – 219 )

On a la preuve scientifique que le Paracétamol, énormément consommé, provoque, chez la future maman enceinte, de graves perturbations chez le fœtus mâle, comme la non descente des testicules (241)

Les cas de micro-pénis chez les nouveaux nés, sont de plus en plus nombreux. On constate une féminisation des enfants mâles (253 – 257)

En France, l’abaissement de l’âge des premières règles, ne cesse de continuer : 15 ans en 1850… 13 ans en 1950…12 ans et demi en 2021. Or, une puberté précoce favorise le cancer du sein, de l’ovaire et l’hypertension. Et il y a même des cas de bébés de …6 mois qui ont des règles ! Des fillettes portoricaines ont eu leurs premières règles à…un an ! Leurs mères avaient pris du Distilbène ou du Zeranol (300 – 306 )

Une nouvelle maladie, apparue vers 2010, touche de plus en plus de femmes : l’endométriose, règles très douloureuses…Un dysfonctionnement du corps de la femme, que des chercheurs relient à l’augmentation de notre pollution quotidienne par des perturbateurs hormonaux (341-349)

Endométriose – et maintenant? | Hirslanden

Les enfants traités aux shampoings anti-poux, peuvent déclencher des leucémies ou des lymphomes. (402)

On retrouve deux cents ( !!) polluants chimiques dans le cordon ombilical des femmes qui viennent d’accoucher ! Et même…287 polluants, appartenant à neuf familles chimiques ! …dont 217 sont toxiques pour le cerveau et le système nerveux du bébé, et 208 peuvent déclencher un cancer ! (413 – 415 )

Huit cent mille bébés sont vaccinés chaque année en France, avec des vaccins contenant de l’aluminium…les doses cumulées atteignent 3,8 mg d’aluminium…une dose énorme, au moment du développement du cerveau du bébé. Cela peut provoquer le basculement vers l’autisme, plusieurs années après le vaccin. (452 – 456)

75% des insectes volants ont disparu en 27 ans …40% des espèces d’insectes sont en déclin…tout cela dû à une nouvelle génération de pesticides : les néonicotinoïdes, apparus en 1993…sa molécule est…7300 fois plus toxique que le DDT !!

Enfin, Corinne Lalo termine cette passionnante enquête avec cette révélation sur les « verts de pacotille », quand ils ne sont pas…corrompus par la grande industrie…des organisations de « défense de l’environnement », comme l’Union internationale pour la conservation de la nature » ont accepté des partenariats financiers avec.. ; les principaux fabricants de pesticides.. ; et préfèrent parler de.. ; changement climatique comme facteur de risque, plutôt que de pesticides tueurs d’abeilles (541)

Enfin souligne Corinne Lalo, des épidémiologistes et des toxicologues, dont l’essentiel de la carrière se fait dans les bureaux …ces « experts » européens, sont semble – t-il très sensibles aux lobbies industriels…ils nient souvent les connaissances scientifiques accumulées depuis 60 ans, avec pour objectif, de minimiser les conséquences de ces considérables pollutions multiples de l’humain et de son environnement…afin de permettre à l’industrie de continuer d’engranger des bénéfices par milliards, au détriment de la santé publique.

A lire, à relire, à prêter aux amis, aux proches, à la famille, aux voisins, aux collègues, …

Mabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *