Détachement et indifférence

La différence entre le détachement et l’indifférence, c’est la qualité de l’investissement émotionnel.

Cette différence est fondamentale. Imaginons une personne qui tombe. Quelqu’un qui est indifférent passera son chemin sans en être affecté.

Mais une personne qui a atteint le détachement spirituel ne sera également pas affectée, mais ira aider cette personne.

Peut être une image de 1 personne et position debout

L’indifférence, c’est, n’être pas concerné par ce que vit l’autre, c’est ne pas s’impliquer dans son vécu, c’est le  » rien à faire » de ce que vit l’autre, sa vie ne m’intéresse pas, je ne parle que de moi.

Le détachement émotionnel est une absence d’émotions négatives humaine, pourtant certainement pas un manque de compassion et d’amour pour son prochain.

Être détaché de tout, est l’une des clés les plus importantes du bonheur et de l’équilibre, il n’y a plus aucune attente, ni d’être aimé, ni d’être reconnu.

Le détachement, sous toutes ses formes, apporte la plénitude de l’esprit. Celui qui donne sa confiance de tout son cœur au Divin est peu affecté par les aléas de l’existence, et ainsi il ne souffre pas.

Le détachement, c’est de pas donner plus d’importance aux événements qu’il n’en faut, c’est conserver sa liberté de penser, d’être, quelles que soient les influences extérieures.

Monique Damel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *