Le travail de l’ermite

Un homme rejoint un ermite sur une montagne qui pratique une drôle de méditation. Intrigué et dubitatif, il lui demande :
– Que fais-tu dans tant de solitude ?

Ce à quoi l’ermite répond avec un sourire malicieux :
– J’ai beaucoup de travail à faire.

– Comment peux-tu avoir autant de travail dans cet endroit ? Je ne vois rien ici !

Hermite photo éditorial. Image du spiritualité, gris - 76123231


– Je dois entraîner deux faucons et deux aigles, rassurer deux lapins, discipliner un serpent, motiver un âne et dompter un lion.

– Mais où sont-ils, je ne les vois pas ?

– Je les ai à l’intérieur :
Les faucons se lancent sur tout ce qui m’est présenté, bon ou mauvais, alors je dois les entraîner à se lancer sur de bonnes choses. Ce sont mes yeux !
Les deux aigles avec leurs griffes blessent et détruisent, je dois leur apprendre à ne pas blesser. Ce sont mes mains !
Les lapins veulent aller où ils veulent, ils fuient face à des situations difficiles, je dois leur apprendre à être tranquille face à la difficulté et devant les obstacles. Ce sont mes pieds !
L’âne est toujours fatigué, têtu, très souvent il ne veut rien porter. C’est mon corps !
Le plus difficile à dompter est le serpent. Même s’il est enfermé dans une cage robuste, il est toujours prêt à mordre et empoisonner quiconque l’approche. Je dois le discipliner, c’est ma langue !
J’ai aussi un lion. Oh… il est fier, vaniteux, il pense qu’il est roi, je dois le dompter. C’est mon ego !  »
Comme tu le vois maintenant, j’ai beaucoup de travail à faire !  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *