Les vieilles âmes

« On les appelle les émotifs, les penseurs.

Je suis hypersensible.

Tout me touche, m’atteint, m’émeut, me submerge, me gonfle.

J’ai mal pour moi, pour l’autre.

Je ressens.

Je pleure pour un rien, je ris facilement.

6 façons de reconnaître une vieille âme - Esprit Spiritualité Métaphysiques

Je sens les odeurs, les âmes, la tristesse.

Je n’ai aucune limite à ressentir.

Je m’énerve plus facilement,

Je suis à fleur de mots, de peaux, de beaux.

Je suis une hypersensible.

Je suis différente.

Remplie de poésie.

Quelque chose danse en moi.

Une lumière me rend bizarre, intouchable, indomptable.

J’en demande toujours trop.

Je parle pour ne rien dire, parce ce qu’il y a toujours quelque chose à en dire.

On les appelle les marginaux, les fous, les extra humains.

Je suis une écorchée, une abîmée, une blessée de vie.

Je suis empathe.

Je décèle ce qu’on ne me dit pas,

Je tire les vers du nez.

Je respecte le silence, car je le parle couramment.

Je suis ainsi.

Un peu cabossée, tendre, et émotive.

J’ai un orage qui gronde, et un arc en ciel qui brille.

Je ressens plus fort, tout ce qui effleure l’autre.

Je peux perdre pied.

Plus vite, plus violemment que quelqu’un d’une sensibilité normale.

La mienne n’est jamais banale.

J’ai une petite boule qui bouge en moi.

Qui se coince dans ma gorge, fait mal à mes yeux, ou fout le feu dans mon ventre.

Je peux ressentir très fort, m’envoler très haut et redescendre brutalement.

Je peux éclater en sanglots, et rire aux éclats pour quelque chose qui me fait peur, vibrer, ou vivre.

Je vis toujours accrochée à ma boule d’émotion.

Elle ne saute pas aux yeux des autres, mais prend toute la place en moi.

C’était ma fragilité, j’en ai fait ma force.

C’est mon démon que j’aime, mon diable au corps.

Mon cœur qui bat n’est pas un muscle chez moi,

C’est un lieu d’immersion, de rendez-vous, de petites morts et de profondeurs inégalées.

Et celui qui peut me comprendre, alors seulement celui-là, peut m’aimer… »

Texte de Cyrielle Soares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *