Utiliser le sel sur la soie

Cette technique est la plus simple car vous n’avez besoin d’aucune maîtrise du dessin immédiatement.

Le sel permet d’obtenir des effets surprenants, sans grand investissement de temps, simplement en saupoudrant du gros sel sur la soie peinte encore humide. Il est important que la peinture soit encore mouillée, mais pas trop sinon les grains se noieront et vous n’obtiendrez pas les résultats escomptés.

Les effets varient en fonction de la taille des cristaux de sel.

Evitez de faire de gros paquets, plus les grains sont éloignés, plus les effets sont réussis.

Variez les effets en dispersant le sel de manière à créer des formes particulières (des lignes ou des ronds, par exemple)

On peut cependant maîtriser ce phénomène, en disposant les grains de sel en suivant un dessin donné, et non d’une façon anarchique

Laissez agir pleinement le sel.

Papillon
Papillon

Le principe étant que le sel attire les pigments de la couleur, il laisse une zone plus claire dans son sillage et un effet de lumière. Pendant que le sel sèche : regarder le sel travailler permet de comprendre et de voir le changement de la couleur sous le sel.

Après séchage, le sel sera éliminé par brossage. Il est bien sûr possible de disperser du sel dans des espaces délimités à la gutta, ou de réaliser une pièce sans gutta uniquement avec une décoration au sel disposé selon la créativité du jour.

La raideur du tissu s’éliminera après fixage des couleurs par simple rinçage à l’eau.

Se relier aux énergies de la nature
Se relier aux énergies de la nature

ASTUCE : Pour que le sel soit plus performant, le faire préalablement tiédir (en hiver sur lesradiateurs).

Sur mes peintures « papillon » ou « Se relier aux énergies de la nature », vous pouvez visualiser l’effet du sel sur la soie.

 Si mon article vous plaît, ou vous déplaît, n’hésitez pas à me laisser votre commentaire – Mabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *