Belle année !

Demain, samedi 28 janvier, les Chinois célébreront le Nouvel An, le début de l’année du Coq de Feu Rouge.

Depuis 1929 la Chine utilise le calendrier grégorien. Toutefois, le pays a gardé le calendrier traditionnel pour la célébration des fêtes traditionnelles et religieuses comme la Fête du Nouvel An, ou pour l’astrologie.

Le Nouvel An chinois est l’une des fêtes les plus importantes pour les Chinois, une semaine de congés est appliquée dans le pays.

Cette semaine est l’occasion  pour les Chinois de se réunir en famille pour pratiquer les rituels et traditions de la Fête du Printemps.

Le premier jour, les visites à la famille sont accompagnées de vœux de chance, de prospérité et de réussite. Les ancêtres sont célébrés avec des offrandes devant les tablettes des anciens. Les enfants quant à eux reçoivent des enveloppes rouges et or contenant des étrennes. (En Chine, le rouge est la couleur de la chance, du bonheur, et de la prospérité).

Un peu partout dans le pays, sont allumés des pétards et feux d’artifice qui, grâce au bruit et à la lumière, éloignent les mauvais esprits et les démons.

C’est aussi la journée de la danse du lion, pratiquée également pour vaincre les démons.

Les six autres jours sont destinés aux visites et vœux à la belle famille et aux amis.

Le septième jour c’est la Fête des lanternes. C’est ce jour là que les chinois changent d’âge, tous ensemble et non pas au jour de leur naissance. Aussi chaque famille se retrouve autour d’un grand repas où les plats consommés évoquent la longévité (la longueur des nouilles par exemple renvoie à la longueur de la vie).

Les lanternes qui rendaient autrefois hommage à Bouddha, sont maintenant devenues une représentation sociale de la fête, comme nos sapins à Noël.

L’année du Coq de Feu

Chaque année est associée à un animal et un élément. 2017 sera l’année du Coq de Feu.

Les animaux sont les signes zodiacaux associés à chaque année et viennent d’une vieille légende selon laquelle Bouddha aurait invité à sa table du Nouvel An 13 animaux arrivés dans cet ordre : le rat, le bœuf, le tigre, le lièvre, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon

C’est selon cet ordre précis que chaque année est associée à un animal

Après l’année du Singe qui s’achève le 28 janvier 2017, nous allons donc entamer un nouveau cycle sous l’influence du Coq, qui se prolongera jusqu’au 15 février 2018

Selon l’astrologie chinoise, c’est une année qui s’annonce dynamisante, enthousiaste et pleine d’entrain. Elle permettra à chacun de prendre de l’élan pour démarrer de nouveaux projets.

Le Coq, analyste et plein de ressources, est fier mais parfois trop présomptueux, il manque de nuances, de diplomatie et d’objectivité. Alors, il sera bon de ne pas se laisser aveugler par un excès d’ambition. Le Coq a besoin de discipline, d’organisation, de méthode. Sur le plan relationnel, le Coq invitera chacun à faire preuve de plus de profondeur, à davantage de sincérité et de pérennité dans les échanges amicaux et familiaux

Pour les asiatiques, l’année 2017 semble être une période consacrée à la recherche du progrès, de l’honneur et d’une grande intégrité.

Pour ma part, je choisis, que quel que soit l’animal associé à cette année, je vais vivre une merveilleuse année et je vous en souhaite une tout aussi belle

Très belle année du Coq !

Mabelle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *