La vibration de la terre

Bonjour,

J’espère que cet article vous trouve dans un état d’esprit positif.

Résultat de recherche d'images pour "terre"

Je vous ai parlé de vibration plusieurs fois ces derniers temps.

Toujours un peu pressée, je manque de temps pour vous écrire un article sur la relation entre notre vibration, à nous tous les humais, et celle de la terre. Or j’ai lu dernièrement un article sur le sujet qui est très bien écrit. Inutile de vous raconter la même chose, aussi je vous partage le lien vers un article très explicite sur le sujet.

Après sa lecture, vous comprendrez aisément qu’il est bien inutile, et même néfaste de passer ses journées à se plaindre, à râler sur votre patron qui vous en demande trop, votre conjoint qui a oublié de vous prévenir qu’il rentrerait plus tard ce soir, votre fiston qui a oublié son sac de piscine, le pneu de voiture qui doit être regonflé alors que vous êtes déjà en retard, les impôts qui vous prennent bien plus que vous le souhaitez … et en voyant plus loin, les lobbys pharmas qui nous empoisonnent, les mariages autorisés avec des enfants, les criminels qui ne restent pas en prison, les violences faites aux femmes, … Oh, je peux vous en trouver plein de choses qui dysfonctionnent dans ma vie, dans la vôtre, dans celle de tout le monde.

Oui, les occasions de se plaindre sont nombreuses de rouspéter, de ne pas être satisfait mais lorsque vous comprenez que cela ne fait qu’entretenir le négatif pour vous, mais aussi pour tous ceux qui nous entourent, et pour la terre, sans doute comprendrez vous qu’il est plus sage pour le monde de se connecter à des émotions plus positives.

Lorsque nous savons que nous sommes tous reliés, que notre pessimisme, notre haine, notre jalousie, notre colère influent la terre entière, calmer nos pensées, les diriger vers notre coeur, élever notre vibration et entrer dans la gratitude, pour tout ce qu’on est, tout ce qu’on a, tout ce qu’on vit de positif devient primordial.

Je me souviens avoir lu, lors de sa sortie il y a déjà bien des années, un livre de Lynn Mc Taggart, La science de l’intention. https://amzn.to/2s2pjtk

Lynn s’appuyait sur les recherches réalisées par de nombreux scientifiques internationaux sur la conscience humaine, pour démontrer que la pensée a le pouvoir d’influencer les choses et crée une autre réalité. Ce livre permettait au lecteur de participer à différentes expériences pour la guérison de certaines personnes notamment, grâce à l’émission d’une intention à une date et heure bien précise. Malheureusement, si le livre était traduit en français, les expériences étaient dans la langue de Shakespeare que je ne comprends pas suffisamment pour participer à ce genre de chose.

Il est bien dommage de voir que de telles possibilités existent et pourraient changer tant de choses sur notre belle planète, mais ne sont malheureusement pas exploitées. Mais, STOP, je refuse d’être négative !!! Je préfère être la petite goutte d’eau qui, avec toutes les autres formera un océan de positivité et modifiera le champ vibrationnel de la terre.

Vivez une magnifique journée

Mabelle

Méditations pour le monde

Bonsoir,

Je vous espère en pleine forme en cette soirée encore bien pluvieuse (en tous cas chez moi).

Après quelques soucis informatiques, et des fichiers perdus, je cherchais tout à l’heure une info sur mon blog. Et je constate que je n’ai pas partagé l’information. Je rattrape bien vite cet oubli. Ou, je n’ai pas pris suffisamment de temps pour la trouver car j’étais un peu pressée et, dans ce cas un petit rappel peut être utile pour celles et ceux qui n’avaient pas vu la première info.

Résultat de recherche d'images pour "méditation"

Depuis le début du mois, chaque soir à 19 heures, ont lieu des méditations pour la paix. Il s’agit de créer une égrégore donc il n’y a aucun replay, il faut être disponible entre 19 et 20 heures. Chaque soir des thérapeutes donnent un peu de leur temps, totalement gratuitement, pour nous partager un petit atelier pour plus de paix sur notre belle planète.

Je participe chaque fois que cela est possible. Il y a généralement plus de 4000 participant(e)s, et si vous choisissiez de venir vous aussi et de partager l’information, ça serait encore plus plussant.

C’est ici : https://super-radiance.pages.ontraport.net/

J’espère que nous serons encore plus nombreux demain.

Prenez soin de vous

Mabelle

Quelle est votre vibration ?

Tout est énergie, et chacun d’entre nous vibre sur certaines fréquences.

Dans le monde des vibrations, il n’existe pas un million de différences, soit les vibrations sont positives ou négatives. Selon le sentiment qui nous habite, nous émettons une vibration qui y correspond.

Si nous ne prenons pas soin de notre vibration en permanence, il est aisé de tomber dans le négatif. Prenons donc de bonnes habitudes.

Résultat de recherche d'images pour "énergie"

Selon la physique quantique, il y a 7 choses qui affectent notre fréquence vibratoire.

Les pensées

Toute pensée émet une fréquence vers l’univers et cette fréquence retourne vers l’origine, dans le cas où vous avez eu des pensées négatives, de découragement, de tristesse, de colère, de peur, tout cela reviendra vers vous. C’est pour ça qu’il est si important que vous preniez soin de la qualité de vos pensées et appreniez à cultiver des pensées positives.

L’entourage

Les personnes autour de vous influencent directement votre fréquence vibratoire. Si vous vous entourez de personnes joyeuses, positives et déterminées, vous entrerez également dans cette vibration. Maintenant, si vous vous entourez de personnes se plaignant, médisantes et pessimistes, soyez prudent, elles peuvent diminuer votre fréquence et, par conséquent, vous empêcher d’exploiter la loi de l’attraction en votre faveur.

La musique

La musique est très puissante. Si vous n’écoutez que de la musique qui parle de mort, de trahison, de tristesse, d’abandon, tout cela va interférer avec ce que vous vibrez. Faites attention aux paroles de la musique que vous écoutez, elle pourrait diminuer votre fréquence vibratoire. Et rappelez-vous : vous attirez exactement ce que vous vibrez dans votre vie.

Ce que nous regardons

Lorsque vous regardez des programmes qui traitent de malheurs, de mort, de trahisons, etc. votre cerveau accepte cela comme une réalité et libère toute une chimie dans votre corps, ce qui affecte votre fréquence vibratoire. Regardez des choses qui vous font du bien et vous aide à vibrer à une fréquence plus élevée.

L’environnement

Que ce soit à la maison ou au travail, si vous passez beaucoup de temps dans un environnement désorganisé et sale, cela affectera également votre fréquence vibratoire. Améliorez ce qui vous entoure, organisez et nettoyez votre environnement. Montrez à l’univers que vous êtes apte à recevoir beaucoup plus. Prenez soin de ce que vous avez déjà !

La parole

Si vous prétendez ou que vous parlez mal des choses et des gens, cela affecte votre fréquence vibratoire. Pour maintenir votre fréquence élevée, il est essentiel d’éliminer l’habitude de se plaindre et de mal parler des autres. Alors évitez les drames et la victimisation. Assumez votre responsabilité pour les choix de votre vie !

La gratitude

La gratitude affecte positivement votre fréquence vibratoire. C’est une habitude que vous devriez intégrer maintenant dans votre vie. Commencez à remercier pour tout, pour les bonnes choses et ce que vous considérez comme mauvaises, remerciez pour toutes les expériences que vous avez vécues. La gratitude ouvre la porte pour que les choses arrivent positivement dans votre vie.

Texte original sur le mur de Arte Acción

Prenez soin de vous, et de vos vibrations

Mabelle

Résolutions ou objectifs ?

Bonjour, j’espère que vous allez merveilleusement bien en ce premier jour de l’an.

Chaque année, au 1er janvier, je fais un bilan de ma vie passée, mais aussi future.

La première question que je me pose est « où en étais-je il y a 10 ans ? » Et vous, où étiez-vous le 1er janvier 2010 ? Parvenez-vous à vous souvenir, exactement, de votre vie ?

Où habitiez-vous en 2010 ? Avec qui ? Quelles étaient vos joies, vos pensées, vos préoccupations, vos doutes, vos lectures ? Qui étaient vos amis ? Quel était votre métier ? Comment se portaient vos finances, votre santé ? Vos désirs ont-ils été oubliés ou assouvis, vos doutes se sont-ils figés en certitudes ou restent ils suspendus ?

Attention, il ne s’agit pas de se juger, voire de se flageller, mais de se retourner et regarder avec bienveillance le chemin parcouru. Cela doit être un réel bonheur de faire ce bilan, de constater les progrès, de regarder les erreurs avec compréhension et compassion.

Pour m’aider, je reprends généralement mon agenda de l’époque, mais je ne les ai pas gardés lors de mon déménagement donc je vous avoue que je ne me souviens plus dans quel état d’esprit j’étais ce premier janvier 2010. L’exercice n’a pas été simple cette année. Qui étais-je, à l’époque ?

Et vous, vous souvenez vous ? Vous pouvez vous faire aider par vos proches qui se souviendront peut-être de certains détails oubliés. Qui sait, cela pourrait faire remonter quelques émotions ou fous rires intéressants en repensant à qui vous étiez à l’époque … il s’en passe des choses sur 10 ans !

Je regarde le chemin parcouru, les choses qui se sont transformées, améliorées, … ou au contraire détériorées. Puis je pense à l’avenir, ai-je toujours envie des mêmes choses que l’an dernier ? J’imagine ce que je voudrais être l’an prochain, dans trois ans, dans cinq ans. Quelle serait ma vie idéale en 2025, si une bonne fée venait sonner à ma porte pour, d’un simple coup de baguette magique, réaliser tous mes rêves ? Que puis je mettre en place si la fée ne trouve pas mon adresse, de quelle manière, avec qui, quand, comment ?

Et puis, je tire des plans sur la comète comme le disait ma grand-mère : Quelle serait la pire situation pour moi dans 5 ans ? Mais surtout que puis je envisager pour minimiser le risque que cela survienne. Je ne fais pas ça juste pour imaginer le pire, seulement pour être bien consciente que plusieurs voies existent tout en sachant que j’ai l’intention de faire les meilleurs choix possibles en fonction de mes priorités (santé, famille, maison, finances, emploi, loisirs, …). Lorsque je suis dans le négatif possible j’ai pris l’habitude de toujours tapoter les points utilisés en EFT pour dissiper rapidement la charge émotionnelle. Tant qu’à faire, autant se concentrer sur le positif mais de savoir ce dont on ne veut vraiment pas permet parfois de mieux savoir ce qu’on désire vraiment.

Ces moments de réflexion sont importants pour savoir où poser notre attention, quel domaine demande un peu plus de concentration et quelle action poser pour éviter que notre vie parte en vrille à la moindre occasion.

Peut-être est ça que certains nomment « prendre des résolutions » ? Mais, selon moi c’est un peu différent.

Selon Wikipédia, les bonnes résolutions sont une coutume de la civilisation occidentale qui consiste, à l’occasion du passage à la nouvelle année le 1er janvier, à prendre un ou plusieurs engagements envers soi-même pour améliorer son comportement, une habitude ou son mode de vie durant l’année à venir. Elles font généralement suite à un besoin présent qui est dur à atteindre.

C’est le problème justement, c’est que les résolutions soient quelque chose de difficile. Du coup, je vois tellement de résolutions prises en début d’année qui sont les mêmes que l’année précédente, il y a trois ans, il y a 10 ans. Les années ont passé, et les résolutions ont souvent été abandonnées dans les semaines après les avoir prises.

D’ailleurs, en 2007, une étude menée par Richard Wiseman, de l’Université de Bristol, impliquant 3000 personnes a montré que 88 % des résolutions de la nouvelle année échouaient. Il est insensé d’essayer d’arrêter de fumer, de perdre du poids, de nettoyer son appartement et d’arrêter de boire du vin au cours du même mois : la volonté est une ressource mentale extrêmement limitée qui se travaille progressivement comme la musculation.

Plutôt que de tout vouloir révolutionner le 1er Janvier au matin, il me paraît plus efficace de plutôt me fixer des buts à atteindre.

Par nature, une bonne résolution existe pour pallier un problème. Vous fumez ? Bonne résolution : vous arrêtez. Vous mangez trop sucré ? Bonne résolution : exit les petits desserts et le morceau de chocolat en fin de journée. Mais, un seul petit écart vous conduit tout droit à la culpabilité. Lors d’un repas entre amis, après avoir dit trois fois non au moelleux au chocolat, vous craquez. Résultat, vous vous avouez vaincue et abandonnez la bataille. Par contre, en choisissant un but à atteindre sans modifier entièrement le quotidien, il est bien plus facile de garder le cap. Si le but est de manger plus équilibré, et que vous avez mangé la délicieuse galette des rois préparée par votre maman de midi, ce n’est pas bien grave, vous ferez plus attention demain, l’objectif n’est pas de se priver de tout mais de manger plus sainement.

C’est dans cette optique que je fais le point en début d’année : regarder d’où je viens et où je veux aller pour pouvoir mettre en place progressivement tout ce qui me mène vers mon objectif tout en profitant de la vie au jour le jour. Le but n’est pas de pallier un problème mais d’aller toujours vers un mieux-être sans mettre à mal mon équilibre et en savourant le chemin. Sachant vers quoi je vais, je peux toujours modifier le cap en cours d’année vers quelque chose qui me conviendrait encore mieux.

Et vous, résolution ou objectif pour 2020 ?

Prenez soin de vous

Mabelle