Archives de catégorie : Santé/bien-être

Qu’est ce que Asea ?

De plus en plus, les gens du monde entier entendent parler d’une nouvelle société passionnante appelée ASEA et du produit phare du même nom.

Qu’est-ce que ASEA et en quoi cette société et ce produit suscitent-ils tant d’intérêt à l’échelle internationale ?

ASEA, l’entreprise

ASEA LLC est un leader mondial émergent dans le développement, la fabrication et la commercialisation de produits de santé cellulaires de haute qualité. ASEA a officiellement lancé ses produits en 2010 avec son produit inaugural basé sur une technologie de pointe connue sous le nom de signalisation redox. Le lancement du supplément ASEA Redox a été si bien accueilli par les consommateurs que la société a été en mesure de créer une entreprise mondiale de plusieurs millions de dollars basée sur ce produit unique. Par la suite, en 2014, la société a introduit le RENU 28, un gel revitalisant pour la peau du corps entier qui exploite également les avantages des molécules de signalisation redox localement. Depuis son lancement, ASEA connaît un succès croissant et opère aujourd’hui sur 26 marchés internationaux. Les fondateurs et les dirigeants d’ASEA ont pour objectif de continuer à repousser les limites de ce qui est possible dans la catégorie de la santé cellulaire, en développant et en commercialisant des produits qui répondent aux grandes tendances mondiales en vue de solutions naturelles à la santé et au bien-être des individus. https://aseaglobal.com/science/production/

ASEA, le produit

Le produit original d’ASEA, appelé supplément ASEA Redox, est classé comme complément alimentaire aux États-Unis. Il ne ressemble à aucun autre complément alimentaire en ce sens que son caractère unique n’est pas basé sur des ingrédients tels que des herbes, des plantes, des fruits exotiques, des baies, ou des formulations complexes de vitamines et de minéraux. Le caractère unique du supplément ASEA Redox découle du fait qu’il contient des molécules de signalisation redox, des molécules naturelles pour le corps et vitales pour la vie. Ces molécules cruciales agissent comme des porteurs de messages cellulaires, aidant à protéger, à rajeunir et à maintenir les cellules à un niveau optimal. ASEA a créé et breveté une technologie qui restructure le sel et l’eau pour produire ces molécules indispensables au maintien de la vie en dehors du corps. Un sous-produit de ce processus exclusif est une forme naturelle de chlore que certains consommateurs peuvent sentir malgré sa présence en très faible quantité. BioAgilytix, un laboratoire indépendant, certifie que le supplément ASEA Redox contient bien des molécules de signalisation redox actives. https://aseaglobal.com/science/bioagilytix-redoxcertified/

Avantages de consommer ASEA Redox

Pourquoi avoir un supplément contenant des molécules de signalisation redox est-il si important ?

Au fur et à mesure que nous vieillissons et que notre corps est exposé aux toxines et au stress environnemental, la fonction cellulaire diminue et, avec elle, notre santé et notre qualité de vie. Ce déclin affecte également la capacité du corps à produire et à maintenir un bon équilibre de molécules de signalisation redox.
ASEA est le premier et le seul complément qui restaure et maintient des niveaux optimaux de molécules de signalisation redox, aidant ainsi les personnes de tout âge à optimiser leur santé et leur bien-être. Parce qu’il fonctionne à un niveau aussi fondamental, le supplément ASEA Redox a un impact positif sur tous les systèmes du corps, en apportant un soutien là où votre corps en a le plus besoin. La santé cellulaire est, après tout, à la base de la santé et du bien-être en général.

Sécurité et efficacité du produit

Bien que la science de la signalisation redox soit relativement nouvelle et que ASEA n’ait que quelques années, la société a poursuivi un programme de recherche stratégique pour valider le produit. La première stratégie consistait à déterminer son innocuité. Ceci a été confirmé par un essai de 12 semaines avec plus de 100 participants. Une fois la sécurité validée, ASEA a poursuivi plusieurs études pour garantir l’efficacité de ses produits. Les études sur ASEA Redox et RENU 28 sont publiées sur le site Web de ASEA Global :

• ASEA REDOX Gene Study Summary

• Safety and Classification of the ASEA Redox Supplement

• Scientific Validation of ASEA Redox Supplement

• Scientific Validation of ASEA RENU Advanced Skin Care

Bien que la science à la base de la technologie de signalisation redox d’ASEA puisse sembler nouvelle pour certains, elle attire de plus en plus l’attention des chercheurs et a fait l’objet de plus de 10 000 articles scientifiques évalués par des pairs.

Une simple recherche sur https://scholar.google.fr/ du terme « signalisation redox » donne un aperçu de certaines des recherches crédibles menées dans le domaine de la science de la signalisation redox. Et le fait qu’il existe un journal scientifique mensuel intitulé ARS Discoveries (Antioxidants & Redox Signaling) consacré à la recherche sur la signalisation redox est une preuve supplémentaire de la validité de cette science émergente passionnante. Au fur et à mesure que la recherche rattrape le caractère révolutionnaire de la technologie redox d’ASEA, celle-ci figurera parmi les avancées scientifiques les plus significatives de la fin du 20 ème siècle.

Ce soir,  dans le confort de votre salon, sur Zoom, présentation à 21 heures, et demain présentation à 20 heures spécialement destinée aux sportifs. Si vous êtes intéressé, demandez moi les liens (ani.hou@hotmail.com)

Prenez soin de vous, de vos cellules car des cellules en bonne santé, c’est un corps en bonne santé

Mabelle

Les méridiens sont la base de la vie

Bonjour,

Les feuilles se colorent d’orange, jaune et brun, nombre d’entre elles recouvrent déjà le sol, les nuits sont fraîches, nous ne pouvons plus nous passer de chauffage, les écoliers ainsi que les étudiants ont repris le chemin des études.  Cette fois l’automne est bien là. Je suis une fille du soleil, j’attends déjà avec impatience le retour des journées chaudes et ensoleillées, mais la terre a besoin de repos, laissons  lui donc le temps de reprendre des forces pour resplendir à nouveau dans quelques mois, et profitons en pour nous reposer nous aussi.

Ce matin, un petit article sur l’existence des méridiens.

L’EFT est basé sur le système des méridiens qui est décrit par la médecine traditionnelle chinoise il y a plus de 5000 ans. Ce sont ces mêmes méridiens qui sont utilisés par l’acupuncture moderne. La théorie dit que l’énergie vitale du corps (Qi en chinois) circule à travers le corps via ces méridiens qui sont interconnectés.

Dernièrement quelqu’un me faisait remarquer que cela n’a aucun fondement scientifique. Je vous avoue que, franchement je ne me suis jamais posé la question des preuves de l’existence physique des méridiens, cela m’a toujours paru une évidence. En y réfléchissant, je me demande comment cette personne qui me faisait une telle réflexion peut croire à un Dieu qu’elle n’a jamais vu, mais pas à des méridiens qu’elle ne peut pas voir. Cela restera un mystère pour moi.

Sa remarque a tout de même suscité en moi l’envie de lui démontrer que des recherches ont été faites sur le sujet, qu’il ne s’agit pas uniquement flou sorti tout droit de la tête d’un illuminé qui vient de fumer la moquette.

Cette idée peut sembler farfelue pour certains de considérer que notre corps soit fait d’énergie. Or, cela n’étonne plus personne que les scientifiques mesurent les fréquences électromagnétiques lors d’ECG ou d’IRM.

La science reconnaît que les points d’acupuncture ont des propriétés particulières (impédance et résistance réduites conductance accrue et un potentiel électrique élevé par rapport à d’autres points « non-acupuncture » adjacents). Mais comment se connectent-ils entre eux ?

Des chercheurs de l’Université de Séoul ont confirmé l’existence des méridiens, qu’ils désignent comme un « système primo-vasculaire », élément crucial du système cardio-vasculaire. Ils suggèrent que ce système soit impliqué dans l’acheminement du flux énergétique et de l’information. Le comble de ce monde moderne qui découvre enfin ce que l’on sait depuis des milliers d’années.

Les scientifiques ont injecté des traceurs radioactifs dans les vaisseaux sanguins, dans des points d’acupuncture, et à d’autres endroits neutres du corps n’étant pas répertoriés comme points d’acupuncture.

Les résultats ont été concluants. En suivant ces traceurs, ils ont trouvé que :

Les vaisseaux sanguins ont coulé dans les directions attendues (veines ou artères), vers ou loin du coeur.

Les points neutres présentaient un schéma de diffusion sphérique, comme lorsque vous déposez de l’encre sur un buvard.

En injectant ce produit dans les points d’acupuncture, les traceurs coulaient dans les deux sens et suivaient les méridiens selon les connaissances acquises.

Les chercheurs ont aussi découvert que les méridiens n’existent pas que sur la peau mais qu’il y en partout dans le corps et que si on prélève le liquide présent dans ces canaux on peut y voir une multitude de cellules souches.

Dans une étude publiée dans le « Journal of Electron Spectroscopy et related phenomena  , les scientifiques ont utilisé un scanner sur des points de non-acupuncture et des points d’acupuncture. Les tomodensitométries ont révélé une distinction claire entre les structures anatomiques des points de non-acupuncture et des points d’acupuncture.

Au vu de ces découvertes, on peut donc confirmer, de manière scientifique, que les observations faites il y a plusieurs milliers d’années, et appliquées par les guérisseurs orientaux sont bien réelles.

La présence de cellules souches dans ces méridiens prouve que les méridiens sont des chemins parcourus par l’énergie vitale qui permet au corps de fonctionner.

Prenez soin de vous

Mabelle

Une meilleure communication cellulaire pour une meilleure forme

Bonjour, vous allez bien ?

Après de gros orages cette nuit et beaucoup de pluie ce matin, le soleil est enfin de retour chez moi. Chez vous également j’espère.

Au cours de mes recherches permanentes pour plus de mieux-être et une santé au top, j’ai découvert une technologie naturelle brevetée extraordinaire appelée : molécules de signalisation REDOX

Ces molécules sont encore assez peu connues aujourd’hui en Europe. Pourtant la recherche sur la molécule de signalisation REDOX a explosé dans la communauté scientifique en 1998 lorsque 3 chercheurs ont reçu le Prix Nobel de médecine.

Après de longues années de recherche, la société Asea est arrivée à stabiliser des molécules de signalisation REDOX, vitales pour la protection et la récupération de la santé au niveau cellulaire Ces molécules natives aux cellules du corps sont donc disponibles en bouteilles et en gel. Les produits uniques au monde, permettent à nos cellules de se protéger, se réparer se remplacer. Ils disposent de plus de 30 brevets.

Notre corps est composé de cellules qui s’endommagent (âge, pollution, mal bouffe, stress …) certaines meurent, d’autres dysfonctionnent…elles parcourent leur propre chemin… se multiplient, ne sont plus en communication avec celles qui sont encore saines…et c’est là que les soucis arrivent.

Le complément ASEA contient des molécules de signalisation redox actives – des messagers cellulaires qui affectent l’expression des gènes de manière positive, aidant à protéger, à rajeunir et à maintenir le fonctionnement optimal des cellules. Les utilisateurs d’ASEA bénéficient des avantages de la signalisation cellulaire, qui se traduisent par la santé à son niveau le plus fondamental. ASEA a été scientifiquement testé et a démontré une activation dans divers domaines :

– Améliore la santé du système immunitaire

– Aide à maintenir une réponse inflammatoire saine

– Aide à maintenir la santé cardiovasculaire et soutenir l’élasticité artérielle

– Améliore la santé intestinale et la production d’enzymes digestives

– Équilibre de système hormonal

– Améliore la production cellulaire et l’efficacité des antioxydants primaires de 800% (SOD et Glutathion)

– Innocuité 100%, 0% de toxicité

J’ai moi-même testé Asea, ça fait maintenant 14 mois et je me suis rapidement sentie tellement mieux : plus aucune douleur, plus jamais de migraine, meilleur sommeil, plus d’énergie, de tonus … C’est énorme.

La politique de développement des moléculaires passe par le réseau. Vous utilisez le produit, il participe à la santé de votre corps, vous en faites profiter votre famille, vos amis, vos voisins. Je ne pouvais pas garder ça pour moi, c’est tout naturellement que j’ai commencé à parler de cette biotechnologie exclusive dans le domaine de la santé cellulaire, qui a 15 ans d’avance sur son temps. Mon but est d’informer le plus de monde possible de l’existence d’une autre vision de la santé.

Vous désirez plus d’infos sur les produits pour votre bien-être ou celui de vos proches ? Vous souhaitez en savoir plus sur une opportunité professionnelle unique au monde et sans aucune concurrence ? Je répondrai à vos questions avec beaucoup de plaisir.

Si vous avez des soucis de santé, ou pensez que cela pourrait aider un de vos proches, et souhaitez assister à une présentation en direct, cela est possible chaque semaine, le lundi à 21h, le mardi à 20h et le mercredi à 20h. N’hésitez pas à me demander les liens, il s’agit de prendre des informations, sans le moindre engagement de votre part.

Les molécules Redox ne sont pas des médicaments, elles en guérissent rien. Elles permettent une communication cellulaire efficace. Quand on sait que notre corps n’est finalement qu’un ensemble de plusieurs trillions de cellules, on comprend que des cellules en bonne santé, c’est un corps en bonne santé.

Belle fin de week-end ensoleillé

Mabelle

L’impact de l’environnement et de l’esprit sur la santé

Bonjour, vous allez bien ?

Je partage avec vous ce matin, un lien vers un film passionnant de 55 minutes : L’impact de notre environnement et de notre état d’esprit sur la santé

Auteur des livres « La biologie des croyances » et « Evolution spontanée », et chercheur mondialement reconnu, Bruce Lipton nous invite à prendre conscience que nous avons tous le pouvoir de changer

http://www.filmsdocumentaires.com/portail/film_Bruce_Lipton.html

Sur le site, vous découvrirez également des tas de films et documentaires pour avoir un regard neuf sur le monde.
A découvrir, il y en a pour tous les goûts !
http://www.filmsdocumentaires.com

Et si vous préférez la lecture :

Belle journée, prenez soin de vous !

Mabelle 

La prévention ne se voit pas

Bonjour, comment allez vous ?

Quand nous sommes bien, nous sommes bien. Par exemple lorsque nous sommes bien et que nous mangeons une nourriture de qualité bio, nous ne voyons pas de différence avec cette nourriture dans l’immédiat. Mais nous continuons à bien manger car nous connaissons la valeur de la prévention.
La plupart des personnes dans ce cas voient néanmoins au fil des mois ou des années, une peau plus belle et plus lumineuse, un corps plus jeune, un meilleur sommeil et ont plus d’énergie. Et si elles rencontrent des personnes qui ne les ont pas vu depuis quelques temps, elles leur disent : qu’as-tu fait ? Tu es rayonnant, tu as rajeuni 

Le corps pourrait être comparé à une voiture que nous entretenons régulièrement, même si elle fonctionne parfaitement. Car si nous ne le faisions pas, la voiture finirait inévitablement par tomber en panne. Et pourtant, voyez-vous une différence entre avant l’entretien et après celui-ci ? Non. Pourquoi ? Parce que la prévention ne se voit pas.

Egalement le corps se dégrade aussi très lentement et se régénère lentement. Parfois le corps se dégrade pendant de longues années sans que nous ne remarquions quoi que ce soit avant les premiers symptômes (Prenez par exemple une crise cardiaque. Quelques jours avant, voire même la veuille la personne pensait être en très bonne santé, souvent jamais malade). Ainsi régénérer son corps peut aussi passer inaperçu si nous sommes dans cette phase où notre corps se dégrade sans symptômes apparents.
Un produit pourrait-il dans certain cas nous faire un bien incroyable sans que nous nous en apercevions ?

Zoom sur le sujet ce soir à 21 heures : https://zoom.us/j/859153734

Prenez soin de vous

Mabelle 

Perturbateurs endocriniens

Bonjour, comment allez vous ?

Lorsqu’on me propose un verre d’eau et que je préfère prendre ma propre bouteille d’eau filtrée, certains me questionnent et s’étonnent de mes réponses, d’autres pensent que je suis allumée, voire franchement paranoïaque. Cela ne me perturbe pas le moins du monde, chacun étant libre de s’intoxiquer comme il l’entend.

Oui, je refuse de boire de l’eau en bouteille qui contient plus de 24000 produits chimiques, y compris des perturbateurs endocriniens.

A force de publicité, les médias ont fini par convaincre tout le monde que l’eau de bouteille est meilleure pour la santé, voire aurait quasiment des effets thérapeutiques : telle eau est excellente pour les bébés et les aiderait à bien grandir, telle autre apporterait la vitalité, une autre aiderait à mincir. Bref on prend de l’eau qui est bonne pour la santé de tous, on l’enferme dans un contenant plastique, la promène dans des camions exposés à la chaleur ou au gel sur les parkings d’autoroute durant les repos des camionneurs, on l’expose au soleil durant de nombreuses manutentions, et on nous fait croire que cette eau morte va nous faire le plus grand bien. Le croit qui veut, mais pas moi.

La demande des consommateurs de produits en plastique exempts de bisphénol-A, substance chimique contenant des perturbateurs endocriniens, a conduit à des changements dans la fabrication des récipients alimentaires, boissons et eaux. Mais une étude allemande a constaté que des milliers d’autres produits chimiques potentiellement nocifs continuent d’être libérés par les produits en plastique dans les aliments et les boissons, y compris des substances qui perturbent le système hormonal (maléate, dioctyle fumarate ou DEHF) qui ne sont pas du tout réglementées.

Martin Wagner et Jorg Oehlmann, de l’Université Goethe de Francfort, en collaboration avec une équipe de chercheurs de l’Institut Fédéral Allemand d’Hydrologie, ont testé 18 eaux en bouteille au moyen d’analyses biologiques et de spectrométrie de masse à haute résolution et ils ont identifié dans l’eau testée pas moins de 24 520 produits chimiques préjudiciables au système hormonal.

Un des résultats très inquiétant de l’étude est que le DEHF, un produit chimique utilisé pour rendre les bouteilles en plastique plus souples, et ayant une action anti oestrogénique, a été clairement identifié dans 13 des 18 échantillons.
L’étude démontre également que 16 des 18 échantillons inhibent les récepteurs androgènes du corps.

La conclusion à tirer de cette recherche est que beaucoup plus d’études sont nécessaires pour déterminer les types de produits chimiques qui sont lessivés à partir du plastique dans notre nourriture et notre eau, sans parler des quantités de ces produits dans ce que nous absorbons. Et comme les agences gouvernementales ne vont sûrement jamais se mettre à conduire cette importante recherche, reste à la science indépendante de s’en charger !

« CE TRAVAIL EST UN ‘TOUR DE FORCE’ POUR L’IDENTFICATION DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS DANS LES MATÉRIAUX D’EMBALLAGE », EXPLIQUE BRUCE BLUMBERG DE L’UNIVERSITÉ DE CALIFORNIE, IRVINE, COMME L’A CITÉ LA REVUE CHEMISTRY WORLD. CE TYPE D’ANALYSE, AJOUTE-T-IL, « SERA TRÈS IMPORTANT À L’AVENIR POUR QUE NOUS COMPRENIONS CE QUE SONT LES PRODUITS CHIMIQUES AUXQUELS NOUS SOMMES EXPOSÉS EN PERMANENCE ET LESQUELS PRÉSENTENT DES RISQUES D’ÊTRE DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS. »

Vous pouvez lire le résumé de l’étude complète ici : http://www.plosone.org

En attendant, les consommateurs conscients peuvent éviter les emballages plastique autant que possible pour éviter ces risques inconnus.

Alors, personnellement j’ai scrupuleusement choisi mon système de filtration et choisi celui qui me paraissait être le meilleur.
Et je transporte mon eau dans une bouteille en verre. Je vous le concède ce n’est pas le plus pratique, il faut toujours veiller à ne pas casser la bouteille, et à emporter suffisamment d’eau si on part pour plusieurs heures mais ma santé n’a pas de prix.
Et la vôtre ?

Prenez soin de vous et ne buvez plus n’importe quoi
Mabelle

Sources :
www.naturalnews.com
www.plosone.org
www.rsc.org
www.medicalnewstoday.com

Quel est votre rêve le plus fou ?

Bonjour à vous !

Vous allez bien ?

Je vous invite aujourd’hui à vous exprimer à cœur ouvert en vous posant cette question : Si en un coup de baguette magique votre rêve le plus cher, voire le plus fou pouvait devenir réel, quel serait-il ?

Faites preuve d’imagination et lâchez vous ! Une séance de Bars sera attribuée à un commentaire pris au hasard.

Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d’oser les tenter. [Bernard Werber]

A vos claviers ! Merci à tous ceux qui ont des rêves et qui nous les feront partager.

Mabelle

On se fait un petit Mc Do ?

Que mangez vous au Mc Donald’s ?

Je suis bien consciente que lorsqu’on a des enfants, il est difficile d’y échapper, les copains y vont, c’est tentant de vouloir faire pareil. Malgré tout j’y ai rarement emmené ma famille qui s’en porte plutôt bien.

Expliquer à un enfant que le fast food n’est pas bon pour sa santé, ce n’est pas forcément un argument qui l’intéresse. J’avais un gros avantage par rapport à d’autres, c’est que ma fille était allergique à beaucoup de choses et qu’il était facile de trouver une liste des allergènes contenus dans les burgers. Cela simplifiait drôlement les choses pour éviter de l’empoisonner avec tous les ingrédients toxiques contenus dans cette malbouffe.

Quand on y pense, c’est assez paradoxal, tout le monde sait que l’alimentation vendue par le géant américain est mauvaise pour la santé, ce n’est pas dans la plus grande chaîne de restauration rapide au monde que vous pourrez manger équilibré et sain mais pourtant Mc Do est présent dans le monde entier.

Toutes les recherches scientifiques démontrent le lien entre la mauvaise alimentation et les maladies sérieuses comme les maladies cardio-vasculaires, le diabète, ou le cancer. Pourtant McDo continue de vendre des milliards de repas. Son succès repose sans doute sur le fait qu’ils sont présents partout, dans les centres commerciaux, les lieux touristiques, les aéroports, à tous les coins de rues, et malheureusement leur popularité, malgré des scandales réguliers, ne semble pas en prendre un coup.

Beaucoup de personnes à travers le monde sont addicts à cette alimentation malsaine. Mais savent elles ce qu’elles avalent ?

Les cuisines du Mc Do contiennent plus de produits chimiques que de nombreux laboratoires dans lesquels je n’ai personnellement aucune envie de manger.

McDonald’s utilise de l’azodicarbonamide dans tous ses pains à hamburgers. Ce produit est utilisé dans la fabrication des chaussures ou des tapis de sport. Il s’agit d’une poudre jaune orangée qui possède des vertus gonflantes, conférant ainsi moelleux et élasticité au caoutchouc. Il est important de préciser que les aliments proposés chez McDo varient légèrement d’un pays à l’autre et, heureusement, l’utilisation de l’azodicarbonamide en tant qu’additif alimentaire est interdite dans l’Union européenne. Malheureusement, il y a un autre ingrédient qui est toujours autorisé en Europe : l’huile hydrogénée, McDonald’s le dit sur son propre site, ses produits sont préparés avec de l’huile de soja partiellement hydrogénée. Ces huiles ont une teneur très élevée en acides gras trans, connus pour augmenter le taux de LDL (mauvais cholestérol), et par conséquent le risque de maladies cardio vasculaires, mais aussi du diabète de type 2.

Le pyrophosphate de sodium est un produit utilisé comme ferment dans l’industrie alimentaire. Il faut savoir que l’excès de consommation de pyrophosphate de sodium engendre des déséquilibres alimentaires qui peuvent provoquer l’ostéoporose, peut provoquer des inflammations graves s’il est ingéré ou inhalé (selon le Center for Science in the Public Interests).

Le métabisulfite de sodium, un autre agent de conditionnement des pâtes à pain industrielles, provoque des réactions allergiques et est lié à de nombreux problèmes de santé tels qu’affections cutanées, diabète, douleurs articulaires, léthargie, et perte de mémoire.

L’acrylamide Même si les aliments varient d’un pays à l’autre, les frites et autres fritures (Filets-O-Fish, Chicken McNuggets) sont présentes dans tous les Mc Do du monde. Or ces frites contiennent de l’acrylamide, qui est un produit de synthèse qui se forme lors de la friture des aliments. Le taux d’acrylamide des frites de chez Mc Donald’s est particulièrement élevé. Cette molécule est cancérigène et affecte la fertilité masculine chez les animaux (elle n’a pas encore été étudiée chez l’homme). L’OMS considère l’acrylamide comme un risque réel pour la santé.

Par ailleurs Mc Do utilise un agent antimousant dans ses huiles de friture, le polydiméthylsiloxane, qui est aussi utilisé dans les produits cosmétiques, et dans les implants mammaires.

Mais ce n’est pas tout, l’huile contient également du BHQT (butylhydroquinone tertiaire), un agent de conservation dérivé du pétrole, également utilisé en cosmétique pour fabriquer notamment le fard à paupières.

Quant à la pâte à frire, elle contient parmi d’autres additifs alimentaires, du diphosphate disodique. Diverses études démontrent qu’il existe un lien entre la consommation du diphosphate disodique et l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Les sauces et sodas ne sont pas meilleurs, puisqu’elles contiennent du benzoate de sodium. Une étude du Royaume-Uni constate que la consommation de benzoate de sodium et de colorants artificiels est directement liée à l’hyperactivité chez les enfants.

Et la liste est encore longue : pour n’en citer que quelques uns : l’inosinate disodique et le leguanylate disodique, exhausteurs de goût présents dans les sauces et préparations au poulet dont la consommation est dangereuse pour les personnes asthmatiques, SGHF (sirop de maïs à haute teneur en fructose). Mc Donald’s, qui utilise le marketing de désinformation dont l’objectif est de minimiser les effets nocifs des ingrédients utilisés dans leurs préparations. Sur leur site, ils annoncent que la composition du SGHF se rapproche de celle du sucre traditionnel et en banalisent l’utilisation en précisant qu’il est utilisé « dans une grande variété de produits que vous trouvez dans les rayons de votre supermarché ». Une manière comme une autre de noyer le poisson ! Pendant qu’on parle de produit largement utilisé comparable au sucre, on ne parle pas des encore plus toxiques ! Cependant de nombreuses études scientifiques indiquent que la consommation du SGHF est liée à l’obésité et à l’apparition de maladies cardiovasculaires.

Qu’en penser ? Ne pouvons plus offrir un burger à nos enfants ? Si, bien sûr, mais un vrai hamburger et des frites maison, avec des produits de qualité. Et pourquoi ne pas en profiter pour préparer cela en famille, une activité qui devrait plaire aux enfants.

Bon appétit !

Mabelle

Canalisez votre enfant trop actif de manière ludique avec la Sophrologie

Bonjour,

Comment allez vous ? Et comment vont vos enfants ? Il n’est pas toujours facile d’être parent n’est ce pas. 

colère.jpg

Je vous partage ce matin un article intéressant de Fériel Berraies

La nature nous comble parfois d’une progéniture débordante d’énergie. Ce billet est dédié à tous les parents qui sont en proie à l‘excitation démesurée de leurs enfants. Attention, ici nous n’abordons aucun trouble du comportement infantile, pathologie, enfants dys, il s’agit uniquement de petits tuyaux pratiques, pour aider vos enfant à mieux maîtriser frustrations, colère et grosse « activité », à ne pas confondre avec l’hyperactivité ou l’ hyperexcitabilité.

Certaines thérapies brèves comme la soprologie proposent des méthodes ludiques et concrètes afin de canaliser votre bambin, en lui permettant de prendre conscience de leur corps, du rôle qu’il joue dans leur espace et surtout à le canaliser si besoin.

La problématique consiste à réussir à capter l’attention. La concentration et le fait de les aider à se poser sont les étapes nécessaires pour réussir à enrayer leur excitation.

Je vous propose ces quatre exercices ludiques. A faire le soir avant dodo, ou durant la sieste, ou quand votre enfant sera disponible et disposé.

Exercice 1: il écrase sa frustration et son excitation pour apprendre à se poser

L’exercice du polichinelle consiste à demander à l’enfant de sauter sur place comme si ses pieds avaient des ressors. Il est « inspecteur Gadget ». Sa respiration est libre. À chaque saut, il écrase l’énervement. Il s’arrête quand il fatigue et ferme les yeux ensuite, pour sentir ce qui se passe dans son corps, sa tête, son cœur, il sent sa respiration (ces ressentis sont importants pour qu’il comprenne l’intention de l’exercice. Enchaînement à répéter deux à trois fois, ainsi le surplus d’excitation résistant est effacé.

Exercice 2il  Balaye ses frustrations avec des rotations

Faites visualiser à votre enfant une sensation de frustration, de dépit, de  colère. Avec cet exercice de Rotations Axiales, il va dessiner un cercle autour de lui, mais au passage, balayer tout ce qu’il y a autour de sa « bulle » 

Avant de commencer, il gaine le bas de son corps. Mais son torse, lui, va faire des mouvements de rotation et ses bras seront lâches (comme du chewing gum) pour bien sentir sa « flexibilité » et il doit visualiser au bout de ses mains les balayettes.

Debout, il prend une grande inspiration, bloque sa respiration, et avec des « balayettes »  imaginaires dans chaque main, il balaye autour de lui la frustration puis il souffle par la bouche et reprend la position initiale. Enchaînement à faire 3 fois et chaque fois, il doit visualiser « son travail de balayage » quand il fait les rotations (s’il a des tensions lombaires ou des contractions au niveau de la poitrine, cet exercice va permettre de détendre ces parties).

Exercice 3: il fixe  sa concentration et son calme avec son doigt magique, comme Harry Potter sans baguette. (C’est le doigt qui est la baguette magique)

Toujours debout, l’enfant doit apprendre à se poser et se canaliser, cet exercice de concentration peut l’aider. Il se fait en trois temps : il inspire tout en levant le bras droit à l’horizontale. Le pouce est à son tour levé vers le ciel. L’enfant fixe l’ongle en le ramenant vers lui cad vers sa poitrine, ce faisant, (il  imagine que son ongle est une pile de calme et de concentration magique), tout en bloquant sa respiration. Quand ses yeux louchent, il les ferme et pose son doigt entre ses sourcils (le calme se diffuse alors) et il relâche sa respiration, en même temps qu’il  laisse ensuite son bras redescendre. Cet exercice va l’obliger à focaliser son attention sur un point donné (et ainsi, l’obliger à canaliser toute son attention et à ne plus se disperser) 

Exercice 4:  il fait le chat avec les doigts en griffes pour agripper le calme vers lui      

Avec cet exercice, il va  ramener à lui la douceur et le calme. L’image du félin ici est importante, beaucoup d’enfants aiment les chats. Il se fait en trois temps : il inspire tout en levant les deux bras à l’horizontale. Il fait une contraction de ses deux mains comme un chat et ramène vers sa poitrine les deux mains en mode « félin ». Il ramène le calme entre ses doigts de chat. Il souffle doucement en lâchant ses bras (dés qu’il touche sa poitrine) . Cet exercice va lui faire prendre conscience de ses capacités de préhension. Il a entre ses doigts son objectif, ce calme, et il va le ramener à lui. Tout comme le félin qui ne lâche plus sa prise. En soufflant, pour relâcher « ses griffes »  il s’enveloppe alors de tout ce calme, qu’il finit par intégrer dans son corps.

N’hésitez à faire vous même ces exercices avant de dire à votre enfant que c’est un jeu de mime dans lequel il prend part.

Avec ces 4 exercices, votre enfant est calmé !

Article rédigé par Fériel Berraies, sophrologue spécialisée enfance et adolescence 

J’espère que cet article vous a plu. 

Vivez une merveilleuse journée

Mabelle 

 

Se ressourcer dans la nature

Bonsoir,

Comment allez vous ce soir ? Vous avez eu une belle journée ?

Je vous partage un petit article du Journal de Montréal qui nous parle des bienfaits d’une promenade dans la nature.

Belle fin de soirée

Mabelle

Les personnes qui passent du temps dans la nature sont plus heureuses et moins stressées

Il faut parfois prendre une pause et regarder autour de soi pour constater à quel point la nature est apaisante. Même s’il est moins évident de le faire lorsqu’on réside en milieu urbain, il est essentiel de passer du temps à l’extérieur de la ville.

Voici quelques points qui devraient vous convaincre de profiter du beau temps et de vous évader de la métropole.

La nature réduit le stress et aide à trouver un sens à son existence

Il y a une poignée d’études qui démontrent que passer du temps dans la nature a des effets positifs sur le moral. Dans une étude réalisée à l’Université de Chiba au Japon, les scientifiques ont démontré que les gens qui étaient plus en symbiose avec la nature étaient plus heureux. Durant la durée du projet, des groupes étaient divisés en deux. La moitié devait passer du temps en forêt, alors que l’autre séjournait en milieu urbain. Le lendemain, les groupes étaient interchangés. Les scientifiques ont remarqué que lorsque les 280 participants étaient en forêt, leur pouls, leur pression artérielle et leur taux de cortisol était plus bas.

Marcher en forêt stimule le système immunitaire

Ce n’est pas seulement le cerveau qui est stimulé par le grand air, mais aussi le corps. La marche en forêt renforce les muscles et augmente la résistance du système immunitaire. Selon une étude réalisée à l’École de médecine de Nippon à Tokyo, lorsque l’homme inhale les phytoncides, des molécules sécrétées dans l’air par les arbres et les plantes, les effets sur le corps humain sont bénéfiques au système immunitaire.

L’activité en nature brûle des calories

Une simple marche en forêt de 60 minutes peut brûler jusqu’à 500 calories. C’est aussi moins exigent pour le corps et les articulations de passer du temps dans la nature que de pratiquer le jogging, par exemple. La marche en forêt réduit la pression artérielle et aide à prévenir les maladies du cœur. Évidemment, les calories brûlées peuvent aussi contribuer à la perte de poids.

Le cerveau est stimulé après une marche en forêt

Les paysages à couper le souffle, les bruits environnants, le terrain parfois aride: tous ces éléments contribuent à stimuler le cerveau et la créativité. Des chercheurs de l’Université du Kansas et de celle de l’Utah affirment que passer du temps dans la nature, loin des technologies, contribue grandement à développer l’intuition.

Pour tirer ces conclusions, les scientifiques ont envoyé 56 participants en excursion de quatre ou six jours dans les forêts de l’Alaska, du Colorado, du Maine et de Washington. Durant cette période de temps, les cobayes n’avaient pas le droit d’utiliser de machines électroniques. À la fin de leur séjour en nature, leur niveau de créativité avait augmenté de 50%, de même que leurs aptitudes à résoudre des problèmes. Évidemment, les études ont démontré que la combinaison entre la nature et l’éloignement de la technologie avait un impact direct sur l’homme.

D’ailleurs, selon l’environnementalisme John Muir, retourner dans les bois est en quelque sorte comme retourner de l’endroit d’où l’on vient.

Source : journaldemontreal.com