Tous les articles par Mabelle

Quel est votre rêve le plus fou ?

Bonjour à vous !

Vous allez bien ?

Je vous invite aujourd’hui à vous exprimer à cœur ouvert en vous posant cette question : Si en un coup de baguette magique votre rêve le plus cher, voire le plus fou pouvait devenir réel, quel serait-il ?

Faites preuve d’imagination et lâchez vous ! Une séance de Bars sera attribuée à un commentaire pris au hasard.

Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d’oser les tenter. [Bernard Werber]

A vos claviers ! Merci à tous ceux qui ont des rêves et qui nous les feront partager.

Mabelle

La lune, va-t-elle vous aider à la réalisation de vos rêves ?

Bonjour,

Comment allez vous ? Bien j’espère. Peut-être avez vous certains aspects de votre vie que vous aimeriez modifier ? Eh bien c’est précisément le bon moment.

Voici encore arrivé le jour de la nouvelle Lune. Régulièrement je vous propose de rédiger un chèque d’abondance. Mais, durant cette même période de 24 heures, il est aussi possible de rédiger des vœux qui ont une grande chance d’être exaucés grâce au pouvoir de la Nouvelle Lune.

 

Les vœux à la Nouvelle proviennent de connaissances anciennes.

 Nos ancêtres savaient que la nature possède ses lois et énergies et avaient la sagesse de respecter le cycle lunaire, d’organiser leur vie selon  celui-ci. Que ce soit l’agriculture, ou plus tard le commerce, disposaient de périodes lunaires appropriées pour en optimiser les résultats. Actuellement de nombreux jardiniers choisissent encore la période de plantation selon la phase lunaire pour bénéficier de son énergie de croissance.

 

Les bienfaits de l’Univers ne sont pas réservés à la nature.

 Nous pouvons nous aussi, en tant que pette partie de l’Univers, bénéficier des pouvoirs de la Lune.

Nous avons tous des rêves et des désirs que l’Univers attend de satisfaire si nous en faisons clairement la demande.

Que vient faire la lune là dedans ?

 

La Lune, l’astre le plus proche de la Terre est l’intermédiaire entre le monde terrestre et le monde céleste. Nos ancêtres considéraient le Soleil comme symbole de la réalisation et la Lune comme symbole du subconscient.

Lorsque la Lune revient à sa position initiale, entre la Terre et le Soleil, la Nouvelle Lune (comme également la Pleine Lune) envoie à la Terre une énergie particulièrement puissante.

Cette énergie nous permet d’accéder au monde du subconscient, là où sont stockées toutes nos pensées qui ont le plus de pouvoir et sont à l’origine de notre réalité.

Le processus d’accès au subconscient n’est pas aisé ce qui explique la difficulté de la loi d’attraction.

Cependant, le jour de la Nouvelle Lune est le jour où l’accès au subconscient est le plus élargi et donc le plus favorable pour installer des images parfaites de nos rêves dans notre subconscient !

Douze fois l’an

Puisque la Nouvelle Lune a lieu chaque mois, cela nous donne douze possibilités chaque année de réaliser nos rêves et désirs plus facilement.

Au fil des mois nos vœux s’affinent, évoluent avec nous. Il est intéressant de réfléchir mensuellement à la direction que prend notre vie, et de découvrir de nouvelles aventures possibles.

Les Vœux de la Nouvelle Lune aident à grandir, à évoluer, tant au sens physique que spirituel.

De quelle manière effectuer les voeux de la Nouvelle Lune ?

Quand ?

Dans son livre New Moon Astrology, Jan Spiller décrit un rituel perfectionné sur une période de plus de vingt ans et qui a apporté à ses clients et à elle-même énormément de bienfaits.

Selon elle, la période la plus efficace pour écrire ses vœux se situe pendant les 8 premières heures après le début de la Nouvelle Lune. Durant cette période l’énergie de la Nouvelle Lune est à son maximum.

Et, il est impératif de toujours terminer la rédaction (ou la correction )de vœux avant les 48 heures qui suivent le début de la Nouvelle Lune.

Combien ?

Le nombre idéal de vœux se situe entre 2 et 10.

Écrire plus de 2 vœux créerait un effet conjugué qui augmenterait l’intensité de chaque vœu. A l’inverse, plus de 10 souhaits ferait se disperser l’intensité.

C’est pourquoi, même si vous n’avez qu’un seul souhait, écrivez-le au moins deux fois, en précisant des aspects différents de ce souhait. Par contre, écrivez seulement un seul voeu par phrase.

Par exemple, si vous voulez souhaitez créer votre entreprise, vous pouvez rédiger vos voeux

 « je suis heureux de rencontrer un partenaire qui me complète efficacement pour réussir le projet de création d’entreprise» .

« je suis heureux de trouver facilement le financement nécessaire à la réussite de mon projet de création d’entreprise».

Comment ?

Écrivez toujours vos vœux à la main, au présent de l’indicatif (comme si le voeu était déjà réalisé), à la forme affirmative (jamais de négation) Prenez le temps de bien choisir les mots que vous employez et corrigez jusqu’à être en total accord avec vos écrits.

Par exemple, vous n’écrirez pas « je ne veux plus exercer ce métier », mais « je trouve un métier qui me convient et me rend heureux. »

Vous devez toujours être le sujet de vos vœux, on ne fait pas de voeu pour quelqu’un d’autre, quand bien même ce voeu serait positif et pour le bien supposé de la personne.

Lors de la rédaction, soyez attentif à ce que vous ressentez.

Pour ceux qui s’y connaissent un peu en astrologie, ou qui veulent faire quelques recherches sur le net, chaque Nouvelle Lune correspond à un des signes du zodiaque. Chaque signe du zodiaque influence des domaines particuliers (argent, santé, amour, etc.)

Lorsque vous faites des vœux correspondant au domaine d’influence particulier du signe du zodiaque dans lequel se trouve la Nouvelle Lune, l’effet de ces vœux sera multiplié.

Rangez bien le papier chaque fois que vous avez terminé la rédaction de vos vœux.

Après un an de pratique, il peut être intéressant de constater votre progression, de constater votre évolution et la nouvelle direction que prend votre vie.

Prenez ça comme un jeu

Vous trouverez facilement sur le net la date et heure de toutes les Nouvelles Lunes.

Notez ce rendez-vous mensuel, surmontez vos préjugés concernant ce jeu plutôt incongru, réfléchissez à ce que vous voulez vraiment et changez votre vie, et laissez vous surprendre.

Vous n’avez rien à perdre, tout à gagner. Amusez-vous !

Alors, quels sont vos premiers voeux ? Je vous en souhaite la rapide réalisation

Mabelle

On se fait un petit Mc Do ?

Que mangez vous au Mc Donald’s ?

Je suis bien consciente que lorsqu’on a des enfants, il est difficile d’y échapper, les copains y vont, c’est tentant de vouloir faire pareil. Malgré tout j’y ai rarement emmené ma famille qui s’en porte plutôt bien.

Expliquer à un enfant que le fast food n’est pas bon pour sa santé, ce n’est pas forcément un argument qui l’intéresse. J’avais un gros avantage par rapport à d’autres, c’est que ma fille était allergique à beaucoup de choses et qu’il était facile de trouver une liste des allergènes contenus dans les burgers. Cela simplifiait drôlement les choses pour éviter de l’empoisonner avec tous les ingrédients toxiques contenus dans cette malbouffe.

Quand on y pense, c’est assez paradoxal, tout le monde sait que l’alimentation vendue par le géant américain est mauvaise pour la santé, ce n’est pas dans la plus grande chaîne de restauration rapide au monde que vous pourrez manger équilibré et sain mais pourtant Mc Do est présent dans le monde entier.

Toutes les recherches scientifiques démontrent le lien entre la mauvaise alimentation et les maladies sérieuses comme les maladies cardio-vasculaires, le diabète, ou le cancer. Pourtant McDo continue de vendre des milliards de repas. Son succès repose sans doute sur le fait qu’ils sont présents partout, dans les centres commerciaux, les lieux touristiques, les aéroports, à tous les coins de rues, et malheureusement leur popularité, malgré des scandales réguliers, ne semble pas en prendre un coup.

Beaucoup de personnes à travers le monde sont addicts à cette alimentation malsaine. Mais savent elles ce qu’elles avalent ?

Les cuisines du Mc Do contiennent plus de produits chimiques que de nombreux laboratoires dans lesquels je n’ai personnellement aucune envie de manger.

McDonald’s utilise de l’azodicarbonamide dans tous ses pains à hamburgers. Ce produit est utilisé dans la fabrication des chaussures ou des tapis de sport. Il s’agit d’une poudre jaune orangée qui possède des vertus gonflantes, conférant ainsi moelleux et élasticité au caoutchouc. Il est important de préciser que les aliments proposés chez McDo varient légèrement d’un pays à l’autre et, heureusement, l’utilisation de l’azodicarbonamide en tant qu’additif alimentaire est interdite dans l’Union européenne. Malheureusement, il y a un autre ingrédient qui est toujours autorisé en Europe : l’huile hydrogénée, McDonald’s le dit sur son propre site, ses produits sont préparés avec de l’huile de soja partiellement hydrogénée. Ces huiles ont une teneur très élevée en acides gras trans, connus pour augmenter le taux de LDL (mauvais cholestérol), et par conséquent le risque de maladies cardio vasculaires, mais aussi du diabète de type 2.

Le pyrophosphate de sodium est un produit utilisé comme ferment dans l’industrie alimentaire. Il faut savoir que l’excès de consommation de pyrophosphate de sodium engendre des déséquilibres alimentaires qui peuvent provoquer l’ostéoporose, peut provoquer des inflammations graves s’il est ingéré ou inhalé (selon le Center for Science in the Public Interests).

Le métabisulfite de sodium, un autre agent de conditionnement des pâtes à pain industrielles, provoque des réactions allergiques et est lié à de nombreux problèmes de santé tels qu’affections cutanées, diabète, douleurs articulaires, léthargie, et perte de mémoire.

L’acrylamide Même si les aliments varient d’un pays à l’autre, les frites et autres fritures (Filets-O-Fish, Chicken McNuggets) sont présentes dans tous les Mc Do du monde. Or ces frites contiennent de l’acrylamide, qui est un produit de synthèse qui se forme lors de la friture des aliments. Le taux d’acrylamide des frites de chez Mc Donald’s est particulièrement élevé. Cette molécule est cancérigène et affecte la fertilité masculine chez les animaux (elle n’a pas encore été étudiée chez l’homme). L’OMS considère l’acrylamide comme un risque réel pour la santé.

Par ailleurs Mc Do utilise un agent antimousant dans ses huiles de friture, le polydiméthylsiloxane, qui est aussi utilisé dans les produits cosmétiques, et dans les implants mammaires.

Mais ce n’est pas tout, l’huile contient également du BHQT (butylhydroquinone tertiaire), un agent de conservation dérivé du pétrole, également utilisé en cosmétique pour fabriquer notamment le fard à paupières.

Quant à la pâte à frire, elle contient parmi d’autres additifs alimentaires, du diphosphate disodique. Diverses études démontrent qu’il existe un lien entre la consommation du diphosphate disodique et l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Les sauces et sodas ne sont pas meilleurs, puisqu’elles contiennent du benzoate de sodium. Une étude du Royaume-Uni constate que la consommation de benzoate de sodium et de colorants artificiels est directement liée à l’hyperactivité chez les enfants.

Et la liste est encore longue : pour n’en citer que quelques uns : l’inosinate disodique et le leguanylate disodique, exhausteurs de goût présents dans les sauces et préparations au poulet dont la consommation est dangereuse pour les personnes asthmatiques, SGHF (sirop de maïs à haute teneur en fructose). Mc Donald’s, qui utilise le marketing de désinformation dont l’objectif est de minimiser les effets nocifs des ingrédients utilisés dans leurs préparations. Sur leur site, ils annoncent que la composition du SGHF se rapproche de celle du sucre traditionnel et en banalisent l’utilisation en précisant qu’il est utilisé « dans une grande variété de produits que vous trouvez dans les rayons de votre supermarché ». Une manière comme une autre de noyer le poisson ! Pendant qu’on parle de produit largement utilisé comparable au sucre, on ne parle pas des encore plus toxiques ! Cependant de nombreuses études scientifiques indiquent que la consommation du SGHF est liée à l’obésité et à l’apparition de maladies cardiovasculaires.

Qu’en penser ? Ne pouvons plus offrir un burger à nos enfants ? Si, bien sûr, mais un vrai hamburger et des frites maison, avec des produits de qualité. Et pourquoi ne pas en profiter pour préparer cela en famille, une activité qui devrait plaire aux enfants.

Bon appétit !

Mabelle

La vie n’est pas toujours facile

Bonjour, comment allez vous ?

Sur la toile circule un article en anglais de Regina Brett, journaliste américaine de 62 ans, finaliste du Prix Pulitzer en 2008 et 2009.

Cet article relève les 45 règles suivantes pour vivre heureux. J’espère de tout coeur que cela vous inspirera autant que moi :

La vie est injuste, mais elle reste belle.

Lorsque vous doutez, faites juste un petit pas de plus vers l’étape suivante.

La vie est trop courte pour haïr qui que ce soit.

Ne vous prenez pas trop au sérieux, personne ne le fait.

Vous n’avez pas à remporter tous les désaccords. Acceptez les désaccords.

Remboursez vos dettes.

Pleurez avec quelqu’un, c’est mieux que de pleurer seul.

Epargnez pour vos vieux jours, commencez dès que vous recevez votre prochain salaire.

Pour ce qui est du chocolat, résister est inutile.

Faites la paix avec votre passé pour qu’il ne pourrisse pas votre présent.

Ce n’est pas grave si vos enfants vous voient pleurer.

Ne comparez pas votre vie avec celle des autres, vous n’avez aucune idée du chemin qu’ils ont dû traverser.

Si une relation doit être secrète, n’en faites pas partie.

La vie est trop courte pour passer votre temps à vous plaindre. Occupez-vous à vivre votre vie.

Vous pouvez tout traverser si vous vous consacrez à aujourd’hui.

Un écrivain écrit. Si vous voulez devenir écrivain, écrivez.

Il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse. Cela ne dépend que de vous et de personne d’autre.

Quand il s’agit de tout ce que vous aimez dans la vie, n’acceptez pas le « non » comme réponse.

Allumez les bougies, mettez les belles nappes, portez une belle lingerie. N’attendez pas les occasions spéciales. Aujourd’hui est spécial.

Consacrez votre temps à la préparation et ensuite vous serez entraîné par le mouvement.

Soyez excentrique aujourd’hui. N’attendez pas de vieillir pour porter du violet.

L’organe sexuel le plus important est le cerveau.

Personne n’est responsable de votre bonheur, sauf vous-même.

Répertoriez tous vos soi-disant « désastres » et demandez-vous : « dans cinq ans, est-ce que cela aura encore de l’importance ? »

Pardonnez tout à tout le monde.

Ce que les autres pensent de vous n’est pas votre affaire.

Le temps guérit presque tout. Donnez du temps au temps.

Votre travail ne prendra pas soin de vous lorsque vous serez malade. Vos amis oui. Restez en contact avec eux.

Qu’une situation soit bonne ou mauvaise, cela changera.

Croyez aux miracles.

Tout ce qui ne tue pas vous rend réellement plus fort.

Vieillir bat l’adage « mourir jeune ».

Vos enfants n’ont qu’une seule enfance. Faites-en quelque chose de mémorable.

Sortez tous les jours. Il y a des miracles qui se passent dehors.

Si vous jetez vos problèmes sur un tas en voyant ceux des autres, vous arriverez à relativiser.

La vie ne s’évalue pas. Foncez et tirez le meilleur parti de la vie.

Débarrassez-vous de tout ce qui n’est pas utile, beau ou joyeux.

Tout ce qui compte vraiment, c’est que vous ayez aimé.

La convoitise est une perte de temps. Vous avez déjà tout ce dont vous avez besoin.

Le meilleur reste à venir.

Peu importe votre état d’esprit : levez-vous, habillez-vous et montrez-vous.

Prenez une profonde respiration, ça calme l’esprit.

Si vous ne demandez pas, vous n’aurez pas.

Lâchez prise.

Et en conclusion : La vie n’est pas toujours facile, mais elle reste un cadeau.

Profitez donc de cette vie qui vous a été offerte !

Mabelle

Le couple conventionnel et le couple tantrique

Bonjour,

vous allez bien ?

Ce matin, un petit partage de Lynda Bisson

Merveilleuse journée

Mabelle

Nous avons tous désiré une relation sublime, parfaite avec un être merveilleux. Certains de nous ont réussi du premier coup, d’autres après de multiples échecs, et il y en a encore d’autres qui cherchent. Ne vous en souciez pas, car, comme un ancien proverbe roumain le dit, “chacun a sa partie”. Tôt ou tard, dès que vous allez vous éveiller à la RÉALITÉ, vous arriverez à vous réjouir avec l’être aimé, des plus sublimes aspects de l’Amour.

Il est essentiel de nous rendre compte des fautes typiques souvent commises dans une relation de couple habituelle – ou conventionnelle –, qui est vouée dès le début à l’échec, pour réussir à mettre les bases et bâtir une parfaite relation conforme aux plus profonds de nos idéaux.

Nous vous présentons par la suite un tableau comparatif des deux types de couple, conventionnel et spirituel. Découvrez la phase où vous vous trouvez à présent et soyez prêts pour la suite.
 Je suis à vos côtés!

Le couple conventionnel

Processus fermé : Les motivations du couple ne sont pas définies. Le couple se modèle le plus souvent d’après un modèle standard établi par les autres et non d’après ses propres standards intérieurs.
On préfère la sécurité, la stabilité, on évite la transformation, ainsi l’évolution individuelle est très lente. Chacun se force de correspondre à l’image de l’autre sur lui, sans se manifester librement, sans agir
comme il sent.

Doute : Le processus fermé produit un manque de confiance en soi et dans l’autre. On devient attaché, dépendant. On a besoin de l’autre pour se mettre en valeur.
Compétition du genre « ne prends pas ma place ». Il apparaît une lutte de pouvoir (qui commande?) et d’autorité, de conflits de rôles. L’intérêt personnel prime. L’égoïsme est “au pouvoir”. On gruge l’énergie de l’autre ce qui provoque une fatigue chronique – un combat constant entre les deux parties qui lutte incessamment pour obtenir de l’énergie l’un de l’autre.

Dépendance : Rôles fixes. Le protocole des relations extérieures est la source de conflits. Chacun a des points de vue différents qu’il veut imposer à l’autre. On se sent séparé, seul, inaccompli. On a peur d’être quitté.

Conditionnements : La dépendance produit des échanges conditionnés. Les rapports sont dirigés d’après des règles, des contrats, des impositions. La relation est basée sur l’idée d’échange: tu donnes si tu as reçu, les attitudes sont préméditées. Manipulation. On anime la jalousie souvent pour nous démontrer l’amour que l’autre ressent pour nous. Une vengeance s’installe entre les deux parties – Un duel continuel pour s’approprier l’autre…

Ennui : On crée des règles parce que les deux ne s’amusent pas ensemble. On entre dans une routine qui endort la créativité et l’invention. Les ressentiments font leur apparition. Chacun commence à croire que l’autre est la cause de son malheur et que pour cela il doit l’éviter.

Insécurité : Ils ont l’impression que “quelque chose ne va pas”, sans savoir exactement de quoi il s’agit,
ils ont des sentiments de peur ; instabilité, culpabilité. Ils veulent fonder une famille dans l’espoir de trouver une solution à l’impasse et obtenir plus de stabilité. Ils recherchent des liens matériels ou
extérieurs à eux-même pour solidifier leur relation basée sur le superficiel. Un vide intérieur s’installe silencieusement.

Impression d’échec du couple : L’impuissance de changer le cours des choses. Dévalorisation personnelle et de l’autre. Des ressentiments puissants apparaissent, ils peuvent même conduire à des déséquilibres psychiques. Désespoir. Ils ont le sentiment qu’il n’y a plus rien à faire. Ils n’entrevoient plus de voie pour ramener l’harmonie du couple.

Séparation : La seule solution qui apparaisse est la séparation, le divorce. Ils vivent le désespoir et le sentiment aigu de la solitude, qui peut être pourtant l’occasion d’une transformation, d’une découverte possible de l’autonomie et de la liberté.

Le couple tantrique

Processus ouvert : On établit clairement le but du cheminement personnel entre les deux parties, on identifie les objectifs communs qui fondent la relation. Il y a reconnaissance réciproque de la liberté de l’autre. On exprime honnêtement et ouvertement ce que chacun est, ce que chacun veut et à ce que
chacun aspire. Les transformations sont acceptées, il n’existe pas de jalousie, ainsi l’évolution individuelle est très rapide. Les deux ressentent de la liberté, du bonheur, qu’ils soient ou non ensemble.

Confiance : Un processus ouvert qui produit la conscience de l’indépendance de chacun des deux amoureux. On n’essaie pas de changer l’autre, mais on l’accepte tel qu’il est et on l’aide par sa présence. Leur maturité émotionnelle est digne de confiance – il trépasse les ressentiments de jalousie, envie, possession et contrôle.
Entente : Chacun a le même rang, les mêmes responsabilités. On respecte l’espace de l’autre, le besoin d’être ensemble ou seul. Échange de rôles: on est ici pour aider l’autre à évoluer à devenir meilleur en étant un miroir l’un pour l’autre.

Autonomie : Chacun se suffit à soi même, indépendamment de l’autre. L’amour confère de la sécurité. Le couple est ouvert, les relations extérieures sont indépendantes. Il existe donc une meilleure compréhension des “outils” utilisés par chacun pour évoluer (temps passé ensemble: discipline, temps libre, voyages, etc.) ce qui conduit à la spontanéité et à l’harmonie. Ils ont atteint un niveau d’INDIVIDUALITÉ qui leur permet de vivre leur cheminement de façon mature et responsable.

Liberté : L’autonomie prend naissance dans la tolérance, le détachement, l’abandon. Il ne s’agit pas de posséder. On explore ensemble, spontanément, l’aventure joyeuse de l’évolution de la conscience à deux. Bonheur, confiance réciproque, harmonie. La relation est simple et amusante. Aucun pouvoir de force ni de contrôle… Ils transcendent et transmutent pas à pas les derniers obstacles de leur cheminement évolutif.

Créativité : Il apparaît spontanément un état de jeu et de bonne disposition entre les deux. Spontanéité, inspiration, amusement. Échange spontané des rôles et de tâches. Ils inventent de nouvelles manières d’aimer. Ils s’amusent ensemble et sont heureux. Le couple joue avec l’énergie sexuelle pour les aider à transmuter leur énergie afin d’ atteindre un niveau d’EXTASE SPIRITUEL UNIQUE.

Sentiment de sécurité : Les deux ont dépassé la peur en affrontant ce qu’elle cachait. L’amour profond conduit à l’apparition du sentiment de stabilité. Il est possible que le désir de fonder une famille apparaisse, mais parce qu’ils sont arrivés à une stabilité. La fusion des âmes confère le sentiment supérieur de la sécurité.

Amour parfait : Sentiment de dévotion et de don de soi. La dévotion honore et éveille l’essence divine dans l’autre, le don de soi est le plaisir de cultiver l’état de bien dans l’autre. Ils existent pour et dans l’amour. L’amour devient cosmique, chacun ressent que l’autre est une partie du DIVIN. Ils honorent l’autre dans sa totalité.

Unité : La relation est DIVINE – Chacun à transcendé son pôle féminin/masculin dans les yeux de l’autre. Il fusionne et accomplit l’idéal de l’amour. La Grâce du moment présent est infini et leur relation devient un état de méditation à l’instant présent.

Je vous souhaite l’harmonie du couple et l’accomplissement de votre DIVINITÉ dans votre COUPLE. »

Lynda Bisson 
Guide tantrique et auteure

Vous voulez aller plus loin ?  Voici le livre de l’auteure : 

Le moment présent, notre bien le plus précieux

Bonjour, vous allez bien ?

Je vous partage ce matin quelques phrases d’ Eckhart Tolle pour nous rappeler que le moment présent est important

 Prenez soin de vous. Belle semaine

Mabelle

« Les gens ne réalisent pas que le moment présent est tout ce qui existe ; il n’y a pas de passé ou de futur, sauf en tant que souvenir ou anticipation dans votre esprit. »

« … Le passé vous donne une identité et l’avenir la promesse du salut, de l’accomplissement sous toutes ses formes. Les deux sont des illusions. »

« Le temps n’est pas précieux du tout, parce que c’est une illusion. Ce que vous percevez comme précieux n’est pas le temps, mais le seul point qui est hors du temps : le moment présent. Effectivement il est très précieux. Plus vous êtes concentré sur le temps, passé et futur, plus vous manquez le moment présent, la chose la plus précieuse qui soit. »

« Ne laissez pas un monde fou vous dire que le succès est autre chose qu’un moment présent couronné de succès. »

« La plupart des humains ne sont jamais pleinement présents dans le moment présent, parce qu’inconsciemment ils croient que le moment suivant sera certainement plus important que celui-ci., Mais alors vous ratez votre vie entière, qui n’est plus jamais le moment présent. »

« Dès que vous honorez le moment présent, tout malheur et tout combat disparaissent, et la vie se met à couler dans la joie et la facilité. Lorsque vous agissez sur la prise de conscience du moment présent, tout ce que vous faites s’imprègne d’un sentiment de qualité, d’attention et d’amour, même l’action la plus simple. »

Auteur : Eckhart Tolle

Apprécier notre monde

Bonjour, comment allez vous ce week-end de fête nationale belge ?

Le monde est magnifique mais on ne prend souvent pas assez de temps pour le contempler et l’apprécier. Je vous invite à prendre quelques minutes pour lâcher prise et savourer autant les images que la musique de cette belle vidéo. Laissez vos yeux se fondre dans les images pour une petite méditation visuelle et sonore :

11 choses à cesser de faire immédiatement

Bonjour,

Vous allez bien ?

Je crois fermement à cet adage qui dit « Vous ne pouvez pas atteindre de nouveaux résultats en continuant à faire les mêmes choses que vous avez toujours faites jusqu’à présent ».

Voici donc 11 choses que vous devez absolument cesser de faire pour vous débarrasser de vos mauvaises habitudes et avoir davantage de succès et d’abondance dans votre vie.

Cessez de trouver des excuses
Cessez de blâmer vos parents, votre époux(se), votre employeur, la crise, les politiciens, … pour ce que vous avez ou n’avez pas, pour comment vous vous sentez.

La tentation peut être grande de critiquer plutôt que d’imiter ceux qui agissent différemment. Et pourtant, les monuments sont érigés à la mémoire de ceux qui se font critiquer et non de ceux qui ont critiqué. A méditer donc.
Vous et vous seul(e) êtes responsable de votre vie et ce n’est qu’en comprenant que vous êtes l’artisan de votre vie que vous pourrez enfin faire le premier pas sur le chemin du bonheur.

Souvenez vous que ce n’est pas ce qui arrive qui importe, mais l’interprétation que vous en faites : le perdant croit que les gens ont une bonne attitude à cause de leurs succès. Alors que le gagnant croit qu’il a du succès à cause de sa bonne attitude. Là est toute la différence.

Cessez d’avoir peur
Il s’agit de réaliser que la plupart de vos peurs sont sans fondement et vous empêchent d’avancer rapidement en direction de vos buts. Plus vous hésiterez, plus la peur grandira. Mais plus vous oserez, plus vous développerez votre courage.

Cessez de manger de mauvais aliments
Si le corps de vos 20 ans dépend fortement de vos gènes, celui de 40 ans, c’est celui que vous méritez. En effet, ce n’est pas dans les produits industriels transformés contenant des quantités impressionnantes d’additifs, colorants, conservateurs toxiques en tous genres, que votre corps trouvera les vitamines, minéraux et nutriments nécessaires à une bonne santé.

Il faut bien le reconnaître, les aliments industriels ont un côté pratique, toujours prêts à être utilisés, ils font gagner du temps dans nos journées surchargées.

Et si vous décidiez aujourd’hui de consommer des produits les plus frais possibles pour bénéficier au mieux de l’énergie vitale des aliments ? Je ne parle pas de changement radical dans votre mode d’alimentation, quoique ?

Mais je n’ai pas envie de provoquer la troisième guerre mondiale, alors on pourrait envisager un petit pas suivi par petit pas, quelques changements d’habitudes pour finir par entrer dans un véritable processus de transformation.

Vous pourriez commencer par acheter des produits locaux et de saison, simplement ajouter plus de fruits et légumes ou un jus vert, manger plus de cru. Rapidement vous devriez avoir moins envie de tous ces produits contenant trop de sucre, de sel, de graisse, d’additifs, votre ventre devrait se détendre, votre énergie être plus stable et cela vous donnera envie de poursuivre les changements bénéfiques pour votre corps.

Il faut savoir que certaines personnes n’arrivent à rien faire de valable dans leur vie tout simplement parce qu’elles ne se sentent pas bien dans leur corps. Un simple changement d’alimentation, plus vivante peut dans ce cas changer radicalement leur vie. Essayez, vous m’en direz des nouvelles !

Cessez de fréquenter les mauvaises personnes.
Les amis sont dangereux, pas tant par ce qu’ils vont vous faire, mais par ce qu’ils vous empêchent de faire.

Si quelqu’un salit votre maison ou votre vêtement, vous ne le supportez pas. Ne permettez à personne de salir votre vie avec des paroles négatives. Rien ne vous oblige à fréquenter des gens qui vous parlent négativement, ne voient que le négatif dans votre vie, salissent votre motivation, vos envies, affaiblissent votre volonté d’aller de l’avant.
Ils vous influencent que vous le vouliez ou non. Le négatif, le pessimisme, le doute, sont extrêmement contagieux. Ils vous affectent intérieurement et polluent vos pensées.

Les vrais amis sont à l’écoute et vous donnent du courage. Vous ne pouvez pas choisir votre famille, mais vous pouvez toujours choisir vos amis.

Cessez de regarder la télévision
Dans la même ligne d’idée qu’au point précédent, écouter le journal télévisé (ou lire le journal papier, c’est pareil) affecte votre attitude positive face à la vie puisque plus de 95% des nouvelles sont négatives. Comment ne pas s’inquiéter et rester confiant en l’avenir et en la vie face à des nouvelles de chômage, de crise financière, de guerres atroces, de maladies incurables, …

Si une nouvelle importante survenait, croyez bien que les personnes autour de vous se chargeraient de vous en parler, alors il est bien inutile de perdre du temps et de l’énergie en offrant de telles images négatives à votre cerveau alors qu’il suffit de sortir de chez soi pour déjà entendre des conversations sur tous ces sujets alarmants.

Cessez de vouloir avoir raison
Laissez les autres être simplement ce qu’ils sont, avec leurs différences qui font la richesse de ce monde. Ils n’ont peut-être pas le même point de vue que vous sur certaines choses, mais est-ce tellement important ?
J’aime cette citation de Janette Bertrand « Dans la vie, on a toujours deux choix, soit d’avoir raison ou soit d’être heureux. Moi, j’ai choisi d’être heureuse ! »

Cessez de vouloir plaire à tout le monde
A l’inverse du point précédent, cessez de porter un masque et de jouer un rôle pour tenter de plaire à tout le monde car, quoi que vous fassiez, c’est mission impossible de toutes manières. Face aux critiques, ouvrez votre parapluie et laissez les couler sur le sol plutôt que sur vous.

Vous n’avez qu’une vie, vivez-la pleinement en restant vous même, sans perdre votre temps à essayer de répondre aux attentes des autres. Leur opinion à votre propos ne doit pas devenir votre réalité et vous empêcher d’être heureux en suivant votre chemin, aussi imparfait soit-il à leurs yeux.

Par ailleurs, si les autres vous critiquent c’est une preuve que vous accomplissez quelque chose d’important à leurs yeux. Peut-être quelque chose qu’ils auraient aimé accomplir eux-mêmes mais n’ont pas eu le courage de faire d’ailleurs.

 Cessez d’avoir l’air
Dans notre société de consommation, beaucoup trop de monde s’endette uniquement dans le but d’impressionner les autres.

Avez-vous besoin d’une si grosse voiture avec toutes les options ? Besoin de ces vêtements de marque qui ne résistent pas mieux à la lessive que les autres qui coûtent certainement 5 fois moins cher ?

Cela vous fait-il vous vraiment plaisir de les acheter, ou voulez-vous uniquement impressionner votre entourage ?

Ne vaut-il pas mieux vivre selon vos moyens réels, moins à crédit, et plus relax sans le stress lié aux remboursements parfois difficiles ?

Cessez d’accumuler
Dans le même esprit, nous achetons parfois de manière impulsive. Par habitude, ou par peur de perdre, nous encombrons notre maison de tas de choses inutiles.

Comment la vie pourrait elle vous apporter de nouvelles choses si votre maison et ainsi également votre tête sont tellement encombrés ?

Triez, libérez vos placards, donnez à des associations les vêtements que vous ne porterez plus, les jouets de bébé de vos enfants qui sont à l’université. Ou vendez les si vous préférez. C’est ainsi que l’Univers vous amènera nouvelles choses encore meilleures.

Cessez de ressasser vos échecs
L’échec n’est pas une mauvaise chose en soi, cela nous permet d’apprendre, et comme on dit « Ceux qui n’échouent jamais, ce sont ceux qui ne font jamais rien »
Nous avons tous connu l’échec à des degrés divers, mais également des victoires.

Je vous suggère de dresser une liste de ces dernières à relire régulièrement pour augmenter votre confiance en vous, et booster voter motivation.

Relisez votre liste lorsque vous vous sentez déprimé, mais aussi au quotidien, au lever et au coucher, afin de vous remémorer de quoi vous êtes capable.

Et posez-vous ensuite la question suivante « ai-je fait de mon mieux dans cette situation ? »

Si la réponse est affirmative, c’est génial. Si elle est négative, faites les ajustements nécessaires afin de pouvoir ajouter une nouvelle victoire sur votre liste la prochaine fois.

Cessez de vivre un autre jour
Comme son nom l’indique, le passé est passé et ne pourra jamais être changé. Il est bien plus profitable de vivre le moment présent en appréciant chaque jour.

Cependant il est aussi important de planifier l’avenir. Je vous avoue que j’ai toujours du mal à comprendre comment certains prennent trois mois pour planifier 10 jours de vacances, mais n’ont jamais pris une journée pour planifier leur vie. Peut-être parce que l’évasion est plus confortable que le changement. Pourtant, toutes les personnes qui réussissent établissent des plannings à court, moyen, et long terme, ils préparent leur avenir. Ils se fixent des objectifs, établissent des plans.

La planification vous permet d’être dans le siège du conducteur de votre vie. Vous ne vous laissez plus porter par le vent, à la merci des aléas de la vie. Vous savez où vous allez, vous anticipez les obstacles, vous apprenez à vous connaître et à adapter votre rêve, votre projet, votre objectif à votre vie.

Qu’allez-vous cesser aujourd’hui ? Mabelle

Le bonheur chaque jour, quelques petits trucs

Bonjour,

Comment allez vous ? Etes vous en forme ce matin ?

Chacun peut choisir de passer un belle journée quoi qu’il arrive, ou une mauvaise journée malgré les belles choses qui peuvent se produire, c’est un choix de chaque instant. Pour créer la paix dans ma vie, j’ai appris à utiliser ensemble ou séparément différents outils selon les besoins ou mon humeur.

Je vous partage ici quelques façons de vivre plutôt du côté du bonheur. A vous de choisir ce qui vous fera le plus de bien.

Routine matinale

Tous les matins, je commence ma journée soit en répétant dix fois le Mantra d’Access Consciousness « Tout de la vie me vient avec joie, aisance et gloire »

soit en tapotant le point karaté tout en disant trois fois « Même si je ne sais pas comment, je vis une merveilleuse journée, agréable et en harmonie avec mes besoins »

Le pardon

Le jour où j’ai compris que toute personne sur mon chemin est un être humain avec ses souffrances et blessures, comme je le suis moi même, j’ai fait le choix de pardonner. Chacun agit selon ses possibilités en fonction de son parcours de vie, lui reprocher sa façon de faire ne changera pas les choses et ne l’aidera pas à avancer. Par ailleurs garder de la rancoeur contre quelqu’un nous fait du tort à nous même avant tout.

Je suis bien consciente que le pardon n’est pas toujours chose aisée dans certaines circonstances Dans ce cas, l’ho’oponopono est un outil fantastique.

Il suffit simplement de penser à la situation compliquée et dire « pardon, désolé, merci, je t’aime » autant de fois que nécessaire pour sentir un allègement. Attention ce n’est pas non plus une baguette magique, c’est à répéter et répéter encore.

Le changement

La vie est changement. Ce que nous considérons aujourd’hui comme un énorme problème nous paraîtra probablement bien moins important demain, le mois prochain ou l’an prochain. Quoi qu’il arrive, essayons de relativiser et de nous souvenir que jamais rien n’arrive par hasard, et que ce qui peut nous apparaître comme une catastrophe aujourd’hui est peut-être une merveilleuse bénédiction que nous reconnaîtrons dans peu de temps.

En cas de gros stress, je tapote les points Clavicule, tout en répétant une phrase culte d’Access Consciousness  (oui je fais un petit mélange personnel de différentes techniques) « Quoi d’autre est possible? « 

La gratitude

Chaque soir, je note quelques phrases dans mon carnet de gratitude, même quand peu de choses se sont déroulées comme prévu, même les jours où j’ai reçu de mauvaises nouvelles.

Prendre le temps de dire merci change notre énergie et attire vers nous plus de choses pour lesquelles nous pouvons avoir de la gratitude.

Il n’est pas besoin d’attendre que des événements merveilleux arrivent pour remercier, mais plutôt de prendre le temps de dire merci pour toutes ces choses qui sont déjà dans nos vies (un lieu pour vivre, de l’eau chaude, de l’électricité, de quoi manger, la santé, un emploi, la liberté) ou qui illuminent nos journées. Pour vous donner une idée du genre de choses qu’il m’arrive d’écrire en voici quelques unes :


En remerciant vous permettez à l’Univers de vous offrir encore plus. Essayez, vous risquez d’être étonné.

Chercher la joie

Sur les dernières pages de mon cahier de gratitude, j’ai noté quelques activités qui me donnent de la joie. Ces activités j’essaie toujours d’en faire chaque jour mais, parfois, on est rattrapé par la course de la vie, et on oublie de prendre soin de soi. Alors on peut même avoir du mal à trouver une activité qui nous ferait du bien. Il suffit alors de regarder ces petites notes et de faire une des actions qui nous mettent immédiatement en joie.

Chacun a ses propres besoins et si pour certains ça sera prendre un bain bien chaud avec un bon livre ou une musique particulière, jardiner ou sculpter, pour quelqu’un d’autre ça peut être chanter à tue tête, peindre, danser, appeler un ami, faire un jogging, regarder un album photos, méditer, voire s’imaginer ce qu’il ferait avec le million d’euros qu’il a gagné à un jeu de hasard. Qu’est ce qui vous rempli le coeur de joie ? Vous accordez vous le temps pour le faire ?

Un sommeil réparateur

Il est plus facile de se lever de bonne humeur et de voir le côté positif de toute chose si on a eu une bonne nuit reposante.

En me couchant, je tapote le point karaté en disant trois fois « Même si je ne sais pas comment, je commande un sommeil profond, bienfaisant réparateur et continu jusqu’à (et je cite l’heure à laquelle je souhaite m’éveiller) où je me réveille en pleine forme et en harmonie avec la vie »

De la sorte, non seulement je me prépare une bonne nuit, mais également une très belle journée pour le lendemain.

D’autres pistes à explorer sur le bonheur : Du Bonheur, un voyage philosophique

Avez vous des petits trucs pour un peu plus de bonheur dans votre vie au quotidien ? Partagez les en commentaire !

Soyez heureux

Mabelle

Me revoilà

Bonjour,

J’ai eu besoin de me recentrer, de tourner certaines pages, de faire de nouvelles choses et j’ai choisi de ne publier des articles que lorsque cela était dans mon énergie du moment. Or, ça ne l’était pas.

J’avais surtout besoin de faire quelque chose de mes mains, mais pas forcément d’écrire, car j’adore créer, bricoler, et je n’avais plus pu le faire durant des mois et des mois d’abord parce que mes soucis de santé m’en empêchaient, puis parce que je préparais mon déménagement, la construction de ma nouvelle maison, et ensuite son aménagement. Cela a été bien plus épuisant que je l’imaginais.

Après j’ai eu bien du mal à m’adapter à mon nouvel environnement et à ma nouvelle vie depuis le départ de ma fille vers son autonomie avec son copain.  L’écriture d’articles pour vous partager mes connaissances, et découvertes pour améliorer votre quotidien n’était pas forcément en accord avec mon propre état d’esprit. Il fallait avant tout que je me retrouve moi même, que je sache précisément où j’allais, cela prend parfois plus de temps qu’on peut l’imaginer.

J’avais un blog gratuit (plus ancien que celui ci, avec forcément beaucoup plus de contenu), et ce blog ci, payant. Le site qui hébergeait le blog gratuit a décidé de fermer, et installé une procédure pour transférer les données. J’ai passé pas mal de temps à tenter de les transférer ici, ce qui a tout bloqué et rendait mon accès ici impossible. Alors je fais mon deuil de mes articles, ils sont définitivement perdus, mais ici c’est débloqué. Et je peux continuer ma route ici.

Me voici donc de retour pour vous partager mes expériences en espérant qu’elles pourront vous ouvrir de nouveaux horizons.

Durant ces derniers mois j’ai choisi de faire du papier mâché, je vous partage une de mes créations :

Je vous dis donc à bientôt et vous souhaite une belle soirée.

Mabelle