Tous les articles par Mabelle

Les molécules du bonheur

Bonjour, comment allez vous ?

À l’opposé de nourrir le stress et ravager notre santé, puis souffrir… Nous pouvons choisir d’être heureux, sélectionner les hormones que nous voulons voir véhiculer dans nos énergies.

Sans compter que ces hormones changent la chimie de notre corps, donc notre signature électromagnétique, et donc notre pouvoir d’attraction. En état de stress nous n’attirons que des catastrophes, des doutes et des peurs… à l’opposé, nous attirons le bonheur, la joie et l’abondance

Le bonheur à ces hormones, nous sommes à présent capables de les gérer grâce à la neuroscience, contrairement aux autres hormones. C’est une arme contre le stress qui est responsable de plus de 70% des maladies. On peut, par notre comportement et notre hygiène et mode de vie, stimuler notre propre production de sérotonine (hormone de la bonne humeur), d’endorphine (sorte de morphine naturelle) et d’ocytocine (hormone de l’attachement et de la sécurité intérieure), mais comment ?

Le massage bien-être. Il doit être fait par une personne formée qui maîtrise l’anatomie du corps. Parmi les massages : le massage californien, réflexologie, le shiatsu … Des chercheurs ont en effet découvert que les massages réduisaient les niveaux de cortisol (l’hormone du stress) de 31 %, tout en faisant augmenter les niveaux de sérotonine et de dopamine de respectivement 28 et 31 %.

Le thé vert, la L-théanine, un acide aminé présent dans le thé vert, a un effet relaxant sur le corps. Et cela en haussant les niveaux d’activité des ondes alpha dans le cerveau. En plus d’être moins stressé en buvant du thé, on serait également plus heureux, car l’effet relaxant de cette boisson ferait augmenter la concentration de sérotonine et de dopamine dans notre organisme.

Le bain de Soleil, l’ensoleillement stimule la sérotonine sécrétée par notre cerveau, Ce serait entre autres pour cette raison qu’il y aurait plus de dépressions et de suicides les mois d’hiver et dans les pays nordiques. Le faible ensoleillement durant cette période nuirait à la sécrétion de cette hormone du bonheur.

Le miel en plus de ces propriétés antifongiques et anti-inflammatoires permettrait d’accroître la concentration de sérotonine dans le corps il agit comme un antidépresseurs naturels.

La méditation, ou le yoga participent  à faire croître les niveaux d’œstrogène Surtout chez les femmes en post-ménopause. L’œstrogène combat l’anxiété et l’irritabilité, tout en favorisant la production de sérotonine.Des chercheurs ont récemment observés une augmentation de 65 % de la dopamine sécrétée chez les gens qui pratiquaient de la méditation.

La lavande, et l’huile de nigelle en plus de leurs propriétés contre les maladies respiratoires et les informations elles augmenterait significativement les concentrations de sérotonine dans notre organisme, elle agissent aussi contre l’insomnie.

Stimuler les hormones du bonheur – Prendre de la vitamine B6 et de l’oméga 3. Essayez d’intégrer du thon, du saumon ou encore de la morue à votre menu. Ces poissons sont reconnus pour être une bonne source de vitamine B6 et oméga 3. D’après le Centre médical de l’Université du Maryland, la vitamine B6 aide notre organisme à produire de la sérotonine. Dans le cas des dépressifs, elle aiderait même à diminuer leurs symptômes.

La vitamine C ne vous aide pas juste à prévenir le rhume ou à renforcer votre système immunitaire. Elle aide à accroître les niveaux de progestérone, une hormone stéroïde prévenant l’anxiété et les sautes d’humeur, dans le sang. Personnellement je préfère la vitamine C liposomale mais, chacun fera comme bon lui semble. Mieux vaut prendre de la vitamine C, liposomale ou non, que pas de vitamine C.

À nous le bonheur avec modération.

Mabelle

C’est ça la réalité

Bonjour, je vous espère en forme.

Je vous partage un article de Bon Sens, [14-05-22 17:50]

« La réalité ne pardonne pas une seule erreur à la théorie. » Léon Trotski

Les vaccins protègent de la contamination, NON. Les vaccins protègent des formes graves, NON. Les vaccins protègent de la mort, NON ! À titre indicatif, la mascarade pour les vaccinés continue… La protection renforcée de l’injection (2ème et 3ème) Pfizer contre Omicron diminue en quelques semaines seulement, selon une recherche évaluée par des pairs publiée hier dans JAMA Network Open. Les deuxième et troisième doses du vaccin COVID-19 de Pfizer offrent donc…… « Notre étude a révélé une baisse rapide des titres d’anticorps neutralisants sériques spécifiques à Omicron quelques semaines seulement après les deuxième et troisième doses de [the Pfizer-BioNTech] BNT162b2 » ont écrit les auteurs de la lettre de recherche.

Ils ont donc constaté qu’après une augmentation initiale des anticorps spécifiques d’Omicron après la deuxième injection de Pfizer, les niveaux ont chuté rapidement, passant de 76,2% à la semaine 4 à 53,3% aux semaines 8 à 10 et à 18,9% aux semaines 12 à 14. Après la troisième injection, les anticorps neutralisants contre Omicron ont chuté de 5,4 fois entre la semaine 3 et la semaine 8.

L’OMS, les institutions sanitaires admettent que les rappels sont inefficaces pour prévenir l’infection, mais continue de soutenir la stratégie de communication et d’injections…
En quoi ce « vaccin » est-il utile Alors ??
À méditer pour nos enfants !

Anticorps neutralisants contre le variant Omicron du SRAS-CoV-2 (BA.1) 1 à 18 semaines après les deuxième et troisième doses du vaccin à ARNm BNT162b2 ⬇️⬇️

https://jamanetwork.com/journals/jamanetworkopen/fullarticle/2792295

La protection du vaccin Covid de Pfizer contre Omicron s’estompe quelques semaines seulement après les deuxième et troisième doses, selon une étude ⬇️⬇️

https://www.forbes.com/sites/roberthart/2022/05/13/pfizers-covid-vaccine-protection-against-omicron-fades-just-weeks-after-second-and-third-doses-study-finds/?sh=6d2b3c1b32af

Pour rappel, une étude pré-imprimée publiée en février a montré que le schéma thérapeutique à deux doses de Pfizer de son vaccin COVID-19 pour les enfants n’était efficace qu’à 12% contre Omicron chez les enfants âgés de 9 à 11 ans, et que l’efficacité du vaccin « diminuait rapidement » pour les enfants de 5 à 11 ans…

Le vaccin Pfizer n’est efficace qu’à 12 % chez les enfants de 5 à 11 ans, selon une étude ⬇️⬇️

https://childrenshealthdefense.org/defender/pfizer-vaccine-only-12-percent-effective-kids-5-to-11/

Autre article sur l’efficacité de 12% chez les enfants via https://t.me/vivrecorrectement/3437

Je n’ai plus d’enfant à protéger, mais peut-être que vous bien. Etes vous prêt à obliger votre enfant à subir une greffe de foie suite à une hépatite ? A vous de voir

Mabelle

Désinformation ?


Bonjour, j’espère que vous allez bien et vos enfants également. Je vous partage une publication de Bon Sens :

Les agences de santé ignorent elles des milliers d’enfants en Europe souffrant de blessures cardiaques après injection ?

ENFANTS DE 1 MOIS À 17 ANS
3 788 troubles cardiaques
2 394 cas de myo/péricardite
Âge non spécifié 6 845

POURQUOI Y A-T-IL AUTANT DE CAS AVEC « ÂGE NON SPÉCIFIÉ » ? CES CHIFFRES COUVRENT-ILS LE NOMBRE D’ENFANTS BLESSÉS ?

La plupart des cas sont observés chez les garçons âgés de 12 à 17 ans… Cela n’arrive pas qu’aux autres…. Protégez-les !

Via EudraVigilance, https://www.adrreports.eu/

LA VACCINATION DES ENFANTS EST UNE MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE !!
La décision de vacciner les enfants est « IRRÉVERSIBLE ». Les risques l’emportent clairement sur les avantages !! Rappel via https://t.me/vivrecorrectement/3440

Prenez soin de vous.

Mabelle

Souffrir en silence ?

Ca fait maintenant plusieurs années que j’utilise les molécules de signalisation Redox pour une santé au top. Beaucoup de personnes me disent « j’aimerais tant utiliser ces produits, mais je n’en ai pas les moyens! »

Déjà, ne croyez surtout pas que lorsque j’ai passé ma première commande j’avais plus les moyens que vous, certainement pas. D’ailleurs c’est une amie qui m’a prêté l’argent pour passer ma commande ! Cependant cela a tellement changé ma vie que, désormais, les molécules resteront toujours ma priorité et si je dois choisir entre payer ma facture d’électricité et les molécules, je choisirai les molécules. Je ne sais que trop bien à quel point il est compliqué de vivre avec des douleurs permanentes. Evidemment, je peux comprendre que certains choix sont plus simples quand on vit seule que quand on a des enfants à nourrir. Aussi quand j’ai découvert les patchs quantiques, qui bien évidemment n’apporteront jamais au corps des molécules de signalisation, mais peuvent cependant soulager bien des maux, j’ai trouvé génial de pouvoir aider des personnes à un coût nettement moindre. Je suis la première à reconnaître que les molécules, si elles sont fabuleuses, sont vraiment onéreuses.

Cela fait maintenant trois mois que je me « patche » et je peux dire à quel point je suis heureuse que ces petits morceaux de fibres de bambou se soient trouvés sur ma route. Je sais que je suis en permanence protégée des ondes et, ça, c’est absolument fabuleux, vraiment indispensable selon moi. Ca fait des années que je n’allume mon gsm que lorsque je dois l’utiliser pour éviter autant que possible de ne pas être soumise à ces ondes contraires à la vie. Je suis bien consciente que beaucoup me traitent de folle, mais ça m’est complètement égal. J’ai fait suffisamment de recherches sur le sujet pour savoir que j’ai raison.

Peut être une image de 1 personne et texte

Je me souviens d’ailleurs de ma première publication censurée sur Facebook, en mars 2020 lorsque je parlais de la plandémie à Wuhan, ville pilote pour le lancement de la 5G, et les effets similaires à un virus soit-disant venu d’une chauve-souris ou un pangolin ! C’est tellement plus simple d’accuser les animaux qui n’ont pas la parole pour se défendre. Oui, c’est vrai, maintenant ils accusent aussi les chiens d’être responsables des hépatites chez les enfants. C’est si commode de trouver des boucs émissaires pour cacher les effets des injections qui étaient prévisibles et annoncés depuis des mois.

Maintenant, quand on sait que les injections contiennent des métaux, qui s’activent avec les ondes, faut il encore se poser des questions sur les nombreux décès ? Personnellement, je pense que tout est parfaitement clair.

J’en reviens à ces patchs quantiques qui me protègent des ondes, mais aussi équilibrent mes corps énergétiques, alignent mes chakras et m’ancrent instantanément. Beaucoup de personnes continuent de parler de balivernes, les corps énergétiques et les chakras étant pour eux des inventions d’illuminés. C’est bien dommage pour eux ! C’est vrai que ça arrange bien le système qui a toujours tout fait pour contredire et ridiculiser tous ceux qui allaient dans ce sens en disant que tout est énergie, y compris l’être humain, ou des objets tels que la chaise sur laquelle je suis assise ou l’ordinateur sur lequel je vous écris. Tous ceux qui ont inventé des moyens d’utiliser cette énergie pour guérir, nous éclairer, faire rouler des véhicules gratuitement ont mystérieusement disparu. Certains ont bien trop à perdre, même s’ils sont financièrement à l’abri et 25 générations de leurs descendants également , les avides n’en ont jamais assez.

Bon, une fois de plus je m’égare dans les folies de ce système, je reviens sur le sujet de cet article : les patchs quantiques. Un bon équilibre énergétique est fondamental pour la santé. Il est le garant de l’amélioration de la qualité de vie. Pour être en pleine santé, nos cellules devraient vibrer à 12 micromètres. Aujourd’hui, plus une seule personne dans le monde moderne a ses cellules dans cet état vibratoire. Cela est dû au fait que l’humain est sans cesse agressé par les ondes électromagnétiques (téléphones portables, ordinateurs, wifi, électroménager, antennes relais, ondes hertziennes, …), par la pollution atmosphérique, une mauvaise alimentation, l’eau que nous buvons, les produits chimiques …

Je dois bien reconnaître que je peux difficilement juger de leur effet sur les douleurs puisque ça fait plusieurs années que mon corps fonctionne bien et que je n’ai plus aucune douleur. Par contre j’ai vu de nombreux témoignages que je peux qualifier de bluffants.

Ce que disent les autres :

On rencontre tous des moments où des douleurs ou des problèmes de santé nous empêchent de vivre pleinement notre vie. Mais on apprend à vivre avec, on les oublie petit à petit, on se soigne comme on peut, on s’adapte. Pour moi c’est un combat de tous les jours. Il y a deux ans, j’étais en cours de diagnostic de fibromyalgie… je ne suis pas allée au bout car j’ai décidé de traiter mes problèmes de santé et mes douleurs naturellement, pour ne plus abuser de la chimie avec de trop nombreux effets secondaires. Mon dernier traitement « lourd » date de 2011 pour soigner mon endométriose. Ça a tellement affecté ma santé globale que, depuis, je me suis intéressée aux thérapies naturelles. J’ai cumulé ces 10 dernières années de nombreuses tendinites dans différentes articulations, des inflammations, des contractures musculaires, des migraines très fréquentes, des vertiges, des pertes d’équilibre, des malaises, un niveau d’énergie très bas, des entorses à répétition, des douleurs abdominales et dorsales, des envies impérieuses … Bref, pendant des années, je ne me suis pas levée un matin sans que mon corps me fasse souffrir quelque part. J’ai reçu les patchs quantiques il y a 6 jours. L’effet est tellement rapide et incroyable ! Je me suis sentie de suite réalignée, j’ai retrouvé mon centre et ma force intérieure. J’ai immédiatement senti un ancrage puissant et je n’ai plus du tout de pertes d’équilibre ou de vertiges depuis, mon dos s’est détendu en un quart d’heure. Le lendemain matin, plus aucune douleur au poignet ! L’inflammation sous mon pied a diminué chaque jour pour ne devenir qu’une simple sensation désagréable en marchant. Je pense qu’il faudra quelques jours pour que ça disparaisse complètement mais je suis confiante. Mon périnée s’est aussi renforcé tout seul, m’évitant ainsi de me retrouver dans des situations délicates. Ça va me changer complètement la vie de pourvoir soulager (M O)

Alors les patchs ne me quittent plus… Estomac très difficile…gastrite chronique…plus de douleurs…plus de nausées…plus de gonflements gênants… Bon ancrage Bon équilibre Pleine d´énergie Dents toujours très serrées avec l´intérieur des joues mordue.  He bien…fini ! Épaules et nuque sont soulagées (MJ)

Personnellement j’ai constaté que je ne « rumine » plus. Je prends la vie comme elle vient et tous ses désagréments également. J’ai fait la bétise la semaine dernière de mettre du diesel dans ma voiture essence. Ah bien oui, c’est vraiment de la distraction, ça arrive ! Me connaissant je sais que je m’en serais voulue de ne pas avoir été plus attentive, j’aurais râlé sur ma stupidité  » comment est-ce possible, ça fait plus de 40ans que tu as ton permis et tu te trompes de carburant ! Au prix où ça coûte, c’est vraiment jeter l’argent par les fenêtres ! … » Oui, quand on veut se flageller, on trouve toujours des milliers de raisons valables. J’aurais beaucoup stressé en attendant la dépanneuse (d’autant que j’ai attendu le long d’une grand route avec le véhicule en partie sur la route durant 2h50), que je me serais inquiétée du coût de la remise en état du véhicule, des frais de dépannage, de location de véhicule pendant la réparation, de comment rentrer au garage pour récupérer ma voiture après avoir rentré le véhicule de location … J’ai pris ça avec une telle légèreté que je m’étonnais moi même ! Et, par la même occasion, les choses se sont mises en place avec beaucoup de facilité : le dépanneur m’a amenée au centre de location malgré l’heure tardive j’y ai trouvé un véhicule quasiment neuf et bien mieux équipé que le mien (en même temps, ça ce n’est pas difficile). Après avoir déposé le véhicule de location un gentil taximan m’a conduite gratuitement au garage pour récupérer mon propre véhicule, le réceptionniste n’a pas su me faire payer la réparation car il avait des soucis avec un autre client et m’a dit qu’il l’enverrait d’ici une semaine ou deux. Super, d’ici là j’aurai l’argent sur mon compte, ce qui n’était pas le cas mardi dernier. Bref, une bétise qui aurait pu me rendre malade une semaine mais qui m’a permis de rencontrer un dépanneur sympa, un taximan encore plus, pas de quoi se prendre la tête alors que c’est ma spécialité depuis toujours.

Si j’ai pris les choses de cette manière, c’est bien grâce à ces patchs quantiques.

L’aspect quantique se passe sur le dessus du patch et est programmé dans le patch. Tout est basé et fonctionne selon les mathématiques dans l’univers. 25000 longueurs d’ondes vibratoires sont encodées selon le nombre d’or dans le patch. Et le corps s’aligne sur la programmation qui lui est proposée.

Le nombre d’or va booster vibratoirement le patch. De plus, il y a 60 longueurs d’ondes de la douleur du corps humain.

Du côté qui sera mis en contact avec la peau, le patch est imprégné de nutriments (ingrédients 100% naturels tels que capsaïcine, ginseng rouge de Corée, gingembre, …) dont le corps va se nourrir, les faire passer directement dans le sang, de façon instantanée, par le biais des rayons des infrarouges longs. La composition complète du patch n’est pas divulguée intégralement, ce qui est bien normal pour éviter toute copie. Les patchs sont protégés par 11 brevets internationaux.

Une fois utilisé, le patch en fibres de coco est 100% recyclable. Vous pouvez en faire profiter vos plantes qui vont augmenter leur croissance.

Passé un certain âge, la plupart d’entre nous voient des dysfonctionnements de leur corps. La vie nous gratifie souvent de douleurs diverses et variées qui ne manquent pas de nous gâcher la vie à tous les étages. Faut-il vivre avec, souffrir en silence ? Certainement pas !

Avec ou sans patchs, prenez soin de vous.

Mabelle

Le poids du monde

Bonjour, je vous partage ce matin un texte de Laurence Simonnet. Des paroles que beaucoup d’entre nous ont besoin d’entendre.

Mabelle

J’ai longtemps souffert de douleurs au cou ; j’ai changé de chaise, acheté un collier orthopédique, fait du yoga, du pilates, suis allé chez un chiropracteur et des médecins de toutes sortes, mais la douleur a continué ; un poids, un malaise qui ne m’a même pas gêné pour dormir plus.

Parfois c’était même difficile pour moi de respirer.

Puis, j’ai rencontré une sage et vieille femme.

Juste en train de regarder ma colonne vertébrale tendue et comprimée, juste en train de goûter ma peau nue avec le toucher de vieilles mains usées, elle savait…

Elle m’a dit : « Vous avez porté tant de pression au fil des ans, tant de douleur, pour en perdre la trace ; vous portez le poids de votre monde et celui des autres. « 

-Soupir

Elle a pris mes mains, dans ses mains de vieille dame nouées ; elle m’a fait baisser les mains, faire fondre mes épaules, lever mon menton et elle se tenait derrière moi. Ses lèvres m’ont frotté l’oreille et ont chuchoté doux :

– « Tout n’est pas de ta faute. « 

– « Tout n’est pas ta responsabilité. « 

– « Tu ne peux pas tout faire. « 

– « Tu ne peux pas tout réparer. « 

– « Tu n’as pas à tout prendre en charge. « 

Mes yeux soudainement, ont commencé à verser de lourdes larmes comme du verre cassé… il fut un temps où je pensais que je pleurerais du sang, à cause de la douleur que je ressentais.

Lentement, mes épaules se sont remises en place, mon cou s’est s’est soulevé, mon dos s’est redressé comme il ne l’avait pas fait depuis des années !

Le poids du monde avait été enlevé de mes épaules et le poids de la douleur du passé, était finalement tombé au sol. »

Quel que soit ce que tu ressens actuellement en douleurs dans ton corps, entends mes mots pour déposer tes maux. Tout n’est pas de ta faute. Tout n’est pas ta responsabilité. Tu ne peux pas tout faire. Tu ne peux pas tout réparer. Tu n’as pas à tout prendre en charge.

Laisse-toi toucher par la vibration de chaque mot et accepte de tout déposer enfin ! Ne porte plus rien ! Ne prends plus rien pour toi ! Ne te crois coupable de rien ! N’endosse pas le rôle de sauveur et surtout ne te sacrifie pas …

Reviens à toi et prends soin de toi avec Amour et Bienveillance !

Elever ses énergies face à l’actualité

Bonjour, Je vous espère dans la meilleure forme possible.

Je suis bien consciente que c’est compliqué pour beaucoup vu le nombre de malades et de décès qu’il y a en ce moment. On s’y attendait, c’était clair qu’avec le contenu de ces injections il ne pouvait pas en être autrement. Les médias ont beau continuer à se taire et à jouer à mettre la panique à propos d’une guerre créée de toutes pièces, les décès sont là. Beaucoup continuent de rester dans le déni concernant le lien entre injections et problèmes de santé, je constate cependant que de plus en plus de monde demande aux médecins s’il y a un lien. Bien sûr la plupart répondent par la négative. Forcément, ça serait reconnaître leur culpabilité ! Nous ne pouvons malheureusement rien faire pour éviter ce qui est en train de se produire. C’est triste que des personnes meurent pour avoir voulu aller au resto, mais, je suis désolée, je n’arrive plus à les plaindre, c’était leur choix même s’il leur coûte la vie. C’est bien plus triste pour ceux qui n’ont pas vraiment eu le choix, ces personnes qui se sont laissé injecter du poison pour conserver leur emploi, qui sont malades et le resteront jusqu’au moment de quitter cette vie.

Nous devons absolument tenter le plus possible de garder nos énergies hautes, chacun selon ses méthodes préférées. Pour certains ça sera marcher dans la nature, chanter, danser, créer (peinture, jardinage, sculpture, couture, musique, dessin, …). Il est impératif aussi de s’éloigner autant que possible des ondes ou de s’en protéger. Personnellement j’utilise des patchs quantiques.

N’hésitez pas à me contacter pour de plus amples informations, je répondrai à vos questions avec plaisir.

Je vous partage un entretien avec Viviane Fischer & Dr. Reiner Fuellmich
en anglais avec sous-titres français

Cette interview de Viviane Fischer et Reiner Fuellmich a été réalisée dans la perspective d’un combat. Un combat qui fait rage. Un combat politique, certes, mais un combat bien réel. Ce combat va décider dans les temps à venir de questions idéologiques, voire anthropologiques, qui touchent à l’essence même de ce qui constitue l’humanité : la connaissance, la réalité et la vérité. Il s’agit, entre autres, de retrouver et de protéger notre intégrité physique, notre droit à l’autonomie et notre libre choix de notre corps.

➥ Partie 1/3 https://rumble.com/v13r7o3-viviane-fischer-reiner-fuellmich-13-interview-en-anglais-interview-in-engli.html

➥ Partie 2/3 https://rumble.com/v13r435-viviane-fischer-reiner-fuellmich-23-interview-en-allemand-interview-in-germ.html

➥ Partie 3/3 https://rumble.com/v13r1ri-viviane-fischer-reiner-fuellmich-33-qui-tes-vous-viviane-fischer-.html

Et une vidéo d’Alexandra Henrion Caude, PFIZER : les 80 000 pages d’effets indésirables décryptées
https://www.youtube.com/watch?v=D5H21cC7LOU

Les sources de l’interview :

« L’ARNm était une technologie qui n’avait jamais livré un seul produit jusqu’à ce jour : ni un vaccin, ni aucun autre médicament. L’ARNm était la technologie pour laquelle nous avions le moins d’expérience. J’ai suivi mon instinct qui me disait qu’ « ils » savaient ce qu’ « ils » disaient » dixit Bourla, le CEO de Pfizer le 10 mars 2022
https://www.washingtonpost.com/washington-post-live/2022/03/10/transcript-wp-subscriber-exclusive-albert-bourla-author-moonshot-inside-pfizers-nine-month-race-make-impossible-possible/

Pfizer n’a pas émis d’indication chez la femme enceinte OU celle qui allaite
-en fait, c’était l’un des critères d’exclusion de l’essai initial. Ils ont cependant lancé un essai clinique pour la femme enceinte en février 2021 qui se terminera an août 2022.
https://clinicaltrials.gov/ct2/show/record/NCT04754594
-le 18/10/2021, BioNTech précise qu’on ne sait pas si le produit est excrété dans le lait humain
https://investors.biontech.de/news-releases/news-release-details/new-formulation-comirnaty-receives-positive-opinion-chmp/
-le 02/02/2022, Pfizer résume ses informations manquantes dans un tableau (Table 55, Page 118)
https://www.ema.europa.eu/en/documents/rmp-summary/comirnaty-epar-risk-management-plan_en.pdf

Deux VAERS d’enfants l’ont particulièrement marquée :

Les études de toxicité sur la reproduction chez le rat (non mentionnées pendant l’interview) indiquent cependant :

  • sans qu’ils soient commentés (et pourtant inattendus) : à chacune des doses, une baisse à la fois du poids pris et de la quantité de nourriture ingérée a été observée.
    -minimisés comme non significatifs: un doublement des fausses-couches avant l’implantation, une faible incidence de malformations (non fermeture viscérale, bouche/mâchoire, arc aortique droit, vertèbres cervicales) ont été notés.
    https://www.ema.europa.eu/en/documents/assessment-report/comirnaty-epar-public-assessment-report_en.pdf

Produits d’origine animale dans les injections #Pfizer et contaminants d’agents de type prions
Page 31 : Contrairement à de nombreuses communications & autres fact-checking par rapport à la question Halal qui a sévi au Royaume-Uni, le rapport stipule la présence de substances d’origine animale dans les injections, dont des contaminations par agents transmissibles d’encéphalopathie spongiforme
https://www.ema.europa.eu/en/documents/assessment-report/comirnaty-epar-public-assessment-report_en.pdf

Page 71 : Questions posées par l’AME
https://standby.lifesitenews.com/wp-content/uploads/2022/01/COVID-19-mRNA-Vaccine-BioNTe24.pdf

Syndrome de Guillain-Barré et incidence augmentée reconnue après vaccin Janssen
Signal plus étalé dans le temps (cluster à 28 jours) après injection ARNm
https://jamanetwork.com/journals/jamanetworkopen/fullarticle/2791533?resultClick=1

Études de pays entiers illustrant l’augmentation d’atteintes cardiaques (et les décès) chez les jeunes post-vax

Belle journée

Mabelle

Message d’espoir

Bonjour, j’espère que vous allez bien.

C’est un message d’espérance que je souhaite vous transmettre aujourd’hui, un message d’Arnaud Riou.

A méditer.

Mabelle

Nous vivons une période tellement sensible, sur le plan écologique, humain, politique. Si elle est anxiogène, cette période nous montre à quel point cette crise est l’opportunité d’un profond changement de civilisation. Depuis des décennies j’œuvre pour la transmission des sagesses ancestrales à notre monde moderne.

Mes nombreuses rencontres avec les peuples premiers et les chamans du monde entier m’ont surtout rendu plus sensible à la nature, au respect du vivant, et à la dimension sacrée de notre humanité. Les enseignements que je transmets depuis trente ans à travers mes livres, mes stages et nos formations en ligne sont portés par cette vocation. J’observe, depuis plusieurs années, à quel point ces sagesses viennent toucher le cœur des occidentaux. Il y a quarante ans, le chamanisme était peu connu.

Aujourd’hui, grâce aux premiers explorateurs, aux chamans et représentants autochtones qui nous accueillent et transmettent leur sagesse, nous comprenons l’importance de revenir à nos propres racines. Car en Europe, comme ailleurs, de grandes traditions chamaniques ont toujours existé. Nos ancêtres les druides entretenaient cette relation au vivant comme le font aujourd’hui les chamans.

Une amie autochtone qui vit en Amazonie et m’a rendu visite en France, Thaline, du peuple Karajá, ne cesse de répéter : « Le futur est ancestral. Le futur est autochtone ».

Je vois dans cette affirmation la conclusion d’une boucle, qui signe un retour à plus d’équilibre : après les cinq derniers siècles passés sous l’égide de l’Aigle, initiés par la découverte de l’Amérique par les Européens et qui se concluent aujourd’hui par le désenchantement de nos sociétés, nous plongeons de nouveau dans l’ère du Condor, qui nous invite à écouter notre intuition, nos émotions et notre cœur.

Notre civilisation de la croissance à tout prix a conduit à la destruction des écosystèmes, aux guerres qui fragilisent le globe, au délitement des démocraties, et au désespoir des individus face à un manque abyssal de sens. Ces crises sont des opportunités pour se transformer. Se libérer, revenir à l’essentiel.

Et c’est ce que les peuples autochtones nous apportent, à travers leur spiritualité et leurs cultures si différentes : une autre façon de vivre et de percevoir le monde qui nous a vu naître. Je suis donc optimiste, non seulement parce que je peux témoigner de ces changements, mais parce que je constate que chaque jour nous sommes plus nombreux à partager cette voie.

La prophétie de l’Aigle et du Condor est à bien des égards en train de se réaliser, et je ressens de la gratitude de participer à cette transition. Une forêt qui pousse fait moins de bruit qu’un arbre qui tombe. Nous savons combien les médias aiment mettre la lumière sur le vacarme de l’arbre qui tombe et moins sur cette forêt, que nous contribuons tous à semer.

Continuer à ne pas s’aimer

Il est plus facile de continuer à ne pas s’aimer que de commencer à apprendre à s’aimer.

Comment ?

Et bien continuons de nous taire, de ne pas dire ce que nous pensons vraiment. Oui, contenons pour un jour, mieux exploser et créer des conflits.

Continuons de subir des situations et des rythmes de vie qui ne nous conviennent pas.

Continuons de dire Amen à tout, à rendre service à tout le monde alors que nous n’en avons pas forcément envie et que nous sommes certainement fatigué(e)s. Obligeons nous a faire toutes ces choses.

Apportons nous ce manque d’intérêt pour nous même. Rien de tel pour entretenir notre manque affectif et notre insécurité.

Aussi, continuons de nous plaindre et d’attendre des autres qu’ils remplissent nos manques.

Continuons d’être trop dépendants de notre entourage.

Continuons aussi de ne rien oser. Oui, ne réalisons pas nos envies, nos objectifs, nos rêves.

Peut être une image de ciel, arbre et nature
Art Tana Turner

Continuons de nous rejeter, de nous sabrer, de nous saboter. Continuons de ne rien faire si c’est pour le faire seul(e).

Continuons de râler, de reprocher, de juger, de provoquer.

Continuons de contrôler, de fouiller.

Continuons de « pester » si les choses ne sont pas faites à notre manière et surtout, oui surtout, continuons de passer derrière pour les faire à notre façon histoire de bien entretenir notre insécurité.

Continuons aussi de tout porter, de tout faire, de tout gérer sans jamais demander d’aide.

Continuons de nous mettre tout seul sous cette pression de l’exigence alors que notre cœur nous murmure bien souvent de lever le pied, d’en faire moins parce que nous sommes fatigué(e)s de tout ça.

Continuons quelques uns de ces comportements et nous serons certains d’entretenir notre « désamour », notre insécurité et notre manque de confiance. Notre mésestime. …

Si nous voulons commencer à apprendre à nous aimer, si nous voulons retrouver notre confiance et notre estime, à notre rythme, un jour à la fois, commençons à faire le contraire.

Marie Chauderon

L’amour

« Lorsque tu aimes, que ce soit de tout ton cœur, ne crains jamais de montrer ton amour. Que ton amour soit comme un livre ouvert que toutes les âmes puissent lire.

C’est la chose la plus merveilleuse au monde, alors laisse cet amour divin au-dedans de toi couler librement.

L’amour n’est pas aveugle, mais il voit le meilleur chez l’être aimé, et ainsi il fait émerger le meilleur.

Ne choisis jamais qui tu vas aimer. Garde simplement ton cœur ouvert et fais couler sans cesse l’amour de la même manière vers toutes les âmes.

Faire ainsi est aimer de Mon amour divin.

Il est comme le soleil et brille sur tous sans distinction.

L’amour ne devrait jamais être ouvert ou fermé comme un robinet. L’amour n’est jamais exclusif, jamais possessif.

Plus tu es désireux de le partager, plus il devient grand. Retiens-le et tu le perdras. Laisse-le aller, et il te revient multiplié par mille et devient une joie et une bénédiction pour tous ceux qui le partagent… »

Eileen Caddy