Apprenez vous des choses nouvelles ?

Résultat de recherche d'images pour "deux bucherons"

Deux bûcherons abattent des arbres dans la forêt. 

L’un donne des coups de haches, transpire, peste contre ce travail tuant qui n’avance guère.

L’autre abat les arbres les uns après les autres, tranquillement, sans se plaindre et sans sembler faire de gros efforts.

« Je ne comprends pas » dis le premier, « j’ai tellement de mal à abattre ces arbres »…
« Toi tout te semble facile. Comment fais-tu ? »

Le second répond :

« Écoutes, juste un conseil : si tu affûtais de temps en temps ta hache? »

Et vous, affûtez-vous de temps en temps votre hache ? En d’autres termes, apprenez-vous des choses nouvelles pour affûter votre esprit?

Bien amicalement,

Mabelle

Ralentir

Bonjour, j’espère que vous allez bien en ce début de soirée d’été indien.

Je vous partage un texte, dont je ne connais pas l’auteur(e), et que je ne peux donc pas remercier pour ses écrits.

Ce texte, je le trouve tellement vrai. Hier encore j’avais 20 ans, j’en ai maintenant trois fois plus et j’ai l’impression de n’avoir fait que courir une bonne partie de ma vie. Malgré que nous déroulions gentiment notre tapis de yoga avec l’intention de s’offrir une pause et un moment d’introspection, on se presse quand même durant la pratique. Sans compter le mental qui pense à la liste de course, à la préparation du souper ou au mail à envoyer absolument ce soir et l’appel téléphonique à ne surtout pas encore reporter.

Et si on ralentissait, si on profitait du moment présent ?

Ralentir - Les voies de l'âme

As-tu déjà observé les enfants jouer sur un carrousel ou écouter la pluie tomber sur le toit ?

Déjà suivi un papillon volant gaiement ou bien admirer un coucher de soleil

Tu devrais t’y arrêter.

Ne danse pas trop vite car la vie est courte.

La musique ne dure pas éternellement.

Est-ce que tu cours toute la journée, toujours pressé ?

Lorsque tu demandes « Comment ça va ? », est-ce que tu prends le temps d’écouter la réponse ?

Lorsque la journée est terminée, est-ce que tu t’étends dans ton lit avec 100000 choses à faire qui courent dans ta tête ?

Tu devrais ralentir.

As-tu déjà dit à ton enfant : « Nous le ferons demain » et le remettre au surlendemain ?

As-tu déjà perdu contact avec un ami, laisser une amitié mourir parce que tu n’avais jamais le temps d’appeler pour dire bonjour.

Tu ferais mieux de ralentir, ne danse pas trop vite car la musique cessera un jour, la vie est si courte.

Lorsque tu cours si vite pour te rendre quelque part, tu manques la moitié du plaisir d’y être.

Lorsque tu t’inquiètes et te fais du souci toute la journée, c’est comme un cadeau non ouvert que tu jetterais.

La vie n’est pas une course, tu dois ralentir ton rythme, prends le temps d’écouter la musique avant que la chanson ne soit terminée…

Prenez bien soin de vous

Mabelle

Nos pensées influencent notre monde

Bonjour, je vous espère en pleine forme.

Je vous partage ce matin un extrait du livre écrit par mon amie Marion

Le pouvoir de nos pensées est immense et d’une puissance insoupçonnée. Lorsque notre fonctionnement privilégie notre cerveau gauche (qui intellectualise et rationalise tout), au détriment de notre cerveau droit (notre intuition), la sur-intellectualisation nous enferme dans une réflexion artificielle. La réflexion artificielle ne nous permet pas de comprendre les évènements et nous rend prisonnier d’un système de pensée sclérosant.

Toutes nos pensées sont envoyées instantanément dans l’univers et vont rejoindre les pensées qui sont du même niveau vibratoire.

Si ces pensées sont issues d’un stress ou d’un choc psychologique, celles-ci vont prendre forme dans notre corps astral et former ce que l’on appelle une forme pensée. Une forme pensée peut en générer d’autres et celles-ci peuvent perpétuer le stress d’origineIl sera alors nécessaire de nous débarrasser de nos formes-pensées, car celle-ci diminuent notre système immunitaire lorsqu’elles se rapprochent de notre corps physique. Une maladie vient toujours d’une forme pensée, ni comprise, ni transcendée.

Une forme-pensée peut être commune avec un groupe, une famille, une race, un peuple… Dans ce cas, nous appellerons cette forme pensée, un égrégore.

Il nous parait nécessaire aujourd’hui de prendre conscience de l’influence de nos pensées sur notre environnement et sur le monde. Chacun de nous se doit de se positionner au centre de son univers en étant conscient que nos pensées ont une portée au-delà de tout entendement.

Lorsque nous mangeons, la conscience pour notre nourriture doit également être élevée. Il est important d’être dans la gratitude pour toutes les personnes qui ont participé à ce que nos aliments soient dans notre assiette.

Remercier les aliments eux-mêmes change leur fréquence. Votre intention focalisée suffit pour en changer la forme intrinsèque. Certains aliments ne peuvent pas voir leur fréquence augmentée, comme c’est le cas pour la viande qui reste un aliment totalement impossible à gérer pour le corps d’un être humain.

Dans certaines coutumes et religions, il est habituel de prier avant de manger, mais prier en connaissant l’impact de nos pensées, prend tout son sens. La gratitude et le remerciement élèvent la fréquence de tous nos aliments solides et liquides.

Prier en pensant que certaines personnes n’ont pas la chance de manger à leur faim, abaisse notre fréquence et celle des personnes qui en font l’expérience. La pitié envoie l’information de manque. En revanche, une pensée positive pourrait aider ces personnes, étant conscients que tout est possible pour tout le monde. Il est donc souhaitable de penser et de demander ce qui est bien pour soi et pour les autres, sans se positionner…

Prenez soin de vous

Mabelle

 Extrait du livre « Notre réalité une illusion » de Marion le Troquer

Le suspect est mal barré

Bonsoir,

J’espère que votre semaine a bien débuté, que vous gardez le sourire malgré la pluie et toute cette mascarade

Moi qui avais décidé de ne publier qu’une seule fois sur le Covid, il me paraît difficile de se taire quand on est en désaccord avec les mesures qui nous sont imposées sans aucune raison sanitaire. Cependant je n’ai pas envie de consacrer des heures à vous dire ce que je pense d’une des plus grosses arnaques de ces dernières années, d’autant que je l’ai déjà fait précédemment. D’autres le font déjà et je préfère leur laisser la parole.

Je vous partage donc la newsletter de Yves Rasir avec laquelle je suis en total accord : https://www.neosante.eu/le-suspect-est-mal-barre-2/

J’aimerais souhaiter une belle rentrée à tous les petits bouts qui vont reprendre la route de l’école. Cependant, selon moi, les obliger à respecter cette distanciation imposée par les autorités, et porter un masque toute la journée, c’est de la maltraitance. C’est aussi odieux et inhumain que de laisser les personnes âgées en maison de retraite sans visite de leur famille, à ne plus avoir rien d’autre à faire que d’attendre la mort, complètement seules et tristes. Il ne s’agit pas là d’une société saine quand elle ne respecte pas les individus, les traite comme des cobayes depuis des années et décide en prétextant un danger mortel de les séparer de ceux qui leurs sont chers, de bafouer tous les droits, d’exiger leur soumission sans aucune possibilité de refus. C’est une dictature pure et simple, ne jouons pas sur les mots, il n’y en a pas d’autre quand ce sont une petite poignée de dirigeants qui nous disent comment nous devons vivre, avec qui, qui nous pouvons ou non fréquenter, ce que nous avons le droit de dire (parce que, oui vu la censure sur les réseaux sociaux, nous n’avons plus le droit de nous exprimer librement, ni le droit de manifester notre mécontentement), ce que nous pouvons manger (vu qu’ils interdisent la plupart des semences et que seul Monsanto a le monopole de l’alimentation et n’y met que de la merde), que nous n’avons plus le droit de passer une journée de détente à la côte dorénavant réservée aux nantis qui ont les moyens de se payer des secondes résidences ou des nuitées à l’hôtel, que nous n’avons même plus le droit de respirer cet air qu’ils continuent de polluer en nous déversant des chemtrails sur la tête. Des dirigeants qui se croient tout permis et votent des lois pour s’immuniser, autorisent le glyphosate mais interdisent des traitements qui marchent dans l’unique but de nous imposer un vaccin qui tuera encore des milliers de personnes et en rendra d’autres malades à vie.

J’avoue que je ne comprends pas comment les médias ont réussi à semer une telle panique que les citoyens ne sont plus capables de réfléchir à toutes les incohérences, de voir toute cette mascarade et de faire le choix de refuser tout ça. Il est clair que ce n’est pas le masque sur le visage qui va aider les choses puisque le fait de respirer notre propre CO2 nous abruti, mais il me semble que déjà avant ce masque nombreux étaient ceux qui n’arrivaient déjà plus à réfléchir par eux mêmes et croyaient les médias sans remettre quoi que ce soit en question malgré les nombreuses aberrations qu’ils débitaient.

Les dirigeants ne sont pas propriétaires de notre santé, pourquoi la plupart acceptent ils leur promotion d’un type de santé imposé par les laboratoires pharmaceutiques ?

Je sais que beaucoup de parents ont pensé à l’école à domicile et c’est sans doute le choix que je ferais si j’avais des enfants en âge d’aller à l’école, même si cela serait sans doute compliqué et que, pour certains, c’est certainement une impossibilité pour des tas de raisons.

Si vous faites partie des parents qui sont inquiets pour leurs enfants, vous etes légitime de vouloir les protéger de test, vaccin, et mise en quarantaine. Cette lettre a été rédigée par Thierry d’initiative citoyenne Schéma-type de lettre

Prenez soin de vous, gardez le moral

Mabelle

STOP à cette folie

Bonsoir,

J’espère que vous avez passé une belle journée et que vous parvenez à rester serein au milieu de cette folie.

Tous les dimanches à Bruxelles, de 12 à 17 h, c’est le moment de s’unir pour la liberté

Nous voulons tous que cela se passe agréablement bien et sereinement.

BUT : Montrer notre présence et manifester pacifiquement notre mécontentement.

Il est demandé à chacun de respecter les mesures du gouvernement et de la ville de Bruxelles. (Chacun étant responsable de lui-même)

Localisation : devant la Tour des Finances – Boulevard Jardin Botanique, BRUXELLES

Date et heure : tous les dimanches de 12h à 17h.

Règles sanitaires de bon sens, prévoyez de l’eau.

Soyons sereins, la lumière gagne toujours. A demain?

Mabelle

Se regarder dans les yeux

Bonjour, Comment allez vous ?

Comment allez vous ? Avez vous déjà regardé un inconnu dans les yeux ? Sans doute, mais combien de temps ?

J’ai aujourd’hui l’envie de partager une vidéo émouvante.

Il s’agit de la petite expérience suivante : « demander à des inconnus de se regarder dans les yeux durant une minute.

>>> Voir le résultat en vidéo (2 min. 23 s.)

N’avez vous pas envie de tenter l’expérience ?

Mabelle

Etre acteur de sa vie, être soi en pleine conscience