Archives de catégorie : Alimentation

Trouver son poids de forme avec la sophrologie et l’EFT

Bonjour, êtes vous en forme ce matin ? Vraiment en forme, bien dans votre tête et dans votre corps ? 

J’avais envie ce matin de vous parler de poids.

Maigrir à tout prix n’est plus au goût du jour, trouver son poids de forme est de plus en plus reconnu comme une question de santé, et c’est très bien ainsi. Cet objectif peut être facilité à la fois par la Sophrologie, et l’EFT.

maigrir.jpg

De trop nombreuses personnes ont essayé tous les régimes à la mode, le truc de la meilleure amie, de la cousine ou du dernier Marie-Claire, voire ont avalé des pilules miracles souvent très mauvaises pour la santé. Avec pour tout résultat une grosse déception, quand ce n’est pas l’effet yoyo avec une reprise de poids toujours plus importante et une bien mauvaise estime de soi due à la succession d’échecs.

Basée sur des exercices des exercices dynamiques, de respiration, de relaxation, et des visualisations, la sophrologie est une école de bien être qui aide à retrouver un poids de forme. Ici pas question de restriction alimentaire, mais une écoute du corps. Vous reconstruisez votre schéma corporel en apprenant à le respecter sans vous soucier de cette satanée balance.

Au fil des séances, c’est tout naturellement que vous vous tournez vers des aliments plus sains, une autre manière de vous alimenter.

Les séances vous aident à prendre conscience des troubles qui ont déclenché votre prise de poids, vous vous écoutez et mangez mieux.

 

 L’EFT est une autre approche aux effets secondaires parfois très surprenants : vous n’avez tout à coup plus du tout envie de chocolat alors que vous en mangiez jusqu’à présent au moins une tablette chaque soir, pas plus que des chips que vous avaliez en vitesse en rentrant du boulot. Vous ne grignotez plus à longueur de journée ou vous mangez la moitié de quantité. Pourquoi ? Parce que vous vous êtes libéré(e) des blocages énergétiques à l’origine de vos troubles alimentaires.

Et si vous utilisiez les deux techniques simultanément ? Testez, et vous verrez !

 Merveilleuse journée

Mabelle

Perte de poids (suite et fin)

Bonjour,

 Comment allez-vous ? 

 Ce matin, je vous propose un dernier petit article sur le poids.

 Nous savons que les régimes ne marchent pas et sont dangereux pour la santé, et faire du sport a très peu d’impact. Alors, que faire pour atteindre votre poids idéal ?

Un extrait du communiqué de presse de la Haute Autorité de Santé nous apporte un début de réponse

has.PNG

Ils ont effectivement raison, mais par contre, ils n’expliquent pas d’où viennent ces habitudes alimentaires, ni comment les changer. Or, pour la plupart d’entre nous, changer d’habitudes relève de l’impossible.

 

L’élément essentiel qui influence nos habitudes alimentaires est un ensemble de programmations alimentaires inconscientes. 

Depuis que le monde est monde, nous avons été conditionnés à rechercher et consommer autant de nourriture que disponible, par peur de manquer. Si cela était valable pour l’homme des cavernes dont la survie dépendait de nombreux facteurs extérieurs, cela ne l’est plus pour nous puisqu’il nous suffit d’ouvrir le réfrigérateur ou d’aller au supermarché du coin pour trouver de quoi manger en abondance. Mais, malgré tout, cela reste inscrit en nous.

Par ailleurs nous avons également intégré au fil des ans, et particulièrement durant l’enfance de nombreuses programmations alimentaires auxquelles notre cerveau obéit indépendamment de notre volonté, et même souvent contre notre volonté .

Vous connaissez très certainement les bases de la nutrition. Vous n’avez besoin de personne pour savoir que manger une Fast Food ou une plaquette entière de chocolat n’est pas raisonnable pour avoir la forme, et le corps svelte dont vous rêvez. Pourtant, même en sachant cela, vous continuez à ne pas vous nourrir correctement, sans la moindre logique.

Vous ne mangez pas par faim, vous mangez même parfois sans y penser. Vous mangez pour répondre aux programmations bien ancrées dans votre vécu personnel et familial.
Il est donc important, pour maigrir durablement, de traiter ces mauvaises programmations.

A la naissance, le corps est conçu pour s’alimenter uniquement quand il a faim. Il suffit pour s’en convaincre de regarder le fonctionnement d’un bébé. Il pleure lorsqu’il a besoin de manger et s’arrête de téter dès qu’il est rassasié, peu importe que son biberon soit encore à moitié plein ou non. Et je vous mets au défi de l’obliger à vider son biberon !

Malheureusement, au fil du temps, nous nous déconnectons de nos signaux internes de faim, nous pouvons manger sans avoir faim, voire continuer de manger avec le ventre déjà bien plein, et forcément accumuler les kilos en trop.

 

Pourquoi ? L’éducation y est pour beaucoup.

 

manger toute son assiette.jpg

La plupart des mauvaises programmations alimentaires inconscientes se sont forgées durant notre enfance.

On vous a peut-être appris à toujours terminer votre assiette. C’est ce qu’on m’a inculqué durant mon enfance, et je ne dois pas être la seule

-parce qu’il y a des enfants qui ont faim dans le monde ! Et même si le fait que je mange tout ne les nourrirait pas, je mangeais tout pour éviter le sentiment de culpabilité lié au fait de gâcher de la nourriture !

-ou, chez ma grand-mère, parce que j’allais être privée de dessert si je ne mangeais pas tout, et j’adorais les desserts, donc devinez qui terminait son assiette puis mangeais en surplus un dessert avec le ventre déjà bien trop rempli ?

-parce qu’un homme doit manger beaucoup pour être fort. Ca, c’était pour mon frère (oui, très stéréotypée ma famille !), mais moi je voulais aussi être forte donc je mangeais aussi pour cette raison, et par solidarité pour mon frère.

-ou parce qu’on ne pouvait pas quitter la table sans avoir terminé. Le système éducatif fondé sur la récompense et la punition était le seul qui marchait parfois avec mon plus jeune frère. Lui, il n’avait que faire des petits qui avaient faim, il n’aimait pas les desserts et savait qu’il en aurait un dans l’heure qui suivait s’il faisait ses yeux doux comme il savait très bien le faire. Tout ce qui l’intéressait c’était de repartir jouer et de reprendre la suite de ses bêtises au plus vite.

Tout ça est bien loin maintenant, et il est vrai qu’on n’y pense pas en se mettant à table, mais notre cerveau, lui, a une excellente mémoire, il a enregistré qu’il faut tout manger, et il mange tout.

Le conditionnement social

La publicité nous montre comment un chocolat est doux et réconfortant, et nous donne envie de nous ruer dessus à la moindre angoisse.

Un autre chocolat nous permettrait de partager nos émotions avec les personnes qu’on aime.

Une autre publicité nous vante les desserts ou les chips à partager dans les moments de convivialité entre amis.

Elle accentue ainsi notre tendance à considérer que les aliments qui nous apportent du plaisir sont également ceux qui font grossir, alors que les épinards ou les choux de Bruxelles sont associés au déplaisir

Et l’homme fuit le déplaisir pour le plaisir immédiat, et donc mange toutes ces choses qui le font grossir, même si cela lui causera un déplaisir dans le futur.

 

Si la prise de poids a toujours la même origine, une consommation énergétique plus importante que la dépense d’énergie, cela ne signifie pourtant pas que tout le monde grossit exactement pour la même raison.

En effet, certains mangent de trop grosses quantités d’aliments (si vous faites partie des personnes qui terminent toujours leur assiette parce que vous avez été éduqué ainsi, vous ne répondez pas à un signal de satiété, mais à la quantité de nourriture dans votre assiette). , d’autres mangent peut-être moins, mais grignotent tout au long de la journée, et d’autres encore mangent très mal (trop gras, trop sucré, voire uniquement des aliments préparés industriellement). Pour d’autres encore, la faim est émotionnelle, l’alimentation est un réconfort lorsqu’ils se sentent malheureux ou angoissés.

 Quelle soit votre manière de manger, si vous êtes en surpoids, vous êtes victime de votre relation à la nourriture, c’est un peu comme si vous étiez sur pilotage automatique, suivant le plan de vol de vos programmations alimentaires inconscientes.
La solution pour maigrir durablement et vous sentir bien dans votre peau est d’essayer de changer les programmations qui déterminent vos habitudes alimentaires. 

 

Comment reprendre le contrôle de l’avion fou ?

Il existe différentes méthodes :

– la sophrologie permet d’entrer en relaxation, un état mental optimal permettant d’effectuer les changements intérieurs. Tout changement de rapport à la nourriture reste soumis à votre libre arbitre, ne s’opère qu’en accord avec vos valeurs, si vous souhaitez l’accepter. 

 

 – l’hypnose, technique efficace, lors de laquelle vous êtes dans un état mental permettant d’effectuer les changements intérieurs. Je n’utilise pas cette technique personnellement, mais il suffit de taper hypnose sur Google pour trouver nombre de personnes compétentes dans le domaine.

 

 – L’EFT est une méthode douce, sans combat, qui peut vous libérer de votre appétit insatiable, de vos envies incontrôlables de chocolat ou de frites. Ainsi, vous perdez du poids  et atteignez le bien-être auquel vous aspirez. 

S’il est souvent plus facile de travailler avec un praticien qui pose les bonnes questions, il est toujours possible de travailler seul. Vous trouverez toutes les informations nécessaires à un travail en solo sur ce blog.

Si vous me suivez, vous savez que je n’aime pas travailler avec des protocoles « tout faits » puisque chaque personne étant différente, elle vit et a vécu des situations différentes.

Je vous propose donc de tapoter au quotidien sur votre manière de manger, et également chaque fois que vous allez manger sans faim. Vous utiliserez les phrases qui vous correspondent le mieux. Voici de petits exemples pour vous lancer, mais l’important étant de tapoter sur les émotions qui viennent et de dire tout ce qui vous passe par la tête.

« Même si je mange pour combler un vide, pour me sentir moins seule, pour avoir un peu de douceur, … », « Même si j’ai envie de manger parce que je suis en colère, même si je mange pour ne pas fâcher ma famille, … »

« Même si je n’arrive pas à maigrir malgré tout ce que j’ai déjà essayé, même si je reprends plus de poids à chaque fois, même si j’ai beaucoup de kilos à perdre, … »

« Même si je n’ai aucune volonté …, même si je suis toujours tentée …, même si je suis incapable de résister à ces chips délicieux, à ce croquant, à ce bon petit goût … »

« Même si j’ai l’impression de me priver constamment, même si j’ai la sensation de mourir de faim, même si mon seul bonheur c’est de manger … »
Et si vous ne croyez pas à la méthode, commencez par « Même si je ne pense pas que peux maigrir avec l’EFT, je m’aime et je m’accepte malgré mes kilos en trop et me regarde avec respect et amour »

Tapotez tous les jours durant au moins trois semaines et faites moi un petit retour sur les changements survenus !

 

– Que diriez-vous de prendre un nouveau départ, tranquillement, chez vous, à votre rythme, quand vous en avez envie ?

Je vous ai déjà parlé du Psio précédemment, un puissant outil de relaxation. Pour rappel, il s’agit de lunettes sophistiquées, dotées d’un lecteur mp3 ,de stimulation par la lumière à des rythmes très précis (mode pulsé ou continu). Elles peuvent vous aider dans vos difficultés à perdre du poids (quelles qu’en soient les raisons, boulimie, envies de sucré, …) mais à tellement d’autres choses encore (gestion du stress, insomnie, …)

Le Psio agit sur votre esprit comme un bouton de réglage de fréquence d’une radio.

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à me contacter.

 http://www.psio.com/minisite/Index.htm

 Bénéficiez du code promo anihou

Je vous souhaite de vous sentir bien dans votre peau avec un poids santé équilibré.

Bonnes vacances à toutes celles et ceux qui sont actuellement en vacances, et une pensée spéciale pour celles et ceux qui n’y sont pas encore laughing

Mabelle

Perte de poids (suite 2)

Bonjour,

 Comment allez-vous ce matin ?

 Je vous écrivais dernièrement à propos de l’inefficacité et du danger des régimes.

Je vous proposais de permettre à votre corps de passer en mode déstockage pour une perte de poids naturelle.

 Ce que les chiffres nous révèlent : pas moins de 69 % de la population américaine est considérée comme en surpoids ou obèse. Dans l’Union Européenne, ce chiffre est de l’ordre de 59 %2. Ce problème est également en hausse en Asie, et particulièrement en Malaisie où le taux d’obésité vient de franchir la barre des 50 %. Il est donc grand temps de reprendre notre poids et notre santé en main. 

obesite.jpg

Je reviens aujourd’hui sur le sujet afin de vous apporter un petit plus pour vous aider dans votre démarche.

 Pour débloquer le corps, relancer le métabolisme afin qu’il brûle plus au quotidien il existe une solution qui ne vous dispense pas d’une alimentation saine parce que l’alimentation ce n’est pas uniquement une question de poids, mais également une question de santé.

win fit.PNG

 Je vous présente Win Fit de LifeWave.

 WinFit est un système de fonte de graisse et de façonnage de silhouette novateur comme il n’en existe aucun autre sur le marché, il révolutionne la vie de ceux qui l’utilisent déjà :

– Perte de masse graisseuse

– Perte de centimètres

– Meilleure tonification musculaire

– Meilleure énergie

– Meilleur sentiment de bien-être

 WinFit a de nombreux atouts, je ne connais aucun autre programme qui permet d’obtenir des résultats aussi spectaculaires. Maintenant, tout le monde, quel que soit l’âge, le sexe ou le vécu, peut choisir de façonner sa silhouette et retrouver la confiance en soi. Ceux qui l’utilisent déjà ne jurent plus que par WinFit, ne peuvent s’empêcher de partager leur enthousiasme, comme en témoignent les avis ci-dessous :

« Ces deux derniers mois j’ai réussi à perdre plus de 11 centimètres. Ma masse graisseuse a bien fondu, et je me sens merveilleusement bien ! »
« Je suis le système depuis 60 jours et j’ai perdu plus de 15 centimètres. Je me sens plus léger, rapide, en meilleure forme physique. On commence même à me faire plein de compliments. »
« En quatre semaines seulement, j’ai perdu 4 kilos, mon énergie est au top, et j’ai remarqué que j’ai perdu au moins 6 centimètres de tour de taille ! »

WinFit est un système de fonte de graisse et de façonnage de silhouette novateur et audacieux qui permet à votre organisme de fonctionner de manière optimale.

Il combine une technologie brevetée à une méthode scientifique éprouvée et une alimentation réfléchie, pour des résultats atteignables par la quasi-totalité des utilisateurs.
Tout commence par le patch WinFit, qui vous aide à perdre de la masse graisseuse et à prendre de la masse musculaire. Lorsque vous vous musclez, vous augmentez votre métabolisme, et plus votre métabolisme est élevé, plus vous avez besoin de calories sous forme de nourriture. Ainsi, si vous répondez à cette demande en ingérant des aliments sains en suffisance et suivez les consignes prodiguées avec WinFit, un déficit calorique se produit et votre corps perdra de la masse graisseuse.

L’avenir de la bonne forme se dessine aujourd’hui !
Façonner votre propre avenir en commençant par votre corps qui, une fois élancé, vous donnera la confiance nécessaire pour vivre avec audace et sans contrainte.

Chez Lifewave, nous ne croyons pas aux régimes à la mode, aux routines d’entraînement intimidantes ni aux pilules qui promettent la perfection, tout simplement parce que ces méthodes ne marchent pas.
C’est pourquoi nous avons choisi de développer WinFit, afin que vous façonniez votre silhouette, selon vos désirs.

Pas de régime. Pas d’entraînement intense. Pas de médicament.
Faire plus de sport et manger moins. Voilà ce que l’on nous répète depuis des années. Ce concept a-t-il fait ses preuves ? Certes, compter les calories et faire de l’exercice 60 minutes par jour vous aidera à perdre du poids au début, toutefois, à long terme, ce n’est pas une méthode durable qui vous permettra d’améliorer votre silhouette, il en a été question dans mes articles précédents.

winfit nicki après 6 et 8 semaines.jpg

Nicki, avant WinFit, après 4 semaines, et après 8 semaines d’utilisation de WinFit

Pourquoi les régimes ne fonctionnent pas
Réduire le nombre de calories consommées entraînera également une dégradation de la masse musculaire vous perdez de masse musculaire, plus votre métabolisme se ralentit, et plus il est difficile de perdre de la masse graisseuse. Ainsi, réduire le nombre de calories consommées ne vous aidera pas à perdre de la graisse. Au lieu de cela, en suivant une telle méthode, vous aurez faim, serez moins énergique et n’atteindrez pas vos objectifs.

Fini de compter les calories
Avec WinFit, mangez sainement, autant que vous le voulez. En fait, vous pourriez même constater que vous mangez plus, tout en perdant plus de masse graisseuse que vous ne l’auriez cru. Soulignons quand même, et cela a son importance, que WinFit n’est pas un système de perte de poids. Par exemple, il est possible que vous perdiez des centimètres de tour de taille, mais gagnez quelques centimètres autour de vos biceps (autrement dit, du muscle). L’objectif est de faire fondre la graisse et de gagner du muscle là où il le faut, et c‘est précisément ce que WinFit arrive à faire.

Comment trouver le temps de façonner la silhouette de ses rêves ?

Avec WinFit, vous constaterez des résultats significatifs en faisant un minimum de sport, seulement deux jours par semaine, à raison de 10 minutes chaque jour uniquement. Difficile de faire plus simple !

 Avec ou sans WinFit, prenez soin de vous

Mabelle

Vous souhaitez en savoir plus, voici le pdf de présentation de WinFit winfit présentation.pdf

LifeWave est une société de marketing relationnel. Vous ne trouverez donc pas les produits en magasin, mais uniquement en vous adressant à un distributeur. Je suis distributrice, et à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Perte de poids (suite)

Bonjour,

 Comment allez-vous ce week-end ? 

 J’ai souvent tendance à écrire des articles relativement longs, et cela m’est parfois reproché. j’ai donc choisi de couper mes longs articles en deux ou trois plus petits publiés sur plusieurs jours.

J’attends vos commentaires afin de savoir ce que vous préférez.

Je vous écrivais dans mon dernier article à propos des régimes restrictifs souvent proposés par divers magazines, et sur leur inefficacité, la difficulté à les poursuivre sur le long terme en plus d’être dangereux pour la santé.

Je vous proposais de permettre à votre corps de passer en mode déstockage en réduisant son taux d’insuline par une diminution du nombre de repas, sans modifier la quantité totale d’aliments ingérés.

Je vous conseillais de privilégier une alimentation saine et non industrielle, transformée et pleine d’additifs en tous genres pour perdre du poids naturellement et atteindre votre poids idéal, et surtout le conserver pour le reste de votre vie de façon saine et naturelle. 

Cet après-midi, je pensais profiter du soleil, mais il n’est pas au rendez-vous. J’en profite donc pour revenir sur le sujet du poids.

L’équation pour mincir étant : Énergie absorbée < Consommation d’énergie
L’idée est donc simple : vous devez manger moins afin d’absorber moins d’énergie que vous n’en consommez
Ou alors faire plus d’exercice physique afin de consommer plus d’énergie que vous n’en absorbez. 

En réalité, on ne nous dit pas tout sur le sport. Il faut savoir que bouger plus est beaucoup moins efficace que manger moins pour perdre du poids.

En effet, si un croissant contient approximativement 400 calories, et que vous pouvez le manger quelques minutes seulement, voire moins, il vous faut courir durant 50 minutes pour brûler ces calories !

S’obliger à faire du footing et à transpirer quotidiennement pendant une heure est-il vraiment la bonne solution pour perdre du poids ? Certes plus on court, plus on brûle de calories. Mais, dans la pratique, le sport à outrance est loin d’être la meilleure méthode pour maigrir. Ceci est d’ailleurs la conclusion d’une étude scientifique publiée dans le Scandinavian Journal of Public Health : selon eux il vaut mieux faire trente minutes d’exercice plutôt qu’une heure de sport si l’on veut maîtriser son poids. 

Selon le docteur Astrid Jesperson, ceux qui ne font que trente minutes de sport « atteignent un niveau de motivation » plus important que les autres et modifient leurs pratiques quotidiennes (ils prennent plus souvent les escaliers ou vont au travail à vélo), alors que les personnes qui font une heure de sport par jour se sentent exténuées, démotivées. Par conséquent, elles sont moins enclines à adopter un mode de vie sain. La morale de l’histoire ? Rien ne sert de (trop) courir si l’on veut perdre du poids.

Nous savons tous que faire de l’exercice trois fois par semaine tout au long d’une année est presque un exploit.
Les statistiques montrent d’ailleurs que 90 % des personnes qui prennent un abonnement pour une salle de gym arrêtent d’y aller après quelques semaines.

C’est peut-être votre cas. Avez-vous pris cette bonne résolution en début d’année ou la rentrée de septembre … Vous avez fait du sport quelques temps … Vous faisiez des efforts de volonté pour vous motiver, mais très vite, ou un peu moins vite selon le cas, vous avez fini par abandonner.

Bien sûr, faire de l’exercice reste bon pour la santé, et je ne remets absolument pas cela en cause. Je vous conseille donc d’en faire autant que possible, mais pas dans le but de perdre du poids. Il faut que cela reste un plaisir et une contrainte. L’être humain est ainsi fait, il recherche le plaisir en tout. Si faire du sport n’a rien de plaisant pour vous, vous ne poursuivrez pas sur le long terme.
Mais pour perdre du poids, les études scientifiques ont montré que manger moins était plus efficace que bouger plus.

Nous voici donc arrivés à la conclusion que les régimes sont inutiles et dangereux, nous amènent à vivre constamment des émotions négatives et désagréables, e plus des sentiments d’échec répétés. Et le sport n’est pas non plus la solution miracle si on n’y trouve pas du plaisir afin de s’y tenir sur le long terme.

Continuons donc à manger plus sainement, moins de repas sur la journée et voyez si cela vous aide. la différence, non seulement dans le miroir, mais aussi sur votre état de bien-être et bonne forme.

 J’attends vos commentaires !

 Bel après-midi. Prenez soin de vous

Mabelle

Coca, c’est ça aussi

 

Depuis des années, on débat des propriétés parfois étonnantes du Coca Cola : puissant antirouille, nettoyant efficace pour la cuvette des wc, … (Relisez mon article précédent sur le sujet)

En voici une nouvelle utilisation intéressante : En Inde, dans l’État de Chhattisgarh, les agriculteurs utilisent le Coca comme pesticides, parce que c’est moins cher que les pesticides et le résultat est le même. 

Et, quand on sait que Rajnandgaon a battu le record du monde de la production de riz sans utilisation d’OGM, il y a de quoi se poser des questions.
L’utilisation du Coca comme pesticide n’est pas très naturel, mais ça n’est pas pire que les poisons habituellement utilisés en culture. Les agriculteurs constatent qu’en l’absence d’utilisation de pesticides, ils conservent un sol riche.

Coca-Cola est bien évidemment en désaccord avec l’idée que leurs produits puissent servir comme pesticides, disant qu’il n’y a rien dans leurs produits qui pourraient être utilisées comme antiparasitaire et que leur efficacité ne repose sur aucune base scientifique.

 

Cependant, les agriculteurs indiens ont utilisé le Coca avec succès pour protéger contre les parasites leurs plantations de riz, de coton ou de piments.

Ils pensent avoir trouvé le moyen idéal de protéger leurs récoltes des insectes. Pour eux, les pulvérisations de Coca sont inestimables : le produit peut être manipulé sans crainte et surtout, il est beaucoup moins coûteux que tous les produits brevetés des multinationales telles que Monsanto ou Shell.

L’utilisation du Coca plutôt que des pesticides, qui coûtent jusqu’à 7 fois plus cher (10 roupies pour le Coca contre 70 roupies pour les pesticides pour pulvériser la même superficie), est devenu tellement tendance que la vente des sodas ont augmenté de façon spectaculaire dans de nombreux villages. Et, comme le bruit court que le Coca-Cola est efficace et qu’il est beaucoup moins cher que les pesticides, d’autres paysans ne devraient pas tarder à leur emboîter le pas.

Intéressant n’est-ce pas ?

Les agriculteurs pensent réellement que les boissons sont les mêmes que les pesticides. Serais-ce l’acide citrique, ou tout autre ingrédient de la mystérieuse composition du Coca qui dérange les insectes ? On peut également se poser la question de savoir si ce n’est pas le sucre déversé sur les cultures qui attire les fourmis qui se nourrissent de larves d’insectes. Je ne suis pas capable de répondre à cette question, mais elle mériterait d’être posée à un spécialiste. 

Combien d’entre vous pensent que c’est une meilleure idée que l’utilisation des pesticides ? 

Prenez soin de vous

Mabelle

Une jolie silhouette pour les vacances

L’été est bien là cette fois. Pour moi c’est un réel plaisir de profiter du jardin et de la nature.

Si vous avez la chance d’être en vacances, je vous souhaite un très bon dépaysement. Surtout privilégiez les activités qui vous font vibrer.

Comme chaque été se pose la question du poids, et de comment perdre du poids ou des centimètres en trop. En règle générale, de nombreux magazines préconisent des régimes restrictifs et parfois très farfelus d’ailleurs. Mais en règle générale ils partent d’une équation qui serait la solution universelle : diminution des quantités + bonne dose de volonté = perte de poids assurée.

Et de nombreuses femmes (sans doute quelques hommes aussi, mais je rencontre plus souvent des femmes qui cherchent à maigrir donc j’utilise ici le féminin, ne m’en veuillez pas) suivent ces régimes durant quelques semaines, voire quelques jours ou quelques heures seulement puis abandonnent très vite. Ensuite elles se culpabilisent « Je n’ai pas réussi, je manque de volonté ». Et bien souvent elles se consolent en fonçant sur un chocolat, un paquet de chips, ou toute autre nourriture qui n’arrange évidemment pas les choses.

Il faut impérativement que ces femmes cessent de se torturer inutilement. De toutes manière, cette façon de faire ne fonctionne que ponctuellement. En effet, si en réduisant les apports alimentaires, il y a effectivement une perte de poids, mais très rapidement on atteint un plateau, le poids stagne, et souvent commence même à remonter, et souvent plus qu’avant le fameux régime.

Déjà ce mot « régime » ne me plaît pas du tout. Petite j’étais sans cesse harcelée par un de mes frères qui me traitait de grosse et me disait que je ferais bien de faire régime et de perdre ma graisse. Je n’étais pas filiforme comme lui, mais j’étais cependant loin de « devoir » perdre du poids. mais ces moqueries me blessaient énormément et je peux comprendre que les femmes enrobées puissent se sentir mal de cette situation, d’autant plus que la société a tendance à ne nous montrer que très peu de femmes qui ne sont pas retouchées par Photoshop. Et même si certaines marques ou créateurs ont compris que la femme « normale » n’est pas anorexique et a des formes, c’est loin d’être la généralité.

Enfant, je mangeais forcément ce que maman mettait sur la table, et qui n’était pas vraiment diététique, c’était souvent des choses dont je n’appréciais pas le goût et, dès que l’occasion se présentait je mangeais un peu n’importe quoi en cachette, aussi bien des biscottes sèches que des cornichons au vinaigre, tant que ça avait un autre goût que ce qu’on me servait lors des repas. Ce qui signifie que je mangeais souvent en dehors des repas et que cela ne devait pas m’aider.

Par ailleurs, chez mes parents, nous n’avions jamais droit à rien d’autre que ce qui était mis à table. Aussi ma grand-mère tentait de compenser en nous donnant à profusion des fruits, mais aussi des bonbons.

Si les fruits sont excellents pour la santé, encore faut il qu’ils ne soient pas mangés n’importe quand. Manger le repas à midi, une banane une heure plus tard, ensuite un cuberdon à 2 heures, un chokotoff à 3 heures, des fraises pour goûter à 4 heures, encore quelques bonbons à chaque fois qu’on passait devant l’armoire où ils se trouvaient, puis le souper et un petit dessert une heure plus tard et une pomme avant d’aller se coucher, est-ce une bonne idée ? Je ne le pense pas. Finalement mon corps n’était jamais en possibilité de déstocker. Ma grand-mère pensait bien faire, et ne connaissait probablement pas le fonctionnement du métabolisme humain. Mais, vous, ne vous laissez pas entraîner dans cette spirale infernale de l’insuline.

Cette hormone, l’insuline, est produite par le corps à chaque prise alimentaire, cela peu importe la quantité ingérée, et donc même si nous mangeons une petite noisette. Or, tant que les niveaux d’insuline sont hauts, le corps reçoit comme message de stocker et ne sortira de ce mode de fonctionnement qu’une fois que le niveau d’insuline sera redescendu. En grignotant tout le temps, le corps produit de l’insuline quasiment en permanence et est donc en mode stockage permanent.

Par ailleurs le corps agit intelligemment de manière à permettre une certaine régulation du métabolisme. S’il y a réduction des quantités il se met en en alerte, comme en cas de famine, il coupe les sorties possibles d’énergie, réduit le métabolisme. A partir de là la perte de poids n’est plus possible. La personnes peut commencer à être plus frileuse, à se sentir déprimée, à manquer d’énergie puisque le corps la stocke, au cas où la réduction perdurerait et qu’il puisse alors puiser dans ses réserves. La personne a faim. Si elle se remet à manger comme avant, elle reprend du poids rapidement puisque le métabolisme est bas, n’a pas besoin d’autant de nourriture et qu’il faudra un certain temps pour qu’il revienne à un niveau normal.

La première règle pour perdre du poids est donc de réduire le nombre d’apports sur la journée. Il n’est pas question de réduire la quantité, mais le nombre de repas. Si vous mangiez 6 fois, au lieu de prendre votre quantité de nourriture en 6 fois, vous la prenez en cinq fois. Et si vous le preniez en quatre fois, vous la prenez en trois fois sans rien toucher à la quantité totale de nourriture. De cette façon le corps peut passer en mode déstockage et vous perdez du poids sans manger moins.

Si le rythme des repas est important, cela ne signifie toutefois pas que vous pouvez manger le paquet de tortillas que vous auriez mangé en 4 fois en une seule fois. la question de qualité des aliments se pose également.

Il n’est pas forcément nécessaire de passer des heures en cuisine, mais de se faire plaisir en se préparant des plats consistants, gourmands, équilibrés ; choisir des aliments entiers, naturels, non transformés pour éviter les coups de pompe dans la journée qui mènent inévitablement au grignotage.

Si vous mangez de tout sans restriction, vous resterez motivé sur le long terme,

et si vous vous faites plaisir sans restriction, vous aurez moins envie de manger n’importe quoi. Ce sont là des critères de réussite pour transformer son corps, brûler du gras, transformer sa silhouette tout en ne se coupant pas du monde. Ce n’est pas parce qu’on prend soin de soi qu’il faut se couper socialement. En vous faisant plaisir de temps en temps, et en mangeant correctement derrière, vous resterez motivé

Gardez à l’esprit que l’alimentation industrielle moderne est très transformée et raffinée. Ce raffinement induit une production d’insuline supérieure à ce qu’elle serait avec des produits non transformés. Donc le corps produisant beaucoup plus d’insuline, il stocke. En privilégiant une alimentation riche en fruits et légumes, en produits non transformés ne contenant pas des dizaines d’additifs, et cuisinés à la maison vous permettez au corps de ne pas produire des quantités exagérées d’insuline, et donc de pouvoir déstocker.

De plus, en ayant des taux d’insuline élevés sur de longues périodes, le corps développe une forme de résistance à l’insuline et c’est là que le cercle vicieux est mis en marche : le corps a besoin de plus d’insuline, en produit plus, comme il y a plus d’insuline produite le corps fait une résistance, il en produit plus … On arrive ainsi, petit à petit à des niveaux d’insuline chroniquement exagérés et à tous les problèmes qui y sont liés (diabète, obésité, hypertension, maladies cardio-vasculaires, cancers …)

Rien que ces trois petites règles simples d’alimentation saine, avec une diminution du nombre des repas, et une suppression du grignotage permet de perdre du poids naturellement et progressivement.

Si à ça vous ajoutez un peu de sport, ne serais-ce que de prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, ou une petite marche de 15 minutes par jour, vous mettez toutes les chances de votre côté pour sortir de ce poids qui joue au yoyo.

La suite demain. Très belle journée

Mabelle

Les journées du microbiote

Le 11 février avait eu lieu la première journée du Microbiote. La journée avait été consacrée aux mécanismes de la digestion et à l’influence du stress sur l’intestin.

Il est possible de retrouver en vidéo ici l’enseignement de cette journée. Je ne l’ai jamais fait donc, si même je sais que les journées sont intéressantes, je ne peux pas vous dire si les vidéos le sont elles aussi. A vous de voir donc !

La deuxième journée aura lieu le 6 mai 2017 à Louvain-la-Neuve (Belgique).

Je ne pourrai malheureusement pas y être, obligations familiales ce week-end là, mais je vous fait suivre l’information.

Cette journée sera consacrée à une meilleure compréhension des autres organes de la digestion : le foie, les reins, le pancréas.

Un éclairage sur cette question sera proposé à partir de la médecine chinoise et de l’ostéopathie.

Et, une très belle conférence sur l’épigénétique nous est proposée.

Vous pourrez y rencontrer une biologiste, chercheuse en génétique, Christine Monso Hinard ; un ostéopathe, Jean-Pierre Marguaritte ; des spécialistes en médecine chinoise, Sylvain Inglebert et Hervé Rose ; un Maître en Shiatsu, Ivan Bel.

Vous trouverez ici le programme complet.

Et si vous y allez, n’hésitez pas à me faire un petit retour !

Merveilleuse journée

Mabelle

Pourquoi arrêter le coca ?

Selon les statistiques, Coca-Cola vendrait 1,7 milliards de boissons par jour à travers le monde.

Qui n’a jamais bu de coca? Personnellement je n’en ai jamais bu qu’un seul, mais je n’ai pas le moindre mérite, je trouve ça vraiment mauvais, ça me rappelle le sirop contre la toux qu’on m’obligeait à prendre lorsque j’étais enfant et je détestais ça.

Et, parfois, lorsque je vois certains tenir en main leur canette glacée qui paraît tellement désaltérante, on pourrait s’imaginer que c’est très rafraîchissant. D’ailleurs, sur le moment, ça l’est probablement, mais …

En fait, le seul liquide qui soit réellement désaltérant, c’est l’eau.

Que contient le Coca ?

    • du sucre en très grande quantité, responsable de diabète, d’obésité, d’inflammation, d’arthrose, de cancer, …
    • de la caféine responsable de déminéralisation, hypertension, maux de tête, tremblements, … La limite supérieure de consommation de caféine serait de 200 mg par jour. Or une canette de coca en contient 33mg. En abuser entraîne de graves problèmes tels que maladies cardio-vasculaires, urinaires, respiratoires, digestives, neurologiques……
    • de l’acide phosphorique, qui interfère avec le métabolisme du calcium, et cause ostéoporose et fragilité des dents Il favorise les calculs rénaux et bloque donc le bon fonctionnement des reins. Une étude américaine aurait a démontré que deux verres de coca multiplient par deux les risques d’insuffisance rénale.
    • les édulcorants aspartame à l’origine de 92 maux comme le diabète, l’épilepsie, les tumeurs cérébrales, .la dépression ; et l’acésulfame, un des plus dangereux qui favoriserait le cholestérol, cancers, hypoglycémie…
    • les colorants : selon des études sérieuses, Coca-Cola utiliserait un caramel pour colorer les boissons, basé sur un mélange de sucre, ammoniac et sulfites chauffés à haute température, qui à la longue provoqueraient des cancers du poumon, foie, thyroïde et leucémie, ceci serait bien sur nié par la firme en question qui n’arrête pas de crier haut et fort que ses produits sont inoffensifs ! Qui choisissez vous de croire ?

Boire de l’eau réduira votre consommation de toutes ces substances néfastes pour votre organisme.

Que se passe-t-il lorsque vous buvez un Coca ?

Après dix minutes

Une cannette contient l’équivalent de 7morceaux de sucre. Si vous n’êtes pas écoeuré c’est parce que le coca contient de l‘acide phosphorique dont le goût acidulé masque le sucre et donne l’illusion de désaltérer http://www.dangersalimentaires.com/2011/04/coca-cola-une-boisson-dangereuse-et-cancerigene/

Après vingt minutes

Le taux de sucre augmente brutalement dans le sang, le pancréas s’emballe complètement, et sécrète énormément d’insuline en masse pour transformer le surplus de sucre en graisse que le corps supporte mieux.

Après quarante minutes

La caféine présente dans le Coca est absorbée par le corps, ce qui augmente la pression artérielle.

En même temps, le foie, saturé de sucre, le rejette dans le sang.

Le corps commence à produire plus de dopamine, l’hormone du plaisir (C’est ce qui explique la dépendance au sucre).

Après 1 heure

Le taux de sucre chute, le corps entre en hypoglycémie. L’énergie, tant physique que mentale, s’effondre.

Et pour compléter ce tableau catastrophe, il faut aussi penser à l’acidité du Coca qui attaque les dents, les colore et les rend poreuses. En effet, il est plus acide qu’un jus de citron et peut d’ailleurs être utilisé comme produit de nettoyage :

– pour décaper les pièces en métal : laissez une pièce très sale de 50 cents pendant une demi-heure dans un verre de Coca. Vous pourriez bien être étonné de l’état dans lequel elle ressortira.

Donc si vous désirez redonner un coup de jeune à vos vieux outils rouillés, plongez les dans un récipient de coca durant 24 heures L’acide phosphorique de la boisson est un excellent décapant qui agit seul, inutile de frotter. Il suffit simplement ensuite de les plonger dans un bain d’eau savonneuse pour en éliminer le sucre.

– élimine les taches grasses ou de sang sur les vêtements. Il suffit de verser la boisson sur la tache qui ne résistera pas longtemps à la forte acidité du coca, et ensuite de laver en machine

– efficace également pour se débarrasser des taches de cambouis sur la salopette de travail ou le sol du garage si votre mari est un adepte de la mécanique

– inutile d’acheter un anticalcaire, que ce soit pour la bouilloire, la théière la robinetterie ou la cuvette des toilettes. Les dépôts de tartre qui s’installent au fil du temps disparaîtront facilement avec la fameuse boisson. Tout ça est bien pratique, mais si le coca est capable de dissoudre graisse, rouille ou calcaire, imaginez de quoi il est capable dans votre corps !

Bien évidemment, rien ne vous oblige à me croire sur parole, et peut-être serez vous tenté d’expérimenter par vous même, comme l’a fait George Prior, ce Californien de 50 ans qui voulait savoir jusqu’à quel point le coca est mauvais pour la santé. Le résultat est très clair.

Comme on peut le lire dans le Daily Mail, George a bu dix canettes de Coca par jour durant un mois. Plutôt en bonne forme physique avant cette expérience, les résultats de cette expérience sont on ne peut plus convaincants :


En trente jours, il a grossi de 23 livres, soit plus de 10 kilos, développé un tour de taille impressionnant et ses abdos musclés ont complètement disparu.
Plus dangereux, sa pression sanguine est passée de 129/77 à 145/96. Quand on sait qu’une pression idéale est de 120/80, et que son augmentation élève le risque d’AVC et de maladies cardiaques, il y a de quoi s’inquiéter.
Il est aussi à noter que le Californien est devenu accro. Il a régulièrement ressenti des envies de sucre difficiles à contrôler. Rien d’étonnant vu les 35 grammes de sucre contenus dans chaque cannette.

Il peut paraître difficile, voire impossible de réapprendre à boire de l’eau à partir du moment où on a pris l’habitude durant des années de boire des boissons sucrées. L’eau peut paraître fade. Certains m’ont dit « l’eau, c’est pour les bateaux! » ou « l’eau c’est pour les bains de pieds! »

En réalité, le problème est souvent plus qu’une histoire de goût : les personnes sont devenues dépendantes du sucre. C’est une réelle addiction dont il n’est pas toujours simple de se débarrasser et qui a été démontrée par plusieurs études. Une étude a d’ailleurs démontré que le sucre est plus addictif que la cocaïne.

http://www.plosone.org/article/fetchArticle.action?articleURI=info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0000698

Commencez par boire un grand verre d’eau au lever, vos reins vous diront merci et vous relancerez ainsi votre transit intestinal.

Le corps bien hydraté dès le matin, vous serez moins tenté de vous jeter sur un Coca ou toute autre boisson sucrée.

Prenez soin de vous

Mabelle

Epicez vous la vie

 Les épices désignent les parties séchées de plantes aromatiques, qui proviennent de bourgeons (girofle), de fruits (aneth), d’écorce (cannelle), de racines (coriandre), de graines (fenouil), de gousses (vanille) de bulbes (ail) ou de stigmates de fleurs (safran).

 Leur réputation est faite depuis longtemps dans certaines cultures et coutumes.L’homme est attiré depuis toujours par la stimulation gustative qu’exercent les épices, en donnant aux aliments, parfois ordinaires, une toute nouvelle saveur.

Par contre, les recherches scientifiques concernant leurs potentiels effets curatifs sont récentes.Des chercheurs de l’université de Pennsylvanie ont vérifié que le romarin, le poivre noir, le curry et la cannelle aident à prévenir le diabète de type 2 en stimulant l’activité antioxydante.

 Une étude de l’université de Géorgie, en juin 2008, démontrait que les épices, comme le clou de girofle, la sauge, l’origan et la cannelle tendent à inhiber les inflammations et lésions des tissus dus à de forts taux de sucre dans le sang.

 Puisqu’il est reconnu que les épices ont un rôle autre que simplement gustatif, il est intéressant de connaître ces épices.

Et pour ça, il existe un superbe ouvrage très utile, Le dictionnaire à tout faire des épices, écrit par Inès Peyret aux Éditions du Dauphin. Ce n’est pas une nouveauté, il date de 2012, mais il est très bien fait.

L’auteure présente les épices les plus courantes pour la cuisine, mais aussi pour la santé (90 maux du quotidien allant d’acné à zona sont ainsi passés en revue), la maison (insecticide, …), le jardin, la beauté (bain, visage, corps, cheveux) et l’amour (libido, …). Dans ce guide pratique vous trouverez aussi les informations nécessaires pour bien choisir vos épices, ou les conserver, ou avec quels aliments les utiliser.

Avec ce livre, vous pourrez vous épicer la vie en toute connaissance de cause.

Mabelle

Lendemains de fêtes difficiles ?

Ca y est c’est officiel, pour la plupart d’entre nous les fêtes de fin d’années sont terminées. Même si quelque uns vont probablement encore prendre quelques repas gargantuesques, avec des amis ou collègues qu’ils n’ont pas eu l’occasion de voir ces derniers jours, maintenant, les repas lourds et copieux c’est terminé pour un bon moment.

 

Même si certains d’entre nous essayent de ne pas trop faire d’excès pendant les fêtes, il est parfois difficile de garder une alimentation saine. Repas à répétition, alimentation souvent beaucoup trop riche,

 

C’est le Foie et la rate qui trinquent de cette orgie de nourriture

 

La mission de la Rate, vous le savez peut-être, est d’extraire les substances nutritives des aliments (en collaboration avec l’estomac) et de les transporter vers tout le corps, tout en envoyant les déchets vers l’intestin grêle pour élimination. Cette pauvre Rate qui produit, à partir des éléments nutritifs le sang, le Qi (énergie vitale) et les liquides organiques est fortement affaiblie par l’alimentation trop riche de la période des fêtes. Elle produit alors trop de liquides qui perturbent la digestion, entraînant la bouche pâteuse, de la diarrhée, la tête lourde …

 

Le Foie, qui est le plus organe solide du corps assure un rôle important dans la digestion en drainant et dispersant le Qi. Il reçoit environ 1 litre et demi de sang par minute, il le stocke et régule son volume circulant.

Il récupère et élimine les toxines produites par le corps et ingérées.

Il stocke l’énergie sous forme de sucre et le met à disposition de l’organisme selon ses besoins.

Si le Qi du Foie stagne, il perturbera les fonctions de la rate, mais aussi de la vésicule biliaire.

En effet la Vésicule biliaire est le dévidoir du foie, et stocke la bile qui favorise la digestion, particulièrement celle des graisses. Si le Qi du Foie est bloqué, la sécrétion de la bile est perturbée et la digestion sera lente et difficile.

Le foie est capital et à l’origine de nombreuses maladies. Les symptômes de la stagnation du Qi du Foie sont variés : céphalées, visages et yeux rouges, irritabilité, ongles mats et cassants, sommeil perturbé …

 

Après les fêtes, votre corps vous sera reconnaissant de l’aider à faire une petite détoxination. Et si vous n’avez pas fait d’excès, vos organes apprécieront toujours cette petite cure.

En ce moment, ce mot détox est à la mode, en témoigne son apparition dans tous les magazines féminins, et réseaux sociaux.

Si l’effet de mode est plutôt récent, par contre l’idée n’a rien de nouveau, la médecine chinoise connait depuis longtemps des remèdes pour détoxiner le foie, et nos grand-mères et arrière grand-mères avaient également quelques potions magiques dans ce sens.

détox2.png

 

Par où commencer une détoxination ?

 

Hydratez vous

Le conseil le plus élémentaire, avant tout changement d’habitudes alimentaires, est de boire 1,5 litre par jour pour drainer les toxines. Fermez la cave à vin à double tour et oubliez les sodas et autres boissons sucrées.

Hydratante mais aussi détoxinante, l’eau a également un impact positif le teint et l’élasticité de la peau, et sur l’humeur. Buvez la par petites gorgées tout au long de la journée. C’est comme le sport ou la méditation : s’il est plus bénéfique de faire un peu de méditation chaque jour plutôt que trois heures une fois par mois, il en est de même pour l’eau. Ca n’a pas de sens de ne rien boire de toute la journée puis de boire trois grands verres avant le repas du soir quand on réalise qu’on a oublié de boire jusque là, le corps a besoin d’eau durant toute la journée.

Si vous souhaitez varier les plaisirs, choisissez un bouillon dégraissé pour nourrir les muscles et faciliter la digestion, ou un bon thé vert, diurétique naturel qui vous réchauffera, et la rate qui n’aime pas le froid appréciera.

Le thé vert est rempli d’antioxydants, les catéchines, qui améliorent les fonctions hépatiques, et aident à éliminer les graisses.

 

On se presse un citron

 

Personnellement je bois chaque matin un verre d’eau tiède avec le jus d’un citron fraîchement pressé pour tonifier le foie et relancer la digestion. C’est un très bon dépuratif qui permet de nettoyer le système digestif et favorise l’équilibre du taux de pH sanguin.

En plus de la vitamine C que contient cet agrume, il renferme également du calcium, du magnésium, des bioflavonoïdes et de la pectine qui renforcent les défenses immunitaires. Un fruit donc qui a donc tout bon, et qui peut également s’utiliser en alternative aux sauces dans vos salades.

 

Stoppez les grignotages

En règle générale les envies de sucre sont psychologiques si vous prenez des repas équilibrés. Le corps étant nourri plusieurs fois par jour, certains n’ont même jamais ressenti la faim de toute leur vie. On mange par habitude, parce qu’il est l’heure de manger, parce que c’est la pause au travail, … mais pas par faim. Il est donc souvent difficile de reconnaître une sensation de faim d’une envie de manger. Par ailleurs elle est parfois confondue avec la soif. Si vous pensez avoir faim, prenez un verre d’eau, ou un thé qui calmeront très probablement votre envie de manger.

 

Tout ça c’est un bon début, mais il faut passer aux choses plus sérieuses pour détoxiner en profondeur

 

Limiter ce qui affaibli le foie

Il s’agit de limiter, voire d’éliminer les aliments qui demande beaucoup de travail au foie : les lipides en quantités importantes, les produits industriels dénaturés qui contiennent généralement des additifs, les viandes qui se digèrent lentement

 

Privilégier les aliments qui permettent de nettoyer le foie

 

– Les fruits à digestion rapide comme les agrumes, notamment le pamplemousse qui contient de la naringinine qui aide le fois à brûler les graisses plutôt que de les stocker.

Mais il est également riche en vitamine C et antioxydants, puissants agents de purification du foie, ainsi que des composés qui améliorent la production d’enzymes hépatiques ayant un rôle détoxinant.

 

L’avocat : Même s’il est particulièrement riche en lipides, ceux-ci sont tout à fait bénéfiques à la santé cardiovasculaire puisqu’il s’agit d’acides gras mono insaturés. Il contient également de fortes concentrations en vitamines et minéraux, qui ralentissent le processus de vieillissement.

Il aide le corps à produire du glutathion, un type d’antioxydant dont le foie a besoin pour filtrer les composants toxiques, et ainsi améliorer son pouvoir purifiant. Des recherches ont montré que manger un ou deux avocats par semaine durant ne serait-ce qu’un mois peut réparer un foie endommagé.

Des chercheurs ont étudié l’effet des fruits sur le rétablissement du foie d’animaux ayant subi des dommages. Parmi les fruits analysés, l’avocat s’est fortement démarqué en montrant une remarquable capacité à réparer ces dommages. Toutefois, d’autres études devront être effectuées afin de vérifier si ces résultats peuvent s’appliquer à l’homme.

Personnellement l’avocat doit être le seul fruit que je n’aime pas, je ne l’utilise qu’en soin pour la peau ou les cheveux, mais si vous aimez, voici une bonne occasion d’en savourer.

 

– Misez sur les protéines animales maigres (les œufs, la viande blanche et le poisson maigre) à la viande rouge. Pensez également aux protéines végétales en ajoutant de la spiruline à vos jus frais

 

– Les légumes

Le manque de salive est un des symptômes du foie malade. les légumes ou épices amers (notamment le romarin) stimulent la production de salive essentielle à une bonne digestion et sont bénéfiques pour le foie.

 

Les crucifères : choux de Bruxelles, choux fleur, brocoli , en salade, jus ou soupe, sont de super antioxydants qui détoxinent le foie. Si vous avez du mal à le digérer, pensez à les blanchir quelques minutes à l’eau bouillante pour éviter tout ballonnement. Personnellement mon préféré est le chou Kale que j’aime incorporer dans mes jus frais.

 

Un autre légume que je mets très souvent dans mes jus de fruits et légumes : la betterave rouge, qui nettoie et renforce le foie et en stimule ses fonctions. Elle a un goût unique qui ne plaît pas forcément à tout le monde. Généralement on la consomme cuite, mais je l’apprécie crue, j’aime son petit goût sucré dans un bon jus, avec du céleri, elle est délicieuse.

Elle est riche en vitamines A, B, C, et minéraux tels que le Fer, le magnésium, le phosphore qui donnent un petit coup de fouet immédiat.

Mais elle est surtout connue pour sa capacité à purifier le sang grâce à une de ses substances, la bétacyanine qui élimine les toxines et empêche la prise de poids.

Grâce à ses qualités détox, la betterave évite le développement des cellules cancéreuses.

Elle présente tellement de vertus qu’il serait dommage de ne pas l’incorporer à notre alimentation, non seulement après les fêtes pour aider le foie, mais aussi de manière quotidienne. 

Le poireau, de par sa richesse en fibres, et en vitamines, le poireau est un légume de saison, excellent allié  d’un bon transit intestinal

Les légumes-feuilles : Laitue, roquette, chicorée, mâche, scarole, épinards … neutralisent les produits chimiques, les pesticides et métaux lourds, sont une protection hépatique en favorisant la production et le flux de bile.

L’ail : je ne sais pas trop si je dois le classifier comme condiment ou légume, mais ce n’est pas là le plus important, mais plutôt ses effets sur la digestion. Beaucoup de personnes pensent mal le digérer mais tout est question de dosage, en excès il provoque souvent des brûlures d’estomac. Cependant il est intéressant de par le fait qu’il facilite la digestion et la sécrétion de la bile, active les fonctions urinaires permettant ainsi l’évacuation des toxines. L’ail possède une quantité impressionnante de vitamines (A, B1, B2, B5, B6, C, E), minéraux (Calcium, Magnésium, Sodiun, Potassium, Souffre, Phosphore, …) et d’oligo-éléments (Zinc, Fer, Cuivre, Bore, Iode, Manganèse, …).

Sa teneur en Sélénium (devenu trop rare dans notre alimentation) et Allicine est une protection hépatique contre les dégâts liés aux toxines. Ces deux puissants nutriments activent les enzymes hépatiques responsables de l’extraction des toxines du corps.

Selon certains auteurs*, l’ail pourrait freiner le développement de certains cancers, tant par son action protectrice envers les dommages causés par les substances cancérigènes que par sa capacité à empêcher les cellules cancéreuses de croître.

*Béliveau R, Gingras D. Les aliments contre le cancer. La prévention et le traitement du cancer par l’alimentation. Éd. du Trécarré, Canada, 2005.

– Les noix : Riches en glutathion, en oméga 3, et en L-arginine qui contribuent au processus de purification du foie, les noix facilitent également l’oxygénation du sang. N’hésitez donc pas à utiliser les noix, noisettes, pistaches, graines de courges, de lin, … dans vos smoothies, (pensez à les mettre au blender avant vos fruits afin qu’ils soient bien réduits en poudre) ou pour décorer vos plats.

– Le curcuma : Il a de nombreux bienfaits, parmi ceux-ci, Il a été démontré qu’il protège activement le foie contre les dégâts toxiques, et régénère même des cellules hépatiques endommagées. Il améliore également la production naturelle de bile, réduit l’engorgement des conduits hépatiques et améliore la fonction globale de la vésicule biliaire, autre organe purificateur du corps. Tout ceci en fait l’un des aliments les plus efficaces pour maintenir le foie en bonne santé. J’adore en ajouter dans mes jus, même si cela colore mon extracteur.

– Des aliments anti âge : Tant qu’à faire de drainer le foie, et retrouver un teint frais, pourquoi ne pas en profiter pour ajouter au menu quelques aliments anti âge ? Mettez au menu du cresson, du fenouil, du raisin, ou de la papaye pour doper votre peau.

– Et puis un peu de sport : pour les plus courageux d’entre vous, l’ultime conseil, qui revient toujours : bougez ! Il est conseillé de faire au moins une demi heure de marche par jour. Mais je reconnais qu’avec le temps qu’il fait actuellement en Belgique, il est peut-être plus prudent de rester chez soi et de faire un peu de gymnastique à la maison si on ne souhaite pas se fracturer les os sur le sol verglassé.

Quelques jours suffisent déjà pour constater les premiers résultats : un regain d’énergie, une peau plus lumineuse, un ventre plat !

Bonne détoxination

Mabelle