Archives de catégorie : Alimentation

Faut il aller vivre au Japon ou en Chine ?

Bonjour, Je vous partage quelques infos santé recommandées par les scientifiques japonais qui semblent bien plus sérieux (ou moins corrompus peut-être ?) que les nôtres.

NIPPONIA

Le gouvernement japonais a décidé de jeter tous les fours à micro-ondes du pays avant la fin de 2021.
Raison de cette interdiction : les scientifiques de l’université d’Hiroshima ont étudié et ont découvert que les fours à micro-ondes « ondes radio » ont causé plus de nuisances à la santé au cours des 20 dernières années que les bombes atomiques américaines sur Hiroshima et Nagasaki en 1945.
Les experts ont découvert que les aliments chauffés dans des fours à micro-ondes présentent des vibrations et des rayonnements très malsains.
Toutes les usines de « fours à micro-ondes » au Japon ferment.
La Corée du Sud avait également annoncé son intention de fermer toutes les usines de fours à micro-ondes fin 2021.

Encore la semaine dernière je parlais avec un personne qui ne comprenait pas pourquoi je « perdais » mon temps à réchauffer de la soupe dans une casserole, sans compter la vaisselle inutile selon elle. Je lui ai dit que je préférais manger des aliments le plus sains possible, sans irradiation. Alors que cet appareil fait partie du quotidien de la plupart des ménages depuis plus de quarante ans, ceux qui l’utilisent ne voient que son aspect pratique et sa rapidité, mais ne savent absolument pas comment il fonctionne. Ils ne savent pas que le four à micro-ondes utilise des ondes radio de haute fréquence. Ces ondes, réfléchies par les parois en métal, sont absorbées par les molécules d’eau qui composent les aliments. Réagissant à ce champ électrique qui change de direction un milliard de fois par seconde, celles-ci se mettent à pivoter sur elles-mêmes et entrent en collision avec leurs voisines, c’est cette agitation qui chauffe l’aliment. Personnellement je ne peux pas croire que d’agiter les molécules ne dénature pas la nourriture. Comment des fréquences comparables à celles de la wi-fi ou des gsm pourrait-elle être totalement inoffensive ?

Selon moi, ce n’est pas seulement le fait que le micro ondes détruit 2/3 des vitamines, des acides gras essentiels comme les omégas 3, décompose les minéraux et détruit les enzymes qui me pose question, mais surtout le fait qu’il y a une méconnaissance (ou une dissimulation volontaire) de ce que pourrait provoquer le rayonnement électromagnétique comme changements non naturels dans la structure moléculaire des aliments et qui pourraient être dangereux pour notre santé.

Cette question des éventuels dangers et de l’impact sur la santé de l’utilisation, plus ou moins intensive, d’un tel appareil reste en suspens. Certains parlent d’insomnies, migraines ou dépressions, de cancers et d’affaiblissement du système immunitaire qui est à l’origine de tous les problèmes de santé. Donc je fais le choix de rester prudente et suis convaincue que nous finirons par apprendre que ces micro-ondes ont été à l’origine de bien des maux (aurions nous, une fois de plus servi de cobayes ?)

Micro-ondes : 15 objets à ne pas mettre à l'intérieur

De son côté, la Chine, dans une
Conférence sur la prévention du cancer tenue au Kashira Cancer Center, recommande ceci :

  1. Alimentation sans huile raffinée
  2. Sans lait d’origine animale (lait de soja recommandé)
  3. Pas de cubes de nourriture (épices pour bouillon de poulet comme Maggie, Knorr, … )
  4. Pas de soda (32 morceaux de sucre par litre)
  5. Sans sucre raffiné
  6. Pas de fours à micro-ondes
  7. Pas de mammographie prénatale, sauf échocardiographie
  8. Lingerie et soutien-gorge pas très serrés
  9. Ne congelez pas les aliments recongelés.
  10. Ne buvez pas d’eau froide stockée dans des bouteilles en plastique stockées au réfrigérateur.
  11. Évitez les déodorants utilisés après le rasage ou le bain car ils causent le cancer.
  12. La nourriture devrait être chaude, mais pas trop chaude
  13. Ne rien boire ou manger de chaud dans un récipient en plastic, papier, carton ou nylon

Ils conseillent d’ajouter ceci à l’alimentation :

  1. Légumes
  2. Miel utilisé modérément à la place du sucre
  3. Protéines végétales (haricots au lieu de viande)
  4. Verre d’eau à température corporelle, le ventre vide, avant de se brosser les dents
  5. Jus d’aloe vera + gingembre + persil + céleri + bromaline (Mélanger et boire à jeûn)
  6. Jus de carotte tous les jours
  7. Tomate, ail ou oignon ajoutés à tous les plats

A vous de voir si vous préférez continuer de conserver ou non ces habitudes de préparation et consommation d’aliments ou tenter de les modifier au mieux pour votre santé.

Belle journée

Mabelle

Le sirop d’érable, un cadeau de la nature

Bonjour,

J’espère que tout va le mieux possible pour vous.

Un petit partage intéressant sur le sirop d’érable.

Ça aura pris mille ans, mais on a enfin fait une grande découverte !

Le sirop d’érable est un produit unique qui pourrait devenir aussi incontournable dans le garde-manger que l’aspirine ou le Tylénol.

Il y a trois semaines à peine, le Dr Yves Desjardins révélait que le sirop d’érable contenait une concentration appréciable d’acide abscissique,
reconnu pour stimuler le relâchement de l’insuline dans l’organisme, et
qu’il possédait donc des propriétés thérapeutiques pour le diabète.

On apprend maintenant que le sirop d’érable renferme 13 nouveaux composants antioxydants reconnus pour leurs propriétés anticancer, antibactériennes et antidiabétiques.

Le mérite de ce décryptage revient au chercheur américain Navindra Seeram, de l’Université du Rhode Island.
Il a dévoilé ses résultats devant l’American Chemical Society, à San Francisco, le 21 mars dernier.

Par ailleurs, des travaux publiés dans la récente édition du Journal of Medicinal Food révèlent que le sirop d’érable limiterait la prolifération de cellules cancéreuses de la prostate et des poumons
et, dans une moindre mesure, du sein, du colon et du cerveau.

À cet égard, le sirop d’érable serait plus performant que le bleuet, le brocoli, la tomate et la carotte.

Pas étonnant que la diététiste Marie Breton affirme que « les produits de l’érable sont bien plus que de simples agents sucrants.

Grâce à leur teneur en vitamines, minéraux, antioxydants et autres composés bienfaisants, ils peuvent contribuer à une meilleure alimentation, surtout lorsqu’ils remplacent le sucre, la cassonade, le miel et le sirop de maïs.
Donc, ne nous gênons pas pour garnir nos crêpes , notre pain doré et autres.

Si ça vous tente d’essayer : https://www.cuisineaz.com/recettes/pancakes-au-sirop-d-erable-35666.aspx

Juste une petite info concernant Noël. J’ai toujours détesté ce jour, sans vraiment savoir précisément pourquoi, même si j’avais vécu un trauma dans l’enfance en ce jour horrible. Cependant, je me souviens que je détestais déjà Noël avant. Peut-être savais je déjà certaines choses sans vraiment savoir y mettre de mots.

Je ne veux cependant pas vous gâcher la journée si vous y voyez toujours une fête de bienveillance, d’amour, de partage, … Je vous partagerai une info sur le sujet dimanche.

Prenez soin de vous.

Mabelle

Comment soutenir son système immunitaire

Bonjour,

J’espère que vous allez bien et que vous profiterez du week-end pour vous ressourcer au maximum.

Depuis maintenant plus d’un an et demi nous vivons dans un monde de folie et, je l’ai déjà répété plusieurs fois, aucun média ou médecin ne parle de parle de notre système immunitaire, comme s’il avait subitement disparu et que le seul moyen d’éviter une maladie serait devenu la « vaccination » et l’éloignement de nos proches.

Immunité : l'inné ou l'acquis ?

C’est pourtant tout le contraire qui est vrai puisque notre immunité est fortement influencée par nos émotions (nous connaissons tous quelqu’un qui fait une gastro après chaque dispute, un rhume après un chagrin ou une crise cardiaque suite à une rupture sentimentale). Depuis le début de cette crise les médias ont tout fait pour abaisser nos défenses immunitaires en nous enfermant à l’intérieur (plutôt que de profiter des rayons du soleil qui permet au corps de synthétiser la précieuse vitamine D), en imposant le port d’un morceau de papier sur notre visage (qui ne protège nullement d’aucun virus s’il y en avait eu un et nous empêche de nous oxygéner correctement, sans parler des composants de ces masques qui rien qu’à eux seuls sont une preuve de la malveillance à notre égard), en nous coupant de nos proches, de nos relations importantes pour notre moral et par conséquent pour notre immunité.

Je ne suis pas la seule à comprendre que tout est mis en place, non pas pour que nous soyons en santé, mais au contraire pour nous rendre malades. J’aime beaucoup Mika Denissot, sa vision de la vie et du monde. Je vous partage ici une petite vidéo dans laquelle il nous parle justement d’immunité : https://www.youtube.com/watch?v=sDtE8boSfuA

Et puis aussi une deuxième vidéo où il nous explique sa vision de la mort : https://www.youtube.com/watch?v=b34epGZbqpw

Prenez soin de vous

Mabelle

Jeûne et détox

Bonjour, j’espère que vous allez bien

Je vous partage une petite info qui pourrait intéresser tous ceux et celles qui s’intéressent au jeûne mais qui ont des doutes sur son utilité, qui ne savent pas comment commencer, qui se posent beaucoup de questions, ont des peurs sur le sujet.

Inscrivez-vous gratuitement au 1er Sommet Digital du Jeûne et de la Détox afin de découvrir les clés, les inspirations et toutes les connaissances pour mieux comprendre et/ou oser entreprendre un jeûne.

Pour qui le jeûne est-il fait ? Quels sont les bénéfices ? Comment cela fonctionne-t-il ? Que se passe-t-il dans le corps quand on jeûne ? Quels sont les différentes types de jeûne ?

27 experts, médecins, oncologues et naturopathes internationaux vous parleront du jeûne et de la détox, et de nouvelles pistes pour se réapproprier son énergie vitale, son bien-être et sa santé.

Du 27 Septembre au 3 Octobre 2021, inscription gratuite sur www.lesommetdujeune.com

Au plaisir de vous retrouver le 27 septembre pour vivre ensemble cette grande semaine autour du jeûne !

Mabelle

Le houmous

Bonjour,

Comment allez-vous ?

Je vous partage ce matin une recette délicieuse, simple et facile à base de graines germées.

J’aime énormément les graines germées et en mange pratiquement tous les jours mais on me dit souvent que ça donne l’impression de manger tous les jours la même chose. Rien ne vous oblige à manger les graines telles quelles, il y a des tas de préparations possibles. Moi, je déteste cuisiner donc je fais souvent au plus simple. Mais je vous partage tout de même une petite recette qui change des graines simplement trempées et germée.

La seule préoccupation est d’anticiper un minimum en mettant à germer les pois chiches 3 à 4 jours avant de réaliser la recette.

Il est absolument nécessaire de faire tremper les pois chiches ou toutes autres légumineuses et céréales. Ceux-ci contiennent des anti-nutriments, comme les phytases,  qui empêchent l’absorption des minéraux et provoquent des troubles digestifs.

Le trempage et la germination activent les enzymes et diminuent considérablement les niveaux d’acide phytique et de tanins. Donc, grâce au simple processus de trempage, vous augmentez les vitamines (en particulier A, B et C) et rendez les vitamines, les minéraux et les acides aminés plus facilement disponibles.

Lors de la germination, les germes utilisent les amidons pour grandir, ce qui diminue la charge glycémique des pois chiches ou de toute autre légumineuse ou grain. Le processus de germination est donc bénéfique pour toute personne aux prises avec une prolifération de Candida ou des fluctuations de la glycémie.

La germination des graines

Pour faire germer des pois chiches, il est donc nécessaire de d’abord les faire tremper une nuit.

Ensuite il suffit de les laisser germer en les rinçant deux fois par jour (3 fois par temps chaud).

Cette recette est une recette de Irène GrosJean, une dame qui aide à manger sainement et vivant et partage ses connaissances avec beaucoup de cœur.

2 tasses de pois chiche germés

1/4 de tasse d’amandes

3 cuillères à soupe de Tahin (le Tahin est de la purée de sésame cru qui se trouve facilement dans tous les magasins bio, et même dans la plupart des grandes surfaces)

1 grosse tomate

1 petit oignon

4 à 6 gousses d’ail (chacun utilisera la quantité d’ail selon ses goûts, personnellement j’en utilise seulement 3 gousses)

Le jus d’un citron

1/4 de tasse d’huile d’olive

Sel

Un peu de menthe (personnellement je la supprime de la recette car je n’aime pas la menthe, qui par ailleurs est déconseillée avec un traitement homéopathique. Or je prends du Ledum Palustre contre les piqûres d’insectes tout l’été parce que ces petites bêtes m’adorent)

Un peu de cumin (j’en utilise une cuillère à soupe, peut-être vaut il mieux en mettre un peu moins et en rajouter si nécessaire, c’est plus simple que de devoir rajouter d’autres ingrédients si le goût de cumin est trop prononcé)

Il suffit simplement de mettre tous les ingrédients dans un blender et de mettre en marche pour obtenir une préparation lisse et épaisse. Eventuellement, ajouter un peu d’eau si la préparation est trop épaisse

Après, à vous d’ajouter, supprimer certains ingrédients selon ce que préfèrent vos papilles. En cuisine, il est important de laisser jouer l’imagination !

Bon appétit.

Mabelle

Ce monde est il devenu fou ?

À quelle heure a-t-on expliqué à la population que chacun a la capacité de renforcer naturellement son système immunitaire en quelques jours (les plus petits) ou en quelques semaines (les adultes) ?

Pourquoi ne pas s’impliquer dans les canaux d’information avec des plateformes et des professionnels de santé qui parlent de prévention, comme les nutritionnistes, les naturopathes, les phytothérapeutes, qui pourraient réaliser un immense travail d’information et de prévention au public tout en allégeant le travail des médecins et sanitaires qui sont sur le front ?

Pourquoi ne pas dire aux gens que manger des ordures, comme des produits industriels, travaillés et raffinés, est la première chose qui détruit nos défenses ?

Que l’efficacité de notre système immunitaire dépend étroitement de la qualité de notre flore intestinale et donc de la qualité de ce que nous mangeons.

Les fruits et légumes crus, locaux et de saison sont donc le meilleur moyen d’accumuler rapidement nos réserves minérales nécessaires à l’immunité

Pourquoi ne pas expliquer qu’un jeûne intermittent contrôlé renforce le système immunitaire en seulement 3 jours ?

Qu’ une respiration correcte a la capacité de réduire les niveaux élevés de production de cortisol, d’hormone régulatrice de vos niveaux de stress. (Si vous voulez tester le bol d’air Jacquier, contactez moi). Au lieu de ça on impose des masques qui provoquent de l’hypoxie.

Pourquoi ne pas parler des bienfaits d’une douche froide ou d’un bain en mer, qui en quelques jours augmente le niveau de certains lymphocytes T ?

Pourquoi ne pas expliquer que des plantes comme l’équinace, l’astragale, le sureau, la rose canine, l’artémisia … sous leurs formes concentrées et correctes, augmentent les défenses immunitaires en quelques semaines ?

Pourquoi ne pas parler de l’efficacité des huiles essentielles antivirales ?

Du Redox qui augmente l’activité du glutathion, principal anti oxydant du corps, de 500 à 800% ?

Outre la vitamine C à haute dose, l’importance de la vitamine D et des minéraux comme le zinc, le sélénium, le magnésium ? Tout cela est facile et bon marché à obtenir. Parfois, comme dans le cas du soleil, gratuit !

Pourquoi ne pas parler de comment une activité sportive saine active les hormones de la joie et du bien-être ? Au lieu de ça tous les lieux de sports ont été fermés.

Pourquoi ne pas parler de l’importance de la qualité de nos pensées et de la connexion entre l’esprit et le corps ?

Pourquoi ne pas parler de la forteresse de l’amour et de la compagnie, qui guérissent bien plus que le confinement, l’isolement et la méfiance ?

Pourquoi ne pas parler du bien-être immédiat que nous donne la marche ou être dans la nature ?

Pourquoi ne pas expliquer que la peur est immunosuppresseur ? Et ça génère plus que tout : maladie, faiblesse, anxiété, souffrance. Et pourquoi accorder des subsides supplémentaires aux médias pour qu’ils propagent la peur en n’hésitant à mentir sur les chiffres, ou des images sorties d’un tout autre contexte ?

POURQUOI NE PAS COMMENCER À INFORMER.

ET POURQUOI NE PAS LE FAIRE VRAIMENT ?

Ils nous ont juste appris, à mettre un masque, à être enfermés et à avoir peur soit tout ce qui est anti productif.

Réfléchissez, respirez, riez, vivez et partagez

Enquête sur le gluten

Bonjour,

J’espère que vous êtes en forme.

Je vous partage ce matin un documentaire intéressant, d’1h19.

De plus en plus de produits sans gluten fleurissent dans les rayons des magasins d’alimentation.

S’agit-il d’une mode comme tant d’autres ? Y a-t-il vraiment tant d’intolérants et de coeliaques ?

Les problèmes dus au gluten sont ils un argument marketing ou le nouveau blé est-il vraiment un poison ?

Cette enquête nous révèle quelques vérités sur le blé, cet aliment qui était pourtant la base de notre alimentation sans le moindre problème.

Une histoire de nitrates et phosphates en surplus après la guerre et dont il fallait se débarrasser, de glyphosate, de productivité et surtout de profits financiers énormes et de mainmise de multinationales, une fois encore sans aucun respect du vivant.

Bon, je sais il fait beau, vous avez sans doute plus envie de profiter de votre jardin que de rester devant un documentaire. Cependant, comme tous les documentaires de Arte, le visionnage est limité dans le temps. Celui-ci est disponible uniquement jusqu’au 13/05/2021

Merveilleuse journée

Mabelle

Pourquoi ne dit on rien à la population ?

Bonjour, comment allez-vous ?

Je vous partage ce matin un texte qui m’a été envoyé en m’excusant auprès de son auteur(e) dont je n’ai pas connaissance du nom.

J’ajouterai simplement qu’il existe des molécules qui permettent une bonne communication cellulaire, favorisant la détection, réparation, et le remplacement des cellules endommagées. Des cellules en bonne santé sont un corps en bonne santé.

Belle journée

Mabelle

À quelle heure a-t-on expliqué à la population. que chacun a la capacité de renforcer naturellement son système immunitaire en quelques jours (les plus petits) ou en quelques semaines les adultes ?

Pourquoi ne pas s’impliquer dans les canaux d’information avec des plateformes et des professionnels de santé qui parlent de prévention, comme les nutritionnistes, les naturopathes, les phytothérapeutes, qui pourraient réaliser un immense travail d’information et de prévention au public tout en allégeant le travail des médecins et sanitaires qui sont sur le front ?

Pourquoi ne pas dire aux gens que manger des ordures, comme des produits industriels, travaillés et raffinés, est la première chose qui détruit nos défenses ?

Que l’efficacité de notre système immunitaire dépend étroitement de la qualité de notre flore intestinale et donc de la qualité de ce que nous mangeons.

Les fruits et légumes crus, locaux et de saison sont donc le meilleur moyen d’accumuler rapidement nos réserves minérales nécessaires à l’immunité…

Pourquoi ne pas expliquer qu’un jeûne intermittent contrôlé renforce le système immunitaire en seulement 3 jours ?

Qu’une respiration correcte a la capacité de réduire les niveaux élevés de production de cortisol, d’hormone régulatrice de vos niveaux de stress.

Pourquoi ne pas parler des bienfaits d’une douche froide ou d’un bain en mer, qui en quelques jours augmente le niveau de certains lymphocytes T ?

Pourquoi ne pas expliquer que des plantes comme l’échinacea, l’astragale, le sureau, la rosa canina, l’artémisia annua … sous leurs formes concentrées et correctes, augmentent les défenses immunitaires en quelques semaines ?

Pourquoi ne pas parler de l’efficacité des huiles essentielles antivirales ?

Outre la vitamine C à haute dose, l’importance de la vitamine D et des minéraux comme le zinc, le sélénium, le magnésium ? Tout cela est facile et bon marché à obtenir. Parfois, comme dans le cas du soleil, gratuit !

Pourquoi ne pas parler de comment une activité sportive saine active les hormones de la joie et du bien-être ?

Pourquoi ne pas parler de l’importance de la qualité de nos pensées et de la connexion entre l’esprit et le corps ?

Pourquoi ne pas parler de la forteresse de l’amour et de la compagnie, qui guérissent bien plus que l’isolement et la méfiance ?

Pourquoi ne pas parler du bien-être immédiat que nous donne la marche ou être dans la nature ?

Pourquoi ne pas expliquer que la peur est immunosuppresseur ? Et ça génère plus que tout : maladie, faiblesse, anxiété, souffrance.

POURQUOI NE PAS COMMENCER À INFORMER. ET POURQUOI NE PAS LE FAIRE VRAIMENT…

Ils nous ont juste appris, à mettre un masque, à être enfermés et à avoir peur.

Si vous pensez que cette information est bonne…Copiez et collez pour atteindre plus de gens et agir

Nourris-toi bien et assieds-toi.

(Crédits à l’auteur)

Respire ! 🤍

Ma vinaigrette préférée

J’aime souvent faire ma vinaigrette, incontournable des salades et autres crudités au fur et à mesure de mes besoins, en mélangeant huile, vinaigre, avec tout ce que j’ai sous la main, au gré de mes envies. Cependant, j’apprécie aussi d’avoir au frigo un flacon de vinaigrette préparée par avance qu’il me suffit de verser vite fait sur une petite salade.

En matière de vinaigrette, il est possible de varier à l’infini les différents ingrédients, mais malgré tout, l’une d’entre elles reste toujours ma préférée, qui a du goût et composée d’ingrédients sains. Je vous partage la recette de celle-ci. Elle ferait presque aimer la salade aux réfractaire

Dans un pot à moutarde vide (350gr), je verse :

– 100 g de vinaigre de cidre

– 50 g d’huile de Bourrache (Bourrache et Onagre étant deux huiles essentielles pour la régulation des hormones féminines)

– 50 g d’huile d’Onagre

– 2 cuillères à café de moutarde à l’ancienne

– 1 cuillère à café de miso blanc

– 3 tomates sèches mixées ou finement hachées (avant j’utilisais le vieux moulin à café de ma grand-mère pour les mixer, mais je pense qu’il devait bien avoir 50 ans et il m’a lâchée. Depuis lors, je hache finement les tomates sèches – pas celles qui trempent dans l’huile)

– 1 gousse d’ail finement râpée ou passée au presse ail

– 1 cuillère à soupe de graines de lin mixées (j’en avais mixé lorsque le moulin à café fonctionnait toujours, j’ai l’intention de regarder au magasin bio s’il existe des graines mixées)

– 1 cuillère à café rase d’herbes de Provence

– 1/2 cuillère à café de curcuma en poudre

– 1/2 cuillère à café de sel de Guérande

– 1/4 de cuillère à café de poivre

– je complète avec de l’eau chaude et, lorsque j’en ai sous la main, j’ajoute une petite échalotte finement ciselée

Je ferme le bocal, et je secoue bien

Cette vinaigrette se conserve au réfrigérateur et se bonifie avec le temps, mais je l’utilise souvent rapidement, donc pas de bonification à la maison.

Et vous, quelle est votre recette de vinaigrette préférée ? N’hésitez pas à me la partager.

Merveilleuse journée

Mabelle

Manger des pommes

Pour rester en bonne santé, il suffit souvent de bien utiliser les produits qui nous entourent. Manger des pommes régulièrement serait par exemple une excellente idée à laquelle nous ne pensons pas assez souvent.

Manger des pommes fait partie du quotidien de nombreux consommateurs, mais connaissons-nous tous les bienfaits de la pomme ? La pomme est excellente pour la santé mais également pour la ligne.

Caractériser la diversité des variétés anciennes de pommier conservées en  France - Jardins de France

La pomme régule les problèmes de transit

La pomme est un fruit riche en fibres, qui facilitent le transit intestinal et réduisent le risque de constipation. Pour cela, il faut la manger crue avec la peau. En cas de diarrhées, en revanche, pelez votre pomme. Elle aura alors un effet radical. La pectine qu’elle contient est une fibre soluble qui peut en effet retenir jusqu’à 20 fois son volume d’eau.

La pomme réduit les risques de cancer

La pomme est également un allié contre le cancer. Elle contient en effet d’importants niveaux de catéchines et de quercétine, des antioxydants qui agissent contre la prolifération de cellules cancéreuses. Ces antioxydants se trouvent principalement dans la peau, alors pensez à acheter des pommes bio ou lavez-les bien avant de les consommer.

La pomme combat le mauvais cholestérol

Les pommes sont capables de réduire significativement les taux de mauvais cholestérol et d’augmenter légèrement les taux de bon cholestérol. C’est grâce à la pectine que les pommes empêchent les graisses de s’agglutiner dans les artères. Presser la pomme en jus permettrait de lutter encore plus efficacement contre le mauvais cholestérol.

La pomme est un allié minceur

La pomme serait par ailleurs recommandée pour toutes les personnes qui cherchent à perdre du poids. Elle est en effet un excellent coupe-faim. Manger deux pommes par jour permettrait par conséquent de perdre du poids. Le sentiment de satiété qu’elle procure réduit les grignotages ainsi que notre appétit pendant les repas.

La pomme réduit les risques de diabète

Manger des pommes serait également utile pour réduire les risques de diabète. Les fibres, à l’instar de la pectine, freinent la pénétration des sucres dans le sang et stabilisent ainsi les taux de glycémie. Selon les résultats d’une étude américaine, manger une pomme par jour permettait de réduire de 28 % le risque de développer un diabète de type 2.

La pomme est bonne pour les os

Plusieurs études ont montré que la consommation de fruits riches en antioxydants, comme la pomme, entraînait une augmentation de la masse osseuse et une plus grande résistance des os. En règle générale, la consommation de fruits entraîne une meilleure densité minérale osseuse.

La pomme permet de mieux dormir

Manger des pommes rend nos nuits plus paisibles. Parce qu’elle est riche en phosphore, la pomme prévient les problèmes de sommeil comme l’insomnie. Elle lutte également contre l’anxiété et favorise la détente. Manger une pomme avant de se coucher est donc recommandé.

La pomme réduit le risque d’AVC

Selon une étude menée par des chercheurs néerlandais et publiée dans Stroke, le Journal de l’American Heart Association, consommer régulièrement des poires et des pommes permet de réduire de 52 % les risque d’AVC (accident vasculaire cérébral). Une pomme par jour suffirait pour prévenir de manière efficace les AVC.

La pomme réduit le risque de maladie neurodégénérative

La pomme est également recommandée pour avoir une bonne santé cérébrale car elle contient un antioxydant, la quercétine, qui protège efficacement les cellules du cerveau. Elle permet également de conserver une bonne mémoire et de prévenir les maladies neurodégénératives comme Alzeihmer ou Parkison.

La pomme est excellente pour la santé bucco-dentaire

La pomme est enfin indispensable pour conserver une bonne hygiène bucco-dentaire. Elle favorise en effet la production de salive. Or la salive protège les dents des bactéries et permet de lutter contre le développement de caries.

Avec ou sans pomme, prenez soin de vous

Mabelle