Pourquoi je ne crois pas les médias

Bonjour,

J’espère que vous allez bien.

Je vous partage cet après-midi un excellent article sur la situation que nous vivons tous depuis maintenant un an.

https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/pourquoi-je-ne-crois-plus-nos-politiques-et-nos-medias

Et une petite vidéo du Pr Raoult qui démontre bien la manipulation aussi bien du côté des médias que des dirigeants :

https://odysee.com/@Rocca:d/Le-professeur-Raoult-balance-du-lourd–on-apprend-que-M-Macron-a-%C3%A9t%C3%A9-t%C3%A9moin-du-lobbying-du-directeur-de-GILEAD:c

Restons positifs, ce monde de dingues arrive à sa fin, le meilleur reste à venir.

Prenez soin de vous

Mabelle

Laissez briller votre lumière

Bonjour, Comment allez-vous en cette période compliquée ?

Faites vous partie de ces personnes qui regardent les médias, qui pensent que leur vie est en danger et que les dirigeants veulent leur bien en leur imposant des mesures sans le moindre sens ni aucune base scientifique ?

Ou avez-vous compris qu’autre chose se cache derrière cette pandémie et avez-vous cherché des informations ailleurs que dans les médias ?

Parce que, oui, il est parfaitement clair que le monde est divisé en deux catégories de personnes : ceux qui savent et ceux qui ne veulent pas savoir. J’aurais sans doute du dire ceux qui ne savent pas pour ne choquer personne mais, je pense tout de même qu’à l’heure actuelle, avec les moyens à notre disposition, celui qui veut savoir peut le faire. Je comprends bien que de découvrir que nous sommes dirigés, manipulés par des cannibales qui torturent des enfants et boivent leur sang n’est pas quelque chose qu’on a envie de savoir mais fermer les yeux et les laisser faire en attendant qu’ils vous assassinent avec tout ce qu’ils ont mis en place pour ça, qu’il s’agisse du fluor dans l’eau, des additifs alimentaires, des pesticides, des chemtrails, des médicaments, des vaccins et de tous les scandales que nous avons vite tendance à oublier quand les médias cessent d’en parler, H1N1, sang contaminé, vache folle, grippe aviaire, …

Selon moi, jamais aucun problème n’a pu se résoudre en fermant les yeux sur son existence, c’est la raison pour laquelle je ne fais pas partie de cette catégorie de personnes et je suis navrée si cela vous déplaît. Il est hors de question que je ferme les yeux, même si je passe pour une folle aux yeux de certains aujourd’hui plutôt que pour une lâche aux yeux des générations futures.

https://vk.com/video256069654_456239034

Quelle que soit votre position, la situation actuelle est compliquée parce que si vous faites partie de la première catégorie, vous êtes toujours dans la peur que les médias continuent de propager, vous voyez des images de propagande pour la vaccination et n’êtes plus en état de voir que que tout cela est faux. Vous espérez un jour retrouver votre vie d’avant et trouver le temps long pour en arriver là. Croyez moi, cette vie là est définitivement terminée quoi qu’il arrive.

Si vous connaissez la réalité, vous savez que c’est l’avenir de l’humanité qui se joue actuellement et qu’il est important que Trump arrive à prouver toutes ces horreurs et à terminer la mission de Kennedy puisque dans le cas contraire nous serons, pour la plupart, exterminés et ceux qui resteront continueront de servir de cobaye pour ceux qui s’auto proclament l’élite, se prennent pour des dieux, trouvent normal de se reproduire entre eux comme tous les autres eugénistes.

Je vous partage la vidéo d’une personne qui arrive à parler de l’actualité avec humour, parce qu’il faut tenter de garder le moral, de rester positif malgré la folie que nous vivons.

https://vk.com/video620776114_456239031?list=ea0def05a4e0e17721

Et aussi un texte de Marianne Williamson. Je sais que je l’ai déjà partagé dans le passé, mais il est plus que jamais d’actualité, il faut nous le rappeler

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur. Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites. C’est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus. Nous nous posons la question… Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux? En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être? Vous êtes un enfant de Dieu. Vous restreindre, vivre petit, ne rend pas service au monde. L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres. Nous sommes tous appelés à briller, comme les enfants le font. Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous. Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus, elle est en chacun de nous, Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même. En nous libérant de notre propre peur, notre puissance libère automatiquement les autres

Je continue de croire que la Lumière vaincra, je sais ce qui se passe précisément et je vous conseille d’éteindre vos téléviseurs cette prochaine semaine car les fausses informations vont être plus nombreuses que jamais. Je peux vous dire qu’il y aura de quoi perdre la tête avec de fausses vidéos, des sosies, des hologrames, … La vérité est toute autre et, même s’ils censurent un maximum (surtout depuis quelques jours où des milliers de comptes Twitter ont été fermés, et Parler fermé), elle vous sera prochainement révélée, j’y crois profondément.

Pour ceux qui me découvrent ce matin et ne comprennent pas de quoi je parle, quelques petits liens pour trouver des infos

Prenez soin de vous, vous êtes plus puissants que vous le pensez

Mabelle

https://vk.com/video616596240_456239086?list=96871a92a5964e0bb7

https://francais.rt.com/international/82610-vaccination-contre-covid-19-teheran-refuse-peuple-serve-cobaye

https://reseauinternational.net/les-injections-darnm-de-moderna-sont-un-systeme-dexploitation-concu-pour-programmer-les-humains-et-pirater-leurs-fonctions-biologiques/?fbclid=IwAR0xqgJP_GEBbweRko4X6w87msKEQZsINzTuw0B65wJI-ymZN-UY0Pd7MsU

https://odysee.com/@PhilippeWEBER:3/Nouvelles-TRES-importantes-du-9-janvier-OD:3

Cosmétiques toxiques

Bonjour,

J’espère que vous allez bien ce matin.

Je vous partage une petite vidéo sur les horreurs contenues dans les cosmétiques que nous utilisons au quotidien.

Personnellement j’ai fait le choix de ne plus utiliser ce genre de produits depuis quelques années maintenant et je m’en félicite chaque jour.

Pour certains cela semble anodin et, peut-être ont ils raison. Cependant si on ajoute aux toxiques contenus dans les cosmétiques nous ajoutons ceux se trouvant dans l’air que nous respirons, dans les aliments que nous mangeons, l’eau que nous buvons ou pire les boissons du commerce, les vêtements que nous portons, les produits de construction dans nos maisons, ça fini par faire un nombre impressionnant de toxiques en tous genres.

Alors, selon moi, le mieux est d’éviter tous ceux qu’il est possible d’éviter. Je filtre mon eau, je mange bio et quand c’est possible mes propres cultures, J’utilise du véritable savon de Marseille et sur ma peau je n’applique que de l’Asea Redox. Il est difficile de trouver plus naturel puisque Asea ce sont des billions de molécules de signalisation Redox stables, parfaitement équilibrées, les mêmes molécules que celles qui existent dans les cellules du corps humain.

Les molécules de signalisation Redox sont vitales pour la santé de vos cellules. C’est pourquoi votre corps fabrique ses propres réserves. Mais, après l’âge de douze ans, nos cellules fabriquent de moins en moins de ces molécules. ASEA est la seule source de réapprovisionnement en molécules de signalisation Redox au monde.

Peu de choses sur terre sont aussi sûres qu’ASEA pour le corps. Ce produit est même plus sûr que l’eau du robinet, l’eau de source ou l’eau alcaline. Asea a dépensé plus de cinq millions de dollars pour tester sa technologie fondamentale, et tous les résultats montrent qu’ASEA est sans danger pour tous les tissus, organes et systèmes du corps. Ces études ont porté sur l’évaluation de dizaines d’effets indésirables, dont la cytotoxicité, la génotoxicité, l’endotoxicité, les mutations inverses, les aberrations chromosomiques et la toxicité aiguë. Qui veut dépenser cinq millions de dollars ou plus sur des études d’innocuité ? Asea l’a voulu et l’a fait.

Pour plus d’infos sur le produit, contactez moi, les produits sont vendus sans aucun mode d’emploi, il est important de savoir comment les utiliser correctement.

https://mabelle.myasealive.com/

Ce gel unique apporte un soutien essentiel aux mécanismes cellulaires essentiels qui sont à la base de la structure et de la santé de ma peau. Il fournit une thérapie cutanée du corps entier qui revitalise la santé au niveau cellulaire et donc l’apparence de la peau en soutenant une peau plus jeune et dynamique. Aucun autre produit de la peau au monde ne contient ces molécules et aborde la santé de la peau d’une manière si unique et naturelle.

Je vous souhaite une belle journée. Prenez soin de vous

Mabelle

Rallumer son propre feu

Bonjour,

J’espère que le passage vers une nouvelle année qui devrait être celle de tous les changements s’est bien déroulée pour vous.

Je vous partage un petit texte de Anne Wesseling

Franciliens, vous pouvez rallumer un feu de cheminée ! - Euro Assurance

« Que faire dans les moments où vous auriez le plus besoin de votre feu mais que celui-ci n’a jamais été aussi près de l’extinction ? Vider un stère de bois par-dessus ? Non. C’est la meilleure manière d’étouffer la dernière petite étincelle restante.
S’il ne vous reste qu’une étincelle, une timide lueur, couvez-la. Recouvrez-la de toutes petites brindilles. Si nécessaire, une simple poignée d’herbes sèches, sous la forme d’un joli moment d’une feuille d’automne, d’un joli vers.
Dès que l’étincelle redevient flamme, passez à une branche un peu plus grosse. Et continuez, petit à petit, jusqu’à ce que votre feu reprenne.
Cette étincelle peut-être un dicton poétique, une simple tasse de thé, un geste attentionné de la part de quelqu’un ou au contraire, une petite attention que vous offrez à quelqu’un. Commencez petit.
Et puis soufflez. Soufflez tout doucement.
Il n’y a rien de plus beau qu’un feu qui crépite, si ce n’est un feu qui repart, alors qu’il était sur le point de s’éteindre, que le bois était mouillé et les allumettes trempées.
Un feu pour lequel vous avez dû chercher longuement un abri au sec, pour lequel il vous aura fallu aller chercher la première étincelle aux portes de l’enfer. Et qui, malgré tout s’enflamme.
Puis sentir la chaleur du feu, l’admirer qui flamboie, apprécier sa chaleur et surtout, savourer le fait que vous êtes parvenu à le faire redémarrer.
« J’ai mon propre briquet » pourrez-vous dire mais c’est bien plus que ça. vous êtes le dieu de votre propre feu. »

Anne Wesseling