Archives de catégorie : Coaching de vie

Nous vivons une période de destruction

Bonjour, comment vous sentez vous ?

Collectivement, nous sommes tous en proie à une période de destruction mais aussi de reconstruction. C’est une période intense de traitement rapide, de purification et de guérison où l’expansion, la croissance, l’apprentissage et les éveils deviennent de plus en plus prononcés.

Nous apprenons à nous engager pleinement avec notre âme et à vivre la vie à travers notre moi intuitif.

En conséquence, tout ce qui doit être abandonné est révélé, nous offrant l’opportunité de guérir et de libérer les blessures profondes et difficiles du passé.

Alors que vous continuez à vous déplacer entre les mondes, tout ce qui a besoin de guérison et de libération est amené à se manifester dans le but de se transformer.

Actuellement, les énergies entrantes augmentent en intensité et vous pouvez ressentir des sensations de tension, de pression, d’épuisement et de mal de dos alors que les énergies se déplacent dans votre corps, révélant les endroits et les espaces où votre énergie est bloquée.

Utilisez ce temps pour éliminer les vieux schémas et les blessures du passé en examinant sans crainte où vous pouvez être bloqué émotionnellement, physiquement, mentalement et spirituellement.

En douceur prenez soin de vous

Mabelle

Nous ne reviendrons pas en arrière

Bonjour, j’espère que vous allez bien

Certaines personnes continuent de croire que toute cette histoire de pandémie sera bientôt derrière nous et qu’il reprendront leur vie d’avant. Ca fait plus d’un an et demi que je dis et répète qu’il n’y aura jamais de retour à la vie d’avant. Mais tout est possible, une vie bien meilleure aussi, pour tous.

Voici deux petites vidéos pour vous aider à avancer sur votre chemin.

j’espère que vous serez présents sur la méditation ce soir à 17 heures.

Belle journée.

Mabelle

Les kilos de trop

Bonjour, comment allez vous ?

Je vous partage un texte de Eva Ka Karuna sur les raisons de la prise de poids. Je suis certaine qu’il parlera à bon nombre d’entre vous.

Merveilleuse journée

Mabelle

Qu’est ce qui fut ce qui te fit grossir ?

Ni une alimentation déficiente, ni un manque d’exercices n’ont provoqué tes kilos en trop. Ce qui te fit grossir fut la peur, le sentiment d’abandon, le manque d’amour, la dévalorisation, la vulnérabilité, tout cela tu l’exprimas par des impulsions inconscientes, et elles se manifestèrent comme de mauvaises habitudes alimentaires.

Tiens compte que la finalité des expériences douloureuse n’est pas de perdurer, sinon nous enseigner une leçon et ensuite disparaître…..

Cependant comme ton système d’épurement émotionnel est abîmé, (ton mental) il a essayé, inconsciemment de te débarrasser de ces pensée et sentiments par le moyen de la digestion disant : » SI JE NE PEUX TRAITER MA TRISTESSE, PEUT-ÊTRE PUIS JE LA MANGER, SI JE NE PEUX TRAITER MA COLÈRE, JE SUIS PEUT-ÊTRE CAPABLE DE L’ENGLOUTIR. « 

Cet excès de poids disparaîtra lorsque ton enfant intérieur qui vit encore dans ton corps d’adulte, grandissant au travers de la graisse pour être reconnu et protégé par l’adulte, se rende enfin compte que la peur appartient au passé et qu’enfin il est en sécurité. Cet enfant intérieur arrêtera de grandir sous forme de graisse.

Je veux que tu saches que la graisse est une résultante physique de ton besoin de prendre de la distance avec les AUTRES, cette graisse a été un rempart pour te protéger, une barrière que tu as créée, toi-même.

Je te propose d’abattre les briques de ce mur qui ont des noms : HONTE, RAGE, PEUR, RANCŒUR, INJUSTICE, PROTECTION, SÉPARATION, ÉPUISEMENT, STRESS, COMPLEXE D’INFÉRIORITÉ. La graisse que tu t’enlèves de dessus avait pénétré ton subconscient avant de s’accumuler dans ton corps et lorsque le poids disparaitra de ton esprit, il abandonnera ton corps.

Faut il se poser des questions

Bonjour, j’espère que vous allez bien

Petite réflexion du jour : Certains vivront leurs vies sans jamais se poser de questions, naître, obéir, travailler, consommer, subir et mourir.

D’autres cherchent des réponses à leurs questions : avons-nous une mission ? Quel est le but ? Il y a-t-il un grand architecte, une source, qui supervise tout ce qui est et tout ce qui arrive ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-5-1024x1024.png.

Sommes-nous différents de celles et ceux qui ne se posent jamais de questions ? Je ne pense pas … Avons-nous déjà vécus d’autres vies avant celle-ci ? Probablement … Des vieilles âmes en quelque sorte … Nous devons expérimenter encore et encore jusqu’à atteindre un certain niveau de conscience afin d’accéder à autre chose, de plus grand, quelque chose qu’on ne peut ni assimiler, ni imaginer ni conscientiser dans cette dimension, quelque chose qui nous dépasse littéralement.

Je pense que nous ne devons pas uniquement apprendre, nous devons aussi et surtout nous souvenir … Nous souvenir du passé, d’où l’on vient véritablement … Quoiqu’il en soit chacun sa route, ses expériences, sa vitesse d’évolution et d’élévation. Nous devons vivre ce qui arrive. Tout à une raison. Chaque chose en son temps.

Nous n’aurons très probablement pas les réponses dans cette vie, peut-être celle(s) d’après … Quoiqu’il en soit faisons de note mieux, ça en vaut la peine, j’en suis intimement persuadée, au fond de moi je ressens les choses, je sais que rien n’est hasard ici-bas, les énergies, les synchronicités, les signes divers et variés qui ne peuvent être de simples coïncidences, tout, absolument tout est trop parfait pour qu’il n’y ai pas une force supérieure qui régit l’entièreté de la création. Je n’appartiens à aucune religion mais c’est pourtant je crois, ce qu’on peut appeler la foi, celle qui vient de l’âme

Merveilleuse journée à vous

Mabelle

Le pouvoir des mots

Bonjour,

J’espère que vous allez bien ce matin.

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises du fait que, le matin au réveil, je fais un peu d’EFT tout en disant des phrases qui m’inspirent.

Je vous partage celle de ce matin :

« Je demande la richesse divine et je demande également beaucoup plus de sagesse pour faire meilleur usage des richesses que tu m’as données à la naissance qui résident dans le pouvoir de contrôler et de diriger mon propre esprit pour tous les rêves que je désire ». (Source : Farah Fay)

Et une autre que j’utilise régulièrement :

« Je commande et autorise que toute noirceur dans mon champ vibratoire quitte immédiatement et retourne à la Source Divine. Je permets l’accès à mon champ vibratoire seulement aux êtres de lumière, aux anges, aux archanges, Dieu et à mes guides. Je demande de retirer tout programme qui m’empêche de me connecter à mon âme, à mon libre arbitre, et à mon Essence divine. Je demande de retrouver mon plein pouvoir, ici et maintenant. Je suis un être libre et divin. Merci! »

Utilisez-les, inspirez-vous-en, créez les vôtres. L’essentiel étant de démarrer la journée de manière positive.

Merveilleuse journée

Mabelle

Laisser vivre nos proches

Bonjour, je vous espère en pleine forme

Je vous partage ce matin une canalisation de Monique Mathieu. Un conseil pas facile à suivre, mais important pour tous.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Partir-en-voyage-20.jpg.

Il faut que vous appreniez à laisser vivre à vos proches, à vos amis, tout ce qu’ils ont à vivre. Ce sont parfois des être qui sont venus sur ce monde avec « de grosses valises ». La seule chose que vous pouvez faire pour eux c’est interférer le moins possible dans leur vie, les laisser vivre, même s’ils « reçoivent des coups », et les aimer.

N’essayez pas d’interférer dans leur vie, vous n’y pourrez rien !

Vous les aiderez dans l’Amour que vous pourrez leur donner. Il ne faut absolument pas que vous preniez leurs souffrances sur vous, qu’ils vous déstabilisent, parce que vous avez une autre mission que celle de vous laisser déstabiliser par vos proches.

Ce que nous vous disons est dur mais est nécessaire à entendre ! Vous êtes vous, vous devez seulement donner énormément d’Amour à ceux qui vous entourent.

Plongez en vous-mêmes, faites appel à votre propre divinité, et si vous désirez lui parler, demandez que les paroles qui sortiront de votre bouche soient des paroles de sagesse.

Il ne faut pas trop intervenir dans la vie de ces êtres, il faut seulement leur envoyer de l’Amour et essayer de parler à leur âme.

Il ne faut pas oublier qu’une âme est complète, peu importe l’âge de l’être humain. Actuellement, les êtres qui viennent sur ce monde ressentent encore beaucoup plus les différences vibratoires, et certains l’acceptent difficilement.

Vous, humains, avez la particularité de toujours vous faire du souci pour les autres. Bien sûr c’est une forme d’amour,
mais ce que vous n’avez pas compris c’est que lorsque vous vous faites du souci pour les autres, vous perdez un temps précieux qui vous permettrait de travailler l’Amour pour vous-mêmes.

Il est nécessaire que vous compreniez que l’Amour qui émane de vous peut tout transformer autour de vous, que l’Amour qui émane de vous peut apaiser les colères, peut apaiser les tristesses, peut aussi guérir des malades. Avant de pouvoir générer cet Amour il faut que vous soyez dans la sérénité totale, que vous ayez une maitrise totale et une confiance totale.

Ce n’est pas mettre la barre trop haute. C’est beaucoup plus simple que vous le supposez ! C’est votre mental, votre intellect, votre égo et les convenances mêlées à tout cela qui vous empêchent très souvent d’agir et de réagir avec sagesse, avec modération, avec Amour Inconditionnel. C’est toute une éducation qu’il faut maintenant lâcher.

Il faut que vous arriviez à être vous !

Nous insistons beaucoup pour vous dire que lorsque vous aurez passé un certain cap, lorsqu’il émanera de vous des énergies de Paix, de Sagesse et d’Amour, tout changera autour de vous ! Même les êtres les plus rétifs à la transformation pourront se transformer à votre contact.

N’oubliez pas que celui qui est en face de vous, qu’il soit un enfant (surtout un enfant) ou un adulte va de plus en plus recevoir vos pensées. Il les percevra, il recevra. Il percevra aussi vos sentiments et votre Amour.

Si les voiles tombent pour vous, ils tomberont pour tous les êtres humains, mais de façon différente pour chacun d’eux car chacun est différent.

Faites tout ce que vous pouvez pour vous transformer intérieurement et pour demander à l’Etre Divin que vous êtes de s’exprimer beaucoup plus, de s’exprimer dans vos paroles, dans vos pensées et dans vos actes, de s’exprimer tout simplement dans votre vie au quotidien. N’oubliez pas de lui parler, et vous serez étonnés de sa réponse, parce que réponse il y aura, tout comme il y aura réponse de votre âme.

Monique Mathieu
Du ciel à la terre

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : qu’il ne soit pas coupé, qu’il n’y ait aucune modification de contenu, que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org, que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Changer d’habitudes

Changer d’habitude c’est s’adapter, rester flexible, en mouvement. Et le mouvement c’et la vie. Rester flexible, que cela soit physiquement ou mentalement c’est se permettre une plus grande vision des choses, de la vie. C’est s’autoriser à prendre connaissance de plusieurs points de vue et ainsi pouvoir faire des choix de vie éclairés.

Ne sommes-nous pas venus sur cette terre pour y expérimenter la vie ? Comment le faire si nous avons peur de l’expérience et nous limitons en répétant inlassablement toujours le même schéma sans le moindre petit pas de côté ?

Généralement, ce qui nous empêche de changer une habitude, c’est notre peur de perdre un certain sentiment de sécurité car nous aimons notre zone de confort, même si elle est pourtant bien souvent un confort assez inconfortable. Inconfortable mais connu et c’est là que se trouve notre peur : faire face à l’inconnu.

Nous voyons le fait de changer d’alimentation, se mettre au sport ou arrêter la cigarette comme une énorme montagne infranchissable, mais cela fait juste partie de nos croyances que cela relève de l’impossible, qu’il faut avoir une volonté de fer, que nous allons souffrir sans finalement réussir.

Ce n’est donc pas l’alimentation, la sédentarité ou la cigarette qu’il est difficile de changer mais nos croyances bien ancrées, nos conditionnements sur le sujet. Nous souffrons parce que nous croyons que nous allons souffrir, rien de plus. Et si nous faisions d’autres choix ? Il semblerait qu’il ne faut que 21 jours pour intégrer pleinement une nouvelle habitude. Que représentent 21 jours sur l’espace d’une vie ? Et si nous changions une habitude à la fois, en nous donnant ce temps, si nous ne nous jugions pas, si nous ne culpabilisions pas si parfois on « craque » ? J’aime cette phrase de Lao Tseu qui dit : « La nature fait les choses sans se presser et pourtant tout est accompli ».

Il est très important d’identifier précisément vos objectifs et vos buts. En effet, si vous souhaitez arrêter la cigarette parce que ça dérange votre mari/épouse, je doute vraiment que vous y arriviez un jour. Par contre si votre but est de vous rapprocher des autres parce que vous vous sentez exclue des conversations familiales qui ont lieu autour de la table pendant que vous êtes seul(e) sur la terrasse à griller votre cigarette, si vous voulez vous dormir des nuits paisibles sans être réveillé par une quinte de toux du fumeur, si vous voulez une meilleure santé pour être capable de courir avec votre petit-fils, que vous savez précisément ce que vous voulez, il sera bien plus facile de matérialiser vos idées, de vous dire que si d’autres le peuvent, vous le pouvez également. La deuxième étape consistera à établir des actions pour vous rapprocher de vos objectifs, d’agir et de savourer vos petites victoires. Vous êtes en droit de vous féliciter si vous n’avez pas jeté votre paquet, mais n’avez pas allumé votre première cigarette au saut du lit ou celle après le repas, si vous n’avez pas fait une heure de sport intensif mais avez pris l’escalier au lieu de l’ascenseur ou êtes allé à pied chez le boulanger, si vous avez tout de même craqué pour un carré de chocolat mais n’en avez pas mangé deux tablettes. Tout petit changement d’habitude est une victoire.

Chaque année de notre vie nous donne la possibilité de changer 17 habitudes différentes en 21 jours, woaw, imaginez le nombre d’habitudes que vous pourriez changer si vous en preniez vraiment la décision, là, maintenant. Pas demain, pas l’été, pas en résolution du 1er janvier, pas l’an prochain, pas quand les enfants auront grandi, pas lors de votre retraite, maintenant, tout de suite !

Changer une habitude ce n’est pas se priver, c’est s’améliorer, apporter une nouveauté dans notre vie, remplacer par quelque chose de plus positif pour nous, en étant flexible, en découvrant, en s’adaptant en vivant autrement. Pour changer une habitude, quelle qu’elle soit, commencez par une journée en vous sentant libre de ne pas le faire le lendemain. Prenez une autre route que votre chemin habituel pour vous rendre chez l’épicier, mangez un miam-ô-fruit le matin plutôt qu’un croissant au beurre.

Sans doute que, même ces petites choses vous perturberont, déstabiliseront votre égo. Mais observez, acceptez, et vivez pleinement ce que vous vivez, sentez-vous libre, savourez chaque moment de bonheur, et comme un enfant amusez-vous.

Ce sentiment de sécurité que vous procure le fait de rester toujours dans les mêmes habitudes est un leurre. Le sentiment de sécurité est en nous, il est bien plus profond qu’une cigarette ou notre alimentation, il suffit juste de le retrouver. Plusieurs techniques existent pour nous aider à retrouver le vrai sentiment de sécurité, la confiance en soi et en la vie : comme le Qi-qong, la méditation, la sophrologie ou encore une pratique spirituelle. J’ai mes techniques, celles qui me conviennent le mieux. A vous de choisir celle qui vous sont le plus appropriées. N’hésitez pas à partager vos techniques préférées.

Merveilleux dimanche après-midi

Mabelle

Pardon et détachement

Bonjour !

Mi février je vous avais partagé quelques phrases que j’intègre dans mon quotidien, après ancrage ou en tapotant les points EFT. Je vous en partage quelques autres.

Celles-ci proviennent d’une ancienne bénédiction a été créée en langue nahuatl, parlée depuis le VIIe siècle au centre du Mexique et concerne le pardon, l’affection, le détachement et la libération. Mais toutes les phrases positives, qui vont dans le sens de ce que vous souhaitez vivre peuvent être utilisées, ceux-ci ne sont que des idées parmi des milliers d’autres possibilités, selon vos besoins du moment.

Je libère mes parents du sentiment qu’avec moi, ils ont echoué.

Je libère mes enfants du besoin de m’apporter de la fierté ; qu’ils écrivent leurs propres voies selon leurs coeurs, celles qui murmurent tout le temps dans leurs oreilles.

Je libère mon partenaire de l’obligation de me compléter.

Je ne manque de rien, j’apprends avec tous les êtres, tout le temps.

Je remercie mes grands-parents et mes ancêtres qui se sont rassemblés pour que je puisse respirer la vie aujourd’hui.

Je les libère des échecs passés et des désirs insatisfaits, conscient qu’ils ont fait de leur mieux pour résoudre leurs situations dans la conscience qu’ils avaient à ce moment-là.

Je t’honore, je t’aime et je te reconnais innocent.

Je me mets à nu devant vos yeux, afin que vous sachiez que je ne cache rien ou ne dois rien d’autre que d’être fidèle à moi-même et à mon existence même, et que je marche avec la sagesse du cœur, je suis consciente que je réalise mon projet de vie libre des liens familiaux invisibles et visibles qui pourraient troubler ma paix et mon bonheur, qui sont mes seules responsabilités.

Je renonce au rôle de sauveur, d’être celui qui unit ou répond aux attentes des autres.

J’apprends à travers, et seulement à travers, l’AMOUR, je bénis mon essence, ma façon d’exprimer, même si quelqu’un ne me comprend pas.

Je me comprends moi-même, parce que moi seule ai vécu mon histoire ; parce que je me connais, je sais qui je suis, ce que je ressens, ce que je fais et pourquoi je le fais.

Je me respecte et m’approuve.

J’honore la Divinité en moi et en toi …

Nous sommes libres.

Prenez soin de vous.

Mabelle

Libérer toute attente

J’espère que tout se passe bien pour vous, malgré tout ce qui peut vous perturber depuis bientôt un an. Si vous vivez la peur, la tristesse, la colère, l’anxiété, rassurez-vous, c’est bien normal vu la situation.

Pour vous aider un peu à passer par-dessus toutes ces émotions pas toujours simples à gérer, je vous partage de petites phrases (qui ne sont pas de moi mais de Stéphanie Fabijenna).

Comment les utiliser ? En les utilisant comme cela vous convient le mieux en les intégrant dans votre quotidien.

Résultat de recherche d'images pour "ancrage"

Comment je m’en sers personnellement ? Généralement le soir (mais parfois à un autre moment dans la journée si j’en ressens le besoin), je prends un moment pour m’ancrer à la terre mère après quelques respirations profondes. Mais peut-être préférerez vous pratiquer ceci le matin, au réveil, pour bien débuter la journée.

J’ai pour habitude de m’ancrer à la terre en visualisant des racines dans le prolongement de mes pieds, qui s’enfoncent profondément jusqu’au cœur de la terre, et à chaque inspiration, j’inspire la couleur rouge. Puis je visualise une colonne partant de mon chakra coronal vers le ciel et, à chaque inspiration j’inspire la couleur blanche. Ensuite je visualise à la fois l’énergie rouge de la terre mère et l’énergie blanche du père ciel en même temps à chaque inspiration. C’est là ma manière de pratiquer, mais si vous avez l’habitude d’une autre technique d’ancrage, tout est parfait.

Ensuite je lis ce texte, ou d’autres que je vous partagerai dans les prochains jours afin que vous puissiez choisir le texte qui vous fait le plus de bien

« Je libère toute attente sur le monde extérieur

Je lâche prise avec facilité et aisance

Je suis reconnue, je suis aimé et j’ai ma place ici sur Terre.

J’ai confiance en Moi et en ma connexion divine

Je connais ma véritable identité et ma Mission sur Terre »

(source: Stéphanie Fabienjenna)

Prenez soin de vous

Mabelle