Archives de catégorie : Vivre autrement

Les microzymas

Bonjour,

Je vous espère en forme.

Je sais que j’en ai déjà parlé, mais cette info est d’une importance capitale. Quand on a compris ce que sont les microzymas découverts par Béchamp, on comprend par la même occasion les mensonges et manipulations au niveau médical depuis des dizaines d’années. On comprend que tout ce qui nous est dit sur les maladies est faux, y compris le fameux Covid. Toute histoire qui a pour base un mensonge ne tient pas debout.

Aucun scientifique n’en parle. Ils sont pourtant présents partout chez les êtres vivants : dans la sève des plantes, dans les divers liquides circulants, dans les cellules comme à l’extérieur des cellules.

Ils sont à la fois les bâtisseurs des corps vivants organisés, et les briques de base de ces corps, comme pour les membranes cellulaires. Ils représentent plus de 1% de toute matière vivante.

Les cellules ne se multiplient pas sur le vivant, elles sont bâties, puis démontées une fois usagées !

IL N’Y A PAS DE VIE SANS MICROZYMAS !

« Dans l’intérieur du corps, existe un AGENT inconnu qui travaille pour le tout et pour les parties, qui est à la fois un et multiple ! »
(Hippocrate)

Lien de l’article complet ici http://www.alain-scohy.com/les-microzymas.html

Lien d’une autre source ici https://amessi.org/Les-microzymas-de-la-conception

Lien d’une vidéo longue https://youtu.be/sG0U-1eIFYg

Prenez soin de vous

Mabelle

Es tu libre ?

Sais-tu qu’en réalité tu es libre ? Ils nous font croire l’inverse

La plus grande arnaque mondiale t’a rendu esclave dès la naissance. C’est la fraude du nom légal.

C’est quoi la Fraude Du Nom Légal ?

Un résumé en 5mn : https://odysee.com/@hommedepaille:d/trim.C0DD86BC-8734-4090-8CD8-DC7166AC0150:1

David Vincent nous explique très clairement ce qu’est cette fraude : https://www.youtube.com/watch?v=CDYhnsYuieQ

Super documentaire complet à voir : https://odysee.com/@gotmog:f/Homme-de-Paille—La-Nature-de-la-Cage:d

Voilà, tu sais à quel point tu es manipulé depuis ta naissance.

Prends soin de toi.

Mabelle

L’incroyable histoire de Carol

Bonjour,

J’espère que vous allez bien.

Je vous partage l’histoire de la miraculée Carol Haye

Tombée malade le 8 novembre 2021, et bien qu’elle considérait que ce n’était pas une bonne idée, Carol est hospitalisée le 18 novembre 2021.

À l’hôpital elle est diagnostiquée « pneumonie Covid-19 ».

Elle raconte son incroyable aventure dans une vidéo (qu’une fois encore je n’arrive pas à partager ici, mais vous pouvez la retrouver sur VK). Elle explique qu’à peine hospitalisée, elle a immédiatement subi de très fortes pressions « émotionnelles » par les médecins et les infirmiers afin qu’elle accepte d’être mise sous respirateur artificiel, ce qu’elle voulait vraiment éviter sans y réussir. Elle précise que d’après ses propres recherches, la meilleure chance qu’elle avait de s’en « tirer » était qu’elle puisse prendre de l’Ivermectine.

La suite est surréaliste (rappelons que nous sommes en 2022).

Elle raconte qu’elle a réussi à obtenir une ordonnance du précieux médicament par un médecin externe à l’hôpital, mais lorsque son mari, Mike, a voulu lui remettre l’Ivermectine, il n’a pas été autorisé en entrer dans l’hôpital et il a alors demandé au personnel de remettre ce médicament à sa femme.

Cela ne s’est pas passé comme prévu. Le médecin qui la suivait à l’hôpital est passé la sermonner en lui expliquant que l’Ivermectine était un « mauvais » médicament, qu’il n’allait pas lui donner celle que son mari lui avait apportée et que toute façon cela ne faisait pas partie du protocole thérapeutique de l’hôpital. (Je rappelle qu’il a été démontré début décembre que la personne qui a fait l’étude démontrant l’inutilité de l’Ivermectine a été corrompue pour falsifier l’étude et, si j’ai pu avoir l’information, tout médecin est capable d’en faire autant, à moins d’être corrompu et de préférer faire semblant de ne rien savoir).

Apprenant cela, son mari a réussi à se procurer de nouveau le précieux médicament et dans l’espoir que son épouse puisse y avoir accès, il a fait fondre l’arrière d’une tablette de chocolat afin d’y insérer les précieux comprimés.

Le chocolat refroidit, il referma l’emballage de la tablette qu’il fit parvenir à son épouse avec d’autres choses dans un sac, qui cette fois lui fut transmis (après vérification du contenu par les infirmiers. Pire qu’en prison pour les criminels et violeurs).

Carole explique alors, qu’une fois la tablette de chocolat en sa possession, elle l’a rapidement déballée afin de tout aussi rapidement avaler les précieux comprimés d’Ivermectine.

Douze heures plus tard, un médecin hospitalier accompagné d’une infirmière, en faisant sa visite et en regardant les statistiques du respirateur, s’est exclamé « c’est impossible, la machine doit être en panne ». L’infirmière lui a répondu que non, elle fonctionnait.

Le médecin dit de nouveau « c’est impossible, elle est passée de 100 % à 30 % de dépendance à l’oxygène, elle respire quasiment toute seule. » (ah bien oui docteur c’est ce qui se passe quand on soigne les gens plutôt que de les laisser mourir).

Dans la soirée du 22 novembre 2021, Carole a quitté le service des soins intensifs de l’hôpital. Miraculée à l’Ivermectine cachée dans une tablette de chocolat, elle sortira guérie de cet enfer hospitalier.

Ce qu’elle tient à dire au monde entier, c’est que l’Ivermectine lui a sauvé la vie.

Ces médecins et le personnel hospitalier doivent être jugés, sévèrement ! Comme tant d’autres qui refusent de soigner les malades, se contentant de les mettre sous respirateur en attendant leur mort quasi certaine et de toucher l’argent de la sécurité sociale. Honte à eux.

Si Carole n’avait pas pu se faire livrer clandestinement de l’Ivermectine à l’hôpital, elle aurait sans doute rejoint les dizaines de milliers de morts à l’hôpital par refus de soins avec les médicaments efficaces que sont l’Ivermectine, l’Hydroxychloroquine, l’Azithromycine, …

Les politiciens qui interdisent la délivrance d’Ivermectine, ces médecins qui refusent de soigner les malades avec ce médicament, sont des assassins que nous devrons juger, sévèrement. Très sévèrement.

Si Carole avait été en France plutôt qu’au Royaume Uni, et non-vaccinée, les autorités gouvernementales ainsi que les pseudo-médecins de plateaux télé nous auraient expliqué qu’elle avait « encombré » le service de réanimation inutilement avant de mourir, et que son hospitalisation avait sans doute causé la mort d’autres malades qui n’ont pas pu être soignés, car sa présence a saturé le service de réanimation de l’hôpital qui l’a soignée gratuitement. Bien évidemment ils n’auraient pas dit un seul mot sur l’assassinat qu’ils venaient de commettre par appât du gain, pas un mot non plus sur le fait que la majorité des hospitalisés sont vaccinés et que les morts décèdent des suites de l’injection expérimentale. Rien de plus sur le fait que les vaccinés ont coûté des dizaines de milliards en 2021 dont une partie, rappelons-le, payés par ces personnes qui refusent l’injection. Pas le moindre mot sur les plus de 5000 lits qui ont encore été supprimés durant cette soit-disant pandémie en 2021. Ils ne parleront bien évidemment jamais de leur serment d’Hippocrate qu’ils ont jeté aux poubelles en même temps que leurs valeurs, leur honnêteté, leur intégrité, leur humanité.

Si Carole avait été vaccinée 2 doses, les mêmes autorités gouvernementales ainsi que les mêmes pseudo-médecins de plateaux télé nous auraient alors expliqué qu’elle était morte faute d’avoir fait sa 3e ou 4e dose à temps.

J’espère de tout mon cœur que ces assassins seront tous radiés, jugés et ne pourront plus jamais approcher un patient de toute leur vie, que ces politiciens ne pourront plus jamais prendre la moindre décision concernant la santé et la vie des citoyens.

Mabelle

Le diabolique business de Nestlé

Bonjour, J’espère que vous débutez bien cette nouvelle année.

Nous connaissons tous Nestlé qui évoque pour beaucoup des déjeuners en famille autour d’un grand bol de céréales ou le fameux lait concentré sucré.

Pour les consommateurs, Nestlé c’est surtout le chocolat, les céréales, le café et l’eau minérale. Nestlé est à la tête de de près de 2.000 marques, devenant en 150 ans le maître de l’agroalimentaire mondial.

C’est lui qui crée les tendances et développe les nouveautés alimentaires que nous retrouvons dans les rayons des supermarchés.

Il fait partie des 10 multinationales qui se partagent 90 % de la consommation mondiale de produits alimentaires, produits de santé et de bien-être.

Un géant très gourmand, qui se sert là où se trouvent les ressources sans se soucier des méthodes de travail dans ses entreprises situées de l’autre côté du monde, et dont le nom est très régulièrement cité dans divers scandales et sales affaires comme le trafic d’êtres humains et l’esclavagisme d’enfants.

Dans cette vidéo, découvrez les coulisses de ce que l’on imagine souvent comme la plus grande chocolaterie du monde. En réalité Nestlé ne se limite pas aux produits de consommation, il régente tout dans le mépris total des populations locales et du respect de la terre.

Peut-être regarderez vous d’un autre oeil ces céréales de votre déjeuner qui permettent à un multimilliardaire d’empocher encore plus d’argent en exploitant la misère locale, le Lion de votre goûter pour lequel des forêts entières ont été rasées pour plus de rentabilité, ou l’eau en bouteille qui prive de boisson des personnes ailleurs sur la planète à qui on vole les ressources natuerelles de leur région.

Belle soirée

Mabelle

Le mouvement écologique fait grincer les sans dents

Bonjour, comment allez-vous ?

Je vous partage ce matin un petit texte qui me fait toujours sourire mais qui est pourtant tellement vrai, même si seulement les plus de 50/60 ans peuvent comprendre que le mouvement écologique fait grincer les sans dents.

Lorsque les étudiants, bien manipulés par la petite Greta, elle-même manipulée par sa famille Rotschild, ont manifesté durant des semaines, je ne sais pas ce qu’ils avaient dans la tête. J’ai montré ce texte à deux d’entre eux et ils ont admis que, vu comme ça, j’avais raison. Cependant on leur a tellement mis dans le crâne des mensonges de réchauffement climatique, leur dire qu’il s’agit d’une manipulation de plus et que des chercheurs intègres le prouvent, ils sont loin d’être prêts à l’admettre.

Ces jeunes qui nous accusent, nous les vieux, de ce fameux réchauffement imaginaire. Mais, au moment des manifestations il y a deux ans ils laissaient des kilos de crasses derrière eux dans les rues (emballages mac do, gobelets, canettes, … ) Perso je n’ai jamais mangé de mac do, et encore moins jeté mes emballages en rue. Combien de litres d’eau pour élever les boeufs des hamburgers ? (Ah mais ce n’était peut-être pas du boeuf, mais une de ces personnes qui disparaissent dans le trafic d’êtres humains, ça change tout évidemment dans ce cas), combien d’arbres abattus pour les emballages à jeter ? Combien de pesticides balancés sur les champs de pommes de terre ? Combien de carburant pour acheminer tout ça dans les fast food ? Combien de colorants, additifs chimiques dans ces produits qui seront rejetés dans les toilettes et envoyés dans les océans, … ? Combien de véhicules utilisés pour se rendre aux manifestations, parce que pas un seul ne s’y est rendu à vélo ou à pied et que maintenant, à peine 17 ans et on veut sa voiture personnelle pour se rendre à l’école ? Lequel d’entre eux n’avait pas un gsm dans la main pour filmer ses exploits et combien d’enfants esclaves dans les mines pour que chacun ai son précieux appareil dernier modèle ? Combien de vêtements de marque bien chers qui ont fait des milliers de kilomètres en avion avant d’arriver sur leur dos ? Un seul d’entre eux portait il un pull récupéré d’un aîné ? J’en doute.

Il faut arrêter de dire que nous sommes trop nombreux sur la planète. Il y aurait bien assez de ressources si les gens étaient responsables et ne jouaient pas à l’objet kleenex, qu’on utilise une fois et qu’on jette. Il y aurait bien assez à manger si on mangeait ce qu’on a chez nous sans vouloir des scampis chinois bourrés de silicone ou des fraises à l’antigel en plein mois de décembre.

Connaissez-vous L'histoire De La Petite Dame Au Supermarché? Lisez Plutôt :)

A la caisse d’un supermarché, une vieille dame choisit un sac en plastique pour ranger ses achats.

La caissière lui reproche de ne pas se mettre à l’écologie et lui dit :

 » Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources ! « 

La vieille femme s’excuse auprès de la caissière et explique :

– Je suis désolée, il n’y avait pas de mouvement écologiste de mon temps. »

Alors qu’elle quitte la caisse, la mine déconfite, la caissière ajoute :

« Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à nos dépens. C’est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l’environnement dans votre temps »

Alors, un peu énervée, la vieille dame fait observer qu’à l’époque on retournait les bouteilles de verre consignées au magasin. Le magasin les renvoyait à l’usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau : les bouteilles étaient recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.

Elle ajoute :

De mon temps, on montait l’escalier à pied : on n’avait pas d’escaliers roulants et peu d’ascenseurs. On avait deux paires de chaussures, une pour l’été et une pour l’hiver, pas une paire pour chaque jour du mois.

On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu’il fallait se déplacer de deux rues : on marchait jusqu’à l’épicerie du coin.

Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique !

On ne connaissait pas les couches jetables : on lavait les couches des bébés. On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde

On avait un réveil qu’on remontait le soir, pas un gsm sur la table de nuit ou un réveil électrique.

Dans la cuisine, on s’activait pour préparer les repas, on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts autant qu’EDF en produit. On mangeait les légumes qu’on avait cultivé au jardin, pas des légumes ayan tous le même gabarit, tout propres, bien lavés achetés au supermarché. On ne mangeait pas des plats préparés en usine dans des emballages plastiques.

Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal, dans des boîtes ayant déjà servi, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique.

On n’avait pas de tondeuses à essence autotractées ou des robots tondeuses électriques : on utilisait l’huile de coude pour tondre le gazon.

On travaillait physiquement ; on n’avait pas besoin d’aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l’électricité.

Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique !

On buvait de l’eau à la fontaine quand on avait soif. On ne buvait pas des sodas dans des bouteilles en plastique à jeter.

On remplissait les stylos dans une bouteille d’encre au lieu d’acheter un nouveau stylo.

On remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir entier après quelques utilisations.

Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique !

Les gens prenaient le bus, le métro, le train et les enfants se rendaient à l’école à vélo ou à pied au lieu d’utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi 24 H sur 24. Les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d’une année sur l’autre, les crayons de couleurs, gommes, taille- crayon et autres accessoires duraient tant qu’ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jetés fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque année

Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique !

On n’avait qu’une prise de courant par pièce, et pas de bande multiprises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d’aujourd’hui.

ALORS NE VENEZ PAS ME FAIRE CHIER AVEC VOTRE MOUVEMENT ECOLOGIQUE !

Tout ce qu’on regrette, c’est de ne pas avoir eu assez tôt la pilule, pour éviter d’engendrer la génération des jeunes cons comme vous, qui s’imagine avoir tout inventé, à commencer par le travail, qui ne savent pas écrire 10 lignes sans faire 20 fautes d’orthographe, qui n’ont jamais ouvert un bouquin autre que des bandes dessinées, qui ne savent pas qui a écrit le Boléro de Ravel…(pensent même que c’est un grand couturier), qui ne savent pas mieux où passe le Danube quand on leur propose Vienne ou Athènes, mais qui croient tout de même pouvoir donner des leçons aux autres, du haut de leur ignorance !

Elle a de la répartie la petite dame, mais elle a entièrement raison, il faut arrêter d’accuser le voisin, la génération précédente, l’autre et regarder ce qu’on fait soi même pour changer les choses. La terre est abondante et les ressources suffisantes si on les utilise autrement. Celui qui me dit qu’il est écolo mais qui mange des fraises à l’antigel en décembre, des scampis gonflés au silicone en Chine et ayant fait des milliers de kilomètres en avion pour arriver dans leur assiette, je dis non, vous n’êtes écolo.

Merveilleuse journée.

Mabelle

Qu’est ce que le nom légal

Mais surtout, qu’est ce que la fraude du nom légal

Bonjour,

J’espère que vous allez bien

Je sais que je me pose des questions parfois alembiquées, c’est comme ça. Je n’ai jamais eu l’impression de faire partie de ce monde et j’essaie depuis toujours de le comprendre. Si une seule personne parmi une assemblée se pose la question de savoir comment un pays peut se trouver à l’intérieur d’un autre ou pourquoi, au tribunal, on appelle les témoins à la barre, c’est forcément moi. Je pense que rien, absolument rien, n’est dû au hasard, que chaque événement a un sens, chaque mot également et je cherche à les comprendre.

Alors, je cherche et plus je trouve, plus d’autres questions apparaissent. N’est-il pas étrange que, selon le droit juridique, la définition de personne soit Nom féminin issu du latin persona, signifiant masque de théâtre, être qui jouit de la personnalité juridique, sujet de droit ?

Je vous partage ce dimanche une petite vidéo qui explique assez clairement et rapidement ce qu’est la fraude du nom.

Après visionnage, soit vous penserez que je suis une complotiste de plus qui raconte n’importe quoi (bien oui, c’est le mot qui sert pour tout depuis un certain temps déjà pour parler des personnes qui se posent des questions sans suivre béatement ce que racontent les médias, trouvent certaines choses contradictoires ou des synchronicités bien étonnantes, qui remettent en doute le discours officiel. Dans ce cas, passerez votre chemin, aucun souci pour moi. Soit cela vous donnera l’envie d’en savoir plus. Et c’est très bien aussi.

Qu’y a t il de vrai et de faux dans cette histoire de fraude du nom ? Je n’ai pas encore réussi à démêler la pelote de laine. J’y vois un savant mélange de choses saugrenues avec du vrai et du faux, selon la méthode habituelle des mondialistes.

D’un côté je ne peux que constater que les États sont bien inscrites en tant qu’entités de commerce. D’un autre cette idée que l’état civil corrompu nous ferait passer dès la naissance pour une monnaie bien utile. J’avoue que j’ai tendance à me fier à mon intuition et cette histoire de mise en esclavage par le système dès la naissance me parle suffisamment pour que je ne l’ignore pas. Vous me direz qu’on ne peut pas décider de la véracité des choses juste par une intuition, et vous avez raison. Cependant, elle me permet de me dire que c’est quelque chose à approfondir sans le moindre doute.

Cependant, si ce côté l’homme-capital utilisé par les Etats sociétés, est exact, il serait légitime de vouloir renoncer à son nom, son état civil, sa filiation. Or, cela n’est il pas justement l’objectif globaliste qui vise à faire perdre toute identité personnelle et culturelle pour plus de contrôle. En effet, il est plus facile de contrôler un homme isolé de tout lien de filiation de toute nationalité, que de celui qui est entouré et rattaché à une histoire familiale et collective. On voit d’ailleurs que dès le début de la déclaration de pandémie, la première chose qui a été faite a été d’isoler les gens, de les couper des contacts sociaux, de leur famille, faire disparaître toute notion de lien. Ca n’est pas sans raison si cela fait des années que tout est mis en place pour valoriser l’individualisme au profit de la communauté, pour isoler chacun devant son écran, oubliant toute appartenance à une famille, un voisinage, une région, un pays, une culture.

Cet état d’esclavagisme légal est mis en oeuvre par la servitude volontaire qui a fait disparaître toute histoire collective, tout lien socio-culturel, qui in fine arrange bien les mondialistes dans leur plan de déconstruction de l’histoire et de disparition du concept de civilisation. La suite serait elle la disparition de l’histoire individuelle, avec comme finalité le transhumanisme et la marchandisation du corps humain qui est déjà bien enclenchée depuis des années ?  

Bien que mon intuition me dise qu’il y a quelque chose qui tient la route, il reste à creuser. Il me paraît évident que cette histoire de droit maritime et de fraude du nom légal , consiste en un réel mélange de vrai et de faux et qu’il y a d’autres recherches à faire sur le sujet. Après il est possible que je me rende compte que cela n’est qu’élucubrations … ou peut-être pas ?

Peut-être le patronyme n’a t’il comme seul but que de facilité l’identification et la vie en société ? D’autant que selon ce principe, toute construction juridique des droits et devoirs ne concerne que le personnage de la fiction juridique et permet à la personne physique de s’extraire de toute obligation légale.

Evidemment qu’il est important de savoir à qui nous nous adressons, mais est-il pour cela nécessaire que nous soyons de plus en plus réduits à des numéros de sécurité sociale ? Et ce puçage pour pénétrer dans certains lieux, ne vous fait il pas penser à l’étiquette sur l’oreille de la vache qui part à l’abattoir ?

Que penser du fait que derrière l’appartenance à une famille il y a aussi cette notion d’héritage de biens de notre lignée, mais également de valeurs familiales. Sans identification à nos ancêtres, disparaissent les héritages et donc des biens matériels. Or, toute personnes sans biens n’a plus rien d’autre à offrir que le travail que peut effectuer sa personne. De là on ne peut que penser au brevet de Microsoft (juin 2019) qui s’intéresse au processus de génération de monnaie virtuelle, le minage, lié à un système basé sur les activités corporelles du corps humain. Serait-ce là la disparition de l’humanité.

https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-microsoft-planche-sur-le-minage-de-cryptomonnaie-via-l-activite-corporelle-78834.html

Délire complotiste ou révélation qui pourra changer le monde ? A vous de voir.

Prenez soin de vous

Mabelle

L’effet Maharishi

Bonjour, comment allez vous ce matin ?

Je vous partage un article trouvé sur le grand changement

Merveilleuse journée

Mabelle

Après avoir connu dans sa jeunesse deux expériences de mort imminente (NDE) et entamé une carrière d’ingénieur aérospatial, Gregg Braden est aujourd’hui devenu un conférencier célèbre grâce à la publication de ses livres L’Éveil au Point Zéro : l’Initiation collective, et Marcher entre les mondes. Il voyage depuis plus de 25 ans à travers le monde entier et anime régulièrement des stages initiatiques sur différents sites sacrés de notre planète.

https://amzn.to/3xWX0t6

Il a apporté la preuve scientifique du passage de la Terre à travers la ceinture de photons et du ralentissement progressif du rythme des rotations de la Terre.

En même temps, il est parvenu à démontrer scientifiquement l’accélération de la fréquence de résonance de la Terre (Résonance Schumann). Il affirme que, lorsque cette fréquence atteindra 13 Hz, nous serons au « Point Zéro » du champ magnétique, ce qui se traduira par une inversion des polarités électromagnétiques. La Terre devrait alors s’immobiliser puis, au bout de deux ou trois jours, commencer à tourner dans l’autre sens ! Dans combien de temps ???

Selon Gregg Braden, la fréquence du champ magnétique terrestre a déjà dépassé 12 Hz. Le temps va paraître de plus en plus rapide au fur et à mesure que nous approcherons du Point Zéro. En provoquant le renversement des pôles magnétiques, la traversée du Point Zéro précipitera probablement l’ensemble de l’humanité dans la quatrième dimension (qu’il considère comme un simple point de transit vers la cinquième). À ce stade, chaque chose que nous penserons ou désirerons se manifestera instantanément.

Le changement d’Âge au Point Zéro prédit par différents peuples depuis des milliers d’années serait en ce moment-même en train de se réaliser. Tout laisse supposer qu’après le franchissement de ce Point Zéro, le Soleil se lèvera à l’ouest et se couchera à l’est.

La plupart des technologies que nous connaissons cesseront bientôt d’être opérationnelles. Elles seront remplacées par de nouvelles qui feront appel à l’énergie libre.

La plupart de ces nouvelles technologies ont déjà été imaginées par Tesla il y a plus d’un siècle. Elles ont été proposées à différentes reprises à certains de nos chefs d’État par des extraterrestres, mais les organisations mafieuses mises en place par le gouvernement mondial ont jusqu’à ce jour réussi à en paralyser le développement. Le Calendrier Maya avait prédit tous ces changements qui arrivent maintenant. Les Mayas avaient prévu que nous irions au-delà de nos technologies actuelles et que nous reviendrions aux cycles naturels basés sur l’Harmonie Universelle.

Greg Braden et l'effet Maharishi - La pensée activée

Gregg Braden insiste sur la nécessité de ne pas sombrer dans la peur. Même si les conditions de vie sont devenues précaires et très difficiles pour une majorité d’entre nous, il faut nous préparer joyeusement aux changements qui arrivent, puisqu’ils résultent de « l’effet Maharishi » et amènent un Nouvel Âge de Lumière, de Paix et de Fraternité.

Voici son extraordinaire témoignage : « Quasiment tous les anciens textes et toutes les traditions du monde s’accordent à dire que nous sommes tous liés entre nous et que nous sommes UN. Ils affirment que nous sommes unis les uns aux autres, mais que nous sommes aussi indissociables du monde, que nous faisons partie intégrante de la Terre et de ses changements.

Durant mes 25 années passées à voyager dans les différents pays du monde, et au fil des rencontres que j’ai eu l’occasion de faire avec des personnes issues de cultures et de traditions diverses, j’ai constaté que les gens veulent vraiment croire que nous sommes liés, mais ils ont besoin de savoir pourquoi et comment nous sommes liés.

À la fin du XXème siècle et maintenant, au début du XXIème siècle, la science a permis à ceux qui ont avant tout un besoin d’explications logiques de faire justement ce lien et de voir comment nous sommes connectés au monde et comment nous l’influençons, mais aussi comment, en honorant cette connexion à travers notre cœur, nous avons la possibilité de littéralement influencer les champs magnétiques de notre planète et par conséquent notre vie, notre santé et notre bien-être physique. Ces choses sont en effet liées au champ magnétique de la Terre.

L’événement qui a permis d’attirer notre attention sur ce phénomène, c’est ce qui s’est produit aux alentours du 11 septembre 2001. À cette époque, les États-Unis possédaient deux satellites appelés GOES, ce qui signifie Satellites Géostationnaires Opérationnels Environnementaux, le premier positionné dans l’hémisphère nord et l’autre dans l’hémisphère sud. Ces satellites avaient pour mission de mesurer le champ magnétique de la Terre et de renvoyer des relevés toutes les 30 minutes.

Les résultats de ces relevés révélaient généralement des changements mineurs. Or, le 11 septembre 2001, les scientifiques ont observé que les courbes des relevés indiquaient que quelque chose de relativement anormal se produisait, par comparaison à ce qu’ils avaient l’habitude de voir.

Ils se sont alors interrogés sur ce qui pouvait bien influencer à ce point le champ magnétique de toute la Terre, et pourquoi ils obtenaient ces pics anormaux sur leurs schémas satellitaires, du jamais vu auparavant. Ils ont comparé ces schémas avec ceux obtenus auparavant. Et tenez-vous bien : ils ont constaté que les pics des schémas étaient apparus au cours du mois de septembre 2001, et plus précisément, que le premier pic était apparu 15 minutes après l’explosion du premier avion dans la première tour du World Trade Center ! (Bon, je vous partage l’article tel qu’il a été écrit, afin de ne pas déformer les propos de son auteur, même si je sais qu’il n’y a jamais eu d’avion)

Cette découverte est vraiment primordiale pour le monde scientifique, parce que notre science est basée depuis trois siècles sur deux hypothèses erronées.

La première de ces hypothèses est que les éléments de l’univers fonctionnent de manière indépendante, sans aucun lien entre eux. Autrement dit, un événement qui se produit dans un endroit donné ne peut pas avoir de répercussions ailleurs à moins d’une coïncidence. La deuxième hypothèse affirme elle que nos expériences intérieures telles que nos émotions, nos pensées et nos croyances ne peuvent pas avoir un impact sur le monde extérieur, mais seulement sur notre propre corps.

Ces hypothèses soutenues à tort par les scientifiques pendant 300 ans expliquent pourquoi ces derniers ont été aussi surpris par les mesures obtenues sur les schémas satellitaires, à un moment justement où les émotions humaines sur la planète étaient focalisées sur la catastrophe. Tout ceci a entraîné une série d’études sérieuses dont voici la conclusion :

Il a été établi que les sentiments des humains et notamment le champ magnétique généré par le cœur de l’être humain quand il éprouve certaines émotions s’étend bien au-delà de notre corps, à tel point qu’ils sont détectables par des satellites qui se trouvent pourtant à des centaines de kilomètres au-dessus de la surface terrestre.

Il a aussi été démontré que lorsqu’un groupe de personnes décident de se mettre ensemble pour créer une émotion bien spécifique dans leur cœur, cette émotion est capable d’influencer littéralement le champ magnétique qui maintient la vie sur Terre.

Ce champ magnétique a des effets aussi bien sur la réaction immunitaire des êtres humains que sur la météo, les tendances climatiques, les cycles de guerre et de paix, notre aptitude à résoudre des problèmes, nos propres capacités cognitives.

Même si de prime abord, ces choses semblent n’avoir aucun lien entre elles, elles sont entièrement liées au champ magnétique terrestre.

Ce qui est remarquable, c’est que chaque être humain est relié à ce champ et bénéficie de cette relation sans en avoir forcément conscience, car il y a encore relativement peu de personnes qui perçoivent ce lien. Pourtant, la science a démontré que ce lien existe bel et bien.

Par conséquent, ce qui compte, c’est de rechercher des sentiments qui créent l’harmonie dans nos cœurs.

L’harmonie est le véritable langage de communication entre le cœur et le cerveau. Certaines émotions qui viennent du cœur et qui sont générées par des sentiments de tolérance, de gratitude, de pardon, d’attention accordée aux autres ou de compassion ont toujours fait partie des recommandations faites par les traditions les plus authentiques et les plus anciennes.

Or, les scientifiques reconnaissent désormais que ces traditions avaient raison de dire que ce que nous ressentons dans notre corps se reflète dans le champ magnétique pour le profit de tous. La question qu’on se pose souvent est de savoir si nos émotions peuvent être mesurées. Ce que la science tend maintenant à prouver, c’est que les émotions affectent le champ de notre propre cœur.

En effet, le cœur humain est considéré comme le plus puissant générateur électrique mais aussi magnétique du corps. C’est important, car on nous a toujours dit que le cerveau était le lieu où nos actes prennent naissance. Le cerveau possède un champ électrique et aussi un champ magnétique, mais ces champs sont relativement faibles en comparaison de ceux du cœur.

Le champ électrique du cœur est environ 100 fois plus puissant que celui du cerveau, tandis que son champ magnétique est 5.000 fois plus important. 5.000 fois ! Vous vous rendez compte ? Et ce qu’il faut ajouter, c’est que le monde physique tel que nous le connaissons est entièrement déterminé par ces deux champs énergétiques : les champs électriques et les champs magnétiques, c’est-à-dire les champs électromagnétiques.

Nos livres de physique disent que si nous modifions le champ magnétique ou le champ électrique d’un atome, nous changeons littéralement l’atome en question, c’est-à-dire la matière dont nos corps sont faits. Or, il apparaît que le cœur est conçu aussi bien pour agir sur les champs électriques et magnétiques de notre corps que sur ceux du monde qui nous entoure. Et ce sont les émotions créées dans le cerveau et dans le cœur qui sont responsables des modifications qui interviennent dans les champs électriques et magnétiques.

On me demande souvent en quoi ces découvertes sont liées à ce que nous appelons la loi d’attraction. Pour faire court, elles peuvent nous fournir un aperçu de cette relation. Mais quand on cherche plus loin aussi bien dans les découvertes que dans les enseignements du passé, on apprend qu’il s’agit en réalité moins d’une attraction que d’un reflet.

Je m’explique : dans le monde qui nous entoure – et la science nous le confirme – il y a un CHAMP énergétique qui est en réalité un CHANT et qui est à la base de toutes les réalités physiques.

Et à ce propos, Lynne McTaggart a écrit ce superbe livre intitulé Le Chant de la Cohérence universelle qui aborde l’essence quantique. Certaines personnes le nomment « l’Esprit de la Nature », certains scientifiques l’appellent « l’Esprit de Dieu », d’autres « la Matrice » ou encore « la Matrice divine ». En 1944, le fondateur de la théorie des quanta, Max Planck, identifia ce champ qu’il appela « la Matrice », et c’est de là que vient ce mot. Lynne McTaggart

Ce que nous commençons à comprendre, c’est que lorsque nous créons des sentiments par rapport à ce que nous choisissons d’expérimenter dans nos vies, comme par exemple lorsque nous choisissons de façon consciente d’avoir une relation parfaite ou l’abondance dans notre vie ou d’obtenir notre propre guérison ou celle des personnes qui nous sont chères, lorsque nous créons ces sentiments, ces derniers modèlent les champs électrique et magnétique de notre cœur et modifient littéralement les éléments de cette essence quantique, de cette « soupe quantique » si vous voulez, permettant ainsi au schéma que nous avons créé dans notre cœur de se manifester dans le monde physique.

Il s’agit donc moins d’attraction d’un point de vue scientifique que d’une création consciente en nous d’un fondement que la structure de l’univers – ce que les Maîtres spirituels appellent « l’Intelligence cosmique » – vient ensuite modeler pour refléter dans le monde physique les sentiments que nous avions faits nôtres.

En d’autres termes, nous devons être dans notre propre vie cela même que nous voulons voir se manifester dans le monde. Et la science nous fournit désormais de bonnes raisons de comprendre pourquoi il en est ainsi.

Vous me demandez combien d’individus sont nécessaires pour créer un certain type d’émotion dans leur cœur au point d’avoir des répercussions sur le monde ?

Gregg Braden

NOTE : Le phénomène de « superradiance » ou « effet Maharishi » (du nom du Maître spirituel indien qui fut le premier à le décrire) fut expérimenté pour la première fois à l’occasion d’une étude menée pendant le conflit israélo-libanais au début des années 1980. Cette étude consistait à réunir, dans les régions du Moyen-Orient dévastées par la guerre, des personnes formées à la technique de la méditation transcendantale élaborée par Maharishi Mahesh Yogi, et bien entraînées à développer en elles un sentiment de paix.

Maharishi Mahesh Yogi — Wikipédia

Durant les périodes au cours desquelles elles éprouvaient toutes ensemble un sentiment de paix, le niveau de violence dans la région autour d’elles diminuait significativement. Les crimes, les meurtres et les accidents diminuaient, tandis que les activités terroristes cessaient. Et quand elles s’arrêtaient de focaliser leur attention sur l’harmonie, toutes ces activités reprenaient. Les résultats furent tellement évidents que les chercheurs purent déterminer le pourcentage exact de population nécessaire pour créer cet effet Maharishi. Il s’agit de la racine carrée de 1% de la totalité d’une population donnée, soit 100 personnes pour un million ou 800 000 sur les 7 milliards de personnes que compte actuellement la population mondiale…

Il semblerait logique et naturel de supposer que pour changer le monde, il faille que l’immense majorité de la population du globe y consente. Mais c’est une erreur.

Aussi bien les études menées autour de l’effet Maharishi que les observations ayant permis de vérifier la théorie du « centième singe » sont là pour nous le rappeler.

En vérité, ce qui est important, c’est que la nécessité d’un changement fasse l’objet d’une prise de conscience d’un nombre suffisant de personnes.

Le monde qui nous entoure possède un CHAMP énergétique qui est en réalité un CHANT mystique et qui est à la base de toutes les réalités physiques.

En nous concentrant sur notre propre éveil spirituel, nous aidons l’ensemble de l’humanité à se rapprocher du seuil de masse critique. Atteindre ce seuil reviendra à éveiller l’ensemble des habitants de cette planète ; c’est ce qui est demandé aujourd’hui par les Guides à un certain nombre d’entre nous, et cela nous est demandé PARCE QU’IL S’AGIT D’UN OBJECTIF TOUT À FAIT À NOTRE PORTÉE.

Pour l’atteindre, nous devons simplement renoncer à nos querelles, nous unir et choisir d’évoluer consciemment, dans la co-création, vers un nouveau monde. Il suffira qu’un faible pourcentage des habitants de notre planète se sente concernés par cet objectif pour que nous rentrions dans la « zone de virage » ; les choses changeront alors de façon soudaine et irréversible et l’humanité dans son ensemble basculera dans un nouveau paradigme. C’est « l’effet Maharishi » !