Archives de catégorie : Se soigner autrement

La vibration de la maladie

Bonjour, vous allez bien ou vous en avez assez du confinement, distanciation, couvre-feu, masques, nouveaux variants, et vaccin à tous les coins de rue ?

Dans mes lecteurs, certains continuent d’avoir peur de la maladie. C’est pour vous aujourd’hui que je partage une petite information qui, je l’espère, pourra vous aider. Je me souviens l’avoir déjà partagée, mais je pense que ça devait être sur facebook.

Selon le Dr David R. Hawkins, dans son livre Power Vs Force, qui est encore mon livre de chevet en ce moment, puisqu’il s’agit d’une relecture, le virus qui fait l’objet de toutes les conversations depuis un an a une vibration de 5,5Hz et meurt au-dessus de 25,5Hz.

https://amzn.to/3dVYon2

Pour les humains ayant une vibration plus élevée, l’infection virale est un irritant mineur qui disparaît très rapidement.

Ma vision des choses est quelque peu différente. En effet je pense qu’à partir du moment où notre système immunitaire fonctionne correctement, notre corps est forcément en santé. Là où je rejoins le Dr Hawkins, c’est sur le fait que notre vibration diffère selon nos pensées, nos émotions, nos comportements et notre alimentation.

Certains comportements et émotions ont des vibrations basses

La peur (0,2 à 2,2Hz), le stress, la fatigue, la colère, et toutes autres émotions négatives (oui, malheureusement tout ce qui nous est imposé depuis un an, je ne pense pas que ça soit un pur hasard). La douleur vibre entre 0,1 et 2Hz, l’irritation entre 0,9 et 6,8Hz, la fierté à 0,8Hz, le sentiment de supériorité à 1,9Hz.

Certains endroits vibrent également à très basses fréquences (moins de 20Hz) : métro (peut-être à cause du bruit qui vibre entre 0,6 à 2,2Hz), hôpitaux, prisons, cimetières, …

Nous avons tout intérêt à vibrer à haute fréquence pour permettre à notre système immunitaire d’être le plus performant possible et être capable de nous garder en santé.

Qu’est ce qui élève notre vibration ?

La gratitude, l’amour inconditionnel pour tous les êtres vivants, la compassion vibrent à 208Hz, relisez d’anciens articles que j’ai écrit sur le sujet si vous vous sentez un peu perdu sur la manière de vivre la gratitude. La générosité vibre à 95Hz

Quelles activités nous aident à vibrer plus haut ?

Chanter, danser, faire de l’exercice du yoga ou du tai-chi, marcher, profiter du soleil et de la nature, jouer, méditer, prier, peindre, sourire, aimer, … peu importe l’activité tant qu’elle vous plaît et vous met en joie.

L’alimentation a un rôle important au niveau vibratoire. Evidemment toute nourriture industrielle est morte. Ma grand-mère me disait : tout ce qui fait du bruit quand tu le prends en main (bonbons, biscuits, chips, …) ou qui ne pourri pas quand tu le laisses trainer sur un meuble, ne le mange pas. Soit, seuls les aliments que nous donne notre Terre mère ont une haute vibration (fruits et légumes, de saison de préférence). Des légumineuses et céréales ou de l’eau (mangés en conscience) vibrent toujours plus haut que de la viande, des plats préparés ou cuits au micro-ondes, et des sodas mangés en triturant un gsm ou en regardant la télé. J’imagine que vous savez tous qu’ils sont meilleurs pour notre santé et devraient être notre seule nourriture, celle qui nous qui nous aide à vibrer haut et nous maintient en santé.

Personnellement, j’utilise aussi un appareil quantique pour vibrer les fréquences dont mon corps a besoin. Des infos ici : https://www.healyworld.net/fr/partner/Mabelle

N’hésitez pas à revenir vers moi pour profiter de la promo qui se termine le 30 avril prochain et sera la dernière promo, la société nous l’a confirmé encore samedi, à l’avenir il n’y aura plus aucune promo, les prix resteront fixes.

Riez, aimez, jouez, chantez, remerciez, vivez ! Et priez également (la vibration d’une seule prière augmente une vibration de 120 à 350Hz).

Mabelle

Ma vinaigrette préférée

J’aime souvent faire ma vinaigrette, incontournable des salades et autres crudités au fur et à mesure de mes besoins, en mélangeant huile, vinaigre, avec tout ce que j’ai sous la main, au gré de mes envies. Cependant, j’apprécie aussi d’avoir au frigo un flacon de vinaigrette préparée par avance qu’il me suffit de verser vite fait sur une petite salade.

En matière de vinaigrette, il est possible de varier à l’infini les différents ingrédients, mais malgré tout, l’une d’entre elles reste toujours ma préférée, qui a du goût et composée d’ingrédients sains. Je vous partage la recette de celle-ci. Elle ferait presque aimer la salade aux réfractaire

Dans un pot à moutarde vide (350gr), je verse :

– 100 g de vinaigre de cidre

– 50 g d’huile de Bourrache (Bourrache et Onagre étant deux huiles essentielles pour la régulation des hormones féminines)

– 50 g d’huile d’Onagre

– 2 cuillères à café de moutarde à l’ancienne

– 1 cuillère à café de miso blanc

– 3 tomates sèches mixées ou finement hachées (avant j’utilisais le vieux moulin à café de ma grand-mère pour les mixer, mais je pense qu’il devait bien avoir 50 ans et il m’a lâchée. Depuis lors, je hache finement les tomates sèches – pas celles qui trempent dans l’huile)

– 1 gousse d’ail finement râpée ou passée au presse ail

– 1 cuillère à soupe de graines de lin mixées (j’en avais mixé lorsque le moulin à café fonctionnait toujours, j’ai l’intention de regarder au magasin bio s’il existe des graines mixées)

– 1 cuillère à café rase d’herbes de Provence

– 1/2 cuillère à café de curcuma en poudre

– 1/2 cuillère à café de sel de Guérande

– 1/4 de cuillère à café de poivre

– je complète avec de l’eau chaude et, lorsque j’en ai sous la main, j’ajoute une petite échalotte finement ciselée

Je ferme le bocal, et je secoue bien

Cette vinaigrette se conserve au réfrigérateur et se bonifie avec le temps, mais je l’utilise souvent rapidement, donc pas de bonification à la maison.

Et vous, quelle est votre recette de vinaigrette préférée ? N’hésitez pas à me la partager.

Merveilleuse journée

Mabelle

Comment être en harmonie avec les vibrations terrestres

Bonjour, je vous espère en forme, pas trop déstabilisé par tous ces grands changements que nous vivons.

Je reviens sur mon article d’il y a quelques jours, au sujet de l’élévation des vibrations de la terre, pour répondre à une question qui m’a été posée. J’aime à répondre avec un nouvel article qui peut profiter à d’autres également.

Depuis des millénaires, la terre vibrait à la même fréquence que les ondes cérébrales de l’être humain quand il est calme et créatif (ondes alpha). Depuis plus de 40 ans, la Terre voit une élévation progressive du niveau de ses énergies. Cependant, le taux vibratoire connaîtrait une augmentation énorme depuis quelques temps. Cette brusque modification fréquentielle influe considérablement sur nos vies sans que nous en ayons conscience. La Terre n’est pas seulement notre habitat, mais aussi notre « moteur ».

Je vous avoue que, ne disposant pas du matériel nécessaire pour vérifier cette information, je ne peux donc que croire ceux qui ont les moyens de mesurer cela et confirmer que nous vivons actuellement une période pouvant s’avérer difficile pour de nombreuses personnes qui ressentent les pics d’augmentation de fréquences ayant une influence étonnante et souvent méconnue. Je reviendrai plus loin sur les conséquences de l’augmentation de ce taux vibratoire et surtout, puisque c’est le but de cet article, comment mieux nous adapter aux changements qu’elle implique. Il est possible de trouver les relevés indiquant des pointes hallucinantes des vibrations. J’ai consulté un site ce matin qui relève les mesures des ondes, et constaté que certains pics étaient encore plus élevés que je l’imaginais : elles sont parfois montées jusqu’à 140 Hz.

Il est clair que les nombreux champs électromagnétiques artificiels (TV, radio, téléphonie mobile, wifi, bluetooth, radar, antennes relais, micro-ondes, courant électrique, lignes haute tension, …) auxquels nous sommes soumis de manière permanente ne facilitent pas l’harmonisation avec les fréquences de la Terre. Toutes ces ondes impactent nos cellules en brouillant les réceptions vibratoires du corps, aggravant encore davantage les troubles ressentis.

Il est important de savoir que la 5G émet plus de 24,25 Giga Hertz, soit 24250000000 hertz ! Selon vous, est-ce un prétendu virus qui tue ou des fréquences totalement inadaptées à l’être humain ?

5G: danger exagéré ou sous-évalué?

Rappelons-nous que les Mayas l’avaient prédit : nous vivons la fin d’un monde. Depuis quelques années, il se passe quelque chose de très puissant énergétiquement, un appel au changement, à la bienveillance, à l’élévation. Nous sommes en effet au bord d’un effondrement de nos civilisations capitaliste, nous avons détruit Gaia, nous détruisons également notre santé à travers l’eau, la malbouffe, les plastiques, le stress, les médicaments, les ondes … J’en ai parlé dans des articles précédents que je vous invite à lire ou relire le cas échéant. Nous n’avons aucun respect du vivant, prenant les animaux comme une marchandise consommable (et dans le même esprit, certains utilisent les êtres humains aux mêmes fins), la plupart exercent des emplois sans passion, uniquement pour payer les factures parce que nous sommes esclaves de l’argent. L’élévation des vibrations de la planète ne serait-elle pas là pour que nous ouvrions les yeux, que nous prenions conscience de nos comportements inadaptés ?

Quelles sont les conséquences de ces changements de fréquences sur l’homme ?

Il est évident que nos organismes dépendent de cette fréquence de Schumann puisque, par exemple, les cosmonautes en décalage avec l’énergie vibratoire de la terre souffrent de divers troubles tandis que leur santé redevient normale quand on place auprès d’eux un générateur d’ondes calé sur de fréquences autour de 7,83 Hz.

Divers symptômes sont très évocateurs de cette transformation, autant de troubles qui sont normalement passagers même s’ils sont souvent rémanents, signe que le corps réagit et tente de s’adapter pour se remettre en phase avec la terre :

-des troubles du sommeil (réveils nocturnes, besoin de plus de sommeil, réveils difficiles) qui entrainent une fatigue qui rend les activités de la journée plus compliquées et demandent plus d’efforts et provoquent des troubles de la mémoire et de la concentration ;

– des acouphènes, vertiges et pertes d’équilibre passagers qui peuvent apparaître dans toutes les positions : debout mais aussi assis ou couché;

– une plus grande émotivité (stress, irritabilité, tristesse soudaine, réactions intenses face aux événements, …) ;

– des bouffées de chaleur ou sueurs nocturnes ;

– une modification du goût, des troubles digestifs (nausée, acidité, lenteur, ballonnements, troubles du transit, …) ;

– une sensation de soif plus importante ;

– des troubles de la vue (vue trouble, accommodation difficile) ;

– des démangeaisons sur le corps et principalement aux yeux ;

– des douleurs, contractures, et courbatures notamment au niveau de la colonne vertébrale et du cou ;

– des troubles hormonaux souvent accompagnés de prise de poids ;

Cependant, pour certains, ces troubles de « désalignement » peuvent persister, provoquant l’apparition de maladies quand le corps a de plus en plus de mal à s’adapter à des vibrations qui ne sont pas les siennes.

Un syndrome de fatigue chronique peut vraiment nous rendre la vie très compliquée. Ce n’est pas sans raison que le nombre de personnes allergiques augmente chaque année, ainsi que les maladies inflammatoires de l’intestin à l’origine des maladies auto-immunes (la dysbiose permet aux toxiques de se répandre dans tout le corps). Les maladies neurodégénératives, les cancers, dépressions, psychoses et suicides sont également toujours plus fréquents. Et, que dire de l’augmentation très importante des maladies chez les enfants ainsi que des troubles de l’attention et de l’apprentissage. Bien sûr tous les troubles et maladies ne sont pas dus uniquement à l’élévation du niveau vibratoire de la Terre. Cependant, nombre d’entre eux sont d’apparition récente, ce qui semble coïncider avec le début de l’élévation vibratoire. Et, même s’ils ne peuvent être considérés comme seuls responsables, les changements de fréquence y contribuent et pourraient expliquer le nombre grandissant des personnes en mauvaise santé actuellement.

Pour certains, cette élévation des vibrations leur permet de découvrir des pouvoirs qui leurs étaient inconnus jusqu’ici. Télépathie, ouverture du 3ème oeil, rêves prémonitoires, médiumnité se développe. Si certains trouvent cela magnifique, d’autres peuvent prendre peur de ces changements inattendus qui devraient pourtant être vus comme notre vraie nature. Il est inutile de vouloir lutter contre cela, même si certains préfèreraient rester dans le déni de leurs capacités récemment découvertes.

Comment faciliter l’harmonie avec les énergies de Gaia ?

Même si certaines personnes semblent plus durement touchées par les conséquences de cette dysharmonie vibratoire, tout le monde en est victime à divers degrés. La bonne nouvelle, est qu’il existe des solutions pour favoriser notre adaptation à cette transition énergétique. Notre façon de réagir à ce déséquilibre va déterminer la qualité de notre passage dans cette nouvelle vibration. Plus nous serons en harmonie avec les nouvelles énergies, plus nous pourrons facilement passer à travers ce chaos temporaire et nous adapter à cette fréquence plus élevée.

Notre capacité d’adaptation dépend de notre ouverture d’esprit, de la prise de conscience de qui nous sommes, non pas des êtres supérieurs indépendants mais une toute petite goutte d’eau dans l’océan du grand tout, tous reliés.

Restons réalistes, pendant que certains s’interrogent sur leur existence, se remettent en question, et font des choix de vie qui correspondent à leur être véritable, d’autres restent, par choix ou inconscience, dans leurs schémas liés à la peur, l’égo et le matérialisme. Nous voyons clairement ces deux types de visions de la vie côte à côte en ce moment. Beaucoup s’éveillent et commencent à s’aligner avec leur âme, ce qui est selon moi la seule issue possible à la survie de l’humanité. Mais face à eux d’autres restent accrochés à la 3D. Rien n’est bien, rien n’est mal, chacun ses choix. Personnellement je suis convaincue que nous devons ouvrir nos cœurs, travailler de nouveaux modèles basés sur l’entraide, la bienveillance, la joie, écouter notre cœur pour nous élever vers un avenir meilleur.

Chez certains, la période de transition peut se révéler plus longue, voire plus pénible à vivre. Pour faciliter ce passage dans une nouvelle phase vibratoire, des solutions existent, qui demandent peut-être de revoir notre mode de vie.

Sur le plan physique : en optant pour une alimentation saine, vivante, avec un haut niveau vibratoire. Privilégiez les aliments non transformés, des fruits et légumes issus d’agriculture biologique. Et, si cela fait sens pour vous, réduisez, voire stoppez votre consommation de viande et produits laitiers.

J’aime à rappeler que si notre corps peut vivre assez longtemps sans nourriture, il a besoin d’eau. Il est important de boire beaucoup d’eau la plus pure possible pour vider le corps de tout élément nocif. En pratiquant une discipline sportive adaptée, régulière revitalisante, cela aura une action détoxifiante.

La connexion à la nature joue un rôle important en augmentant notre vibration personnelle. Une balade en forêt, pieds nus sur la plage ou dans l’herbe permet de se relier à la nature. Si vous n’avez pas la chance de vivre à la campagne ou la montagne, un espace vert urbain peut malgré tout vous permettre cette connexion. Ne vous privez pas de cet ancrage (d’autres articles ont été publiés sur le sujet).

Il me paraît évident qu’il n’est pas nécessaire de préciser qu’il est primordial de se déconnecter le plus possible des appareils émetteurs d’ondes.

Au niveau psychique, dans le même ordre d’idée, on libère l’esprit de toute forme de nocivité en apprenant peu à peu à mieux gérer les émotions exacerbées. La colère, la jalousie, la rancœur, la tristesse, la peur tirent nos vibrations vers le bas. Je suis bien consciente que, selon les personnes et situations, cela peut paraître extrêmement dur, mais autant que possible, privilégiez les pensées positives, la gratitude, le pardon, la bienveillance, la paix, la joie et l’amour qui ont des vibrations beaucoup plus élevées. Si vous n’êtes pas convaincu de la puissance vibratoire des pensées, qu’elles soient positives ou négatives, faites quelques recherches sur les travaux de Masaru Emoto sur l’eau. Je pense en avoir déjà fait un article, mais il doit y avoir de nombreuses infos sur le sujet sur le net. Nos pensées ont une influence sur le corps et l’esprit. D’où l’intérêt d’adopter un mode de fonctionnement laissant toute sa place aux pensées positives, qu’elles soient dirigées vers vous, ou vers autrui. Gardons aussi à l’esprit que le cerveau est loin d’être le seul à avoir un impact important sur nos vibrations. De tous nos organes, c’est le cœur qui génère le plus grand rayonnement électro-magnétique (selon l’Institut HeartMath en Californie, son champ est environ 100 fois plus élevé que celui du cerveau et, avec le matériel adapté, peut être détecté à plusieurs mètres du corps). Et il est bien placé pour émettre la vibration la plus élevée qui est bien sûr l’amour.

La méditation, en recentrant sur l’instant présent, est un merveilleux outil pour élever la fréquence énergétique. Si vous n’avez jamais pratiqué la méditation, aidez vous d’un support auditif, Youtube regorge de ce genre de chose.

La musique permet également d’augmenter le taux vibratoire, mais pas n’importe quelle musique, de la musique à 432 Hz, réputée pour résonner avec le cœur et libérer les blocages émotionnels. Installez vous confortablement et laissez vous ressentir les émotions qui vous parcourent, au quotidien durant une petite demi-heure.

Sur le plan énergétique : Qu’il s’agisse d’un soin en cabinet (quand notre gouverne ment décidera que nous en avons le droit), ou d’un soin à distance, ils permettent de lever les barrières qui nous empêchent d’entrer en harmonie avec l’énergie vibratoire de Gaia.

Pensez à désencombrer votre environnement direct en vous débarrassant de tout ce qui est relié à des souvenirs négatifs, cassé, ne vous plaît plus. Le printemps est là et nos grand-mères avaient coutume de procéder à un grand nettoyage à cette époque, reprenons leurs sages habitudes. Et, pourquoi ne pas en profiter pour procéder à un nettoyage énergétique de votre maison, en brûlant des feuilles de sauge par exemple, simple et efficace. Certains préfèreront de l’encens ou des huiles essentielles. Utilisez ce qui vous attire le plus. L’important étant de rester en accord avec soi même en toutes circonstances.

Certains aiment l’utilisation des cristaux pour harmoniser les énergies. J’avoue, même si j’ai quelques pierres, ne pas avoir de grandes connaissances dans le domaine de la lithothérapie. Je sais seulement que l’améthyste est connue pour élever le taux vibratoire mais dans tout bon magasin les propriétaires sont généralement très généreux en conseils sur le sujet.

Les modifications de fréquences terrestres créent un stress considérable sur tout notre être et notre survie dépendra de notre capacité à nous adapter au plus vite à cette nouvelle réalité. Ce passage sera d’autant plus pénible pour ceux qui résistent au changement en cours, et ont un mode de vie déséquilibré. C’est pourquoi nous devons rechercher des moyens pour nous aider dans ce processus d’adaptation, aussi bien adaptation physique de nos cellules mais aussi adaptation de nos pensées et de notre spiritualité. Il nous est possible d’agir sur tous les niveaux de notre existence dans une démarche adaptative, nous pouvons aussi profiter des outils que la tradition spirituelle et la science moderne mettent à notre disposition pour une élévation personnelle et collective et un accès à une vie en harmonie avec tous les règnes.

Personnellement je choisis de participer à ce mouvement d’élévation de nombreuses manières en expérimentant depuis un moment ave un petit appareil quantique dont je perçois l’immense contribution, et qui sera sans doute la médecine de demain. https://www.healyworld.net/fr/partner/Mabelle

Ce petit bijou de technologie, que tout le monde, toute la famille, peut utiliser est une révolution médicale au cœur de l’équilibre électromagnétique de nos cellules. Grâce à son capteur quantique, il analyse et permet la régulation des micro fréquences du corps en temps réel en faisant appel à 144 000 fréquences sacrées. Ce petit dispositif portable très polyvalent renferme plus de 120 programmes de séquences conçus pour le soutien bioénergétique dans de nombreux domaines de la vie et pour favoriser le maintien en bonne santé, la capacité d’auto-guérison du corps et la vitalité, le bien-être, la sérénité, la joie et l’équilibre.

https://www.youtube.com/watch?v=bc-Tt3dIwcI   

Si cela peut vous intéresser, revenez vers moi, nous en parlerons et je vous expliquerai comment profiter de l’offre unique, et qui ne se représentera pas dans le futur, la société l’a d’ores et déjà annoncé, qui peut vous permettre d’acheter un modèle tout en le payant le prix du modèle inférieur.

Prenez soin de vous

Mabelle

Manger des pommes

Pour rester en bonne santé, il suffit souvent de bien utiliser les produits qui nous entourent. Manger des pommes régulièrement serait par exemple une excellente idée à laquelle nous ne pensons pas assez souvent.

Manger des pommes fait partie du quotidien de nombreux consommateurs, mais connaissons-nous tous les bienfaits de la pomme ? La pomme est excellente pour la santé mais également pour la ligne.

Caractériser la diversité des variétés anciennes de pommier conservées en  France - Jardins de France

La pomme régule les problèmes de transit

La pomme est un fruit riche en fibres, qui facilitent le transit intestinal et réduisent le risque de constipation. Pour cela, il faut la manger crue avec la peau. En cas de diarrhées, en revanche, pelez votre pomme. Elle aura alors un effet radical. La pectine qu’elle contient est une fibre soluble qui peut en effet retenir jusqu’à 20 fois son volume d’eau.

La pomme réduit les risques de cancer

La pomme est également un allié contre le cancer. Elle contient en effet d’importants niveaux de catéchines et de quercétine, des antioxydants qui agissent contre la prolifération de cellules cancéreuses. Ces antioxydants se trouvent principalement dans la peau, alors pensez à acheter des pommes bio ou lavez-les bien avant de les consommer.

La pomme combat le mauvais cholestérol

Les pommes sont capables de réduire significativement les taux de mauvais cholestérol et d’augmenter légèrement les taux de bon cholestérol. C’est grâce à la pectine que les pommes empêchent les graisses de s’agglutiner dans les artères. Presser la pomme en jus permettrait de lutter encore plus efficacement contre le mauvais cholestérol.

La pomme est un allié minceur

La pomme serait par ailleurs recommandée pour toutes les personnes qui cherchent à perdre du poids. Elle est en effet un excellent coupe-faim. Manger deux pommes par jour permettrait par conséquent de perdre du poids. Le sentiment de satiété qu’elle procure réduit les grignotages ainsi que notre appétit pendant les repas.

La pomme réduit les risques de diabète

Manger des pommes serait également utile pour réduire les risques de diabète. Les fibres, à l’instar de la pectine, freinent la pénétration des sucres dans le sang et stabilisent ainsi les taux de glycémie. Selon les résultats d’une étude américaine, manger une pomme par jour permettait de réduire de 28 % le risque de développer un diabète de type 2.

La pomme est bonne pour les os

Plusieurs études ont montré que la consommation de fruits riches en antioxydants, comme la pomme, entraînait une augmentation de la masse osseuse et une plus grande résistance des os. En règle générale, la consommation de fruits entraîne une meilleure densité minérale osseuse.

La pomme permet de mieux dormir

Manger des pommes rend nos nuits plus paisibles. Parce qu’elle est riche en phosphore, la pomme prévient les problèmes de sommeil comme l’insomnie. Elle lutte également contre l’anxiété et favorise la détente. Manger une pomme avant de se coucher est donc recommandé.

La pomme réduit le risque d’AVC

Selon une étude menée par des chercheurs néerlandais et publiée dans Stroke, le Journal de l’American Heart Association, consommer régulièrement des poires et des pommes permet de réduire de 52 % les risque d’AVC (accident vasculaire cérébral). Une pomme par jour suffirait pour prévenir de manière efficace les AVC.

La pomme réduit le risque de maladie neurodégénérative

La pomme est également recommandée pour avoir une bonne santé cérébrale car elle contient un antioxydant, la quercétine, qui protège efficacement les cellules du cerveau. Elle permet également de conserver une bonne mémoire et de prévenir les maladies neurodégénératives comme Alzeihmer ou Parkison.

La pomme est excellente pour la santé bucco-dentaire

La pomme est enfin indispensable pour conserver une bonne hygiène bucco-dentaire. Elle favorise en effet la production de salive. Or la salive protège les dents des bactéries et permet de lutter contre le développement de caries.

Avec ou sans pomme, prenez soin de vous

Mabelle

Le point du bonheur

Bonjour, comment allez vous ?

Résultat de recherche d'images pour "thymus"

Je vous partage une de mes petites astuces pour libérer le négatif : tapoter le thymus.

Il existe un organe dans le corps dont on parle rarement, mais qu’on pourrait qualifier de «point du bonheur». Il se trouve dans le haut de la poitrine et se nomme le thymus.

Il est facile à trouver : posez deux doigts sur la fosse qui se trouve en bas du cou, juste au-dessus du sternum. C’est l’emplacement approximatif du thymus.

Le thymus est appelé « le point du bonheur » car il neutralise l’énergie négative et renforce le système immunitaire et la santé dans son ensemble.

La glande (le thymus) conserve l’énergie de votre corps. A l’inverse, quand vous êtes stressé, elle conduit à une réduction de l’énergie vitale. Par conséquent, quand votre corps souffre d’un déséquilibre énergétique, elle peut y remédier en servant de pont entre votre cerveau et votre corps.

Tapoter légèrement, caresser et masser ce point, sont des méthodes très efficaces pour augmenter vos vibrations énergétiques.

Vous pouvez aussi stimuler votre thymus avec le poing, à la manière de Tarzan (seulement par de petites tapes, ne frappez pas votre poitrine).

Quelle que soit la manière que vous choisissez, faites-le pendant 20 à 30 secondes en respirant profondément.

Bien sûr, vous pouvez accompagner cette stimulation de paroles positives.

Vous saurez que ce «point du bonheur» est activé quand vous sentirez des frissons dans votre corps, accompagnés d’une sensation de joie et de bonheur. Cela peut prendre du temps.

Si vous vous entraînez chaque jour, vous ressentirez l’efficacité de cette stimulation.Activer le point du bonheur… Je le frotte aussi avec des molécules Redox, ce qui augmente les bienfaits, quel bonheur ! Faites-en l’expérience.

Si vous êtes fréquemment sujet aux crises de panique, à l’anxiété et au stress, faire cet exercice plusieurs fois par jour vous permettra de retrouver un équilibre dans votre vie.

Bonne pratique !

Mabelle

Cosmétiques toxiques

Bonjour,

J’espère que vous allez bien ce matin.

Je vous partage une petite vidéo sur les horreurs contenues dans les cosmétiques que nous utilisons au quotidien.

Personnellement j’ai fait le choix de ne plus utiliser ce genre de produits depuis quelques années maintenant et je m’en félicite chaque jour.

Pour certains cela semble anodin et, peut-être ont ils raison. Cependant si on ajoute aux toxiques contenus dans les cosmétiques nous ajoutons ceux se trouvant dans l’air que nous respirons, dans les aliments que nous mangeons, l’eau que nous buvons ou pire les boissons du commerce, les vêtements que nous portons, les produits de construction dans nos maisons, ça fini par faire un nombre impressionnant de toxiques en tous genres.

Alors, selon moi, le mieux est d’éviter tous ceux qu’il est possible d’éviter. Je filtre mon eau, je mange bio et quand c’est possible mes propres cultures, J’utilise du véritable savon de Marseille et sur ma peau je n’applique que de l’Asea Redox. Il est difficile de trouver plus naturel puisque Asea ce sont des billions de molécules de signalisation Redox stables, parfaitement équilibrées, les mêmes molécules que celles qui existent dans les cellules du corps humain.

Les molécules de signalisation Redox sont vitales pour la santé de vos cellules. C’est pourquoi votre corps fabrique ses propres réserves. Mais, après l’âge de douze ans, nos cellules fabriquent de moins en moins de ces molécules. ASEA est la seule source de réapprovisionnement en molécules de signalisation Redox au monde.

Peu de choses sur terre sont aussi sûres qu’ASEA pour le corps. Ce produit est même plus sûr que l’eau du robinet, l’eau de source ou l’eau alcaline. Asea a dépensé plus de cinq millions de dollars pour tester sa technologie fondamentale, et tous les résultats montrent qu’ASEA est sans danger pour tous les tissus, organes et systèmes du corps. Ces études ont porté sur l’évaluation de dizaines d’effets indésirables, dont la cytotoxicité, la génotoxicité, l’endotoxicité, les mutations inverses, les aberrations chromosomiques et la toxicité aiguë. Qui veut dépenser cinq millions de dollars ou plus sur des études d’innocuité ? Asea l’a voulu et l’a fait.

Pour plus d’infos sur le produit, contactez moi, les produits sont vendus sans aucun mode d’emploi, il est important de savoir comment les utiliser correctement.

https://mabelle.myasealive.com/

Ce gel unique apporte un soutien essentiel aux mécanismes cellulaires essentiels qui sont à la base de la structure et de la santé de ma peau. Il fournit une thérapie cutanée du corps entier qui revitalise la santé au niveau cellulaire et donc l’apparence de la peau en soutenant une peau plus jeune et dynamique. Aucun autre produit de la peau au monde ne contient ces molécules et aborde la santé de la peau d’une manière si unique et naturelle.

Je vous souhaite une belle journée. Prenez soin de vous

Mabelle

Un peu de saumon ?

Bonsoir,

J’espère que vous avez vécu une belle journée, et soirée également.

Je vous partage bien vite un petit message de Michel Dogna avant de faire une petite séance de Psio et de me coucher.

Certains feront peut-être des courses demain dans la journée et cet article pourrait leur permettre de penser à un petit changement de menu pour ceux qui célèbrent Noël et avaient l’intention de consommer du saumon.

Pourquoi faut-il éviter de mettre du citron sur le saumon fumé ? : Femme  Actuelle Le MAG

Le saumon fumé… en mangez-vous encore ?

Les ¾ de ces saumons proviennent des milliers de fermes aquacoles installées dans les fjords norvégiens. Le marché, c’est maintenant 600 000 tonnes par an de ce poisson qui en sont exportées.

Mais il y a un problème de taille : les saumons sont élevés dans de telles conditions concentrationnaires (l’équivalent de 27 truites dans une baignoire), qu’il s’est installé un parasite, le pou de mer, provoquant de gros trous dans leur peau ainsi que des abcès les rendant malades et invendables. Pendant 20 ans ce problème a été traité par les antibiotiques mais comme d’habitude, une résistance s’est installée. Alors les services sanitaires ont appliqué une solution radicale, le Diflurobenzuron, un pesticide pourtant interdit en Europe (sauf en France !) dans les milieux aquatiques pour son extrême dangerosité.

La visite de fermes avec des cages de 400 000 saumons a révélé que la moitié des saumons meurent par l’effet combiné du manque d’espace, du manque d’oxygène, et des poux. Alors, toutes les 6 semaines en moyenne, on verse des sceaux de Diflurobenzuron dans le parc ; il s’ensuit à chaque fois la mort de 2 à 300 saumons par jour pendant une semaine.
Puis le produit se répand aux alentours tuant immédiatement toutes les espèces de poissons qui s’approchent du site. Les saumons sont les seuls à résister (partiellement) à ce toxique légalisé en Norvège. Bien sûr, aucune étude n’a été effectuée sur l’incidence du « Diflumachin » sur la santé humaine…

Le lobby de l’aquaculture est devenu tellement puissant qu’il encadre tous les organismes de contrôle. La Norvège ne faisant pas partie de l’Europe, sa règlementation n’est pas assujettie à la législation européenne. Mais en raison d’un accord de libre échange (obligé par l’OMC), aucun contrôle  n’est effectué à nos frontières…
C’est comme cela que le Diflurobenzuron, classé hautement cancérogène arrive tranquillement dans votre assiette. Renseignements pris,

aucun des éleveurs interrogés ne consomment de leur  production…

Maintenant, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas. A vous de voir ce qu’il vous reste à faire.

Douce nuit

Mabelle

Se relier à la nature

La fin de l’année approche et la semaine dernière, nous avons eu les premières gelées. Le matin, ceux qui ont encore la liberté de travailler en dehors de chez eux quittent la maison dans l’obscurité et le soir, rentrent dans le noir. L’obscurité fait-elle baisser votre niveau d’énergie ? Faites le plein d’énergie le weekend en partant explorer la nature et profitez pleinement de votre jardin.

Une dame m’a récemment fait part d’un fait très intéressant, que moi-même je vis au quotidien, surtout ces derniers temps. Elle m’a dit qu’elle avait besoin de purifier son champ énergétique, des peurs et anxiétés des autres et de veiller – plus que jamais – à maintenir sa fréquence à un haut niveau.

En effet, beaucoup de personnes ressentent de l’anxiété, à juste titre. Il est vraiment important de gérer notre état d’être, de maintenir une haute fréquence.

Pour retrouver un peu de sérénité, nous avons tous nos propres petites recettes que nous utilisons depuis longtemps, ou découvertes depuis peu mais qui peuvent nous faire le plus grand bien pendant cette période. Je pourrais ajouter à cela de faire du bien à votre corps pour que votre esprit en profite, mais vu qu’il n’est pas possible de se faire prodiguer un massage, et même pas de se rendre chez la coiffeuse pour se sentir mieux dans sa peau, il va falloir trouver un autre moyen.

Il peut s’agir de pratiquer votre activité détente préférée : peinture, couture, lecture, cuisine, bricolage, chant, danse, yoga, …

Mais aussi d’éviter tout ce qui est anxiogène : médias écrits et télévisés, conversations sur les sujets du moment, la frustration ou la colère des uns, les croyances et la désinformation des autres.

Cependant si consacrer du temps à une chose qui nous plaît peut en effet distraire l’esprit le temps de l’activité et ramener un peu de calme, ça n’est sans doute pas suffisant pour beaucoup. Dans ce cas des techniques comme celles dont il est question sur ce blog devraient grandement vous aider. Je ne vais pas développer ici les sujets qui l’ont déjà été précédemment, et vous invite à regarder les anciennes publications selon ce qui vous intéresse le plus.

L’EFT que vous pouvez pratiquer seul(e) si vous ne vous attaquez pas à un gros trauma,

La méditation que vous pratiquerez seul(e) ou avec l’aide d’un soutien audio, ce n’est pas ce qui manque sur youtube ou ailleurs si celui-ci disparaît comme devrait sans doute être le cas vu les censures et l’ingérence dans les élections américaines. Pour ceux qui ont la chance d’avoir un Psio, c’est encore plus pratique pour se déconnecter complètement de l’instant avec lunettes et casque.

Ceux qui ne possèdent pas le Psio et souhaite s’offrir ce cadeau pour Noël, profitez du code promo :

Parlons aujourd’hui de sylvothérapie :

Du latin  » silva  » qui signifie  » arbre « , la sylvothérapie souhaite rétablir les liens primitifs qu’il peut exister entre l’être humain et la nature, par l’action que peut exercer un arbre sur lui. La sylvathérapie qui est donc  » Faire un câlin à un arbre », part du principe que les arbres, comme tout être vivant possèdent leur vibration. Connectés à la terre par leurs racines, et au ciel par leurs branches, possèdent une énergie particulièrement forte dont nous pouvons nous ressourcer. Des études scientifiques démontrent que la simple vue d’arbres a un effet anti-dépresseur, et que l’énergie des arbres réduit l’anxiété, aide les enfants souffrant de troubles de l’attention et permet même de diminuer les douleurs. En anglais, on dit « Tree Hugging ».

Et si vous vous mettiez à la sylvothérapie

En 1982, la pratique a été introduite au Japon où elle est reconnue comme une technique de relaxation à part entière et jouit aujourd’hui d’un statut médical officiel et se nomme  » Shinrin-yoku « ,  » bains de forêts « . Il ne s’agit toutefois pas d’un effet de mode.  » Il y a toujours eu des personnes qui allaient en forêt embrasser des arbres. De tout temps, les hommes ont voulu se rapprocher de la nature « , explique Jean-Marie Defossez, auteur du livre Sylvothérapie, le pouvoir bienfaisant des arbres.

https://amzn.to/34tV52z

Avez-vous déjà fait un câlin à un arbre ?

J’imagine l’air dubitatif de certains, mais se ressourcer à l’énergie des arbres a fait l’objet de plusieurs livres et études scientifiques. Bon, je suis la première à dire qu’on ne peut plus se fier aux études scientifiques quand on voit à quel point elles sont manipulées selon qui les a financées. Il s’agit donc de toujours se poser l’éternelle question « A qui profite le crime ? ». Or, ici, à personne, que vous fassiez un câlin à un arbre ne rapporte d’argent à aucun laboratoire, que du contraire donc, je choisis de croire à ces études. Mais vous êtes libre de croire ce que bon vous semble. Je ne fais que partager ce que j’estime juste et profitable pour tous et chacun se fera sa propre idée, cherchera ailleurs des infos sur le sujet, pratiquera ou non.

Détrompez-vous, cela n’a rien de ridicule. Au contraire, cela a un réel effet apaisant, régénérant, tout à fait surprenant.

Prenons un moment pour nous enraciner dans le présent. Ce bel après-midi ensoleillé est un merveilleux moment pour profiter de Dame Nature est de ses multiples vertus pour le corps et l’esprit.

Choisissez votre arbre, dirigez-vous instinctivement vers celui qui vous appelle, ça sera forcément l’arbre parfait. Peu importe qu’il soit lisse ou rugueux, droit ou tordu. Vous pouvez pratiquer dans un parc, au risque d’être regardé bizarrement. Personnellement je me moque des personnes qui ne sont pas capables de comprendre ce que je fais et se permettent de me juger. Je suis convaincue qu’un jour tout le monde pratiquera la sylvothérapie, cela fera partie de nos habitudes quotidiennes.

Depuis que j’ai déménagé il y a 4 ans, je n’ai plus les grands arbres de mon ancien jardin et c’est seulement l’an dernier que j’ai aménagé l’extétieur et planté le figuier reçu en cadeau de fête des mères. Autant vous dire que deux doigts suffisent à faire le tour de son minuscule tronc. Or, plus l’arbre est grand, et plus il aura d’énergie à vous donner.

Si vous choisissez un arbre paraissant malade, il ne pourra pas vous donner d’énergie. Si vous le faites, ça sera au contraire pour lui donner de l’énergie et non pour lui prendre le peu qu’il lui reste.

Si le regard des autres vous gêne, et que vous avez un arbre dans votre jardin, rien ne vous empêche de pratiquer chez vous. Et, à partir du moment où vous en aurez ressenti les bienfaits, vous oserez le faire ailleurs, au vu des bienfaits par rapport à la moquerie des gens qui ne comprennent pas.

Lorsque vous avez trouvé votre arbre (à moins que ça ne soit lui qui vous a trouvé ?), prenez un moment pour l’observer. Demandez-lui intérieurement la permission de l’approcher.

Collez-vous contre lu, le front ou la joue contre l’écorce. Fermez les yeux. Restez dans l’instant et respirez calmement.

Lorsque vous serez installé dans ce câlin, sentez que vous ne faites qu’un avec l’arbre, vous êtes l’arbre et l’arbre est vous.

Inspirez profondément en ancrant un peu plus vos pieds dans le sol comme pour vous connecter aux racines. Faites remonter le souffle dans tout votre corps jusqu’au sommet de votre tête comme la sève qui monte vers la cime.

Et expirez vers le ciel.

Puis faites le chemin inverse. Inspirez du ciel et faites descendre le souffle jusque dans le sol, jusqu’à vos pieds, jusqu’aux racines de l’arbre.

Restez aussi longtemps que vous souhaitez dans ce câlin avec la nature en portant votre attention sur les battements de la vie qui circule dans ce duo entre vous et l’arbre.

Avant de repartir, n’oubliez pas de remercier l’arbre qui vous a insufflé de l’énergie, autant qu’une séance de sophrologie. Alors même s’il ne parle pas, remerciez-le !

Et emportez avec vous tous les bienfaits de ce moment de douceur.

Une autre technique, que j’aime moins personnellement, mais qui conviendra sans doute mieux à ceux qui s’inquiètent du passage de quelqu’un qui pourrait les surprendre en plein câlin, consiste à se mettre dos à l’arbre. Une main sur le sacrum, paume contre l’écorce de l’arbre. L’autre main paume sur le plexus solaire. Reposez l’arrière de la tête contre l’écorce de l’arbre et si possible les pieds entre les racines. Respirez profondément et restez dans cette position 5 min. Ensuite alternez les mains et recommencez (afin de respecter la polarité du corps).

Bonne recharge énergétique

Mabelle

Bonjour , comment allez-vous ce matin ?

Je vous partage ce matin une petite vidéo d’une personne qui avait compris beaucoup de choses et l’a malheureusement payé de sa vie.

Corinne Gouget s’est battue pour informer sur les additifs alimentaires nocifs, notamment sur le glutamate monosodique qui m’avait valu des soucis de santé il y a une vingtaine d’années, et sur l’aspartame.

Elle a fait des conférences et écrit un livre pour dénoncer. Son livre a été traduit dans plusieurs langues. Pour la faire taire, on lui a retiré ses 2 filles. Elle a continué sa bataille mais a été retrouvée morte dans des circonstances nébuleuses. Et Amazon a retiré ses livres de leur site.

Je suis heureuse de savoir que ses filles ont repris le flambeau pour poursuivre le travail de leur maman.

Prenez 45 minutes pour votre santé.

Prenez soin de vous

Mabelle

Cancer, métabolisme et Redox

Le Docteur Schwartz a passé sa vie à faire de la recherche contre le cancer.

Il nous dit la chose suivante : « Le cancer ce n’est pas si compliqué que çà, c’est peut-être une maladie de la fermentation du sucre ! »

Ses recherches appuyées par une équipe de biologistes, de physiciens… sur une quantité infinie de souris démontrent que la cellule fermente au lieu de brûler le glucose.

C’est la fermentation du sucre qui permet à la cellule de grossir car elle ne peut pas brûler, la mitochondrie n’étant plus active. De plus, Otto Warburg prix Nobel de médecine en 1931, développait la même théorie.

Qu’est ce que la mitochondrie ?

Il s’agit d’une petite structure à l’intérieur des cellules, c’est le lieu de la respiration cellulaire, c’est-à-dire l’endroit où est utilisé l’oxygène. Les mitochondries fabriquent l’ATP, ce sont les centrales énergétiques des cellules. Elles travaillent 24h/24 pour donner au corps l’énergie dont il a besoin pour fonctionner.

Or, le tabac, l’alcool, mais aussi l’air que nous respirons, les aliments que nous mangeons et qui sont tous remplis de pesticides et autres produits toxiques (même les aliments bio car les champs cultivés de manière biologique n’ont pas de frontière empêchant le vent rempli de toxiques de les atteindre, pareil pour la pluie ou les chemtrails, mais ça c’est une autre histoire encore), les produits de soin ou ménagers, l’aluminium contenu dans les vaccins … tout ça cible les mitochondries et empêchent les cellules de brûler du sucre.

Le Dr Schwartz fait preuve d’une logique de bon sens. Aujourd’hui les traitements conventionnels ciblent les tumeurs, mais ne permet pas aux mitochondries de reprendre leur activité.

Alors que faire ?

Le Dr Schwartz nous dit : « diminuer l’apport de sucre qui est le coupable N°1 du cancer, s’ouvrir vers le cétogène et mettre en place un traitement métabolique, une combinaison de compléments alimentaires »

Alors, si l’on fait le rapprochement avec les molécules de signalisation Redox on peut dire qu’il y a un lien inséparable. En effet, les mitochondries ne sont pas seulement les centrales énergétiques des cellules, elles fabriquent également les molécules de signalisation Redox. Des mitochondries épuisées, fatiguées ne peuvent plus fabriquer les molécules de signalisation essentielles au bon fonctionnement de notre corps … Nous en avons besoin pour protéger nos cellules, détecter les menaces et dégâts et réparer ou remplacer les cellules qui doivent l’être. Et si les cellules n’arrivent plus à communiquer entre elles, rien ne va plus.

Ces molécules de signalisation redox sont innées du corps mais, lorsqu’il y a défaillance, il est intéressant de supplémenter le corps pour permettre aux cellules de communiquer à nouveau. Mais il fallait aussi, et surtout non seulement fabriquer les molécules mais arriver à les stabiliser. C’est ce qu’a fait la société Asea.

Cette biotechnologie encore très peu connue en Europe a été mise au point par Asea et brevetée (plus de 30 brevets). Elle est contrôlée régulièrement et certifiée par les plus importants laboratoires Européens BIOAGYLITICS et DERMATEST, par la FDA et la NSF.

En vieillissant le corps fabrique moins de molécules. Normalement la baisse devrait seulement être d’un pourcent par an. Mais à cause des agents extérieurs qui mettent à mal nos mitochondries, un apport de molécules stabilisées aide les cellules à se régénérer ou à être remplacées par des nouvelles.

Personnellement cette biotechnologie m’a permis de retrouver ma vie (j’en ai parlé dans d’autres articles). Maintenant que je suis en forme, pourquoi je continue à me supplémenter ? Parce que je pense qu’il vaut mieux prévenir que guérir, ça, merci je suis déjà passée par là et je n’ai pas la moindre envie de recommencer donc je fais en sorte de maintenir un bon potentiel Redox. Cela fait partie de mon hygiène de vie comme vous prenez une douche ou vous vous brossez les dents. Je suis bien consciente que, malgré tous mes efforts, je ne peux m’empêcher de m’intoxiquer chaque jour vu la vie actuelle. Je mets le nez dehors et je respire des particules fines, je mange des aliments qui sont tout sauf sains (même si je fuis la malbouffe, les colorants, édulcorants, additifs, …), je rentre à la maison et l’air est tout aussi pollué par les colles et solvants qui ont servi à la fabrication de mes meubles, les plafonnages et peintures de mes murs, le stress émotionnel qui provoque du stress oxydatif et dérégule tous les échanges biochimiques de mon corps… Donc j’essaie d’éliminer tout ça au quotidien sans attendre que mon corps n’arrive pas, une fois encore, à ne plus faire face.

ASEA REDOX n’est pas un médicament, c’est une aide pour soutenir mon patrimoine cellulaire. Après mon corps est intelligent, il sait faire son travail si je lui apporte ce dont il a besoin, il retrouve son plein potentiel

Attention, il ne faut pas confondre le Redox avec un complément alimentaire, des vitamines, des minéraux, … ce n’est rien de tout ça. Ce n’est pas un produit naturel, mais quelque chose d’inné du corps. Il ne s’agit pas de nutrition cellulaire mais on agit sur le fonctionnement cellulaire. Là on est vraiment dans la physiologie du corps. Une fois la structure rétablie, la fonction peut s’exercer.

Prenez soin de vous

Mabelle