Archives de catégorie : Inspirations

La vie n’est pas toujours facile

Bonjour, comment allez vous ?

Sur la toile circule un article en anglais de Regina Brett, journaliste américaine de 62 ans, finaliste du Prix Pulitzer en 2008 et 2009.

Cet article relève les 45 règles suivantes pour vivre heureux. J’espère de tout coeur que cela vous inspirera autant que moi :

La vie est injuste, mais elle reste belle.

Lorsque vous doutez, faites juste un petit pas de plus vers l’étape suivante.

La vie est trop courte pour haïr qui que ce soit.

Ne vous prenez pas trop au sérieux, personne ne le fait.

Vous n’avez pas à remporter tous les désaccords. Acceptez les désaccords.

Remboursez vos dettes.

Pleurez avec quelqu’un, c’est mieux que de pleurer seul.

Epargnez pour vos vieux jours, commencez dès que vous recevez votre prochain salaire.

Pour ce qui est du chocolat, résister est inutile.

Faites la paix avec votre passé pour qu’il ne pourrisse pas votre présent.

Ce n’est pas grave si vos enfants vous voient pleurer.

Ne comparez pas votre vie avec celle des autres, vous n’avez aucune idée du chemin qu’ils ont dû traverser.

Si une relation doit être secrète, n’en faites pas partie.

La vie est trop courte pour passer votre temps à vous plaindre. Occupez-vous à vivre votre vie.

Vous pouvez tout traverser si vous vous consacrez à aujourd’hui.

Un écrivain écrit. Si vous voulez devenir écrivain, écrivez.

Il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse. Cela ne dépend que de vous et de personne d’autre.

Quand il s’agit de tout ce que vous aimez dans la vie, n’acceptez pas le « non » comme réponse.

Allumez les bougies, mettez les belles nappes, portez une belle lingerie. N’attendez pas les occasions spéciales. Aujourd’hui est spécial.

Consacrez votre temps à la préparation et ensuite vous serez entraîné par le mouvement.

Soyez excentrique aujourd’hui. N’attendez pas de vieillir pour porter du violet.

L’organe sexuel le plus important est le cerveau.

Personne n’est responsable de votre bonheur, sauf vous-même.

Répertoriez tous vos soi-disant « désastres » et demandez-vous : « dans cinq ans, est-ce que cela aura encore de l’importance ? »

Pardonnez tout à tout le monde.

Ce que les autres pensent de vous n’est pas votre affaire.

Le temps guérit presque tout. Donnez du temps au temps.

Votre travail ne prendra pas soin de vous lorsque vous serez malade. Vos amis oui. Restez en contact avec eux.

Qu’une situation soit bonne ou mauvaise, cela changera.

Croyez aux miracles.

Tout ce qui ne tue pas vous rend réellement plus fort.

Vieillir bat l’adage « mourir jeune ».

Vos enfants n’ont qu’une seule enfance. Faites-en quelque chose de mémorable.

Sortez tous les jours. Il y a des miracles qui se passent dehors.

Si vous jetez vos problèmes sur un tas en voyant ceux des autres, vous arriverez à relativiser.

La vie ne s’évalue pas. Foncez et tirez le meilleur parti de la vie.

Débarrassez-vous de tout ce qui n’est pas utile, beau ou joyeux.

Tout ce qui compte vraiment, c’est que vous ayez aimé.

La convoitise est une perte de temps. Vous avez déjà tout ce dont vous avez besoin.

Le meilleur reste à venir.

Peu importe votre état d’esprit : levez-vous, habillez-vous et montrez-vous.

Prenez une profonde respiration, ça calme l’esprit.

Si vous ne demandez pas, vous n’aurez pas.

Lâchez prise.

Et en conclusion : La vie n’est pas toujours facile, mais elle reste un cadeau.

Profitez donc de cette vie qui vous a été offerte !

Mabelle

Le couple conventionnel et le couple tantrique

Bonjour,

vous allez bien ?

Ce matin, un petit partage de Lynda Bisson

Merveilleuse journée

Mabelle

Nous avons tous désiré une relation sublime, parfaite avec un être merveilleux. Certains de nous ont réussi du premier coup, d’autres après de multiples échecs, et il y en a encore d’autres qui cherchent. Ne vous en souciez pas, car, comme un ancien proverbe roumain le dit, “chacun a sa partie”. Tôt ou tard, dès que vous allez vous éveiller à la RÉALITÉ, vous arriverez à vous réjouir avec l’être aimé, des plus sublimes aspects de l’Amour.

Il est essentiel de nous rendre compte des fautes typiques souvent commises dans une relation de couple habituelle – ou conventionnelle –, qui est vouée dès le début à l’échec, pour réussir à mettre les bases et bâtir une parfaite relation conforme aux plus profonds de nos idéaux.

Nous vous présentons par la suite un tableau comparatif des deux types de couple, conventionnel et spirituel. Découvrez la phase où vous vous trouvez à présent et soyez prêts pour la suite.
 Je suis à vos côtés!

Le couple conventionnel

Processus fermé : Les motivations du couple ne sont pas définies. Le couple se modèle le plus souvent d’après un modèle standard établi par les autres et non d’après ses propres standards intérieurs.
On préfère la sécurité, la stabilité, on évite la transformation, ainsi l’évolution individuelle est très lente. Chacun se force de correspondre à l’image de l’autre sur lui, sans se manifester librement, sans agir
comme il sent.

Doute : Le processus fermé produit un manque de confiance en soi et dans l’autre. On devient attaché, dépendant. On a besoin de l’autre pour se mettre en valeur.
Compétition du genre « ne prends pas ma place ». Il apparaît une lutte de pouvoir (qui commande?) et d’autorité, de conflits de rôles. L’intérêt personnel prime. L’égoïsme est “au pouvoir”. On gruge l’énergie de l’autre ce qui provoque une fatigue chronique – un combat constant entre les deux parties qui lutte incessamment pour obtenir de l’énergie l’un de l’autre.

Dépendance : Rôles fixes. Le protocole des relations extérieures est la source de conflits. Chacun a des points de vue différents qu’il veut imposer à l’autre. On se sent séparé, seul, inaccompli. On a peur d’être quitté.

Conditionnements : La dépendance produit des échanges conditionnés. Les rapports sont dirigés d’après des règles, des contrats, des impositions. La relation est basée sur l’idée d’échange: tu donnes si tu as reçu, les attitudes sont préméditées. Manipulation. On anime la jalousie souvent pour nous démontrer l’amour que l’autre ressent pour nous. Une vengeance s’installe entre les deux parties – Un duel continuel pour s’approprier l’autre…

Ennui : On crée des règles parce que les deux ne s’amusent pas ensemble. On entre dans une routine qui endort la créativité et l’invention. Les ressentiments font leur apparition. Chacun commence à croire que l’autre est la cause de son malheur et que pour cela il doit l’éviter.

Insécurité : Ils ont l’impression que “quelque chose ne va pas”, sans savoir exactement de quoi il s’agit,
ils ont des sentiments de peur ; instabilité, culpabilité. Ils veulent fonder une famille dans l’espoir de trouver une solution à l’impasse et obtenir plus de stabilité. Ils recherchent des liens matériels ou
extérieurs à eux-même pour solidifier leur relation basée sur le superficiel. Un vide intérieur s’installe silencieusement.

Impression d’échec du couple : L’impuissance de changer le cours des choses. Dévalorisation personnelle et de l’autre. Des ressentiments puissants apparaissent, ils peuvent même conduire à des déséquilibres psychiques. Désespoir. Ils ont le sentiment qu’il n’y a plus rien à faire. Ils n’entrevoient plus de voie pour ramener l’harmonie du couple.

Séparation : La seule solution qui apparaisse est la séparation, le divorce. Ils vivent le désespoir et le sentiment aigu de la solitude, qui peut être pourtant l’occasion d’une transformation, d’une découverte possible de l’autonomie et de la liberté.

Le couple tantrique

Processus ouvert : On établit clairement le but du cheminement personnel entre les deux parties, on identifie les objectifs communs qui fondent la relation. Il y a reconnaissance réciproque de la liberté de l’autre. On exprime honnêtement et ouvertement ce que chacun est, ce que chacun veut et à ce que
chacun aspire. Les transformations sont acceptées, il n’existe pas de jalousie, ainsi l’évolution individuelle est très rapide. Les deux ressentent de la liberté, du bonheur, qu’ils soient ou non ensemble.

Confiance : Un processus ouvert qui produit la conscience de l’indépendance de chacun des deux amoureux. On n’essaie pas de changer l’autre, mais on l’accepte tel qu’il est et on l’aide par sa présence. Leur maturité émotionnelle est digne de confiance – il trépasse les ressentiments de jalousie, envie, possession et contrôle.
Entente : Chacun a le même rang, les mêmes responsabilités. On respecte l’espace de l’autre, le besoin d’être ensemble ou seul. Échange de rôles: on est ici pour aider l’autre à évoluer à devenir meilleur en étant un miroir l’un pour l’autre.

Autonomie : Chacun se suffit à soi même, indépendamment de l’autre. L’amour confère de la sécurité. Le couple est ouvert, les relations extérieures sont indépendantes. Il existe donc une meilleure compréhension des “outils” utilisés par chacun pour évoluer (temps passé ensemble: discipline, temps libre, voyages, etc.) ce qui conduit à la spontanéité et à l’harmonie. Ils ont atteint un niveau d’INDIVIDUALITÉ qui leur permet de vivre leur cheminement de façon mature et responsable.

Liberté : L’autonomie prend naissance dans la tolérance, le détachement, l’abandon. Il ne s’agit pas de posséder. On explore ensemble, spontanément, l’aventure joyeuse de l’évolution de la conscience à deux. Bonheur, confiance réciproque, harmonie. La relation est simple et amusante. Aucun pouvoir de force ni de contrôle… Ils transcendent et transmutent pas à pas les derniers obstacles de leur cheminement évolutif.

Créativité : Il apparaît spontanément un état de jeu et de bonne disposition entre les deux. Spontanéité, inspiration, amusement. Échange spontané des rôles et de tâches. Ils inventent de nouvelles manières d’aimer. Ils s’amusent ensemble et sont heureux. Le couple joue avec l’énergie sexuelle pour les aider à transmuter leur énergie afin d’ atteindre un niveau d’EXTASE SPIRITUEL UNIQUE.

Sentiment de sécurité : Les deux ont dépassé la peur en affrontant ce qu’elle cachait. L’amour profond conduit à l’apparition du sentiment de stabilité. Il est possible que le désir de fonder une famille apparaisse, mais parce qu’ils sont arrivés à une stabilité. La fusion des âmes confère le sentiment supérieur de la sécurité.

Amour parfait : Sentiment de dévotion et de don de soi. La dévotion honore et éveille l’essence divine dans l’autre, le don de soi est le plaisir de cultiver l’état de bien dans l’autre. Ils existent pour et dans l’amour. L’amour devient cosmique, chacun ressent que l’autre est une partie du DIVIN. Ils honorent l’autre dans sa totalité.

Unité : La relation est DIVINE – Chacun à transcendé son pôle féminin/masculin dans les yeux de l’autre. Il fusionne et accomplit l’idéal de l’amour. La Grâce du moment présent est infini et leur relation devient un état de méditation à l’instant présent.

Je vous souhaite l’harmonie du couple et l’accomplissement de votre DIVINITÉ dans votre COUPLE. »

Lynda Bisson 
Guide tantrique et auteure

Vous voulez aller plus loin ?  Voici le livre de l’auteure : 

Le moment présent, notre bien le plus précieux

Bonjour, vous allez bien ?

Je vous partage ce matin quelques phrases d’ Eckhart Tolle pour nous rappeler que le moment présent est important

 Prenez soin de vous. Belle semaine

Mabelle

« Les gens ne réalisent pas que le moment présent est tout ce qui existe ; il n’y a pas de passé ou de futur, sauf en tant que souvenir ou anticipation dans votre esprit. »

« … Le passé vous donne une identité et l’avenir la promesse du salut, de l’accomplissement sous toutes ses formes. Les deux sont des illusions. »

« Le temps n’est pas précieux du tout, parce que c’est une illusion. Ce que vous percevez comme précieux n’est pas le temps, mais le seul point qui est hors du temps : le moment présent. Effectivement il est très précieux. Plus vous êtes concentré sur le temps, passé et futur, plus vous manquez le moment présent, la chose la plus précieuse qui soit. »

« Ne laissez pas un monde fou vous dire que le succès est autre chose qu’un moment présent couronné de succès. »

« La plupart des humains ne sont jamais pleinement présents dans le moment présent, parce qu’inconsciemment ils croient que le moment suivant sera certainement plus important que celui-ci., Mais alors vous ratez votre vie entière, qui n’est plus jamais le moment présent. »

« Dès que vous honorez le moment présent, tout malheur et tout combat disparaissent, et la vie se met à couler dans la joie et la facilité. Lorsque vous agissez sur la prise de conscience du moment présent, tout ce que vous faites s’imprègne d’un sentiment de qualité, d’attention et d’amour, même l’action la plus simple. »

Auteur : Eckhart Tolle

Apprécier notre monde

Bonjour, comment allez vous ce week-end de fête nationale belge ?

Le monde est magnifique mais on ne prend souvent pas assez de temps pour le contempler et l’apprécier. Je vous invite à prendre quelques minutes pour lâcher prise et savourer autant les images que la musique de cette belle vidéo. Laissez vos yeux se fondre dans les images pour une petite méditation visuelle et sonore :

Le bonheur chaque jour, quelques petits trucs

Bonjour,

Comment allez vous ? Etes vous en forme ce matin ?

Chacun peut choisir de passer un belle journée quoi qu’il arrive, ou une mauvaise journée malgré les belles choses qui peuvent se produire, c’est un choix de chaque instant. Pour créer la paix dans ma vie, j’ai appris à utiliser ensemble ou séparément différents outils selon les besoins ou mon humeur.

Je vous partage ici quelques façons de vivre plutôt du côté du bonheur. A vous de choisir ce qui vous fera le plus de bien.

Routine matinale

Tous les matins, je commence ma journée soit en répétant dix fois le Mantra d’Access Consciousness « Tout de la vie me vient avec joie, aisance et gloire »

soit en tapotant le point karaté tout en disant trois fois « Même si je ne sais pas comment, je vis une merveilleuse journée, agréable et en harmonie avec mes besoins »

Le pardon

Le jour où j’ai compris que toute personne sur mon chemin est un être humain avec ses souffrances et blessures, comme je le suis moi même, j’ai fait le choix de pardonner. Chacun agit selon ses possibilités en fonction de son parcours de vie, lui reprocher sa façon de faire ne changera pas les choses et ne l’aidera pas à avancer. Par ailleurs garder de la rancoeur contre quelqu’un nous fait du tort à nous même avant tout.

Je suis bien consciente que le pardon n’est pas toujours chose aisée dans certaines circonstances Dans ce cas, l’ho’oponopono est un outil fantastique.

Il suffit simplement de penser à la situation compliquée et dire « pardon, désolé, merci, je t’aime » autant de fois que nécessaire pour sentir un allègement. Attention ce n’est pas non plus une baguette magique, c’est à répéter et répéter encore.

Le changement

La vie est changement. Ce que nous considérons aujourd’hui comme un énorme problème nous paraîtra probablement bien moins important demain, le mois prochain ou l’an prochain. Quoi qu’il arrive, essayons de relativiser et de nous souvenir que jamais rien n’arrive par hasard, et que ce qui peut nous apparaître comme une catastrophe aujourd’hui est peut-être une merveilleuse bénédiction que nous reconnaîtrons dans peu de temps.

En cas de gros stress, je tapote les points Clavicule, tout en répétant une phrase culte d’Access Consciousness  (oui je fais un petit mélange personnel de différentes techniques) « Quoi d’autre est possible? « 

La gratitude

Chaque soir, je note quelques phrases dans mon carnet de gratitude, même quand peu de choses se sont déroulées comme prévu, même les jours où j’ai reçu de mauvaises nouvelles.

Prendre le temps de dire merci change notre énergie et attire vers nous plus de choses pour lesquelles nous pouvons avoir de la gratitude.

Il n’est pas besoin d’attendre que des événements merveilleux arrivent pour remercier, mais plutôt de prendre le temps de dire merci pour toutes ces choses qui sont déjà dans nos vies (un lieu pour vivre, de l’eau chaude, de l’électricité, de quoi manger, la santé, un emploi, la liberté) ou qui illuminent nos journées. Pour vous donner une idée du genre de choses qu’il m’arrive d’écrire en voici quelques unes :


En remerciant vous permettez à l’Univers de vous offrir encore plus. Essayez, vous risquez d’être étonné.

Chercher la joie

Sur les dernières pages de mon cahier de gratitude, j’ai noté quelques activités qui me donnent de la joie. Ces activités j’essaie toujours d’en faire chaque jour mais, parfois, on est rattrapé par la course de la vie, et on oublie de prendre soin de soi. Alors on peut même avoir du mal à trouver une activité qui nous ferait du bien. Il suffit alors de regarder ces petites notes et de faire une des actions qui nous mettent immédiatement en joie.

Chacun a ses propres besoins et si pour certains ça sera prendre un bain bien chaud avec un bon livre ou une musique particulière, jardiner ou sculpter, pour quelqu’un d’autre ça peut être chanter à tue tête, peindre, danser, appeler un ami, faire un jogging, regarder un album photos, méditer, voire s’imaginer ce qu’il ferait avec le million d’euros qu’il a gagné à un jeu de hasard. Qu’est ce qui vous rempli le coeur de joie ? Vous accordez vous le temps pour le faire ?

Un sommeil réparateur

Il est plus facile de se lever de bonne humeur et de voir le côté positif de toute chose si on a eu une bonne nuit reposante.

En me couchant, je tapote le point karaté en disant trois fois « Même si je ne sais pas comment, je commande un sommeil profond, bienfaisant réparateur et continu jusqu’à (et je cite l’heure à laquelle je souhaite m’éveiller) où je me réveille en pleine forme et en harmonie avec la vie »

De la sorte, non seulement je me prépare une bonne nuit, mais également une très belle journée pour le lendemain.

D’autres pistes à explorer sur le bonheur : Du Bonheur, un voyage philosophique

Avez vous des petits trucs pour un peu plus de bonheur dans votre vie au quotidien ? Partagez les en commentaire !

Soyez heureux

Mabelle

Une seconde chance

Bonjour, j’espère que vous allez merveilleusement bien ce matin.

 Imaginez que, chaque matin, votre banque vous crédite de 86400 euros Mais pour obtenir ce montant, vous avez deux règles à respecter :

 I – Vous devez dépenser l’intégralité de la somme dans les 24 heures. Tout ce qui n’aura pas été dépensé sera irrémédiablement perdu. Mais, le lendemain matin, la banque créditera à nouveau votre compte de 86 400€ pour une durée de 24 h.

2 – La banque peut décider d’arrêter de créditer votre compte à tout moment, sans le moindre préavis, mettant votre compte à zéro définitivement.

Cette banque existe, et nous avons tous ce compte de la vie qui nous et offert. Nous recevons tous les jours 86400 secondes à vivre, et ce qui n’a pas été vécu pleinement dans la journée est perdu à tout jamais.

Et, pour chacun d’entre nous, la vie peut s’arrêter à n’importe quel moment.

Souvent nous ignorons le montant de notre richesse, nous ne profitons pas pleinement de chacune des secondes qui nous sont offertes.

 

Seconde Chance est l’autobiographique de Gabriel Alexander, un ex alcoolique qui est sorti de l’enfer de son addiction.

Il ne s’agit pas d’un cliché pathétique, mais d’un témoignage empreint de beaucoup d’authenticité, d’humilité et de courage.

Derrière son témoignage se trouve un message, celui de profiter de la vie, de chacune des secondes de la vie.

 Mais c’est aussi un message d’espoir pour toutes les personnes dépendantes car s’il nous partage le drame de sa descente dans des abîmes profondes, il nous raconte également son changement de vie en tant que personne sobre, tel un phoenix sorti de ses cendres qui vit maintenant pleinement sa vie avec joie et enthousiasme.

Un livre touchant qui démontre qu’il n’existe pas de situation désespérée.

Vous souhaitez acheter le livre ? Vous le trouverez ici :

 

Prenez soin de vous

Mabelle

 

Quelle femme !

Bonjour,

Vous allez bien ? Si vous êtes convaincu que la vie n’a pas été généreuse avec vous, sachez que d’autres personnes ont eu beaucoup moins de chance que vous.

Je partage avec vous une vidéo dans laquelle vous allez découvrir une femme admirable, Lizzie Velasquez.

Lizzie n’a pas été gâtée par les fées, et elle est née avec une maladie rarissime que la science ne peut expliquer.

Seules deux personnes au monde sont atteintes de son syndrome qui l’a empêchée de grandir et prendre du poids normalement.

Un jour, des gens ont publié une vidéo d’elle sur YouTube en la traitant de femme la plus laide du monde.
Les commentaires ne faisaient pas preuve d’intelligence et de compassion des autres.
Mais croyez vous qu’elle même se définisse ainsi ?

http://www.youtube.com/watch?v=QzPbY9ufnQY

Lizzie nous témoigne une autre façon de voir la vie.

Quel bel exemple d’optimisme et de force de caractère, plus forts que la maladie et la stupidité des gens !

Mabelle