Archives de catégorie : Inspirations

L’impact de l’environnement et de l’esprit sur la santé

Bonjour, vous allez bien ?

Je partage avec vous ce matin, un lien vers un film passionnant de 55 minutes : L’impact de notre environnement et de notre état d’esprit sur la santé

Auteur des livres « La biologie des croyances » et « Evolution spontanée », et chercheur mondialement reconnu, Bruce Lipton nous invite à prendre conscience que nous avons tous le pouvoir de changer

http://www.filmsdocumentaires.com/portail/film_Bruce_Lipton.html

Sur le site, vous découvrirez également des tas de films et documentaires pour avoir un regard neuf sur le monde.
A découvrir, il y en a pour tous les goûts !
http://www.filmsdocumentaires.com

Et si vous préférez la lecture :

Belle journée, prenez soin de vous !

Mabelle 

Donner et recevoir

Bonjour, comment allez vous ?

J’adore tous les petits contes de Henri Gougaud.
Je vous partage celui-ci tiré de Petits contes de sagesse pour temps turbulents, il nous permet de réfléchir sur donner et recevoir.

Des cris, au bord de la rivière. Nasreddin, sur son âne, accourt.
 Un homme, dans l’eau, se débat. Il boit, il éructe, il s’étouffe.
 Des gens, accroupis sur la rive, lui tendent des perches, des bras.

Ils crient « Ta main ! Donne ta main ! »
Mais l’autre ne veut rien entendre. Il s’enfonce, il s’agite en vain, il risque vraiment la noyade, et l’on s’égosille en vain.

Nasreddin descend de son âne, bouscule les gens. Il leur dit « Ecartez-vous. Laissez-moi faire ».
Il retrousse sa manche droite, il tend la main, il crie « Prends-la ! »

Et l’autre, d’un élan, s’agrippe. On le tire hors de l’eau. Sauvé.

On s’étonne. On se dit « Pourquoi, par tous les saints, n’a-t-il pas accepté notre aide, alors qu’un mot de toi, Nasreddin, a suffi pour qu’il veuille bien condescendre à sortir de son bouillon froid ?

Facile, répond le sauveteur. Cet homme, je le connais bien, est d’une avarice sordide.
Tu lui dis : « Donne », il reste sourd.
 Il ne sait entendre que « Prends ».

Henri Gougaud, Petits contes de sagesse pour temps turbulents

Très belle journée
Mabelle

L’amour de soi

Bonjour,

Comment allez vous ? Et comment vous aimez vous ?

Etrange question n’est ce pas ? Et pourtant, l’amour de soi est tellement important !

Je vous partage ce matin un extrait de la Maîtrise de l’Amour, un livre à lire : La maîtrise de l’amour

Aujourd’hui, je m’accepte tel que je suis, sans me juger.

J’accepte mon esprit tel qu’il est, avec toutes mes émotions, tous mes espoirs et mes rêves, ma personnalité, ma façon d’être unique.

J’accepte mon corps tel qu’il est, dans toute sa beauté et sa perfection.

Que l’amour que j’ai envers moi-même soit si fort que jamais plus je ne me rejette, ni ne sabote mon bonheur, ma liberté et mon amour.

Désormais, que chacune de mes actions, de mes réactions, de mes pensées et de mes émotions soit fondée sur l’amour.

J’accrois mon amour pour moi-même, jusqu’’à ce que tout le rêve de ma vie soit transformé et que la peur et les drames cèdent la place à l’amour et la joie.

Que la puissance de mon amour pour moi soit assez forte pour briser tous les mensonges qu’on m’a programmé à croire, tous ceux qui m’ont fait croire que je ne suis pas à la hauteur, pas assez fort(e), pas assez intelligent(e), et que je ne m’en sortirai pas.

Que la puissance de mon amour pour moi soit si forte que je n’aie plus besoin de vivre ma vie en accord avec l’opinion d’autrui.

J’ai une confiance totale en ma capacité à effectuer les choix que je dois faire.

Paré de mon amour pour moi je n’ai plus peur de faire face à quelque responsabilité que ce soit dans ma vie, ni à quelque problème dont je trouve la solution quand il se présente.

Quoique je veuille accomplir, puissé-je le faire avec la puissance de mon amour pour moi-même.

A partir d’aujourd’hui, je m’aime tellement moi-même que je ne fais plus rien contre moi.

Je peux vivre ma vie en étant moi-même et non en prétendant être quelqu’un d’autre dans le but de plaire à autrui.

Je n’ai plus besoin que les autres me disent du bien de moi, car je sais qui je suis.

Grâce à mon amour pour moi, je prends désormais plaisir à l’image que me renvoie le miroir de moi-même. Qu’un sourire illumine mon visage et qu’il accroisse ma beauté intérieure et extérieure.

Je ressens un tel amour pour moi que ma propre présence m’est toujours un plaisir.

Je m’aime sans jugement car lorsque je me juge, il en résulte des reproches et de la culpabilité puis le besoin de me punir, de sorte que je perds de vue mon amour.

Je fortifie ma volonté de me pardonner en cet instant.

Je nettoie mon esprit de tout poison émotionnel et de tout jugement afin de vivre dans la paix et l’amour.

Que mon amour pour moi-même soit la force qui change le rêve de ma vie !

Armé de ce nouveau pouvoir dans mon cœur, le pouvoir de l’amour de soi, je transforme chacune de mes relations à commencer par celles que j’ai avec moi-même.

Je me libère de tout conflit avec autrui.

Je suis heureux de passer du temps avec ceux qui me sont chers et je leur pardonne toute injustice encore ressentie en moi.

Je m’aime tellement que je peux pardonner quiconque m’a blessé dans mon existence.

J’ai le courage d’aimer ma famille et mes amis sans conditions et de modifier mes relations de la façon la plus positive et la plus empreinte d’amour.

Je crée de nouveaux canaux de communication dans mes relations, de manière à ce qu’il n’y ait plus de guerre de pouvoir, ni de perdant ou de gagnant.

Je peux travailler en équipe, pour l’amour, pour la joie et pour l’harmonie.

Mes relations avec ma famille et mes amis sont fondées sur le respect et la joie, afin de ne plus ressentir le besoin de leur dire comment penser ou se comporter.

Mes relations romantiques sont les plus merveilleuses.

La joie m’envahit chaque fois que je partage mon amour avec mon partenaire.

J’accepte les autres tels qu’ils sont, sans jugement, car lorsque je les rejette, je me rejette moi-même. Et quand je me rejette, on me rejette.

Aujourd’hui, je prends un nouveau départ.

Je recommence ma vie en ce jour avec la puissance de l’amour de soi.

J’apprécie ma vie, j’apprécie mes relations, j’explore la vie, je prends des risques, je suis vivant (e), je ne vis plus dans la crainte de l’amour.

J’ouvre mon cœur à l’amour qui est mon droit de naissance.

Je deviens Maître de la Gratitude, de la Générosité et de l’Amour afin de pouvoir jouir de toutes les créations à tout jamais.

Extrait de : La maîtrise de l’amour  par Don Miguel Ruiz

 

Et pour vous aider sur le chemin de l’amour de vous même, quelques petites affirmations de Louise L. Hay :

Au plus profond de mon Être se trouve un puits infini d’amour.
Je laisse désormais cet Amour affleurer à la surface. Il remplit mon Coeur, mon Corps, mon Esprit, ma Conscience, mon Être même et rayonne de moi dans toutes les directions pour me revenir démultiplié.

Plus je donne et utilise mon Amour, plus j’en ai à offrir, mes ressources sont inépuisables. Du fait que j’exprime mon Amour, je me sens bien. C’est une expression de ma Joie Intérieure.

Je m’aime : Par conséquent, je me trouve un domicile confortable qui satisfait mes besoins et est agréable à vivre. J’en remplis chacune des pièces d’une vibration d’Amour, de manière que tous ceux qui y entrent, moi y compris, ressentent cet Amour et soient nourris par lui.

Je m’aime : par conséquent, j’ai un emploi que j’aime vraiment, ou je peux m’exprimer au travers de mes talents créatifs et de mes compétences, ou je travaille avec et pour des gens que j’aime et qui m’aiment et ou je touche un bon salaire.

Je m’aime : par conséquent, je pense et me comporte avec Amour envers tous les gens, car je sais que ce que j’émets me revient démultiplié. Je n’attire à moi que des gens plein d’Amour, car ils sont le miroir de ce que je suis.

Je m’aime : par conséquent, je me pardonne mon passé et me libère de toutes expériences antérieures et ainsi je suis libre.

Je m’aime : par conséquent, je suis totalement dans l’instant présent, chaque moment est agréable et je sais que mon futur sera lumineux, joyeux et sûr.

Et il en est ainsi.

Prenez soin de vous, aimez vous

Mabelle

La vie n’est pas toujours facile

Bonjour, comment allez vous ?

Sur la toile circule un article en anglais de Regina Brett, journaliste américaine de 62 ans, finaliste du Prix Pulitzer en 2008 et 2009.

Cet article relève les 45 règles suivantes pour vivre heureux. J’espère de tout coeur que cela vous inspirera autant que moi :

La vie est injuste, mais elle reste belle.

Lorsque vous doutez, faites juste un petit pas de plus vers l’étape suivante.

La vie est trop courte pour haïr qui que ce soit.

Ne vous prenez pas trop au sérieux, personne ne le fait.

Vous n’avez pas à remporter tous les désaccords. Acceptez les désaccords.

Remboursez vos dettes.

Pleurez avec quelqu’un, c’est mieux que de pleurer seul.

Epargnez pour vos vieux jours, commencez dès que vous recevez votre prochain salaire.

Pour ce qui est du chocolat, résister est inutile.

Faites la paix avec votre passé pour qu’il ne pourrisse pas votre présent.

Ce n’est pas grave si vos enfants vous voient pleurer.

Ne comparez pas votre vie avec celle des autres, vous n’avez aucune idée du chemin qu’ils ont dû traverser.

Si une relation doit être secrète, n’en faites pas partie.

La vie est trop courte pour passer votre temps à vous plaindre. Occupez-vous à vivre votre vie.

Vous pouvez tout traverser si vous vous consacrez à aujourd’hui.

Un écrivain écrit. Si vous voulez devenir écrivain, écrivez.

Il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse. Cela ne dépend que de vous et de personne d’autre.

Quand il s’agit de tout ce que vous aimez dans la vie, n’acceptez pas le « non » comme réponse.

Allumez les bougies, mettez les belles nappes, portez une belle lingerie. N’attendez pas les occasions spéciales. Aujourd’hui est spécial.

Consacrez votre temps à la préparation et ensuite vous serez entraîné par le mouvement.

Soyez excentrique aujourd’hui. N’attendez pas de vieillir pour porter du violet.

L’organe sexuel le plus important est le cerveau.

Personne n’est responsable de votre bonheur, sauf vous-même.

Répertoriez tous vos soi-disant « désastres » et demandez-vous : « dans cinq ans, est-ce que cela aura encore de l’importance ? »

Pardonnez tout à tout le monde.

Ce que les autres pensent de vous n’est pas votre affaire.

Le temps guérit presque tout. Donnez du temps au temps.

Votre travail ne prendra pas soin de vous lorsque vous serez malade. Vos amis oui. Restez en contact avec eux.

Qu’une situation soit bonne ou mauvaise, cela changera.

Croyez aux miracles.

Tout ce qui ne tue pas vous rend réellement plus fort.

Vieillir bat l’adage « mourir jeune ».

Vos enfants n’ont qu’une seule enfance. Faites-en quelque chose de mémorable.

Sortez tous les jours. Il y a des miracles qui se passent dehors.

Si vous jetez vos problèmes sur un tas en voyant ceux des autres, vous arriverez à relativiser.

La vie ne s’évalue pas. Foncez et tirez le meilleur parti de la vie.

Débarrassez-vous de tout ce qui n’est pas utile, beau ou joyeux.

Tout ce qui compte vraiment, c’est que vous ayez aimé.

La convoitise est une perte de temps. Vous avez déjà tout ce dont vous avez besoin.

Le meilleur reste à venir.

Peu importe votre état d’esprit : levez-vous, habillez-vous et montrez-vous.

Prenez une profonde respiration, ça calme l’esprit.

Si vous ne demandez pas, vous n’aurez pas.

Lâchez prise.

Et en conclusion : La vie n’est pas toujours facile, mais elle reste un cadeau.

Profitez donc de cette vie qui vous a été offerte !

Mabelle

Le couple conventionnel et le couple tantrique

Bonjour,

vous allez bien ?

Ce matin, un petit partage de Lynda Bisson

Merveilleuse journée

Mabelle

Nous avons tous désiré une relation sublime, parfaite avec un être merveilleux. Certains de nous ont réussi du premier coup, d’autres après de multiples échecs, et il y en a encore d’autres qui cherchent. Ne vous en souciez pas, car, comme un ancien proverbe roumain le dit, “chacun a sa partie”. Tôt ou tard, dès que vous allez vous éveiller à la RÉALITÉ, vous arriverez à vous réjouir avec l’être aimé, des plus sublimes aspects de l’Amour.

Il est essentiel de nous rendre compte des fautes typiques souvent commises dans une relation de couple habituelle – ou conventionnelle –, qui est vouée dès le début à l’échec, pour réussir à mettre les bases et bâtir une parfaite relation conforme aux plus profonds de nos idéaux.

Nous vous présentons par la suite un tableau comparatif des deux types de couple, conventionnel et spirituel. Découvrez la phase où vous vous trouvez à présent et soyez prêts pour la suite.
 Je suis à vos côtés!

Le couple conventionnel

Processus fermé : Les motivations du couple ne sont pas définies. Le couple se modèle le plus souvent d’après un modèle standard établi par les autres et non d’après ses propres standards intérieurs.
On préfère la sécurité, la stabilité, on évite la transformation, ainsi l’évolution individuelle est très lente. Chacun se force de correspondre à l’image de l’autre sur lui, sans se manifester librement, sans agir
comme il sent.

Doute : Le processus fermé produit un manque de confiance en soi et dans l’autre. On devient attaché, dépendant. On a besoin de l’autre pour se mettre en valeur.
Compétition du genre « ne prends pas ma place ». Il apparaît une lutte de pouvoir (qui commande?) et d’autorité, de conflits de rôles. L’intérêt personnel prime. L’égoïsme est “au pouvoir”. On gruge l’énergie de l’autre ce qui provoque une fatigue chronique – un combat constant entre les deux parties qui lutte incessamment pour obtenir de l’énergie l’un de l’autre.

Dépendance : Rôles fixes. Le protocole des relations extérieures est la source de conflits. Chacun a des points de vue différents qu’il veut imposer à l’autre. On se sent séparé, seul, inaccompli. On a peur d’être quitté.

Conditionnements : La dépendance produit des échanges conditionnés. Les rapports sont dirigés d’après des règles, des contrats, des impositions. La relation est basée sur l’idée d’échange: tu donnes si tu as reçu, les attitudes sont préméditées. Manipulation. On anime la jalousie souvent pour nous démontrer l’amour que l’autre ressent pour nous. Une vengeance s’installe entre les deux parties – Un duel continuel pour s’approprier l’autre…

Ennui : On crée des règles parce que les deux ne s’amusent pas ensemble. On entre dans une routine qui endort la créativité et l’invention. Les ressentiments font leur apparition. Chacun commence à croire que l’autre est la cause de son malheur et que pour cela il doit l’éviter.

Insécurité : Ils ont l’impression que “quelque chose ne va pas”, sans savoir exactement de quoi il s’agit,
ils ont des sentiments de peur ; instabilité, culpabilité. Ils veulent fonder une famille dans l’espoir de trouver une solution à l’impasse et obtenir plus de stabilité. Ils recherchent des liens matériels ou
extérieurs à eux-même pour solidifier leur relation basée sur le superficiel. Un vide intérieur s’installe silencieusement.

Impression d’échec du couple : L’impuissance de changer le cours des choses. Dévalorisation personnelle et de l’autre. Des ressentiments puissants apparaissent, ils peuvent même conduire à des déséquilibres psychiques. Désespoir. Ils ont le sentiment qu’il n’y a plus rien à faire. Ils n’entrevoient plus de voie pour ramener l’harmonie du couple.

Séparation : La seule solution qui apparaisse est la séparation, le divorce. Ils vivent le désespoir et le sentiment aigu de la solitude, qui peut être pourtant l’occasion d’une transformation, d’une découverte possible de l’autonomie et de la liberté.

Le couple tantrique

Processus ouvert : On établit clairement le but du cheminement personnel entre les deux parties, on identifie les objectifs communs qui fondent la relation. Il y a reconnaissance réciproque de la liberté de l’autre. On exprime honnêtement et ouvertement ce que chacun est, ce que chacun veut et à ce que
chacun aspire. Les transformations sont acceptées, il n’existe pas de jalousie, ainsi l’évolution individuelle est très rapide. Les deux ressentent de la liberté, du bonheur, qu’ils soient ou non ensemble.

Confiance : Un processus ouvert qui produit la conscience de l’indépendance de chacun des deux amoureux. On n’essaie pas de changer l’autre, mais on l’accepte tel qu’il est et on l’aide par sa présence. Leur maturité émotionnelle est digne de confiance – il trépasse les ressentiments de jalousie, envie, possession et contrôle.
Entente : Chacun a le même rang, les mêmes responsabilités. On respecte l’espace de l’autre, le besoin d’être ensemble ou seul. Échange de rôles: on est ici pour aider l’autre à évoluer à devenir meilleur en étant un miroir l’un pour l’autre.

Autonomie : Chacun se suffit à soi même, indépendamment de l’autre. L’amour confère de la sécurité. Le couple est ouvert, les relations extérieures sont indépendantes. Il existe donc une meilleure compréhension des “outils” utilisés par chacun pour évoluer (temps passé ensemble: discipline, temps libre, voyages, etc.) ce qui conduit à la spontanéité et à l’harmonie. Ils ont atteint un niveau d’INDIVIDUALITÉ qui leur permet de vivre leur cheminement de façon mature et responsable.

Liberté : L’autonomie prend naissance dans la tolérance, le détachement, l’abandon. Il ne s’agit pas de posséder. On explore ensemble, spontanément, l’aventure joyeuse de l’évolution de la conscience à deux. Bonheur, confiance réciproque, harmonie. La relation est simple et amusante. Aucun pouvoir de force ni de contrôle… Ils transcendent et transmutent pas à pas les derniers obstacles de leur cheminement évolutif.

Créativité : Il apparaît spontanément un état de jeu et de bonne disposition entre les deux. Spontanéité, inspiration, amusement. Échange spontané des rôles et de tâches. Ils inventent de nouvelles manières d’aimer. Ils s’amusent ensemble et sont heureux. Le couple joue avec l’énergie sexuelle pour les aider à transmuter leur énergie afin d’ atteindre un niveau d’EXTASE SPIRITUEL UNIQUE.

Sentiment de sécurité : Les deux ont dépassé la peur en affrontant ce qu’elle cachait. L’amour profond conduit à l’apparition du sentiment de stabilité. Il est possible que le désir de fonder une famille apparaisse, mais parce qu’ils sont arrivés à une stabilité. La fusion des âmes confère le sentiment supérieur de la sécurité.

Amour parfait : Sentiment de dévotion et de don de soi. La dévotion honore et éveille l’essence divine dans l’autre, le don de soi est le plaisir de cultiver l’état de bien dans l’autre. Ils existent pour et dans l’amour. L’amour devient cosmique, chacun ressent que l’autre est une partie du DIVIN. Ils honorent l’autre dans sa totalité.

Unité : La relation est DIVINE – Chacun à transcendé son pôle féminin/masculin dans les yeux de l’autre. Il fusionne et accomplit l’idéal de l’amour. La Grâce du moment présent est infini et leur relation devient un état de méditation à l’instant présent.

Je vous souhaite l’harmonie du couple et l’accomplissement de votre DIVINITÉ dans votre COUPLE. »

Lynda Bisson 
Guide tantrique et auteure

Vous voulez aller plus loin ?  Voici le livre de l’auteure :