Non au script

Bonsoir,

J’espère que vous allez bien. Pour ceux qui se trouvent en France ou en Belgique, j’espère que vous n’avez pas trop froid et que vous avez pu profiter du soleil en journée. Ici moins 10° ce matin. Les températures ont frôlé le zéro en après-midi mais nous revoilà de nouveau à moins 5°. Pas du tout le temps que j’aime ça, je suis frileuse et j’attends déjà le printemps avec impatience !

De passage sur mon blog pour répondre à un commentaire reçu, j’en profite poru vous partager un texte qui m’a interpellée dans une de mes lectures récentes

« Va à la fac pour avoir un diplôme. Deviens diplômé sans avoir de vraies compétences et avec un diplôme inutile, identique à celui d’une multitude d’autres diplômés.

Trouve un boulot pour pouvoir officiellement rejoindre le club de ceux qui prostituent leur temps en échangeant cinq jours sur sept pour avoir des petits morceaux de papier qu’on appelle argent.

Travaille toute la journée pour pouvoir payer les vêtements que tu viens de mettre, la voiture que tu viens de conduire, et l’appartement que tu viens de quitter.

Utilise ton découvert pour sortir en boîte. Paye des tournées pour impressionner des parfaits inconnus. Achète des bouteilles de vodka à prix exhorbitant, installe-toi dans le carré vip, et essaye de les impressionner encore plus.

Accumule les dettes pour avoir l’impression de vivre libre : tu l’as bien mérité en décrochant ton diplôme.

Deviens plus âgé.

Reçois une augmentation et une promotion.

Réveille-toi, appuie sur snooze, puis réveille-toi encore. Apprends bien ta routine : travail, trafic, série télé, sommeil. Recommence encore quatre fois de plus cette semaine.

Fais des heures sup, et montre bien à tes seigneurs que tu es prêt à tout pour ce job. Faillotes ton patron, celui qui a mauvaise haleine et qui porte des costumes mal taillés.

Déteste ton travail, tolère tes collègues, mais apprécie ton salaire.

Achète une belle voiture, un bel appart, et des belles fringues. Paye-toi des beaux weekends.

Deviens encore plus âgé.

Achète de la marque. Écoute les tubes du moment . Regarde les séries télé dont tout le monde parle. Suis la vie de faux gens dans des fausses émissions qui essayent de faire croire que c’est la réalité.

Idôlatre les célébrités et les sportifs. Pense et vote comme eux parce qu’ils sont connus. Paye tes impôts. Paye tes factures : ton crédit immobilier, ton crédit automobile, ton abonnement internet, tes frais de co-propriété.

Continue à empiler les dettes : après tout, tu travailles dur et tu le mérites.

Deviens encore plus âgé.

Pars en vacances deux fois dans l’année, mais seulement quand tes seigneurs l’autorisent.

Achète les mêmes objets que les plus grands : les mêmes écouteurs que Dr. Dre, ou que Lady Gaga.

Dépense pour pouvoir te sentir accompli, au moins jusqu’à ce que lundi arrive, ou que la prochaine facture à payer arrive.

Dépense pour remplir un vide que tu n’arrives pas à expliquer.

Deviens encore plus âgé.

Sens ton horloge biologique avancer. Inquiète-toi d’être encore célibataire. Réfléchis à démarrer une relation avec un ami. Ou avec un collègue. Essaye-toi aux services de rencontres : Tinder, Match, eHarmony.

Rencontre quelqu’un. Marie-toi. Dépense une fortune dans un mariage de six heures qui mettra six ans à rembourser.

Continue à travailler. Continue à dépenser. Continue à te distraire. Rêve de voyager à travers le monde. Rêve de pouvoir te lever à l’heure qui te plait. Rêve à quelque chose de plus grand, quelque chose qui aurait plus de sens que de vivre pour payer des factures. Rêve à tous tes vieux rêves que tu as abandonné.

Et puis deviens encore plus âgé.

Fais des enfants. Élève tes enfants. Deviens responsable.

Arrête de tout acheter à crédit. Commence à planifier ta retraite. Suis les conseils de placements des experts qui parlent dans les médias. Économise 10% de ton salaire, essaye-toi à la bourse, et prie pour ne pas tout perdre.

Économise pour les études de tes enfants. Travaille plus, et plus dur. Rembourse tous tes prêts. Fais-toi un budget. Collectionne les coupons de réduction. Annule des chaînes de télé. Arrête d’aller chez Strarbucks. Arrête d’aller au cinéma, d’acheter des vêtements de marque. Arrête de rêver d’une voiture de sport, parce que tout l’argent que tu gagnes doit maintenant être donné à ton banquier. Arrête de rêver tout court, arrête de t’amuser, arrête de vivre, et commence à mourir.

Deviens encore plus âgé.

Crois que tu vas pouvoir prendre ta retraite bientôt. Crois qu’à ce moment là tu seras encore en vie. Crois ton banquier. Crois que l’économie aura toujours un job en réserve pour toi. Crois que ta maison continuera à prendre de la valeur. Crois les médias, crois en leur objectivité. Crois les compagnies pharmaceutiques. Crois que la nourriture que tu manges est saine. Crois les autorités de régulation et de contrôle. Crois ton médecin qui pourtant est lui-même en surpoids. Crois les représentants du gouvernement.

Et deviens plus âgé.

Veille à ce que tes enfants aient des bonnes notes pour qu’ils puissent faire des grandes études, et, comme toi, trouver un bon travail pour pouvoir répéter exactement la même marche jusqu’à la mort, de laquelle tu ne peux pas t’échapper.

Apprends à tes enfants la différence entre les rêves et la réalité.

Continue à travailler. Continue à vieillir. Mets-toi à regretter.

Tu n’as plus aucun projet, et ton temps est presque terminé. Tes économies aussi.

Réalise que tu n’as pas obtenu la rentabilité promise par les experts des médias et par ton banquier.

Reporte ta retraite. Reporte la retraite de ta femme. Continue à travailler pour avoir plus d’épargne.

Malheureusement, le temps s’en fout. Le temps se fout du rendement qu’on t’avait promis. Le temps se fout que tu ais cru ton banquier. Le temps se fout que tu n’avais plus que quelques années à attendre avant de pouvoir partir en croisière. Le temps se fout que tu ais travaillé toute ta vie, que tu ais dépensé des fortunes et participé à faire tourner l’économie, et que tu ais payé l’équivalent de la rançon d’un roi en impôts.

Le temps se fout de tout ce qu’on t’a promis et qui n’a as été livré. Parce que le temps dit qu’il est temps de mourir…

Bienvenue dans le SCRIPT. Conçu par la pensée conventionnelle, distribué par la propagande institutionnelle… et avalé avec une confiance aveugle.

Réveille-toi… Le produit qu’on est en train de fabriquer, c’est toi. »

Extrait du livre « Non au Script » de MJ Demarco

https://amzn.to/2NmQolh

Je vous souhaite une douce soirée

Mabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *