L’eau de Quinton

Bonjour,

J’espère que vous allez bien.

Je vous partage ce matin un petit article sur René Quinton et son eau.

Saviez-vous que le sang des veines humaines ou animales peut être remplacé par de l’eau de mer ?

La découverte a été faite par René Quinton – l’homme qui a remplacé la transfusion sanguine.
Monsieur Quinton a sauvé des milliers de vies, y compris de jeunes enfants.
Ses découvertes pourraient en sauver des milliers d’autres aujourd’hui, mais tout se passe comme si le scientifique n’avait jamais existé.

Malgré ses travaux confirmés et étudiés en profondeur, la communauté universitaire l’a ridiculisé et a prétendu que cela sapait leur intelligence.
Quinton était un vrai scientifique et avait des preuves solides pour tout. Mais on connaît bien sûr la petite histoire, toujours la même, avec ceux qui dérangent les lobbys pharma.

Il a donné de l’eau de mer à de nombreux patients mourants. C’était le dernier recours pour eux. L’eau de mer isotonique les a sortis des griffes de la mort ! Quinton a appris brièvement à l’hôpital de Paris qu’un patient était dans un coma terminal et qu’il allait probablement mourir dans la journée. L’hôpital a volontairement donné un patient à Quinton car il ne pouvait être sauvé. A 11h, Quinton lui a donné en intraveineuse 700 cm2 d’eau de mer isotonique. Il a prévenu les infirmières que le patient allait reprendre conscience et boire ou même manger. Puis il est sorti et a annoncé qu’il reviendrait vers 18 heures.
Tout le monde le regardait comme s’il était hanté.
Quand il est arrivé le soir, le patient était assis sur le lit et parlait à l’infirmière.
Le matin, il était encore mourant, et le soir, il était vivant et bien portant !
Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

En 1906, une épidémie s’est déclarée chez les enfants et tous les enfants qui ont essayé l’eau de mer ont survécu.

Aujourd’hui, nous entendons dire qu’il n’y a pas de sang ou que le sang est contaminé….. Peut-être vaut-il la peine de revenir à des méthodes qui ont été très soigneusement documentées et confirmées il y a des années ?

Personnellement j’espère bien ne jamais avoir besoin d’une transfusion et si c’était le cas je refuserais de me laisser tranfuser du sang provenant d’une personne vaccinée. Je préfère mourir de suite que me laisser injecter ces poisons qui risquent de me faire souffrir durant des mois pour, de toutes manières mourir dans les deux ans dans beaucoup de douleurs. C’est là où l’eau de Quinton est très intéressante.

La plupart des inventions, des médicaments et des grands traitements ont été découverts il y a longtemps, mais ils ont été pour la plupart délibérément cachés. Et, aujourd’hui, nous ne découvrons rien de nouveau. Tout n’est que rappel des anciennes découverte. De nombreux médecins ne connaissent même pas ces méthodes très intéressantes, alors qu’elles permettraient effectivement de sauver des vies. Ils ne s’y intéressent pas parce qu’elles sont prohibées par les labos à qui seules les molécules chimiques rapportent des milliards. Les méthodes naturelles ne sont pas reconnues par l’OMS puisque celle-ci est subventionnée par des personnes qui ont des conflits d’intérêts et ne veulent sur le marché que des médicaments. L’époque des grands inventeurs à l’esprit ouvert est révolue depuis longtemps, il n’est plus question de recherches pour l’humanité mais de recherches pour le profit des industries.

Quinton a découvert beaucoup d’autres choses, notamment un moyen de combattre le cancer.
Il pensait (comme ma grand-mère me l’a toujours appris) que la fièvre dans l’organisme humain était le meilleur mécanisme de défense inventé par Mère Nature. Quinton a tué les cellules cancéreuses en élevant la température d’un certain endroit à un maximum de 44 degrés.
Plus important encore, il avait des preuves de tout et il n’est fait mention d’aucune théorie ici. C’est un fait.

Prenez soin de vous

Mabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *