Les bienfaits de l’ancrage

Bonjour, Je vous espère en pleine forme

On entend souvent parler d’ancrage, mais, qu’est ce que c’est au juste ?  

L’ancrage est un enracinement, un attachement à la terre. C’est aussi lorsqu’on se sent en connexion avec la planète et tous les êtres qui l’habitent, les humains qui nous entourent, les animaux et toutes formes de créations vivant sur la Terre. L’ancrage se fait naturellement entre notre corps et la mère terre. ancrage En effet, nous possédons dans notre structure énergétique des chakras mineurs situés sous nos plantes des pieds et ouverts en direction de la terre. Ils assurent notre lien direct avec notre principale source d’énergie, la terre. Ils permettent la connexion de notre corps avec les éléments et l’équilibre de tous les autres chakras. 

Ces chakras mineurs sont chargés de recycler nos énergies polluées  (énergies indésirables et émotions négatives) en les envoyant à la terre et en captant en retour l’énergie tellurique. C’est grâce à ce  processus de recyclage que nous sommes alimenté continuellement en énergie et que notre aura se nettoie et s’amplifie. Nous sommes donc en constante connexion avec Gaïa. 

Malheureusement, de nos jours, nous passons la majeure partie de notre vie entre notre domicile et notre lieu de travail, mais nos chakras des pieds ne foulent plus la terre comme jadis. Sans parler des chaussures que nous avons tous au pieds, qui pour la plupart sont quasi imperméables au énergies et nous coupent de la connexion avec notre mère terre. Il n’est pas étonnant de voir de plus en plus de personnes malades, décentrées, parfois avec une aura chargée, parfois vampirisées par des entités ou encore manipulées par d’autres personnes mal-intentionnées également. 

Les bienfaits de la pratique de l’ancrage 

• Diminue les angoisses et nous permet d’être confiant, serein et en phase avec les désirs de notre moi profond et donc d’accomplir pleinement notre mission d’incarnation.

• Permet d’être dans l’acceptation de soi et de sa vie, de la vivre  pleinement dans le moment présent et dans chaque petits gestes du quotidien.

• Permet ainsi de ne plus vivre dans le passé ou dans une perspective du futur mais d’accepter son incarnation en s’aimant soi-même et en étant ATTENTIF à l’instant présent.

• Élève le taux vibratoire et nous rapproche de nos guides, nous sommes plus à l’écoute de notre cœur et des synchronicités se mettent en place.

• Apporte énergie et pleine conscience du moment présent et aide à avoir une plus grande attention et concentration sans s’éparpiller sur des détails pour finir dans la tête dans les étoiles.

• Vous devenez un aimant et attirez plus facilement à vous des choses positives car vos vibrations sont plus forte entres vous et vos guides et l’univers. L’aura est boostée, rééquilibrée et deviens de plus en plus imperméable aux attaques extérieurs.

Comment savoir si l’on est bien ancré ?

Les personnes qui manquent d’ancrage sont pour la plupart dispersées et ont la tête dans les étoiles. Elles se sentent plus facilement dérangées lorsqu’elles doivent faire appel à leur concentration. L’aura d’une personne non ancrée se trouve en général décalée vers le haut et non ancrée à la terre. L’aura s’arrête alors à mi-chemin sur les membres inférieurs et n’enveloppe plus la totalité des jambes et des pieds.

Les homme eux, sont naturellement plus ancrés que les femmes. On reconnaît un manque d’ancrage lorsque la personne veut fuir sa  réalité, au lieu d’être totalement dans le moment présent et ne va pas accepter d’être ici bas. Les personnes étant dans ce cas n’ont  généralement pas posé leurs valises et ne se sentent nulle part à leur place. Elles déménagent souvent. Elles ont du mal à prendre leur vie en main, car elles ne lui trouvent pas de sens.

Comment s’ancrer?

Vous pouvez travailler votre ancrage par visualisation et cela va  réguler vos chakras 1, 2 et 3 (racine, sacré et plexus) pour un certain  temps mais cela ne sera pas définitif. Je vous propose ici une  visualisation d’ancrage que vous pouvez pratiquer quand vous le  souhaitez. Mais avant tout, sachez que pour avoir un bon ancrage, il faut être ici et maintenant. Il faut arrêter le temps et le vivre pleinement, sans être dans une projection d’un futur incertain. Rien ne sert de vivre le jour présent en pensant à votre week-end, en  ayant hâte d’y être pour profiter d’une sortie ou d’un événement. Il  faut aimer vivre sa vie terrestre à chaque instant et s’éclater ici et  MAINTENANT!

Nous somme ancrés lorsque la vie en elle-même nous émerveille, lorsque nous voyons en la terre-mère une source de joie, de sa plus grande à sa plus minuscule création. Lorsque nous sommes dans cette optique, le temps ne nous parait plus si long car nous le remplissons d’émotions positives et de merveilles C’est dans cette joie de vivre que nos racines se solidifient et que notre chemin de vie nous apparaît plus clairement. 

6 exercices pour s’ancrer

Il existe des dizaines d’exercices d’ancrage, voici mes 6 préférés. Le  premier que je propose est le plus connu et le plus utilisé, mais faites celui ou ceux qui vous parlent le plus. Je vous conseille de le pratiquer tous les jours, autant de fois que vous voudrez. En vous réveillant le matin, puis à chaque fois que vous sentirez une faiblesse survenir, ancrez-vous. Vous pouvez le faire partout, au bureau, dans le métro, en parlant à quelqu’un, dans votre voiture, et bien sûr au calme chez vous en méditant… 

1. VISUALISEZ DES RACINES 

Cela consiste à visualiser des racines qui partent de la plante des  pieds et qui vont jusqu’au centre de la Terre. Debout ou assis, les pieds plats au sol, faites le vide dans votre tête. Fermez les yeux, et visualisez votre pied droit. Imaginez que des racines sortent de ce pied droit et entrent dans la terre. Imaginez la couleur des racines et toutes leurs petites ou grandes extensions. Ce sont des racines solides. Imaginez que ces racines percent le sol, le tapis sur lequel vous êtes, le ciment, la terre… Elles creusent profondément dans la planète, en traversant toutes les différentes couches terrestres. Visualisez alors qu’elles arrivent au niveau du noyau terrestre, dans le magma de la Terre, qu’elles tournent autour du noyau en l’enveloppant, puis qu’elles se « connectent » a ce noyau, par  exemple avec un « clic » symbolique. Votre pied droit est alors  maintenant complètement enraciné dans le sol jusqu’au centre de la Terre. Maintenant faites de même avec le pied gauche. Une fois les deux pieds enracinés jusqu’au noyau, visualisez que vous puisez l’énergie du noyau de la Terre, et que cette énergie remonte à  travers vos racines, jusqu’à vos pieds, et monte dans vos jambes,  traversant ensuite tout votre corps et votre être. Sentez cette  connexion à la Terre et sentez l’énergie de la Terre vous envahir  complètement et vous nourrir. Inversement, visualisez que vous déchargez tout ce qui vous encombre (votre stress, vos douleurs, vos problèmes…) dans la terre à travers vos racines. Délaissez tout votre bagage émotionnel et physique, puis puisez l’énergie nécessaire pour vous remplir.         

Quand je fais cet exercice je m’aide aussi de ma respiration. Après  avoir ancré mes deux pieds, j’imagine qu’à chaque inspiration je pompe l’énergie de la Terre et elle se transfère en moi. Puis à l’expiration j’imagine que je déverse toutes mes énergies négatives dans la Terre. Vous allez ressentir une certaine « lourdeur » dans vos pieds, comme si vos pieds pesaient des tonnes. C’est bon signe, c’est que ça marche !  Vous pouvez sentir également beaucoup de chaleur ou encore des picotements vous traverser. Soyez prêt à recevoir l’énergie de la Mère Terre en vous. Accueillez  cette énergie vitale que vous offre la Terre.    

2. CONCENTREZ-VOUS SUR LE PREMIER CHAKRA 

Le premier chakra est le point énergétique situé entre vos cuisses (au niveau des parties génitales). Il est de couleur rouge, et favorise  l’ancrage et la connexion avec la Terre. Il est d’ailleurs aussi appelé «  chakra racine ». Pour l’activer, posez-vous sereinement (allongé, assis ou debout), et visualisez la couleur rouge. Voyez le rouge partout autour de vous, puis imaginez cette couleur rouge vous pénétrer par ce chakra et envahir tout votre corps de rouge. Vous êtes rouge, et vous respirez rouge par ce chakra racine. Inspirez et expirez du rouge jusqu’à ce que vous visualisiez une couleur rouge brillante dans tout votre corps, signe de pureté. Restez concentré sur le rouge aussi longtemps que possible.         

3. ENTOUREZ-VOUS DE ROUGE 

En plus de l’exercice précédent avec le chakra racine rouge, vous pouvez aussi manger des plantes ou des fruits rouges, et porter des habits rouges, afin de renforcer votre visualisation. En effet les couleurs détiennent une vibration particulière et unique à chacune, donc en portant du rouge ou en dormant dans une chambre aux murs rouges, ces vibrations feront effets sur vous sans même que vous le sachiez !    

4. VISUALISEZ LA COLONNE DE LUMIÈRE 

Il s’agit ici de s’aligner selon ce que Barbara Brennan (fondatrice de  l’école de soins énergétiques du même nom) appelle « la ligne harique » ou le « hara ». C’est une ligne qui part de notre centre et qui nous connecte d’une part à la Terre et de l’autre au Ciel.  Pour cela, assis ou debout, visualisez un point central à quelques  centimètres en dessous de votre nombril, à l’intérieur de vous.  Visualisez ensuite une ligne qui part de ce point et qui descend  jusqu’au centre de la Terre. Puis visualisez la ligne qui part de ce  même point en vous, et qui cette fois-ci monte jusqu’au ciel. Ressentez cette connexion terre-ciel, cette ligne qui vous traverse et qui vous connecte à l’Univers entier. Sentez l’énergie tellurique et cosmique qui y passe. Vous pouvez continuer l’exercice en visualisant aussi un « halo » qui vous entoure, comme si vous étiez dans un œuf géant, fait de lumière. Vous êtes en sécurité dans cet œuf, connecté à la terre et au ciel.         

5. FAITES DU SPORT EN NATURE 

Une bonne manière de s’ancrer est de pratiquer un exercice physique, et de préférence dans la nature. Les personnes qui pratiquent un sport régulier sont souvent beaucoup plus ancrées, dans leur corps, et elles vous diront elles-mêmes qu’elles se sentent formidables après leur séance de sport.    

6. MARCHEZ CONSCIEMMENT DANS LA NATURE 

Si vous n’êtes pas très sportif, faites une marche lente dans la  nature. En marchant, concentrez-vous sur vos pieds contre le sol.  Marchez lentement, très lentement, et essayez de ressentir chaque  millimètre que votre pied parcourt, chaque brindille qui se brise sous vous, chaque parcelle de terre et de boue qui s’écrase sous vos pieds. Sentez l’énergie de la terre monter en vous à travers vos pieds. Piétinez sur place pour bien ressentir la terre. Sentez comme vos pieds sont lourds. Imaginez qu’ils pèsent une tonne chacun et qu’ils s’enfoncent complètement sous la terre. Encore mieux, faites tout cela pieds nus si c’est possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *