Archives par mot-clé : hypnose

Comment avons nous pu en arriver là ?

Je ne suis pas la seule à me poser cette question.

Comment autant d’êtres humains ont-ils pu croire de tels mensonges et informations délirantes, contradictoires, sans le moindre fondement scientifique ?

Comment ont-ils pu devenir paranoïaques face à des chiffres sortis de nulle part et qu’ils n’ont même pas eu l’idée de vérifier ?

Comment n’ont même jamais vu qu’il est inscrit sur les boites de masques qu’ils ne protègent pas des virus et comment les ont-ils imposés à leurs enfants sains au risque de les rendre malades par hypoxie ?

Comment une énorme partie de la planète peut-elle croire qu’une pandémie tue avec beaucoup de virulence alors qu’ils n’ont connaissance d’aucun mort de cette plandémie excepté ceux que les médias leur présentent ?

Comment ont-ils accepté de voir leurs commerces fermés sans la moindre raison scientifique pendant que d’autres pays ont continué de vivre normalement (une pandémie, c’est mondial, non ?) et pendant que les grandes surfaces s’enrichissent sans vergogne, accepté de plonger dans la précarité comme des millions d’autres sur cette terre, sachant qu’ils ne pourront jamais s’en relever ?

Comment ont-ils accepté d’être privés de leurs libertés fondamentales, de respecter d’absurdes consignes totalitaires, de consentir à leur propre asservissement alors qu’ils jugeaient cela anormal lorsqu’il s’agissait de la Chine ou de l’ex URSS ?

Comment si peu de monde voit comment les médias jouent le jeu des dirigeants en étant d’immondes outils de propagande, au point d’utiliser d’anciennes photos de surcharge hospitalière et nous prétendant qu’il s’agit de cas Covid ou en filmant des scènes totalement mensongères avec des acteurs ou des mannequins ?

Comment est-ce possible de laisser nos ainés mourir de solitude ou euthanasiés sans la moindre réaction ? Est-ce là ce que méritent ceux qui nous ont donné la vie, l’amour ? Est-ce là ce qu’ils nous ont appris ?

Comment si peu réalisent que ce n’est pas un virus qui tue mais les règles imposées, les masques qui empêchent une respiration normale, la privation de tous les plaisirs de la vie, les traitements efficaces qui existent mais sont diabolisés et interdits, les protocoles imposés aux médecins qui les respectent par ignorance ou peur de perdre leur emploi, et depuis quelques mois on peut ajouter la mortalité due à la « vaccination » ?

Comment tant de médecins oublient ils leur serment d’Hippocrate (primum non nocere) pour le transformer en serment d’hypocrite en suivant les consignes comme des robots sans le moindre problème de conscience ? Et comment d’autres médecins qui ne voient jamais un patient osent ils raconter des sornettes sur les plateaux télé en sachant qu’ils ont reçu des sommes mirobolantes pour le faire, sans jamais remettre en question le fait qu’ils mettent des personnes en dangers par leurs propos. Est-ce que seul l’argent compte pour eux, au point d’en oublier tout le reste ? Aucun d’eux n’a-t-il d’enfant et ne se pose la question du monde qu’ils leurs lèguent par leurs agissements ?

Et comment les policiers peuvent ils verbaliser une personne sans masque qui veut respirer alors que cela est anticonstitutionnel et contre les droits de l’homme ? Comment peuvent-ils agir seulement sur les ordres de leurs supérieurs en usant de violence verbale et physique sur des personnes pacifiques sans jamais se poser la moindre question. Ont-ils oublié qu’ils sont là pour défendre le peuple et non des décisions arbitraires et inutiles ? Oublient-ils que pendant qu’ils frappent une septuagénaire, à 500 mètres leur maman peut se faire tabasser par leur collègue de la même manière ? Est-ce de ce monde sans le moindre respect du vivant qu’ils veulent dans le futur ? Se demandent ils comment ils réagiront quand leur fils, atteint d’un cancer ou d’une maladie auto-immune, leur demandera pourquoi ils ont laissé faire, quand leur fille se retrouvera aux soins intensifs parce qu’elle a voulu pacifiquement manifester pour revendiquer ses droits ?

Comment personne ne se pose la question de la preuve d’une pandémie partie d’une ville surpolluée et où la 5G détruit le système immunitaire, alors qu’aucun scientifique n’a pu isoler ce soi-disant virus ?

Comment est-ce possible que des journalistes soient en paix avec leur conscience en filmant de fausses vaccinations, en utilisant d’anciennes images de H1N1 pour pousser à la vaccination en sachant le nombre des effets indésirables et le taux impressionnant de décès suite à l’injection alors qu’il n’y a plus de malades depuis plusieurs mois (en partant du principe qu’il y en a eu un jour, ce dont je ne suis même pas convaincue), mais seulement des testés positifs avec des tests reconnus inadaptés et donnant 97% de faux positifs ?

https://rumble.com/vcgp1k-lancien-chef-de-recherche-de-pfizer-nous-dit-que-la-pandmie-est-finie.html

Comment quasiment la planète entière a-t-elle pu accepter toute cette folie sans réaction autre que la peur de mourir ? Comment une dictature a-t-elle pu s’installer avec autant de facilité et rapidité ?

Je pense que la seule explication à cette folie pure et simple est que des techniques de conditionnement psychologiques ont été utilisés à grande échelle par des experts en contrôle mental. Les médias serviraient ils à hypnotiser la population ? J’en suis convaincue et en ai déjà parlé dans des articles précédents. En effet, si les médias ne nous polluaient pas l’esprit depuis des mois avec une histoire de pandémie, que tout le monde répète à longueur de journée, verriez-vous une quelconque pandémie autour de vous ? Personnellement, non, je n’ai rien vu si ce n’est des gens terrorisés par la peur de mourir ou la peur d’être verbalisés s’ils refusent d’obéir.

Le psychiatre Frédéric Badel parle dans cet article de manipulation à grande échelle par la puissance de la télé : https://www.nexus.fr/actualite/analyse/controle-mental/

Alors, pourquoi certains ne sont ils pas tombés dans le piège de la manipulation hypnotique ? Déjà, depuis quelques années les personnes qui ont cessé de regarder la télé sont de plus en plus nombreuses. Elles ont compris que les nombreuses chaînes à l’écran sont de réelles chaînes comme celles des esclaves. Ils ont compris qu’ils ne peuvent y voir que des informations négatives et bien souvent exagérées ou mensongères, des films et séries qui tentent de nous habituer chaque jour un peu plus à l’eugénisme, à la répression policière, au transgenre, à la violence sexuelle, au cannibalisme, au puçage, qui nous persuadent que nous devons consommer pour être heureux, posséder les derniers gadgets à la mode, accepter d’être pistés partout 24h/24 avec gsm, gps, applications, … Ils ont compris que la télé nous coupe des relations sociales, nous rend toujours plus individualistes et donc dépendants d’un système pourri. Ces personnes ont fait le choix de ne plus regarder la TV et n’ont forcément pas pu subir la manipulation hypnotique.

Par ailleurs, il est prouvé qu’une minorité (5à15%) de la population ne se laisse pas endormir par la voix et le regard d’un hypnotiseur, aussi doué soit il dans son domaine. Également, les personnes hypnotisables n’abandonnent pas leur libre-arbitre. Il est donc impossible de leur faire accepter des choses qui vont complètement à l’encontre de leur conscience. Personnellement je fais partie des personnes qui ne regardent pas la TV, et qui plus est je ne suis pas hypnotisable (j’ai consulté trois personnes différentes en espérant me débarrasser de migraines à une époque de ma vie où je n’avais pas encore trouvé la solution pour être en santé, sans le moindre résultat possible de l’hypnose sur moi). Mais si même il était possible de m’hypnotiser, je doute que j’aurais pu accepter de mettre un masque à ma fille. Je ne suis pas sociopathe et je sais à quel point l’oxygénation correcte des cellules est importante, que le manque d’O2 provoque des cancers. Je n’aurais donc jamais accepté de lui faire du mal en étant en contradiction avec mes convictions et valeurs.

Aussi, même si le 85% minimum des personnes hypnotisables, ne vont pas tout à coup cesser d’être influencées par le discours propagandiste, je ne peux m’empêcher de penser qu’arrivera un moment où le discours tenu ira à l’encontre de leur morale et qu’ils ne suivront plus aveuglément la voix qui les dirige. Par ailleurs, pour entretenir l’hypnose, les inductions doivent être répétées encore et encore. Or les gens en ont marre et beaucoup me disent ne plus regarder les infos, c’est très bien ainsi, je m’en réjouis !

Je veux espérer que, par ailleurs même si les lanceurs d’alerte se font censurer à tout va, à chaque fois qu’un est forcé à se taire, deux autres naissent et, il ne sera jamais possible de faire taire tout le monde, la vérité fini toujours par faire surface. Chaque jour, je pense à l’histoire du centième singe et je sais que nous allons y arriver, je ne désespère pas. D’ailleurs la résistance à leur plan machiavélique commence à se voir, l’adhésion aux mesures ordonnées par les dirigeants commence sérieusement à battre de l’aile, 20% des Belges ne les respectent plus et la majorité ne veut pas de ces produits génétiques qu’ils tentent de nous imposer. Les procédures en justice se multiplient de plus en plus un peu partout dans le monde et je suis heureuse de faire ma part de petit colibri pour stopper tous ces mensonges.

Et, quoi qu’il en soit, je fais le choix de rester moi-même, libre. Je me sens parfaitement en sécurité avec mon système immunitaire dont je prends grand soin, je ne me laisserai rien imposer. Je ne suis pas en danger et ne suis pas un danger pour qui que ce soit. Après chacun est libre de s’imposer lui-même un masque s’il est convaincu que cela est nécessaire à sa sécurité. C’est bien dommage pour lui mais je ne peux pas décider de sa santé à sa place. Je sais qu’un jour viendra où beaucoup comprendront à quel point ils ont été bernés et, ce jour-là il n’y aura plus de retour possible en arrière, on ne leur fera plus avaler n’importe quoi.

J’ai choisi de m’incarner dans cette partie du monde où nous sommes censés être libres. Je choisis donc de respecter mon choix de naissance en me positionnant toujours libre, libre dans mes pensées, libre dans mes actes même s’il n’est pas simple d’aller à contre-courant. Je suis bien consciente qu’il est plus facile de suivre la pensée unique que de s’écarter pour suivre le vrai courant de la Vie dans le respect et dans une nouvelle conscience, mais j’ai l’absolue certitude que nous allons vers l’Age d’Or et j’espère qu’il est pour très bientôt.

Prenez soin de vous

Mabelle