Archives par mot-clé : violence

La bougie de l’espoir

Bonjour, comment allez vous ?


Quatre bougies brûlaient silencieusement et fondaient lentement. Le silence était si grand qu’on pouvait les entendre parler.

La première a dit:

– Je suis la paix … Je ne sais pas ce que j’illumine dans ce monde. Les hommes préfèrent la guerre et la violence. Je pense qu’il vaut mieux que je m’efface …

Et sa lumière s’est éteinte.

Quelle est la signification des couleurs des bougies ? Petit guide pour  découvrir leurs influences : Femme Actuelle Le MAG

La seconde a dit, à peine audible:

– Je suis la vérité … Je ne sers plus aucun but dans cet univers. Les gens préfèrent vivre dans le mensonge et la tromperie. Je suis exclue et ils se mentent tellement. Je n’ai rien à faire sur cette planète. Il vaut mieux que je disparaisse …
Dès qu’elle arrêta de parler, une légère brise souffla et éteignit la bougie.

La troisième bougie triste s’est également manifestée:

– Je suis l’amour … Je n’ai plus la force de garder ma flamme. Les gens ne croient plus en l’amour: les couples divorcent et les familles se séparent. L’égoïsme règne dans tellement d’endroits. Je préfère m’éteindre …

Soudain, un enfant est entré dans la pièce et, voyant les trois bougies éteintes, il se mit à pleurer et dit:

– J’ai peur. La paix, la vérité et l’amour ont disparu. Le monde est dans les ténèbres. Je ne veux pas vivre dans ce noir.

La dernière bougie, la seule qui brûlait encore, éclaira les larmes dans ses yeux et dit:

– Ne pleure pas, n’aie pas peur. Tant que je reste allumée, je peux allumer toutes les bougies qui sont éteintes. Je suis capable de redonner la lumière à la paix, à la foi et à l’amour.

Le garçon demanda:

– Pouvez-vous rallumer la lumière de la paix, de la foi et de l’amour? Qui êtes-vous?

La bougie répondit alors:

– Je suis l’espoir. Tant que je reste allumée, tout n’est pas perdu. Avec ma lumière, la paix, la vérité et l’amour peuvent se rallumer.

Et ainsi, toutes les bougies ont été allumées à nouveau.

L’espoir est comme une bougie qui ne cesse de brûler. Si elle est vivante, même si d’autres lumières s’éteignent, nous ne serons jamais dans le noir.

Allumez votre lumière d’espoir et prenez-en soin chaque jour, cela vous aidera à rester fort et éclairera votre chemin vers une bien meilleure vie.

Très beau week-end

Mabelle

L’effet Maharishi

Bonjour, comment allez vous ce matin ?

Je vous partage un article trouvé sur le grand changement

Merveilleuse journée

Mabelle

Après avoir connu dans sa jeunesse deux expériences de mort imminente (NDE) et entamé une carrière d’ingénieur aérospatial, Gregg Braden est aujourd’hui devenu un conférencier célèbre grâce à la publication de ses livres L’Éveil au Point Zéro : l’Initiation collective, et Marcher entre les mondes. Il voyage depuis plus de 25 ans à travers le monde entier et anime régulièrement des stages initiatiques sur différents sites sacrés de notre planète.

https://amzn.to/3xWX0t6

Il a apporté la preuve scientifique du passage de la Terre à travers la ceinture de photons et du ralentissement progressif du rythme des rotations de la Terre.

En même temps, il est parvenu à démontrer scientifiquement l’accélération de la fréquence de résonance de la Terre (Résonance Schumann). Il affirme que, lorsque cette fréquence atteindra 13 Hz, nous serons au « Point Zéro » du champ magnétique, ce qui se traduira par une inversion des polarités électromagnétiques. La Terre devrait alors s’immobiliser puis, au bout de deux ou trois jours, commencer à tourner dans l’autre sens ! Dans combien de temps ???

Selon Gregg Braden, la fréquence du champ magnétique terrestre a déjà dépassé 12 Hz. Le temps va paraître de plus en plus rapide au fur et à mesure que nous approcherons du Point Zéro. En provoquant le renversement des pôles magnétiques, la traversée du Point Zéro précipitera probablement l’ensemble de l’humanité dans la quatrième dimension (qu’il considère comme un simple point de transit vers la cinquième). À ce stade, chaque chose que nous penserons ou désirerons se manifestera instantanément.

Le changement d’Âge au Point Zéro prédit par différents peuples depuis des milliers d’années serait en ce moment-même en train de se réaliser. Tout laisse supposer qu’après le franchissement de ce Point Zéro, le Soleil se lèvera à l’ouest et se couchera à l’est.

La plupart des technologies que nous connaissons cesseront bientôt d’être opérationnelles. Elles seront remplacées par de nouvelles qui feront appel à l’énergie libre.

La plupart de ces nouvelles technologies ont déjà été imaginées par Tesla il y a plus d’un siècle. Elles ont été proposées à différentes reprises à certains de nos chefs d’État par des extraterrestres, mais les organisations mafieuses mises en place par le gouvernement mondial ont jusqu’à ce jour réussi à en paralyser le développement. Le Calendrier Maya avait prédit tous ces changements qui arrivent maintenant. Les Mayas avaient prévu que nous irions au-delà de nos technologies actuelles et que nous reviendrions aux cycles naturels basés sur l’Harmonie Universelle.

Greg Braden et l'effet Maharishi - La pensée activée

Gregg Braden insiste sur la nécessité de ne pas sombrer dans la peur. Même si les conditions de vie sont devenues précaires et très difficiles pour une majorité d’entre nous, il faut nous préparer joyeusement aux changements qui arrivent, puisqu’ils résultent de « l’effet Maharishi » et amènent un Nouvel Âge de Lumière, de Paix et de Fraternité.

Voici son extraordinaire témoignage : « Quasiment tous les anciens textes et toutes les traditions du monde s’accordent à dire que nous sommes tous liés entre nous et que nous sommes UN. Ils affirment que nous sommes unis les uns aux autres, mais que nous sommes aussi indissociables du monde, que nous faisons partie intégrante de la Terre et de ses changements.

Durant mes 25 années passées à voyager dans les différents pays du monde, et au fil des rencontres que j’ai eu l’occasion de faire avec des personnes issues de cultures et de traditions diverses, j’ai constaté que les gens veulent vraiment croire que nous sommes liés, mais ils ont besoin de savoir pourquoi et comment nous sommes liés.

À la fin du XXème siècle et maintenant, au début du XXIème siècle, la science a permis à ceux qui ont avant tout un besoin d’explications logiques de faire justement ce lien et de voir comment nous sommes connectés au monde et comment nous l’influençons, mais aussi comment, en honorant cette connexion à travers notre cœur, nous avons la possibilité de littéralement influencer les champs magnétiques de notre planète et par conséquent notre vie, notre santé et notre bien-être physique. Ces choses sont en effet liées au champ magnétique de la Terre.

L’événement qui a permis d’attirer notre attention sur ce phénomène, c’est ce qui s’est produit aux alentours du 11 septembre 2001. À cette époque, les États-Unis possédaient deux satellites appelés GOES, ce qui signifie Satellites Géostationnaires Opérationnels Environnementaux, le premier positionné dans l’hémisphère nord et l’autre dans l’hémisphère sud. Ces satellites avaient pour mission de mesurer le champ magnétique de la Terre et de renvoyer des relevés toutes les 30 minutes.

Les résultats de ces relevés révélaient généralement des changements mineurs. Or, le 11 septembre 2001, les scientifiques ont observé que les courbes des relevés indiquaient que quelque chose de relativement anormal se produisait, par comparaison à ce qu’ils avaient l’habitude de voir.

Ils se sont alors interrogés sur ce qui pouvait bien influencer à ce point le champ magnétique de toute la Terre, et pourquoi ils obtenaient ces pics anormaux sur leurs schémas satellitaires, du jamais vu auparavant. Ils ont comparé ces schémas avec ceux obtenus auparavant. Et tenez-vous bien : ils ont constaté que les pics des schémas étaient apparus au cours du mois de septembre 2001, et plus précisément, que le premier pic était apparu 15 minutes après l’explosion du premier avion dans la première tour du World Trade Center ! (Bon, je vous partage l’article tel qu’il a été écrit, afin de ne pas déformer les propos de son auteur, même si je sais qu’il n’y a jamais eu d’avion)

Cette découverte est vraiment primordiale pour le monde scientifique, parce que notre science est basée depuis trois siècles sur deux hypothèses erronées.

La première de ces hypothèses est que les éléments de l’univers fonctionnent de manière indépendante, sans aucun lien entre eux. Autrement dit, un événement qui se produit dans un endroit donné ne peut pas avoir de répercussions ailleurs à moins d’une coïncidence. La deuxième hypothèse affirme elle que nos expériences intérieures telles que nos émotions, nos pensées et nos croyances ne peuvent pas avoir un impact sur le monde extérieur, mais seulement sur notre propre corps.

Ces hypothèses soutenues à tort par les scientifiques pendant 300 ans expliquent pourquoi ces derniers ont été aussi surpris par les mesures obtenues sur les schémas satellitaires, à un moment justement où les émotions humaines sur la planète étaient focalisées sur la catastrophe. Tout ceci a entraîné une série d’études sérieuses dont voici la conclusion :

Il a été établi que les sentiments des humains et notamment le champ magnétique généré par le cœur de l’être humain quand il éprouve certaines émotions s’étend bien au-delà de notre corps, à tel point qu’ils sont détectables par des satellites qui se trouvent pourtant à des centaines de kilomètres au-dessus de la surface terrestre.

Il a aussi été démontré que lorsqu’un groupe de personnes décident de se mettre ensemble pour créer une émotion bien spécifique dans leur cœur, cette émotion est capable d’influencer littéralement le champ magnétique qui maintient la vie sur Terre.

Ce champ magnétique a des effets aussi bien sur la réaction immunitaire des êtres humains que sur la météo, les tendances climatiques, les cycles de guerre et de paix, notre aptitude à résoudre des problèmes, nos propres capacités cognitives.

Même si de prime abord, ces choses semblent n’avoir aucun lien entre elles, elles sont entièrement liées au champ magnétique terrestre.

Ce qui est remarquable, c’est que chaque être humain est relié à ce champ et bénéficie de cette relation sans en avoir forcément conscience, car il y a encore relativement peu de personnes qui perçoivent ce lien. Pourtant, la science a démontré que ce lien existe bel et bien.

Par conséquent, ce qui compte, c’est de rechercher des sentiments qui créent l’harmonie dans nos cœurs.

L’harmonie est le véritable langage de communication entre le cœur et le cerveau. Certaines émotions qui viennent du cœur et qui sont générées par des sentiments de tolérance, de gratitude, de pardon, d’attention accordée aux autres ou de compassion ont toujours fait partie des recommandations faites par les traditions les plus authentiques et les plus anciennes.

Or, les scientifiques reconnaissent désormais que ces traditions avaient raison de dire que ce que nous ressentons dans notre corps se reflète dans le champ magnétique pour le profit de tous. La question qu’on se pose souvent est de savoir si nos émotions peuvent être mesurées. Ce que la science tend maintenant à prouver, c’est que les émotions affectent le champ de notre propre cœur.

En effet, le cœur humain est considéré comme le plus puissant générateur électrique mais aussi magnétique du corps. C’est important, car on nous a toujours dit que le cerveau était le lieu où nos actes prennent naissance. Le cerveau possède un champ électrique et aussi un champ magnétique, mais ces champs sont relativement faibles en comparaison de ceux du cœur.

Le champ électrique du cœur est environ 100 fois plus puissant que celui du cerveau, tandis que son champ magnétique est 5.000 fois plus important. 5.000 fois ! Vous vous rendez compte ? Et ce qu’il faut ajouter, c’est que le monde physique tel que nous le connaissons est entièrement déterminé par ces deux champs énergétiques : les champs électriques et les champs magnétiques, c’est-à-dire les champs électromagnétiques.

Nos livres de physique disent que si nous modifions le champ magnétique ou le champ électrique d’un atome, nous changeons littéralement l’atome en question, c’est-à-dire la matière dont nos corps sont faits. Or, il apparaît que le cœur est conçu aussi bien pour agir sur les champs électriques et magnétiques de notre corps que sur ceux du monde qui nous entoure. Et ce sont les émotions créées dans le cerveau et dans le cœur qui sont responsables des modifications qui interviennent dans les champs électriques et magnétiques.

On me demande souvent en quoi ces découvertes sont liées à ce que nous appelons la loi d’attraction. Pour faire court, elles peuvent nous fournir un aperçu de cette relation. Mais quand on cherche plus loin aussi bien dans les découvertes que dans les enseignements du passé, on apprend qu’il s’agit en réalité moins d’une attraction que d’un reflet.

Je m’explique : dans le monde qui nous entoure – et la science nous le confirme – il y a un CHAMP énergétique qui est en réalité un CHANT et qui est à la base de toutes les réalités physiques.

Et à ce propos, Lynne McTaggart a écrit ce superbe livre intitulé Le Chant de la Cohérence universelle qui aborde l’essence quantique. Certaines personnes le nomment « l’Esprit de la Nature », certains scientifiques l’appellent « l’Esprit de Dieu », d’autres « la Matrice » ou encore « la Matrice divine ». En 1944, le fondateur de la théorie des quanta, Max Planck, identifia ce champ qu’il appela « la Matrice », et c’est de là que vient ce mot. Lynne McTaggart

Ce que nous commençons à comprendre, c’est que lorsque nous créons des sentiments par rapport à ce que nous choisissons d’expérimenter dans nos vies, comme par exemple lorsque nous choisissons de façon consciente d’avoir une relation parfaite ou l’abondance dans notre vie ou d’obtenir notre propre guérison ou celle des personnes qui nous sont chères, lorsque nous créons ces sentiments, ces derniers modèlent les champs électrique et magnétique de notre cœur et modifient littéralement les éléments de cette essence quantique, de cette « soupe quantique » si vous voulez, permettant ainsi au schéma que nous avons créé dans notre cœur de se manifester dans le monde physique.

Il s’agit donc moins d’attraction d’un point de vue scientifique que d’une création consciente en nous d’un fondement que la structure de l’univers – ce que les Maîtres spirituels appellent « l’Intelligence cosmique » – vient ensuite modeler pour refléter dans le monde physique les sentiments que nous avions faits nôtres.

En d’autres termes, nous devons être dans notre propre vie cela même que nous voulons voir se manifester dans le monde. Et la science nous fournit désormais de bonnes raisons de comprendre pourquoi il en est ainsi.

Vous me demandez combien d’individus sont nécessaires pour créer un certain type d’émotion dans leur cœur au point d’avoir des répercussions sur le monde ?

Gregg Braden

NOTE : Le phénomène de « superradiance » ou « effet Maharishi » (du nom du Maître spirituel indien qui fut le premier à le décrire) fut expérimenté pour la première fois à l’occasion d’une étude menée pendant le conflit israélo-libanais au début des années 1980. Cette étude consistait à réunir, dans les régions du Moyen-Orient dévastées par la guerre, des personnes formées à la technique de la méditation transcendantale élaborée par Maharishi Mahesh Yogi, et bien entraînées à développer en elles un sentiment de paix.

Maharishi Mahesh Yogi — Wikipédia

Durant les périodes au cours desquelles elles éprouvaient toutes ensemble un sentiment de paix, le niveau de violence dans la région autour d’elles diminuait significativement. Les crimes, les meurtres et les accidents diminuaient, tandis que les activités terroristes cessaient. Et quand elles s’arrêtaient de focaliser leur attention sur l’harmonie, toutes ces activités reprenaient. Les résultats furent tellement évidents que les chercheurs purent déterminer le pourcentage exact de population nécessaire pour créer cet effet Maharishi. Il s’agit de la racine carrée de 1% de la totalité d’une population donnée, soit 100 personnes pour un million ou 800 000 sur les 7 milliards de personnes que compte actuellement la population mondiale…

Il semblerait logique et naturel de supposer que pour changer le monde, il faille que l’immense majorité de la population du globe y consente. Mais c’est une erreur.

Aussi bien les études menées autour de l’effet Maharishi que les observations ayant permis de vérifier la théorie du « centième singe » sont là pour nous le rappeler.

En vérité, ce qui est important, c’est que la nécessité d’un changement fasse l’objet d’une prise de conscience d’un nombre suffisant de personnes.

Le monde qui nous entoure possède un CHAMP énergétique qui est en réalité un CHANT mystique et qui est à la base de toutes les réalités physiques.

En nous concentrant sur notre propre éveil spirituel, nous aidons l’ensemble de l’humanité à se rapprocher du seuil de masse critique. Atteindre ce seuil reviendra à éveiller l’ensemble des habitants de cette planète ; c’est ce qui est demandé aujourd’hui par les Guides à un certain nombre d’entre nous, et cela nous est demandé PARCE QU’IL S’AGIT D’UN OBJECTIF TOUT À FAIT À NOTRE PORTÉE.

Pour l’atteindre, nous devons simplement renoncer à nos querelles, nous unir et choisir d’évoluer consciemment, dans la co-création, vers un nouveau monde. Il suffira qu’un faible pourcentage des habitants de notre planète se sente concernés par cet objectif pour que nous rentrions dans la « zone de virage » ; les choses changeront alors de façon soudaine et irréversible et l’humanité dans son ensemble basculera dans un nouveau paradigme. C’est « l’effet Maharishi » !

Comment avons nous pu en arriver là ?

Je ne suis pas la seule à me poser cette question.

Comment autant d’êtres humains ont-ils pu croire de tels mensonges et informations délirantes, contradictoires, sans le moindre fondement scientifique ?

Comment ont-ils pu devenir paranoïaques face à des chiffres sortis de nulle part et qu’ils n’ont même pas eu l’idée de vérifier ?

Comment n’ont même jamais vu qu’il est inscrit sur les boites de masques qu’ils ne protègent pas des virus et comment les ont-ils imposés à leurs enfants sains au risque de les rendre malades par hypoxie ?

Comment une énorme partie de la planète peut-elle croire qu’une pandémie tue avec beaucoup de virulence alors qu’ils n’ont connaissance d’aucun mort de cette plandémie excepté ceux que les médias leur présentent ?

Comment ont-ils accepté de voir leurs commerces fermés sans la moindre raison scientifique pendant que d’autres pays ont continué de vivre normalement (une pandémie, c’est mondial, non ?) et pendant que les grandes surfaces s’enrichissent sans vergogne, accepté de plonger dans la précarité comme des millions d’autres sur cette terre, sachant qu’ils ne pourront jamais s’en relever ?

Comment ont-ils accepté d’être privés de leurs libertés fondamentales, de respecter d’absurdes consignes totalitaires, de consentir à leur propre asservissement alors qu’ils jugeaient cela anormal lorsqu’il s’agissait de la Chine ou de l’ex URSS ?

Comment si peu de monde voit comment les médias jouent le jeu des dirigeants en étant d’immondes outils de propagande, au point d’utiliser d’anciennes photos de surcharge hospitalière et nous prétendant qu’il s’agit de cas Covid ou en filmant des scènes totalement mensongères avec des acteurs ou des mannequins ?

Comment est-ce possible de laisser nos ainés mourir de solitude ou euthanasiés sans la moindre réaction ? Est-ce là ce que méritent ceux qui nous ont donné la vie, l’amour ? Est-ce là ce qu’ils nous ont appris ?

Comment si peu réalisent que ce n’est pas un virus qui tue mais les règles imposées, les masques qui empêchent une respiration normale, la privation de tous les plaisirs de la vie, les traitements efficaces qui existent mais sont diabolisés et interdits, les protocoles imposés aux médecins qui les respectent par ignorance ou peur de perdre leur emploi, et depuis quelques mois on peut ajouter la mortalité due à la « vaccination » ?

Comment tant de médecins oublient ils leur serment d’Hippocrate (primum non nocere) pour le transformer en serment d’hypocrite en suivant les consignes comme des robots sans le moindre problème de conscience ? Et comment d’autres médecins qui ne voient jamais un patient osent ils raconter des sornettes sur les plateaux télé en sachant qu’ils ont reçu des sommes mirobolantes pour le faire, sans jamais remettre en question le fait qu’ils mettent des personnes en dangers par leurs propos. Est-ce que seul l’argent compte pour eux, au point d’en oublier tout le reste ? Aucun d’eux n’a-t-il d’enfant et ne se pose la question du monde qu’ils leurs lèguent par leurs agissements ?

Et comment les policiers peuvent ils verbaliser une personne sans masque qui veut respirer alors que cela est anticonstitutionnel et contre les droits de l’homme ? Comment peuvent-ils agir seulement sur les ordres de leurs supérieurs en usant de violence verbale et physique sur des personnes pacifiques sans jamais se poser la moindre question. Ont-ils oublié qu’ils sont là pour défendre le peuple et non des décisions arbitraires et inutiles ? Oublient-ils que pendant qu’ils frappent une septuagénaire, à 500 mètres leur maman peut se faire tabasser par leur collègue de la même manière ? Est-ce de ce monde sans le moindre respect du vivant qu’ils veulent dans le futur ? Se demandent ils comment ils réagiront quand leur fils, atteint d’un cancer ou d’une maladie auto-immune, leur demandera pourquoi ils ont laissé faire, quand leur fille se retrouvera aux soins intensifs parce qu’elle a voulu pacifiquement manifester pour revendiquer ses droits ?

Comment personne ne se pose la question de la preuve d’une pandémie partie d’une ville surpolluée et où la 5G détruit le système immunitaire, alors qu’aucun scientifique n’a pu isoler ce soi-disant virus ?

Comment est-ce possible que des journalistes soient en paix avec leur conscience en filmant de fausses vaccinations, en utilisant d’anciennes images de H1N1 pour pousser à la vaccination en sachant le nombre des effets indésirables et le taux impressionnant de décès suite à l’injection alors qu’il n’y a plus de malades depuis plusieurs mois (en partant du principe qu’il y en a eu un jour, ce dont je ne suis même pas convaincue), mais seulement des testés positifs avec des tests reconnus inadaptés et donnant 97% de faux positifs ?

https://rumble.com/vcgp1k-lancien-chef-de-recherche-de-pfizer-nous-dit-que-la-pandmie-est-finie.html

Comment quasiment la planète entière a-t-elle pu accepter toute cette folie sans réaction autre que la peur de mourir ? Comment une dictature a-t-elle pu s’installer avec autant de facilité et rapidité ?

Je pense que la seule explication à cette folie pure et simple est que des techniques de conditionnement psychologiques ont été utilisés à grande échelle par des experts en contrôle mental. Les médias serviraient ils à hypnotiser la population ? J’en suis convaincue et en ai déjà parlé dans des articles précédents. En effet, si les médias ne nous polluaient pas l’esprit depuis des mois avec une histoire de pandémie, que tout le monde répète à longueur de journée, verriez-vous une quelconque pandémie autour de vous ? Personnellement, non, je n’ai rien vu si ce n’est des gens terrorisés par la peur de mourir ou la peur d’être verbalisés s’ils refusent d’obéir.

Le psychiatre Frédéric Badel parle dans cet article de manipulation à grande échelle par la puissance de la télé : https://www.nexus.fr/actualite/analyse/controle-mental/

Alors, pourquoi certains ne sont ils pas tombés dans le piège de la manipulation hypnotique ? Déjà, depuis quelques années les personnes qui ont cessé de regarder la télé sont de plus en plus nombreuses. Elles ont compris que les nombreuses chaînes à l’écran sont de réelles chaînes comme celles des esclaves. Ils ont compris qu’ils ne peuvent y voir que des informations négatives et bien souvent exagérées ou mensongères, des films et séries qui tentent de nous habituer chaque jour un peu plus à l’eugénisme, à la répression policière, au transgenre, à la violence sexuelle, au cannibalisme, au puçage, qui nous persuadent que nous devons consommer pour être heureux, posséder les derniers gadgets à la mode, accepter d’être pistés partout 24h/24 avec gsm, gps, applications, … Ils ont compris que la télé nous coupe des relations sociales, nous rend toujours plus individualistes et donc dépendants d’un système pourri. Ces personnes ont fait le choix de ne plus regarder la TV et n’ont forcément pas pu subir la manipulation hypnotique.

Par ailleurs, il est prouvé qu’une minorité (5à15%) de la population ne se laisse pas endormir par la voix et le regard d’un hypnotiseur, aussi doué soit il dans son domaine. Également, les personnes hypnotisables n’abandonnent pas leur libre-arbitre. Il est donc impossible de leur faire accepter des choses qui vont complètement à l’encontre de leur conscience. Personnellement je fais partie des personnes qui ne regardent pas la TV, et qui plus est je ne suis pas hypnotisable (j’ai consulté trois personnes différentes en espérant me débarrasser de migraines à une époque de ma vie où je n’avais pas encore trouvé la solution pour être en santé, sans le moindre résultat possible de l’hypnose sur moi). Mais si même il était possible de m’hypnotiser, je doute que j’aurais pu accepter de mettre un masque à ma fille. Je ne suis pas sociopathe et je sais à quel point l’oxygénation correcte des cellules est importante, que le manque d’O2 provoque des cancers. Je n’aurais donc jamais accepté de lui faire du mal en étant en contradiction avec mes convictions et valeurs.

Aussi, même si le 85% minimum des personnes hypnotisables, ne vont pas tout à coup cesser d’être influencées par le discours propagandiste, je ne peux m’empêcher de penser qu’arrivera un moment où le discours tenu ira à l’encontre de leur morale et qu’ils ne suivront plus aveuglément la voix qui les dirige. Par ailleurs, pour entretenir l’hypnose, les inductions doivent être répétées encore et encore. Or les gens en ont marre et beaucoup me disent ne plus regarder les infos, c’est très bien ainsi, je m’en réjouis !

Je veux espérer que, par ailleurs même si les lanceurs d’alerte se font censurer à tout va, à chaque fois qu’un est forcé à se taire, deux autres naissent et, il ne sera jamais possible de faire taire tout le monde, la vérité fini toujours par faire surface. Chaque jour, je pense à l’histoire du centième singe et je sais que nous allons y arriver, je ne désespère pas. D’ailleurs la résistance à leur plan machiavélique commence à se voir, l’adhésion aux mesures ordonnées par les dirigeants commence sérieusement à battre de l’aile, 20% des Belges ne les respectent plus et la majorité ne veut pas de ces produits génétiques qu’ils tentent de nous imposer. Les procédures en justice se multiplient de plus en plus un peu partout dans le monde et je suis heureuse de faire ma part de petit colibri pour stopper tous ces mensonges.

Et, quoi qu’il en soit, je fais le choix de rester moi-même, libre. Je me sens parfaitement en sécurité avec mon système immunitaire dont je prends grand soin, je ne me laisserai rien imposer. Je ne suis pas en danger et ne suis pas un danger pour qui que ce soit. Après chacun est libre de s’imposer lui-même un masque s’il est convaincu que cela est nécessaire à sa sécurité. C’est bien dommage pour lui mais je ne peux pas décider de sa santé à sa place. Je sais qu’un jour viendra où beaucoup comprendront à quel point ils ont été bernés et, ce jour-là il n’y aura plus de retour possible en arrière, on ne leur fera plus avaler n’importe quoi.

J’ai choisi de m’incarner dans cette partie du monde où nous sommes censés être libres. Je choisis donc de respecter mon choix de naissance en me positionnant toujours libre, libre dans mes pensées, libre dans mes actes même s’il n’est pas simple d’aller à contre-courant. Je suis bien consciente qu’il est plus facile de suivre la pensée unique que de s’écarter pour suivre le vrai courant de la Vie dans le respect et dans une nouvelle conscience, mais j’ai l’absolue certitude que nous allons vers l’Age d’Or et j’espère qu’il est pour très bientôt.

Prenez soin de vous

Mabelle