Les molécules du bonheur

Bonjour, comment allez vous ?

À l’opposé de nourrir le stress et ravager notre santé, puis souffrir… Nous pouvons choisir d’être heureux, sélectionner les hormones que nous voulons voir véhiculer dans nos énergies.

Sans compter que ces hormones changent la chimie de notre corps, donc notre signature électromagnétique, et donc notre pouvoir d’attraction. En état de stress nous n’attirons que des catastrophes, des doutes et des peurs… à l’opposé, nous attirons le bonheur, la joie et l’abondance

Le bonheur à ces hormones, nous sommes à présent capables de les gérer grâce à la neuroscience, contrairement aux autres hormones. C’est une arme contre le stress qui est responsable de plus de 70% des maladies. On peut, par notre comportement et notre hygiène et mode de vie, stimuler notre propre production de sérotonine (hormone de la bonne humeur), d’endorphine (sorte de morphine naturelle) et d’ocytocine (hormone de l’attachement et de la sécurité intérieure), mais comment ?

Le massage bien-être. Il doit être fait par une personne formée qui maîtrise l’anatomie du corps. Parmi les massages : le massage californien, réflexologie, le shiatsu … Des chercheurs ont en effet découvert que les massages réduisaient les niveaux de cortisol (l’hormone du stress) de 31 %, tout en faisant augmenter les niveaux de sérotonine et de dopamine de respectivement 28 et 31 %.

Le thé vert, la L-théanine, un acide aminé présent dans le thé vert, a un effet relaxant sur le corps. Et cela en haussant les niveaux d’activité des ondes alpha dans le cerveau. En plus d’être moins stressé en buvant du thé, on serait également plus heureux, car l’effet relaxant de cette boisson ferait augmenter la concentration de sérotonine et de dopamine dans notre organisme.

Le bain de Soleil, l’ensoleillement stimule la sérotonine sécrétée par notre cerveau, Ce serait entre autres pour cette raison qu’il y aurait plus de dépressions et de suicides les mois d’hiver et dans les pays nordiques. Le faible ensoleillement durant cette période nuirait à la sécrétion de cette hormone du bonheur.

Le miel en plus de ces propriétés antifongiques et anti-inflammatoires permettrait d’accroître la concentration de sérotonine dans le corps il agit comme un antidépresseurs naturels.

La méditation, ou le yoga participent  à faire croître les niveaux d’œstrogène Surtout chez les femmes en post-ménopause. L’œstrogène combat l’anxiété et l’irritabilité, tout en favorisant la production de sérotonine.Des chercheurs ont récemment observés une augmentation de 65 % de la dopamine sécrétée chez les gens qui pratiquaient de la méditation.

La lavande, et l’huile de nigelle en plus de leurs propriétés contre les maladies respiratoires et les informations elles augmenterait significativement les concentrations de sérotonine dans notre organisme, elle agissent aussi contre l’insomnie.

Stimuler les hormones du bonheur – Prendre de la vitamine B6 et de l’oméga 3. Essayez d’intégrer du thon, du saumon ou encore de la morue à votre menu. Ces poissons sont reconnus pour être une bonne source de vitamine B6 et oméga 3. D’après le Centre médical de l’Université du Maryland, la vitamine B6 aide notre organisme à produire de la sérotonine. Dans le cas des dépressifs, elle aiderait même à diminuer leurs symptômes.

La vitamine C ne vous aide pas juste à prévenir le rhume ou à renforcer votre système immunitaire. Elle aide à accroître les niveaux de progestérone, une hormone stéroïde prévenant l’anxiété et les sautes d’humeur, dans le sang. Personnellement je préfère la vitamine C liposomale mais, chacun fera comme bon lui semble. Mieux vaut prendre de la vitamine C, liposomale ou non, que pas de vitamine C.

À nous le bonheur avec modération.

Mabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *