Archives par mot-clé : mensonges

Qui est IKEA ?

Me revoilà pour une deuxième fois de la journée 😉 pour vous partager une info à propos de ce géant du meuble connu de tous.

Discrimitation à l’embauche, corruption de policiers, pots de vin, mensonges, dissimulation de preuves ou espionnage du personnel et des clients … il semblerait que cette grande chaîne connue de tous ne recule devant rien.

Un procès (jugement le 15 juin) a débuté le 22 mars, dont l’enjeu est celui de la protection de nos vies privées par rapport à une menace que nous pouvons voir à tous niveaux, la surveillance de masse.

Lors de leurs plaidoiries, les avocats de la défense ont tous demandé la relaxe de leurs clients, anciens dirigeants de l’entreprise, directeurs de magasins, fonctionnaires de police.

Personnellement, je me demande ce qu’il nous reste de vie privée. Je vous laisse juger :

Tant de pratiques illégales qui finissent par devenir notre normalité, dans tous les domaines de notre vie, que peu connaissent et que d’autres acceptent.

Prenez soin de vous

Mabelle

Elever nos consciences

Je suis consciente que d’être authentique et transparente ne plaît pas à tout le monde. Il est parfaitement clair qu’il est bien plus confortable de rester dans sa zone de confort, même si elle est devenue moins confortable en 2020 que les années précédentes mais, au moins ne pas remettre en question tout ce qu’on nous a toujours raconté depuis l’enfance est plus rassurant que ma version des choses. J’ai reçu le message d’une lectrice qui me disait que si je n’avais rien d’autre à faire que de faire peur aux gens, je ferais mieux de me taire. Il est évident que d’accepter la possibilité que la réalité est bien différente que ce qu’on nous a toujours raconté n’est pas simple. Mais, en même temps, je n’oblige personne à me lire et j’invite cette personne à regarder la télé si elle trouve ça plus rassurant. J’avoue que je ne vois pas en quoi ce que je publie est moins rassurant que le nombre de morts, de cas, d’infectés répétés encore en encore à longueur de journées, semaines, mois. Mais elle est libre de préférer ça et de ne jamais remettre en question les discours complètement contradictoires et infantilisants qu’on lui impose et la manipulation génétique qu’on nous promet à l’échelle de la planète, elle peut l’accepter également si cela lui plaît.

Personnellement je ne juge personne et chacun est libre de vivre comme il l’entend, même s’il risque sa vie en le faisant. Chacun est responsable de sa propre vie. Je trouve ça insensé de participer à une expérimentation génétique à l’échelle de la planète. On retombe sur le coup du code de Nuremberg et je refuse d’être un cobaye pour un petit nombre de malades mentaux qui veulent m’empêcher d’utiliser ma glande pinéale et m’élever en conscience.

Quoi qu’il en soit, je ne peux pas jouer le jeu de ce système où on nous colle des étiquettes sur le front et nous enferme dans des boîtes, où on nous dit ce qu’on doit faire, manger, penser, dire, … Je ne peux pas jouer ce jeu dans lequel tant de monde ment depuis des mois, racontant des mensonges plus gros les uns que les autres. Aussi délicat que cela puisse être, j’ai bien l’intention de continuer à dire ce que je pense même si ça déplaît. Je ne gagne pas le moindre cent avec ce blog, au contraire, cela me coûte de l’argent puisque je dois payer l’hébergeur et le nom de domaine. Donc le nombre de lecteurs que j’ai ne va pas changer ma vie. Par contre je suis convaincue que ce que je publie peut, sans aucune prétention de ma part, changer la vie de certains. Et, même s’il ne s’agit que d’une seule personne, c’est toujours ça de gagné. Ce dont je vous fais part est délicat vu que certains se sont vus enfermés en hôpital psychiatrique pour avoir dénoncé les mêmes choses que moi. Mais j’ai néanmoins choisi de le faire.

Au début de la crise j’avais, comme beaucoup de monde, cru à l’existence de ce virus mortel plus dangereux et contagieux que la peste ou la grippe espagnole. Au départ, j’ai cru qu’après la saison des grippes passée, tout serait terminé.

J’ai travaillé en milieu hospitalier dans le passé et j’ai très rapidement réalisé que quelque chose clochait, d’autant que ça fait déjà bien longtemps que je n’ai plus cette vision pasteurienne de la médecine. Même si je ne regarde pas les médias, par les discours relayés sur le net, j’ai vu que tous les pays utilisaient un vocabulaire similaire, des mesures identiques, les incohérences se multipliaient. Les travails d’éminents chercheurs étaient ignorés, ridiculisés, pendant que des médecins avec d’énormes conflits d’intérêts faisaient la une des plateaux télé. Les traitements nous étaient interdits et on a commencé à euthanasier les personnes âgées plutôt que de vouloir booster leur immunité.

On nous a confiné malgré le fait que cela était déconseillé par l’OMS. Des centaines de grands spécialistes ayant un message différent que celui qui faisait l’unanimité des médias ont été réduits au silence, menacés, rayés de l’ordre des médecins, censurés. La censure s’est étendue à tous les lanceurs d’alerte, tous ceux qui se posaient des questions légitimes sur la situation. Tous les discours des médias n’allaient plus que dans le sens de la pensée unique, aucun discours contradictoire possible.

Diaporama exemples de censure | L'armée et l'information de 1914 à nos jours

La censure m’a touchée plus personnellement quand on a fermé ma chaîne youtube, bloqué ma page Facebook, ainsi que les chaines et pages de personnes que j’apprécie simplement parce que des personnes y exprimaient leurs doutes ou leurs mécontentements. J’ai constaté qu’il n’était possible de rouvrir qu’à la condition de ne plus rien publier concernant certains thèmes, sous peine de se voir fermé définitivement.

La liberté d’expression est importante pour moi. Le fait de la voir bafouée m’a incitée à chercher plus loin, à comparer des chiffres, à regarder d’autres sources d’informations, m’intéressant plus encore aux communications allant à contre-courant du discours officiel. J’ai vite compris que cette histoire n’avait rien de sanitaire. Moi qui n’y ai jamais prêté le moindre intérêt, je me suis renseignée sur la politique internationale.

Ce que je pense aujourd’hui c’est que l’humanité est face à tout autre chose qu’un virus. Le défi est bien plus grand puisqu’on se retrouve face à une bande de dingues qui jouent avec nous comme avec des rats de laboratoire et ont pour objectif de nous modifier génétiquement par peur de notre élévation de conscience. Il est là l’enjeu réel, nous faire croire à une pandémie pour nous imposer une expérimentation génétique pour empêcher l’humanité de passer en 5ème dimension qui sera leur perte. Il s’agit donc de l’avenir de l’humanité.

Tous les grands médias à la solde des quelques familles les plus riches de la planète ont complètement hypnotisé une très grosse partie de la population mondiale avec des messages mensongers. A tel point que tout le monde se retrouve dans la peur de mourir, comme si la mort n’avait jamais existé avant 2020 et nous attendait maintenant au coin de notre porte à chaque pas qu’on pourrait faire à l’extérieur. Voire, maintenant, même dans nos maisons nous devons avoir peur et porter un masque, qui n’a jamais protégé d’aucun virus. Mais cela a beau être indiqué en toutes lettres sur toutes les boîtes, tout le monde y croit et beaucoup pensent même que ce que les médias nomment un vaccin (et qui n’en est pas un puisqu’un vaccin contient le virus atténué et que là il s’agit d’ARN messager qui n’a jusqu’à présent jamais été expérimenté sur l’homme) va les sauver d’une mort certaine.

J’ai choisi pendant un moment de ne plus rien publier sur ce blog parce que je voulais être certaine des informations que je pouvais trouver ci et là après de très nombreuses heures de recherches, ma réalité s’est transformée non seulement sur cette crise, mais aussi sur tant d’autres choses découvertes par la même occasion parce que la supercherie ne date pas de hier, ni même de l’an dernier. Ca fait des décennies qu’on nous manipule. D’autres vérités se sont révélées à moi et il est difficile de me taire. D’ailleurs pourquoi le faire ? Nous sommes tous concernés.

Qu’on soit prêt à l’admettre ou non, nous sommes tous dans le même bateau, il pourrait se nommer Titanic car il n’est pas loin de couler dans une grosse tempête. C’est à nous de faire en sorte que cela n’arrive pas, de jeter le capitaine par-dessus bord et de prendre la barre pour choisir une autre destination.

Une photo de l'iceberg qui aurait coulé le Titanic a refait surface

De mon côté, quoi que l’humanité choisisse aujourd’hui, je suis alignée, je suis en paix et confiante. Je crois en la grandeur humaine et j’ai foi dans le fait que la Lumière gagne toujours même si la situation est pour l’instant apocalyptique.

Malgré toutes les censures, ils ne peuvent pas empêcher l’information de se répandre comme une traînée de poudre et de plus en plus de personnes nous proposent leur aide pour accéder à une conscience plus élevée et, ensemble nous allons y arriver même si ces derniers jours de l’année et le début de 2021 risquent bien d’être assez redoutables.

Si l’humanité veut vivre, elle doit revoir ses croyances, entrer dans nouveau paradigme, un nouvel état de conscience dans cette période importante du solstice d’hiver qui est très certainement le point de bascule vers un nouveau monde. Car, oui, tout peut basculer rapidement selon le nombre de personnes conscientes. Rappelons nous que nous sommes «Un » et qu’ensemble nous pouvons tout changer.

Je vous propose de participer avec cette magnifique communauté qu’est celle de Conversation Papillon, du 21 décembre (oui, c’est ce soir, je m’y prends encore en dernière minute, je sais !!!) jusqu’au 12 janvier à 14h du Québec, 20h de Paris.à une série de conférences pour nous permettre de clôturer 2020 dans la conscience.

Ce soir, Antoinette Layoun sera présente pour la conférence « Respirons le bonheur et faisons briller notre étoile ». Elle nous fera vivre une méditation puissante pour la paix.

Notre planète a besoin que chaque être humain s’installe dans l’amour et la joie du cœur. Partagez votre lumière et faites suivre cette invitation à quelqu’un qui est cher à votre cœur, partagez la sur les réseaux sociaux, envoyez là à vos amis : https://conversationpapillon.com/la-grande-celebration/.

Des intervenants nous feront vivre des moments de prises de conscience avec des outils précieux

Inscrivez-vous maintenant et retrouvons nous ce soir.

Mabelle